1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les bancaires freinent le rebond du Bel 20

Après cinq séances de baisse consécutive, les indices européens ont quelque peu rebondi ce mercredi. La Réserve fédérale américaine tient sa réunion de politique monétaire. Côté valeurs, les biotechs ont été très recherchées. ING et KBC ont par contre évolué à contre-tendance.
  • Clôture des marchés européens

    STOXX Europe 600 +1,12%

    CAC 40 +1,00%

    DAX +0,92%

    BEL 20 +0,46%

    AEX +0,11%

  • Une source dément un projet d'offre de Safran sur Zodiac

    Le titre Zodiac  flambe en Bourse à la suite d'une information de la Lettre de l'Expansion sur un projet d'offre de la part de Safran  , ce qui a toutefois été démenti par une source proche du dossier.

    "Le groupe Safran s'apprête à lancer une offre de rachat du groupe Zodiac", écrit La lettre de l'Expansion, ajoutant que l'opération offrirait un prix de 30 à 35 euros par action, ce qui valoriserait le groupe familial entre 8,7 et 10 milliards d'euros, soit une prime de 43 à 66% par rapport au cours actuel.

    Selon une source proche du dossier, interrogée par Reuters, cette information est toutefois sans fondement. "Il n'y a rien, c'est faux", a-t-elle dit.

    Les spéculations sur une telle offre sont récurrentes depuis que le projet a été évoqué il y a cinq ans par Safran, qui avait dû y renoncer face à l'opposition de Zodiac.

  • USA: les stocks de pétrole brut baissent moins que prévu

    Les stocks de pétrole brut ont moins baissé que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis mais ceux d'essence ont plus reculé qu'attendu et la production a repris son déclin, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE).

    Lors de la semaine achevée le 10 juin, les réserves commerciales de brut ont reculé de 900.000 barils à 531,5 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur un recul de 2,325 millions.

     

    Oil Spikes After DOE Inventories Data Refutes API For 3rd Week In A Row, Production Drops https://t.co/Ip4m1vdWpg— zerohedge (@zerohedge) June 15, 2016

  • La Banque d'Angleterre devrait rester immobile à une semaine du référendum

    La Banque d'Angleterre (BoE) devrait de nouveau laisser inchangé son taux directeur jeudi à l'issue de sa réunion de juin, mais ses commentaires sur les perspectives économiques du Royaume-Uni seront décortiqués à une semaine du référendum sur l'avenir du pays au sein de l'Union européenne (UE).

    "Les chances de la moindre action du CPM (Comité de politique monétaire de la BoE) ce mois-ci sont nulles"
    Vicky Redwood
    économiste chez Capital Economics

    Le Comité maintiendrait ainsi le principal taux directeur de l'institution au niveau historiquement bas de 0,50% auquel il est fixé depuis mars 2009. Les neuf membres du CPM devraient également opter pour un maintien à 375 milliards de livres (environ 472 milliards d'euros) du montant total de son programme de rachats d'actifs, dit d'"assouplissement quantitatif", lancé en mars 2009 et épuisé depuis novembre 2012.

  • Bonne nouvelle pour MDxHealth

    Darmkankertest Cologuard v. #ExactSciences zou een upgrade krijgen in guidelines USPSTF. Pos. voor verkopen en dus voor royalties #MDxHealth— Frank De Mol (@FrankDeMol1) June 15, 2016

  • La dette souveraine irlandaise pénalisée par le risque de Brexit

    Les inquiétudes des investisseurs sur les conséquences d'une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pour l'Irlande, dont la Grande-Bretagne est le premier partenaire économique, ont entraîné une augmentation de la prime payée par Dublin sur ses emprunts d'Etat par rapport à ceux de l'Allemagne, référence pour le marché obligataire européen.

    "Au cours de ces derniers jours l'Irlande a clairement sous-performé, les marchés la sanctionnant en raison de ses liens commerciaux étroits avec le Royaume-Uni"
    Martin van Vliet
    stratégiste taux chez ING

    L'écart de rendement sur les emprunts d'Etat à dix ans de l'Irlande et de l'Allemagne a atteint jusqu'à 88 points de base ce mercredi, au plus haut depuis juillet 2015, selon des données Tradeweb.

  • L'augmentation de capital de Banco Popolare en passe de réussir

    Les actionnaires individuels se sont à ce stade portés acquéreurs d'environ un tiers des titres dans le cadre de l'augmentation de capital d'un milliard d'euros lancée par Banco Popolare dans le cadre de son projet de fusion avec Popolare di Milano.

    "La réponse des investisseurs particuliers a été très positive, supérieure à nos attentes même"
    Pier Francesco Saviotti
    administrateur délégué de Banco Popolare

    La Banque centrale européenne (BCE) avait exigé cette levée de fonds pour approuver le projet de mariage qui doit donner naissance à la troisième banque d'Italie avec environ 170 milliards d'euros d'actifs.

    S'adressant à des journalistes, Pier Francesco Saviotti, l'administrateur délégué de Banco Popolare, a précisé que, au jour d'aujourd'hui, les petits porteurs avaient investi environ 300 millions d'euros dans le cadre de l'offre qui court jusqu'au 22 juin.

    La fondation Cariverona prévoit de souscrire à l'augmentation de capital pour maintenir sa participation à 0,5%, a indiqué par ailleurs une source proche de cette fondation à but non lucratif.

  • |Wall Street: opening bell|

    Dow Jones: +0,24%

    S&P 500: +0,19%

    Nasdaq Composite: +0,25%

  • Pour tout savoir sur le Brexit

    #Brexit explained and analysed—in one handy guide https://t.co/EsQmp7vFCI pic.twitter.com/6WHmfwdu88— The Economist (@TheEconomist) June 15, 2016

  • USA: hausse des prix à la production

    Les prix à la production ont augmenté pour le deuxième mois consécutif aux Etats-Unis en mai avec la hausse de ceux de l'énergie et des services. La persistance des effets de l'appréciation du dollar et de l'effondrement des cours du pétrole jusqu'au début de cette année devrait toutefois contenir l'inflation pendant un certain temps.

    L'indice des prix à la production a progressé de 0,4% le mois dernier après avoir augmenté de 0,2% en avril. Sur un an, il est en repli de 0,1% alors qu'il était inchangé le mois précédent.  Les économistes s'attendaient en moyenne à un indice en hausse de 0,3% sur un mois et en baisse de 0,1% sur un an.

  • "La situation actuelle sur les marchés n'est pas normale" avec @BrunoColmant https://t.co/2mItBpM2nx via @lecho #Bund #ECB #Brexit— Jehan Goffin (@JehanGoffin) June 15, 2016

  • BEAT: Empire manufacturing rises to 6.01 in June (-4.90 expected)https://t.co/q8elFKsfRP— BI Finance (@clusterstock) June 15, 2016

  • Trois fois plus d'obligations d'entreprises à taux négatifs

    L'encours des obligations d'entreprises libellées en euro et notées en catégorie d'investissement dont le rendement est négatif a triplé au cours des six dernières semaines et le mouvement s'est accéléré avec leur inclusion dans les actifs éligibles aux achats de la Banque centrale européenne (BCE).

    Environ 16% de 2.800 milliards d'euros d'encours de ces obligations, soit l'équivalent de 440 milliards d'euros, affichent un rendement négatif contre environ 5% au début du mois de mai, selon des données de la plateforme de transactions obligataires Tradeweb.

    La BCE a lancé son programme d'achat d'obligations d'entreprise la semaine dernière, en achetant pour l'équivalent de 348 millions d'euros pour sa première journée d'intervention, bien plus que les opérateurs de marché ne l'anticipaient.

    16% Of Europe's IG Corporate Bonds Now Yield Below 0% https://t.co/pHpvARg0Qb— zerohedge (@zerohedge) 15 juin 2016

  • >PATRIOT NATIONAL, EBIX. Ebix, un éditeur de logiciels, propose de racheter Patriot, spécialiste de l'externalisation pour compagnies d'assurances, au prix de 9,50 dollars par action, soit une prime de 37% par rapport au cours de clôture de celui-ci (6,92 dollars) mardi sur le NYSE. Le titre Patriot s'envole de 30% en avant-Bourse.

    >TWITTER. Le site de micro-blogging a investi autour de 70 millions de dollars dans la plate-forme musicale allemande SoundCloud, rapporte le site Re/code. L'action gagne 1,11% en avant-Bourse.

    >BANK OF AMERICA va supprimer environ 8.000 postes dans son activité de banque de détail, selon le Financial Times.Le titre avance de 0,45% avant l'ouverture.

    >APPLE. Confrontée au ralentissement du marché des smartphones, la firme à la pomme pourrait se lancer dans la production musicale pour accroître ses revenus dans les services payants, a rapporté le journal Nikkei. L'action progresse de 0,43% en avant-Bourse.

    >WHOLE FOODS MARKET. Une inspection des autorités sanitaires a mis au jour des infractions dans l'usine de production de Whole Foods Market à Everett, dans le Massachusetts, avec le risque d'aliments impropres à la consommation. Le titre perd 1,91% en avant-Bourse.

    >GENERAL MOTORS - Fitch Ratings a confirmé mardi soir la note BBB- du constructeur automobile mais a relevé la perspective de celle-ci de "stable" à "positive", ce qui suggère la possibilité d'un relèvement.

    >BLACKROCK organise mercredi une journée investisseurs pour faire le point sur sa stratégie, sur la situation des marchés et l'évolution du secteur de la gestion d'actifs. 

  • Wall Street, aussi, devrait prendre le chemin de la hausse

    Selon les futures sur les principaux indices américains, Wall Street devrait ouvrir dans le vert ce mercredi. Au menu du jour, faut-il le préciser; une réunion de la Fed.

    US stock futures are edging up as European markets post strong gains. What you need to knowhttps://t.co/KQ6vnYw3FY pic.twitter.com/oiQn2Ebd9U— CNNMoney (@CNNMoney) 15 juin 2016

  • Le rendement du Bund depuis...1807

    Hier, le rendement du Bund allemand à 10 ans est, pour la première fois de son histoire, passé sous le seuil de 0%. Voici petit graphique qui permet une mise en perspective.

    #Bund yield since 1807. By Jim Reid, Deutsche Bank. Broken markets. cc @Schuldensuehner @pdacosta @WSJCentralBanks pic.twitter.com/IrKnPwx2Mp— macroymercados (@macroymercados) 15 juin 2016

  • La mi-séance en cinq points

    1. Après une ouverture dans le vert, les indices européennes maintiennent le cap à mi-séance avec des gains oscillant entre 0,5% et 1,5%
    2. En Belgique, le Bel 20 s’adjuge 0,94%. Depuis le début de l’année l’indice affiche un recul de 10%.
    3. AvH est la seule valeur du Bel 20 dans le rouge
    4. Les biotechs rebondissent avec +8% pour Ablynx et MDxHealth. En Europe, rebond des matières premières et des bancaires.
    5. L’euro est en hausse (+0,14%) face au dollar.
  • Chat spécial avec Bruno Colmant (2)

  • Chat spécial avec Bruno Colmant (1)

  • La croissance au rendez-vous chez H&M

    ©Bloomberg

    Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes & Mauritz (H&M) a annoncé une accélération de la croissance de ses ventes en mai après deux mois de performances commerciales mitigées pour cause de températures inhabituellement fraîches en Europe. H&M, numéro deux mondial du secteur derrière l'espagnol Inditex et sa marque phare Zara, a fait état d'une progression de 9% de ses ventes en devises locales en mai par rapport au même mois de 2015.

    Cette progression est moins marquée que la hausse de 10% qui avait été anticipée en moyenne par les analystes financiers. Elle est néanmoins supérieure aux augmentations de 2% et 5% des mois de mars et d'avril.

    Les ventes nettes du groupe sur la période mars-mai, qui correspond au deuxième trimestre de l'exercice 2015-2016, ont atteint 46,9 milliards de couronnes (5,03 milliards d'euros ) contre 45,9 milliards il y a un an et un consensus de 47,7 milliards.

  • Les biotechs belges rebondissent

    En cas de remous sur les marchés, les biotechs figurent toujours en ligne de front et subissent de plein fouet le courant vendeur. Mais une fois que l'embellie revient, ce qui est le cas ce mercredi, elles repartent de l'avant de plus belle grâce à de nouvelles infos ou pas. On pointera, ce matin, les gains suivants:

    Galapagos +5%

    MDxHealth +7,3%

    Ablynx +5,9%

    Celyad +4,4%

    Eckert-Ziegler +9,4%

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions 15/6 GLPG, Proximus, Colruyt, Elia, Solvay, EVS, MDx, Orange B, ASIT,Ablynx https://t.co/4CDkSiPZzX pic.twitter.com/oL00rbHB2P— Stéphane Wuille (@stephanewuille) June 15, 2016

  • Les matières premières en forme, les banques aussi

    Tous les indices sectoriels sont dans le vert, une des hausses les plus marquées étant celle du compartiment des matières premières, porté parle léger repli du billet vert, évolution qui favorise le cours de nombre d'entre elles, dont le cuivre (+1,30%) ou encore le zinc (+0,54%). Après avoir plongé de 9,8% sur les quatre dernières séances, l'indice des matières premières reprend 2,24%, ce qui ramène sa progression depuis le début de l'année à 9%.

    ©Bloomberg

  • Le début de la séance en 5 points

    1. Les marchés européens ont repris du poil de la bête après cinq séances consécutives de baisse.
    2. Le Bel 20 progresse de 0,9% après avoir perdu 7% en cinq jours.
    3. Galapagos en tête du Bel 20 (+3%) alors que la biotech va faire le point sur sa recherche aujourd’hui depuis New York.
    4. MDxHealth bondit sur accord commercial avec Qiagen.
    5. L’euro est en légère hausse face au dollar.
  • Novartis s'attaque à la malaria

    Le géant pharmaceutique suisse Novartis va étendre son partenariat avec la fondation suisse Medicines for Malaria Venture (MMV) pour développer une molécule antipaludique avec le soutien financier de la Fondation Bill & Melinda Gates.

    L'accord avec MMV, une fondation créée en 1999 dans le cadre d'un partenariat public-privé à but non lucratif, fixe les conditions de développement de la molécule, dite KAF156, ainsi que sa disponibilité à l'avenir. 

    Cette molécule, qui appartient à une nouvelle classe d'antipaludiques, est l'un des premiers candidats médicaments contre cette maladie à entrer en phase IIb, qui correspond à l'étape intermédiaire des essais cliniques, depuis plus de 20 ans, a précisé Novartis. 

     

  • |Opening bell|

    Bel 20: +0,52%

    CAC 40: +0,92%

    Euro Stoxx 50: +0,94%

  • ArcelorMittal veut encore racheter des obligations

    Le géant mondial de la sidérurgie ArcelorMittal veut racheter pour 600 millions de dollars d'obligations afin de réduire le montant de sa dette.
    Le groupe propose de racheter les obligations arrivant à échéance en juin 2020, août 2020 et mars 2021, pour lesquelles il doit s'acquitter d'un taux d'intérêt de plus de 5% par an.

    ArcelorMittal avait déjà proposé en mai de racheter pour plus d'un milliard de dollars d'obligations arrivant à échéance en juin 2019, mais cette offre avait rencontré un faible succès. Le groupe n'avait pu racheter que pour 450 millions de dollars.

    Le groupe essaie de se redonner des marges de manoeuvre financières alors qu'il a souffert ces derniers temps de la faiblesse des prix de l'acier. Il table toutefois sur de meilleures conditions de marché, en espérant revenir à un flux de trésorerie disponible positif cette année.

  • Goldman Sachs aime le pastis

    Goldman Sachs a intégré le producteur de spiritueux Pernod Ricard (dont GBL détient 7,5% du capital) dans sa liste de référence avec une recommandation d'achat.

  • Inditex (Zara) fait mieux que prévu

    Inditex a dégagé un bénéfice net plus élevé que prévu au premier trimestre, porté par des ventes dynamiques et l'expansion des activités en ligne. Le premier distributeur mondial d'articles de confection, propriétaire de la chaîne Zara, a dit que les ouvertures de boutiques et de sites internet depuis le début de l'année étaient conformes aux objectifs.

    Il a ajouté que l'ensemble de ses marques seraient présentes en ligne dans tous les pays européens et en Turquie cette année. Le bénéfice net a augmenté de 6% à 554 millions d'euros, dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 541 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de la période du 1er février au 30 avril a augmenté de 7% à 955 millions d'euros, là encore au-dessus d'un consensus le donnant à 937 millions d'euros.

  • Le Nikkei dans le vert

    La Bourse de Tokyo a fini en hausse mercredi, à la faveur d'un mouvement de rachats de découverts qui a mis fin à une série de quatre séances de suite de repli provoquée par l'aversion au risque à l'approche du référendum organisé le 23 juin en Grande-Bretagne su rl'appartenance du pays à l'Union européenne.

    Le Nikkei a gagné 0,38%, soit 60,58 points, à 15.919,58 et le Topix, plus large, a pris 5,18 points (+0,41%) à 1.277,11. Le reflux du yen, toujours recherché comme valeur refuge par temps d'incertitudes, face au dollar a également soutenu la cote.

  • Petit rebond attendu ce matin: le point

    • Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi à l'ouverture, dans une tentative de stabilisation après cinq jours d'affilée de repli marqué, une séquence provoquée par une montée de l'aversion au risque à l'approche du référendum du 23 juin en Grande-Bretagne sur l'appartenance du pays à l'Union européenne.
    • D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres 0,3%. Au cours des cinq derniers jours, le CAC 40 a perdu 7,7%, se retrouvant en baisse de 10,9% depuis le début de l'année. L'indice pan-européen FTSEurofirst300, qui a terminé mardi à 1.260,14, un plus bas de clôture depuis le 24 février, a perdu 7,4% sur les cinq dernières sessions et en est perte de 12,3% depuis le début de l'année.
    • L'imminence de décisions de plusieurs banques centrales, dont au premier chef la Réserve fédérale américaine, a vraisemblablement accentué la séquence de repli, les investisseurs adoptant généralement une positions attentiste avant que les instituts d'émission ne se prononcent.
    • La Fed (mercredi), la Banque du Japon, la Banque nationale suisse (BNS) etla Banque d'Angleterre (toutes trois jeudi) devraient observer un statu quo entermes de politique monétaire étant donné les incertitudes entourant un éventuel"Brexit" ou sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. A huit jours du référendum du 23 juin, le dernier sondage mené par The Sun donne un point d'avance au camp du "Remain". Le principal quotidien de la presse tabloïd grand public appelle ses lecteurs à voter en faveur du Brexit. Quatre autres sondages donnaient mardi jusqu'à sept points d'avance aux partisans d'un divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

    ©Bloomberg

     

  • Perrigo (Omega Pharma) au centre de rumeurs

    Le groupe pharmaceutique Perrigo a bondi de 9,16%hier  après les informations du site Streetinsider selon lesquels il est sur le point d'être racheté pour 20 milliards de dollars (17,8 milliards d'euros) par une entreprise britannique. Environ 7,4 milliards de titres ont été échangés sur les différentes plates-formes américaines, contre 6,7 milliards en moyenne sur les 20 séances précédentes selon les données ThomsonReuters.

    Perrigo a acheté en fin 2014, la société belge Omega Pharma de Marc Coucke et a estimé récemment qu'elle avait payé deux fois trop pour cette acquisition. Perrigo a été, plus tard, la cible de son concurrent Mylan qui a fini par renoncer à son OPA hostile.

    Perrigo Shares Gain After Report Drugmaker Is Close to Deal: Perrigo Co., a maker of generic and over-the-cou... https://t.co/uLjFVgEqgV— Stock Market News (@evelinafinance) 14 juin 2016

  • Licence accordée par MDxHealth à Quiagen

    MDxHealth a accordé une licence mondiale non exclusive à Quiagen pour l'utilisation de sa technologie MSP. Elle sera utilisée par Qiagen pour ses tests de détection des risques de développement du cancer de l'utérus. MDxHealth recevra un montant (non précisé) au début de l'accord et touchera des royalties des futurs tests vendus utilisant sa technologie.

    La biotech a, par ailleurs, tenu hier son "capital markets day". Cliquez sur le tweet ci-dessous pour revoir le webcast.

    Check out @MDxHealth 's Capital Markets Day webcast: Click here to viewhttps://t.co/JL9qSWx2rd#ConfirmMDx #SelectMDx #ProstateCaner— MDxHealth (@MDxHealth) 14 juin 2016

  • Pour les fans de Galapagos sachez que...

    ...la société va faire le point aujourd'hui, depuis New York,  sur l'état d'avancement de sa recherche et du développement de ses principaux produits. Lire le communiqué de Galapagos ici.

  • Bonjour à toutes et tous!

    Bienvenue sur le"market live" de L'Echo, le point d'observation culminant qui vous permet de ne rien rater de cette séance de Bourse du mercredi 15 juin.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés