1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les actionnaires de Telenet pas contents!

La décision de l'IBPT en Belgique de réduire le coût d'accès au réseau câblé n'est pas du goût des actionnaires de Telenet. Son action est retombée sous les 50 euros. Quant aux actionnaires de Belgacom, ils ne semblent pas voir d'un bon oeil l'arrivée d'un nouveau concurrent...
  • Le dossier grec reste grevé d'incertitudes. Cela suffit pour replonger les marchés financiers dans l'indécision. Pour la quatrième fois en cinq jours, les indices boursiers ont terminé dans le rouge. L'indice Stoxx 600 a fini en baisse de 0,55% à 406,63 points.
    A l'heure des clôtures européennes, Wall Street cédait 0,28% selon l'indice Dow Jones.

    Des 19 sous-groupes sectoriels qui le composent, l'automobile est celui qui le plus concédé de points (-1,7%), emmené par les prises de bénéfice qui ont affecté Renault (-1,95%) et Peugeot (-1,16%). Viennent ensuite ceux de l'assurance (-1,3%) et des matières premières (-1,2%).

    A l'inverse, celui des entreprises  technologiques, emmené par les fabricants de semi-conducteur (STMicroelectronics et Infineon entre autres) a été le seul à gagner du terrain (+0,9%). Ce secteur a bénéficié de l'annonce du rachat de Broadcom Corp par Avago Technologies. 

    A Bruxelles, le Bel 20 a terminé en repli de 0,2% à 3.753,62 points. Cet indice a été tiré à la baisse par le recul de Telenet (-1,04% à 49,64 euros), ainsi que celui de Belgacom (-1,56% à 31,82 euros). Ces deux titres ont été affectés par la décision de l'IBPT de baisser les tarifs d'accès au réseau câblé en Belgique (voir par ailleurs).
    Mobistar qui profite de cette décision, a vu son titre grimper de 6,9% à 16,78 euros. Le volume des actions traitées sur Mobistar a été 4 fois supérieur à celui de la veille.

     

  • Telenet sous les 50 euros

    La décision du régulateur (IBPT) d'imposer une baisse des prix d'accès au réseau câblé de Telenet n'est pas du goût des actionnaires du groupe malinois. Son action recule pour le quatrième jour d'affilée et passe sous les 50 euros pour la première fois depuis le 18 février dernier.Depuis son plus haut historique atteint il y a tout juste un mois à 56,02 euros, l'action accuse une perte de plus de 11%.

    Les actionnaires de Belgacom qui voient également venir un nouveau concurrent sur ses plates-bandes, n'apprécient pas davantage. L'action se déprécie de 1,90% à 31,7 euros.

    Quant à Mobistar, le principal gagnant de la décision de l'IBPT, son action rebondit et affiche à quelques instants avant la clôture des marchés une hausse de 6,7% à 16,75 euros.

    A noter que VOO et Brutélé sont également désavantagés par la décision de l'IBPT. Mais leurs actions ne sont pas cotées en Bourse.

  • Les promesses de vente immobilières au plus haut depuis 9 ans aux USA

    Les promesses de vente immobilières ont augmenté pour un quatrième mois consécutif en avril aux Etats-Unis pour atteindre leur plus haut niveau depuis neuf ans, confirmant la santé retrouvée du marché immobilier.

    La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a fait état jeudi d'une hausse de 3,4% de son indice basé sur les promesses signées le mois dernier, à 112,4, soit son niveau le plus élevé depuis mai 2006.

    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une progression de 0,9%.

  • GoPro Se diversifie dans les drones, le titre décolle

    Le titre GoPro décolle. Le fabricant de caméras embarquées a annoncé qu'il allait se diversifier dans les drones et la réalité virtuelle.

    GoPro rises to 4-month high after announcing plans for drones, virtual reality http://t.co/qWmUqRtoq8 $GPRO pic.twitter.com/OYumbYsuPT— Bloomberg Business (@business) 28 Mai 2015

     

  • Wall Street minée par Shanghai et la Grèce

    Wall Street a ouvert en baisse, l'indice Dow Jones cédant 0,22% et l'indice composite du Nasdaq 0,19%, minée par la chute de la Bourse de Shanghai et un regain d'inquiétudes à propos de la Grèce.

  • Dividende de 0,80 euro pour Immobel

    Suite aux décisions prises par l’assemblée générale d'Immobel , un dividende brut de 0,80 EUR, soit un dividende net de précompte mobilier de 0,60 EUR, par action sera mis en paiement contre remise du coupon n°26, à partir du 3 juin 2015. Le dividende de l’année 2014 correspond à un pay-out ratio de 49 %. Sur base du cours de clôture de 52,68 EUR au 27 mai 2015, il représente un rendement brut de 4,56 % (sur une base de 2,40 EUR brut). L'action Immobel sera cotée ex-dividende à partir de 1er juin.

  • Seadrill fait mieux que prévu, mais voit des difficultés en 2016

    Le groupe de forages pétroliers en mer Seadrill a publié jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu mais dit s'attendre à une conjoncture encore difficile pour le secteur parapétrolier en 2016. Les perspectives pèsent sur le cours de l'action qui, après avoir ouvert en hausse, chute à la Bourse d'Oslo.

    Le bénéfice net s'est élevé à 427 millions de dollars (390,5 millions d'euros) au premier trimestre, en forte baisse par rapport aux 3,07 milliards de dollars engrangés à la même période de 2014 mais au-delà des 320 millions attendus par les analystes interrogés par l'agence Bloomberg.

    "L'industrie (parapétrolière) reste confrontée à des temps difficiles et, si les performances du premier trimestre sont solides, nous ne sommes pas immunisés face aux défis globaux du secteur", souligne Seadrill dans son rapport. "Les indications laissent penser que le reste de 2015 sera caractérisé par des conditions de marché moroses et que la conjoncture difficile se poursuivra en 2016", ajoute le groupe.

  • Les 10 actions les plus prisées par les meilleurs fonds

     

    Les 10 actions convoitées par la crème des fonds http://t.co/0opCi2umVO— Stéphane Wuille (@stephanewuille) May 28, 2015

     

  • Hausse surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage

    Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont connu une hausse surprise, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail. Le ministère a recensé le dépôt de 282.000 nouvelles demandes pour la semaine close le 23 mai, en hausse de 2,5% alors que les analystes tablaient sur une stabilisation par rapport à la semaine précédente, selon ces données corrigées des variations saisonnières.

    Il n'y a pas eu de facteur particulier pour expliquer ce rebond, le deuxième consécutif, qui porte les demandes d'allocations au-delà de la barre symbolique des 280.000 pour la première fois en un mois, indique le ministère.

    Sur un an, les inscriptions s'affichent toutefois en très nette baisse de 8,1%.

  • Wall Street attendue en baisse

    La Bourse de New York se préparait à une ouverture dans le rouge jeudi, minée par la chute de la Bourse de Shanghai et un regain d'inquiétudes à propos de la Grèce

    Vers 14h30 à Paris lors des échanges électroniques, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average, qui donne une indication sur son évolution future, reculait de 0,32%, celui sur le S&P 500 de 0,22% et celui sur le Nasdaq de 0,18%.

  • OPA confirmée d'Avago Tech sur Broadcom pour 37 milliards de dollars

    Le groupe américain de semi-conducteurs Avago Technologies a annoncé jeudi avoir conclu le rachat de son compatriote et concurrent Broadcom pour 37 milliards de dollars (33,9 milliards d'euros) payables en numéraire et en titres.

    BREAKING #OPA confirmée de Avago Tech sur $BRCM Broadcom pour 37 MDS$— Warren Bouffi (@WarrenBouffi) 28 Mai 2015

     

  • Participez à notre chat!

    Le chat boursier de L'Echo débute dans quelques minutes. Rejoignez-nous pour commenter l'actualité boursière du jour.

     

    Live Blog En direct des marchés (28 mai)
     

     

  • Pourquoi Mobistar bondit en bourse

    Bonne nouvelle pour Mobistar et les opérateurs télécoms alternatifs: le régulateur a revu les prix de gros qu'il impose aux câblo-opérateurs pour accéder à leurs réseaux. Et cette révision va dans le sens d'une nette diminution. En clair, à partir de l'automne prochain, les opérateurs non câblés qui voudront offrir à leurs clients des services de télévision ou d'internet large bande via le câble de concurrents comme Voo, Telenet ou Brutélé pourront le faire à des conditions beaucoup plus attrayantes qu'aujourd'hui. Les différences par rapport aux prix régulés en 2013 sont de l'ordre de 25 à 30%. Lien vers l'article.

    "Cette nouvelle proposition est certainement une bonne nouvelle pour Mobistar."
    Bart Jooris
    Chief financial analyste à la Banque Degroof

     

  • Mobistar, Galapagos et TiGenix, actions chouchous de la matinée

    Les marchés sont en mode défensif ce matin. L'indice Bel20 s'inscrit dans la tendance européenne, entraîné par Ageas , Belgacom ou encore Delhaize . Quelques valeurs tirent leur épingle du jeu. C'est le cas de Mobistar , Galapagos ou encore TiGenix .

    En Europe, les valeurs technologiques signent la meilleure progression sectorielle.

  • Le ralentissement de la croissance britannique se confirme au 1er trimestre

    Le ralentissement de la croissance britannique a été confirmé jeudi, avec une progression du produit intérieur brut (PIB) de 0,3% lors du premier trimestre 2015 par rapport au quatrième trimestre 2014, a annoncé jeudi l'Office des statistiques nationales (ONS) dans une deuxième estimation.

    La progression de l'activité a nettement ralenti, après la croissance de 0,6% enregistrée au quatrième trimestre 2014 et celle de 2,8% mesurée pour l'ensemble de l'année 2014. Il s'agit de la croissance la plus faible enregistrée dans le pays depuis deux ans.

  • Et voici les chiffres de l'inflation en Belgique

    L’inflation s’est élevée à 0,56% en mai, contre 0,29% en avril et -0,40% en mars.

    L’indice des prix à la consommation du mois de mai 2015 s’établit à 100,86 points, soit une progression de 0,16 point. La hausse de l’indice s’explique principalement par l’augmentation des prix des carburants, des fleurs coupées, de l'électricité et des billets d’avion.

    L’inflation s’élève désormais à 0,56% contre 0,29% en avril et -0,40% en mars. L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, atteint 1,14% en mai, contre 1,19% en avril et 1,00% en mars.

     

    #Belgium | MAY CPI M/M: 0.2% V 0.4% PRIOR; Y/Y: 0.6% V 0.3%...strongest y/y rise since April 2014 ...need moar QE pic.twitter.com/g83ewT3ZzB— Ioan Smith (@moved_average) 28 Mai 2015

     

     

  • La confiance se stabilise en mai en zone euro

    La confiance dans la conjoncture économique s'est stabilisée en mai après la nette hausse du début de l'année, le pessimisme gagnant du terrain chez les ménages, qui s'attendent entre autres à voir les prix remonter, montrent les enquêtes publiées jeudi par la Commission européenne.

    L'indice du sentiment économique, à 103,8, est resté inchangé par rapport au chiffre révisé d'avril. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 103,5. L'indice du climat des affaires a parallèlement reculé à 0,28 contre 0,33, alors que le consensus le donnait à 0,35.

    Les enquêtes de la Commission suggèrent toutefois une poursuite de la reprise dans la zone euro, la confiance s'améliorant légèrement dans l'industrie et plus nettement dans les services tandis que les détaillants se disent confiants dans l'évolution de leur activité.

    L'indicateur des anticipations d'inflation est orienté à la hausse pour le quatrième mois consécutif, à 3,6 en mai après 0, en avril.

     

    Eurozone economic confidence unchanged at a reasonable 103.8 in May. Better than exp.Provides confidence in continued slightly stronger grth— Shane Oliver (@ShaneOliverAMP) 28 Mai 2015

     

     

  • Le nouveau bon d'Etat n'attire pas les foules

    174.200,00 EUR
    Le montant total des souscriptions au bon d'Etat à 10 ans - 4 juin 2015-2025 - 0,80% - effectuées du 26/05/2015 au 27/05/2015 - s’élève à 174.200,00 EUR. Pas de quoi s'affoler.

  • La Bourse de Shanghai plonge de 6,5%

    La Bourse de Shanghai a chuté de 6,5% jeudi, trébuchant lourdement après de nouveaux sommets, dans un volume d'échanges record de 1.200 milliards de yuans (180 milliards d'euros).

    Plusieurs facteurs d'inquiétude ont incité jeudi les investisseurs à opérer des prises de bénéfices.

    Aiguillonnés par les autorités de régulation, plusieurs grands courtiers ont ainsi relevé le niveau minimal de garanties exigées dans le cadre des "opérations sur marge", une pratique spéculative consistant à emprunter auprès d'un courtier pour acheter des actions.

    "Ce durcissement sur les prêts liés aux opérations sur marge a contribué à restreindre la liquidité (sur le marché), tout comme la perspective d'une salve nourrie d'introductions en Bourse la semaine prochaine", a commenté Clement Cheng, courtier chez RBC Investment Management à Hong Kong.

    Nombre d'investisseurs redoutent que la cotation de ces nouvelles entreprises n'entraîne une surabondance de nouvelles actions inondant le marché shanghaïen, susceptibles d'attirer les investisseurs présents au détriment des titres existants.

    Pas moins de 23 entreprises, dont le géant énergétique China National Nuclear Power, s'apprêtent à rejoindre la cote shanghaïenne.

  • Avago dope les fabricants européens de semi-conducteurs

    Les actions des fabricants européens de semi-conducteurs (ARM, STMicroelectronics, Infineon...) sont dopées jeudi matin en Bourse par les spéculations entourant une opération de M&A (fusion acquisition) aux Etats-unis entre Avago Technologies et Broadcom.

    L'indice DJ Stoxx 600 des valeurs technologiques gagne 0,91% tandis que l'indice Stoxx 600 recule de 0,29%.

    Le fabricant de semi-conducteurs Avago Technologies est proche d'un accord pour racheter son concurrent Broadcom, a appris Reuters de deux sources proches du dossier, précisant qu'un accord pourrait être conclu dès cette semaine.

    "Une opération de M&A est toujours une bonne nouvelle pour le marché (...) La probabilité pour que cette opération se concrétise me semble élevée."
    Un analyste en poste à Londres




  • Voici le briefing actions belges de ce jeudi

     

    Briefing actions (28 mai): #Ageas, #UCB, #AvH, #D'Ieteren, #TiGenix, #Ablynx, #Barco http://t.co/2YwYCQz8rT— Stéphane Wuille (@stephanewuille) May 28, 2015

     

  • Degroof passe à "neutre" sur Barco

    La Banque Degroof passe à neutre contre accumuler avant sur Barco . Le target price est de 65 euros. Le 23 janvier dernier, nous avons relevé Barco à accumuler pour tenir compte de la hausse du dollar, explique Bart Jooris de la Banque Degroof. Depuis lors, l'action a progressé de 14,7%, surperformant le Bel20 de 7% et l'indice Belgian All Share de 5%. Le titre est désormais proche de notre objectif de cours de 65 euros.

    "Nous pensons que la récente hausse de l'action reflète désormais l'impact de la hausse du dollar. Barco a maintenant besoin d'investir son trésor de guerre à bon escient afin de fournir une impulsion supplémentaire. Lors du Capital Markets Day du 5 mai, nous avons appris que la société pourrait prendre son temps pour faire ces investissements. De ce fait, nous croyons qu'il est temps de revenir à neutre sur le titre".
    Bart Jooris
    Analyste de la Banque Degroof

     

  • D'Ieteren contre la tendance

    L'indice Bel20 a ouvert en baisse, comme ailleurs en Europe. Au sein de l'indice, seule deux valeurs tirent leur épingle du jeu, D'Ieteren et Befimmo s'inscrivant en légère hausse. Delta Lloyd et Delhaize sont les lanternes rouges. Sur le marché élargi, Immobel s'inscrit en bas de tableau.

  • |Opening bell| Les marchés ouvrent en baisse

    • Amsterdam: +0,09%
    • Bruxelles: -0,23%
    • Francfort: -0,33%
    • Londres: -0,10%
    • Paris: -0,39%
    • Milan: -0,27%
    • Madrid: -0,13%
  • Le dollar au plus haut face au yen en 12 ans

    Le dollar a touché inédit depuis fin 2002 face à au yen, porté par l'espoir d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed). Le dollar progressait aussi face à la devise japonaise à 123,81 yens contre 123,63 yens mercredi soir. Plus tôt, le billet vert a grimpé jusqu'à 124,30 yens, renouant avec des niveaux inédits en 12 ans.

    Le dollar a entamé une très rapide ascension après des propos tenus vendredi par Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a jugé approprié de relever les taux avant la fin de l'année. Cette perspective a été renforcée par la publication mardi d'une série de statistiques encourageantes sur la santé de l'économie américaine. Une telle décision rendrait le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs.

    En parallèle, la BoJ a reconduit son généreux programme de rachat d'actifs pour soutenir la reprise dans l'archipel et s'est redite prête cette semaine à agir à tout moment si nécessaire.

    Dans ce contexte, "il est probable que le yen continue à s'affaiblir lentement", a commenté Mitsushige Akino de Ichiyoshi Asset Management, évoquant un marché prêt enclin à la prise de risque.

  • Nouveau succès pour le Cx611 de TiGenix

    Les résultats d'une étude dans la phase initiale de Cx611 confirment que le médicament est sûr et est bien toléré hez des patients qui ont des problèmes de septicemie ou de sepsis, annonce TiGenix. Le médicament avait déjà montré des résultats favorables pour des personnes souffrant d'arthrite rhumatoïde. Le Cx611 est développé à partir de cellules souches et est administré par voie intraveineuse à des patients atteints d'arthrite à un stade précoce et chez les patients atteints de sepsis grave.

  • D'Ieteren maintient ses prévisions; nouveau CFO

    Au premier trimestre de 2015, les deux activités de D'Ieteren (D’Ieteren Auto et Belron) ont enregistré des ventes et un résultat en progression, peut-on lire dans le trading update  du groupe. Les ventes  consolidées sont en hausse de 10,4%: +10,7% chez D'Ieteren Auto et +10,2% chez Belron. Compte tenu des perspectives actuelles de ses activités, D’Ieteren maintient sa prévision d’une hausse du résultat consolidé courant avant impôts 2015, part du groupe, de plus de 10% par rapport à 2014. 

    D'Ieteren signale par ailleurs qu'Arnaud Laviolette (ex- administrateur d'ING Belgium) occupera les fonctions de directeur financier à partir du 1er septembre prochain. Lire notre article ici. 

     

    ©Thierry du Bois

  • Ageas aux Philippines

    La compagnie d'assurances Ageas a créé une co-entreprise, à parts égales, en assurance vie avec EastWest Bank. L'objectif est de devenir la référence en bancassurance aux Philippines, en offrant des solutions d'assurance sur mesure aux clients d'EastWest Bank, explique Ageas. L'activité d'assurance bénéficiera de la base de clientèle d'EastWest Bank. Avec plus de 400 agences, la banque détient le septième réseau de distribution bancaire des Philippines. Les deux groupes vont également conclure un accord de distribution exclusif d'une durée de 20 ans. 

    Ageas and EastWest Bank establish a life insurance joint venture (JV) in the Philippines : http://t.co/jxYBItihRP— Ageas Communications (@Ageascom) 28 Mai 2015

     

  • Et de 10 pour Tokyo!

    A Tokyo,  le Nikkei enregistre sa 10e hausse d'affilée, série inédite depuis 1988

  • Séance calme en vue

    Bonjour à tous,

    Alors qu'attendre sur les marchés ce matin? Du calme, visiblement...

    Les principales Bourses européennes sont effectivement attendues peu changées à l'ouverture, les investisseurs oscillant entre espoir et prudence
    au sujet de la situation de la Grèce.

    Pour rappel, le gouvernement grec a dit mercredi que les travaux de rédaction d'un projet d'accord avec les créanciers avaient commencé, ouvrant ainsi la voie au déblocage d'une aide financière, mais des hauts fonctionnaires européens ont rapidement démenti ces propos, estimant qu'il s'agissait plutôt d'un voeu pieux. Certains investisseurs parient cependant sur un accord de dernière minute d'ici au 5 juin, date à laquelle Athènes doit rembourser 300 millions d'euros au Fonds monétaire international (FMI), ce qui permettrait d'éviter que la Grèce se retrouve en défaut de paiement.

    D'après les premières indications disponibles, l'ouverture du CAC 40 parisien pourrait se faire dans une fourchette allant de -11 points à +13 points, celle du Dax à Francfort entre -4 points et + 10 points, tandis que le FTSE à Londres pourrait grappiller de 2 à 5 points.


Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés