1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les Bourses européennes finissent à l'équilibre

Les indices actions européens à l'équilibre dans des marchés assoupis. Le Bel 20 a grapillé 0,06% à 3.608,89 pts. L'action Sapec a été suspendue à Bruxelles.
  • CLOSING BELL

    Bel 20 +0,06% à 3.608,89 points 

    CAC 40 -0,01% ) 1.848,01 points

    Footsie +0,42% à 7.097,70 points 

    DAX +0,02% à 11.474,99 points 

  • Qualcomm baisse après une amende en Corée du Sud

    Qualcomm recule d'environ 1% à Wall Street mercredi, les autorités sud-coréennes de la concurrence ayant infligé au groupe américain une amende de 1.030 milliards de wons (817 millions d'euros) pour sanctionner des pratiques commerciales jugées déloyales.

    Le géant des semi-conducteurs, qui fournit notamment des puces et autres composants au secteur de la téléphonie mobile, a dit vouloir faire appel de cette sanction.

  • Net ralentissement des ventes de logements aux Etats-Unis

    Les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont nettement ralenti en novembre et sont descendues à leur plus bas niveau de l'année, selon les chiffres publiés mercredi par l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

    Elles ont décliné de 2,5% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières pour s'établir en dessous de leur niveau de janvier 2016.

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,14%
    • S&P 500: +0,07%
    • Nasdaq Composite: +0,18%
  • Wall Street attendue en légère hausse

    Wall Street est attendue en légère hausse, avec des indices en hausse de 0,2% selon les contrats à terme sur les principaux indices américains.

  • Le point sur les marchés à la mi séance

    1. Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement à mi-séance.

    2. La tendance est principalement soutenue principalement par les valeurs minières avec la progression des ressources de base et des cours du pétrole.

    3. De l'autre côté du spectre, les valeurs bancaires sont à nouveau dans le rouge, notamment en Italie où Banco Popolare et Banca Popolare di
    Milano sont les deux plus fortes baisses du Stoxx 600 derrière Bank of Ireland.

    4. Le titre de la banque toscane en difficulté Monte dei Paschi di Siena est toujours suspendu dans l'attente des modalités de son plan de sauvetage.

    5. A Bruxelles, le titre Sapec est suspendu. Les actionnaires réunis en assemblée générale ont approuvé le versement d'un bonus exceptionnel de 150 euros par action, selon des modalités qui restent à définir.

  • Un bonus de 150 euros par action Sapec

    Après la vente de sa division agroalimentaire, Sapec va redistribuer 200 à 210 millions d'euros à ses actionnaires. Cela représente environ 150 euros par action.

    La société holding, qui opère principalement dans la péninsule ibérique, a cédé en novembre dernier sa division agrobusiness, pour 318,4 millions d'euros nets, à la société d'investissement britannique Bridgepoint. Elle avait d'emblée promis de reverser une part importante du produit de la vente à ses actionnaires.

    La manière dont l'opération aura lieu n'a pas encore été décidée. "Nous étudions différentes pistes et nous essayons de trouver la solution qui a un impact minimal pour les petits actionnaires" a fait savoir Antoine Velge, le PDG (et actionnaire majoritaire) de Sapec, lors de l'assemblée générale extraordinaire de ce matin.

    Les actionnaires ont par ailleurs approuvé à l'unanimité tous les points à l'ordre du jour, dont la prolongation de trois mois de l'exercice comptable en cours. Il comptera donc exceptionnellement 15 mois, ce qui permettra de comptabiliser sur la cession de la division Agrobusiness.

    Désormais l'exercice comptable de Sapec débutera le 1er avril et se terminera le 31 mars.

    Le titre Sapec est suspendu depuis 12h40. Le titre valait 161,05 euros.

  • Les valeurs minières en forte hausse

    Le secteur européen des ressources de base gagne près de 2,5% en Bourse mercredi et signe la meilleure performance du Stoxx 600 qui est quasiment stable à mi-séance.

    Les groupes miniers comme BHP Billiton, Centamin, Fresnillo et Anglo American progressent nettement, soutenus par la hausse des cours des métaux dans un marché par ailleurs très calme.

    L'indice sectoriel des ressources de base, porté par la hausse des cours mais également des réductions de coûts et l'espoir de mesures de relance budgétaire aux Etats-Unis, est en lice pour terminer l'année sur un gain de 61%.

     

    "Il y a un fort sentiment d'optimisme quant aux perspectives pour les métaux industriels en 2017."
    Un trader basé à Perth

  • Caterpillar et United Health au coude à coude pour le titre de meilleure hausse du Dow Jones

    Caterpillar , le numéro un mondial des engins de construction et le spécialiste des assurances santé United Health se disputent la première place des plus fortes hausses cette année au sein de l'indice Dow Jones.

    Pour l'instant, à trois séances de la fin de l'année, Caterpillar occupe la première place du podium avec une hausse de 39,13% (à 94,55 dollars). United Health suit en signant une progression de 38,25% (à 162,64 dollars).

    Vient ensuite Goldmans Sachs , dont l'action représentative a avancé de 34,03% à 241,56 dollars.

    Al'opposé, Nike devrait terminer lanterne rouge de l'indice, avec une chute de 18% à 51,29 dollars de son action représentative.

  • Trois milliards de plus pour sauver BMPS

    La Banque centrale européenne a demandé un plan de sauvetage de 8,8 milliards d'euros pour la banque italienne Monte dei Paschi di Siena (BMPS), essentiellement à coup de fonds publics italiens, contre 5 milliards prévus initialement.

    La BCE a réévalué le besoin de refinancement en raison des résultats des tests de résistance de 2016 et de la rapide détérioration des positions de liquidité de la banque depuis le 30 novembre et le 21 décembre, selon la BMPS.

     

    "L'augmentation de l'apport en capital demandé par la BCE constitue bien sûr un revers pour BMPS et renchérit considérablement la recapitalisation de la banque, alors que l'action de sauvetage a été trop longtemps repoussée."
    Michael Seufert
    Analyste de la banque Nord/LB

     

    Selon le journal économique italien Il Sole 24 Ore, l'Etat italien devrait investir "quelque 6 milliards d'euros".

    Le reste sera obtenu essentiellement grâce à la conversion forcée d'obligations en actions -corollaire obligatoire de l'intervention publique- à 75% de leur valeur nominale pour les investisseurs institutionnels et à 100% pour les 40.000 particuliers dont l'Etat a ainsi promis de garantir l'épargne.

    "Avec ces chiffres, la banque sera dans les faits nationalisée, étant donné qu'elle se retrouvera aux mains de l'Etat à un pourcentage supérieur à 67%", a commenté Il Sole 24 Ore.

  • Ose Immuno bondit en bourse après l'accord avec Servier

    Le titre Ose Immunotherapeutics s'envole à la Bourse de Paris après avoir signé un partenariat avec le laboratoire Servier portant sur une option de licence.

    L'option de licence porte sur les droits exclusifs mondiaux sur son anticorps Effi-7, utilisé dans les traitements de maladies auto-immunes.

    L'accord portera sur un montant total pouvant atteindre 272 millions, dont un paiement de 10,25 millions d'euros à la signature de l'option et un paiement de 30 millions d'euros à l'exercice d'une option de licence en deux étapes. L'accord de licence permettra de développer et commercialiser l'Effi-7, explique la biotech française.

     

    "Bien qu'encore en développement pré-clinique, cette annonce est une excellente nouvelle pour la société et dénote de la richesse de son portfolio actuel."
    Des analystes de Portzamparc

  • Assemblée extraordinaire chez Sapec

    La semaine entre Noël et Nouvel An est traditionnellement une des plus calmes de l'année. Cette année ne devrait pas faire exception, hormis chez Sapec où a lieu ce mercredi une assemblée générale extraordinaire.

    A l'ordre du jour: la prolongation de trois mois de l'exercice en cours. L'exercice 2016 devrait donc exceptionnellement compter 15 mois.

    La - très lucrative - vente de la division agro-alimentaire, qui sera achevée au plus tard en février, explique ce changement calendaire.

    A travers cet exercice comptable allongé, la cession peut en effet être intégrée dès cette année 2016 et les actionnaires peuvent en bénéficier plus rapidement.

    Sapec a prévu de distribuer une grande partie du produit tiré de la vente. Les détails de l'opération ne sont pas encore connus.

  • Le point sur les marchés à l'ouverture

    1. Les indices actions européens évoluent dans des marges étroites autour de leur point d'équilibre, et dans des volumes étroits.

    2. Le seul indicateur digne d'être suivi mercredi viendra de nouveau des Etats-Unis, où doivent être dévoilées les promesses de vente de logements en novembre en milieu d'après-midi.

    3. Solvay pointe en légère. Le groupe chimique spécialiste des matériaux spéciaux a finalisé la cession de sa participation de 70,59% dans Solvay Indupa au groupe chimique brésilien Unipar Carbocloro.

    4. Assemblée générale extraordinaire chez Sapec.

  • Au tour de Loxam de relever son offre sur Lavendon

    Le loueur européen de matériel industriel Loxam relève son offre sur le britannique Lavendon , spécialisé dans la location de plates-formes élévatrices, surenchérissant après le relèvement par l'équipementier industriel belge TVH Group de sa propre proposition.

    Dans un communiqué, Loxam précise proposer désormais un prix, tout en numéraire, de 260 pence par action Lavendon, ce qui représente 442 millions de livres (519 millions d'euros).

    TVH, qui avait relevé la semaine dernière son offre sur Lavendon à 251 pence, a réagi en disant réfléchir à la marche à suivre.

    Loxam et TVH convoitent les parts de marché de Lavendon au Royaume-Uni et au Proche-Orient.

  • BOURSE-OSE IMMUNOTHERAPEUTICS OUVRE EN HAUSSE DE 25% APRÈS SON ACCORD AVEC SERVIER

  • 3,7 milliards d'euros
    Le pionnier japonais des télécommunications mobiles, NTT Docomo, a bouclé un plan massif de rachat d'actions voté en janvier. Au total, entre le 1er février et le 28 décembre, NTT Docomo a racheté 176,9 millions de ses propres actions pour un montant total de 457,1 milliards de yens (3,7 milliards d'euros).

  • Tokyo finit sans changement, Toshiba s'écroule

    La Bourse de Tokyo a fini quasiment inchangée, malgré un nouveau plongeon pour Toshiba qui cédé plus de 20% dans la perspective d'une charge exceptionnelle de plusieurs milliards de dollars en lien avec une acquisition dans le nucléaire aux Etats-Unis.

    L'indice Nikkei a cédé 1,34 point, soit 0,01%, à 19.401,72. Le Topix, plus large, a pris 0,58% (0,04%) à 1.536,80 points.

    Selon les traders, le marché actions japonais devrait rester stable dans les jours à venir et terminer l'année sur ces bases.

     

    "La plupart des investisseurs étrangers et institutionnels sont sur la touche en ce moment."
    Takuya Takahashi
    Responsable de la stratégie de marché chez Daiwa Securities

     

    Quelques valeurs ont toutefois connu de fortes variations, notamment Toshiba mais aussi, à l'autre bout du spectre, Hitachi Koki, filiale d'outillage électrique du groupe Hitachi, qui a bondi de 16% après l'annonce de discussions avec le fonds d'investissement américain.

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: -0,03%
    • Amsterdam: -0,10%
    • Francfort: -0,04%
    • Paris: -0,06%
    • DJ Stoxx 600: -0,01%
  • Bonjour!

    Ceci démarre cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous suivre!

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés