1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les bourses reprennent espoir | Bekaert s'adresse aux investisseurs

Les marchés européens ont retrouvé un peu le sourire ce mercredi grâce aux dernières déclarations de la Chine avant de nouvelles négociations avec les États-Unis. A Bruxelles, Bekaert a annoncé le lancement d'une émission obligataire ouverte aux investisseurs particuliers.
  • Fin du Market Live

    Nous clôturons ici le "Market Live" pour aujourd'hui. Mais vous pourrez à nouveau suivre en direct l'évolution des marchés financiers dans notre édition de demain.

    Au programme de ce jeudi 10 octobre: l'agenda macroéconomique sera un peu plus rempli avec les chiffres sur la production industrielle en France et au Royaume-Uni, la balance commerciale en Allemagne et les prix à la consommation aux États-Unis. Les investisseurs s'intéresseront surtout aux "minutes" de la Banque centrale européenne, publiées à 13h30.

    À demain!

  • Résumé de la séance

    Les principaux indices actions ont clôturé en hausse ce mercredi en Europe grâce à la bonne tenue des valeurs cycliques. Selon les informations de Bloomberg, les Chinois accepteraient un accord limité si le président américain Donald Trump renonçait aux tarifs douaniers supplémentaires qu'il a menacé de mettre en oeuvre d'ici à la fin de l'année. "Le fait que la Chine se dise ouverte à un accord commercial partielle a apporté un peu d'optimisme sur les marchés", relève Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

    À Bruxelles, le BEL 20 a clôturé sur une progression de 0,43% à 3.607,55 euros. À sa tête, Galapagos a bondi de 2,20% à 141,60 euros.

  • Clôture des marchés européens

    CAC 40 +0,78%

    AEX +0,54%

    BEL 20 +0,43%

  • USA: les stocks de brut montent plus que prévu, la production à un record

    Les stocks de pétrole brut ont progressé pour la quatrième semaine de suite et plus que prévu aux Etats-Unis tandis que la production est montée à un niveau record, selon les chiffres publiés par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA). Lors de la semaine achevée le 4 octobre, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 2,9 millions de barils pour s'établir à 425,6 millions.

  • Brexit: "L'UE n'est pas en mesure de conclure un accord"

    L'Union européenne n'est pas en mesure actuellement de conclure un nouvel accord sur le Brexit avec le gouvernement britannique, a déclaré le négociateur européen Michel Barnier. En l'état, les nouvelles propositions du gouvernement de Boris Johnson ne sont pas acceptables car elles remplaceraient une solution légale et viable par une solution temporaire, a-t-il expliqué.

    Pour tenter d'obtenir un nouvel accord de Brexit avant le sommet européen des 17-18 octobre, Boris Johnson a présenté la semaine dernière à Bruxelles un "compromis" visant à résoudre le principal point de blocage, la clause de sauvegarde pour la frontière irlandaise ("backstop") censée éviter le rétablissement d'une frontière dure à travers l'île d'Irlande et préserver ainsi les accords de paix de 1998 qui ont mis fin à trente années de troubles confessionnels en Irlande du Nord.

  • Les pays de la zone euro recommandent Panetta pour la BCE

    Les ministres des Finances de la zone euro ont formellement recommandé la nomination de l'Italien Fabio Panetta au directoire de la Banque centrale européenne (BCE) pour succéder au Français Benoît Coeuré, dont le mandat s'achève en fin d'année. Cet économiste de 60 ans a notamment contribué ces dernières années à l'élaboration d'outils de politiques non-conventionnels comme les opérations de refinancement à long terme (LTRO) destinées aux banques.

    Une fois définitivement nommé par les chefs d'Etat et de gouvernement en décembre, il intégrera le directoire de la BCE pour un mandat de huit ans non renouvelable.

    Fabio Panetta ©REUTERS

  • | OPENING BELL |

    Wall Street ouvre en hausse: Dow Jones +0,63%, S&P 500 +0,73% et Nasdaq +0,90%

  • Le point sur la tendance boursière - Update

    1. Les bourses européennes progressent, dans l'attente de la publication du compte-rendu de la Fed.
    2. Les indices actions européens ont ouvert à l'équilibre avant de monter graduellement.
    3. Les informations d'un accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine alimentent un certain optimisme.
    4. Les gains varient entre 1,2% et 0,57% à Amsterdam. Le secteur auto signe la meilleure progression sectorielle: +1,34%.
    5. Aucune percée n'a été enregistrée sur le Brexit.
    6. Plastic Ominum (-7,51%) et EDF (-1,41%) sanctionnés à Paris.
    7. A Bruxelles, Mithra (+5) se place en tête du marché, grâce à l'annonce sur le Donesta.
    8. KBC qui bénéficie désormais d'une recommandation d'achat de Jefferies bonifie de 1%.
    9. Wall Street est attendue en hausse, entre 0,8% et 1%.

  • La Grèce emprunte à taux négatif

    La Grèce est entrée dans le cercle des pays qui empruntent à taux négatif, contraignant les investisseurs à débourser pour placer leur argent. Elle a ainsi émis des titres à 3 mois, à -0,02%.

    La Grèce a placé mercredi pour 487,5 millions d'euros de prêts à court terme.

    Ce taux négatif constitue un sérieux changement de cap pour le pays. En 2010, les Grecs étaient sauvés de la banqueroute et le pays avait dû bénéficier de l'aide d'autres pays européens et du Fonds monétaire international (FMI).

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Boeing, Caterpillar, Johnson & Johnson...

    * Les valeurs exposées à la thématique commerciale comme BOEING, CATERPILLAR ou le compartiment technologique pourraient bénéficier d'informations de presse selon lesquelles la Chine serait disposée à discuter d'un accord commercial partiel avec les Etats-Unis.

    * JOHNSON & JOHNSON perd 1,8% en avant-Bourse après avoir été condamné à verser huit milliards de dollars à un laignant pour ne pas avoir prévenu les jeunes hommes utilisant son antipsychotique Risperdal qu'il était susceptible de leur faire pousser des seins.

    * PAYPAL perd 1,1% en avant-Bourse après avoir dit s'attendre à une perte avant impôts en raison d'investissements stratégiques au troisième trimestre.

    * APPLE - Canaccord Genuity relève son objectif de cours à 260 dollars contre 240 dollars sur des anticipations de ventes d'iPhone 11 supérieures aux attentes.

    * EXXON MOBIL a mandaté Bank of America Merrill Lynch pour piloter la vente de ses actifs pétroliers et gaziers en Malaisie, dont le montant pourrait atteindre deux milliards de dollars.

    * ALIBABA a déclaré mercredi qu'il arrêtait de vendre des produits de vapotage aux Etats-Unis, où 18 personnes sont mortes des suites d'une mystérieuse maladie respiratoire liée à l'utilisation de cigarettes électroniques.

  • BREAKING - Les marchés amplifient leur rebond

    Les bourses européennes amplifient leur rebond, la Chine sera prête à un accord commercial partiel avec les Etats-Unis, selon des traders. Les contrats à terme US pointent en nette hausse : les futures sur le S&P 500 gagnent 0,9%.

    Francfort prend 1,26%, Paris 0,82% et Bruxelles 0,61%. L'indice DJ Stoxx 600 bonifie de 0,54% et l'Euro Stoxx 50 de 0,90%.

    Selon le FT, qui évoque des sources non identifiées, la Chine propose d'augmenter le montant annuel de ses achats de produits agricoles américains de 10 milliards de dollars.

  • Degroof Petercam sur Mithra

    L'annonce du lancement en Amérique du Nord du recrutement de patientes pour le Donesta, le candidat traitement des symptômes de la ménopause développé par Mithra , est une bonne nouvelle indique les analystes de Degroof Petercam, Mithra poursuivant son plan d'études cliniques.

    L'information avait été toutefois anticipée, ce qui explique que Degroof Petercam ne modifie pas son modèle de valorisation. Les analystes attendent maintenant des détails concernant l'étude clinique de Phase III du produit de Mithra pour la périménopause, le PeriNesta.

    Le conseil reste à "acheter" et l'objectif de cours à 37 euros.

    Mithra gagne 2,86% à 23,70 euros dans un marché en hausse de 0,24%.

  • "Il semble que les négociations vont se tenir dans une atmosphère tendue cette semaine. La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine prend une tournure politique périlleuse. Si on en vient à un conflit idéologique alors le monde devrait se préparer à d'autres perturbations dans le commerce mondial."
    Ipek Ozkardeskaya
    Analyste pour London Capital Group

  • Le point sur la tendance boursière

    1. Les principales Bourses européennes esquissent un rebond dans un climat qui reste tendu.
    2. La tension est montée d'un cran entre la Chine et les Etats-Unis.
    3. La Fed pourrait réduire ses taux et augmenter la taille de son bilan face aux risques liés à la guerre commerciale.
    4. La plupart des indices sectoriels européens progressent modérément.
    5. EDF efface ses pertes, après avoir perdu plus de 1% en début de séance, lesté par l'EPR de Flamanville.
    6. Plastic Omnium chute de 6% après avoir révisé à la baisse sa prévision de marge opérationnelle 2019.
    7. Mithra gagne 3,3%, la biotech ayant démarré l'étude de phase 3 pour le Donesta.
    8. KBC prend 1% à 57,56 euros. Jefferies est passé à l'achat sur la valeur.
    9. Les investisseurs analyseront le compte-rendu (les minutes) de la réunion de la Fed.

  • Plastic Omnium dévisse en Bourse

    Le titre de l'équipementier Plastic Omnium chute à la Bourse de Paris, pénalisé par la révision à la baisse de son objectif annuel de marge opérationnelle, en raison de difficultés rencontrées lors du démarrage d'une nouvelle usine aux Etats-Unis.

    "Les coûts de démarrage de l'usine de Greer pèseront à court terme sur la marge", ont souligné dans une note les analystes d'Invest Securities.

    Plastic Omnium table désormais sur une marge opérationnelle située "autour de 6% du chiffre d'affaires", alors qu'il prévoyait jusqu'à présent une marge en "légère baisse" en comparaison des 610 millions d'euros réalisés en 2018. Le groupe avait déjà revu cet objectif à la baisse une première fois en juillet.

    En dehors de cette usine, l'équipementier profite d'une "activité dynamique" et bénéficie de son programme de réduction de coûts.

  • "L'incertitude sur les marchés boursiers augmente à nouveau et les investisseurs ne vont pas sortir du bois avant le début des négociations commerciales."
    Milan Cutkovic
    Analyste chez AxiTrader

  • |Opening bell|

    • Bruxelles: -0,11%
    Amsterdam: -0,09%
    Francfort: n.c.
    Paris: -0,10%
    DJ Stoxx 600: -0,12%

  • Briefing d'avant bourse

    Possible rebond des marchés | Le climat reste tendu | La Fed au programme

    1. Les bourses européennes pourraient tenter un rebond mais le climat reste tendu, les investisseurs doutant plus que jamais d'une paix entre les Etats-Unis et la Chine sur le front du commerce.

    2. Ce conflit pèse sur les marchés depuis un an et demi et menace d'accélérer le ralentissement de l'économie mondiale. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, l'a implicitement reconnu mardi en laissant entrevoir de nouvelles baisses de taux et une augmentation du bilan de la Fed.

    3. Le CAC 40 parisien pourrait prendre 0,29% à l'ouverture. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres progresseraient respectivement pour leur part de 0,17% et 0,07%.

    4. L'espoir, déjà mince, que Washington et Pékin parviennent à signer une trêve cette semaine s'est quasiment envolé avec la décision des Etats-Unis d'imposer des restrictions à la délivrance de visas à plusieurs membres du gouvernement et du Parti communiste chinois.

    5. Ces mesures "complètent" les sanctions du département du Commerce, annoncées la veille à l'encontre de 28 organismes publics ou entreprises dont la société de télésurveillance Hikvision.

    6. Les dernières sanctions américaines à l'encontre de Pékin ont fait plonger les principaux indices de Wall Street. Le Dow Jones a perdu 1,19%, le S&P-500 1,56% et le Nasdaq Composite 1,67%.

    7. Les investisseurs surveilleront le compte rendu de la réunion de septembre de la Fed qui sera publié à 20h.

     

  • Kinepolis nommée entreprise de l'année

    Après Easi côté francophone, Kinepolis s'est vu remettre, côté néerlandophone, le prix de l'Entreprise de l'année organisé par EY, BNP Paribas Fortis et De Tijd.

  • Oxurion au congrès d'ophtalmologie à San Francisco

    Oxurion va publier une mise à jour commerciale et clinique au Sommet de l'innovation en ophtalmologie à San Francisco jeudi, a annoncé la société dans un communiqué de presse. L'accent sera mis sur THR-149 et THR-687, deux médicaments candidats pour traiter l'œdème maculaire diabétique (DME).

    Oxurion présentera également les résultats positifs de la phase 1 avec THR-149 lors de la réunion annuelle de l'American Academy of Ophthalmology.

  • UCB fait le point sur ses recherches contre le psoriasis

    UCB présente toute une série de résultats de recherche sur le psoriasis au congrès de l'EADV (Académie européenne de dermatologie et de vénérologie) à Madrid. Ceux-ci incluent les résultats du traitement du psoriasis avec Cimzia pendant trois ans et du traitement de l'arthrite psoriasique pendant quatre ans, également avec Cimzia.

    UCB annoncera également les nouveaux résultats provisoires (après 60 semaines) de l’essai de phase 2 sur le bimekizumab destiné au traitement du psoriasis des ongles.

  • Mithra lance l'étude de phase 3 pour le Donesta

    Le recrutement de patientes pour le candidat traitement des symptômes de la ménopause de Mithra a été lancé en Amérique du Nord. Il devrait l'être en Europe en décembre.

  • Jefferies change d'avis sur KBC

    Les analystes de Jefferies passe à l'achat sur le titre KBC , contre 'conserver' jusqu'ici. L'objectif de cours est de 70 euros, ce qui donne un potentiel de hausse de 22% par rapport au dernier cours de clôture.

  • Bekaert lance une émission obligataire pour les particuliers

    Bekaert annonce le lancement d’une émission d’obligations, avec des échéances de 7 ans, d’un montant total global de 200 millions d'euros.

    Les obligations sont disponibles en coupures de 1.000 euros et portent un coupon de 2,75% (brut).

    Le prix d'émission est de 101,875%, incluant une commission de 1,875% à charge des investisseurs particuliers.

    Le rendement actuariel brut au prix d’émission s'élève à 2,455% et le rendement actuariel net (après retenue d’impôt de 30%) à 1,639%.

    La période de souscription aura lieu du vendredi 11 octobre 2019 au vendredi 18 octobre 2019 (sous réserve d’une clôture anticipée).

  • L'Asie boursière flanchent, l'Europe devrait résister

    Bonjour! La tendance est franchement négative en Asie ce matin, sur fond de craintes ravivées relatives au conflit commercial sino-américain.

    L'indice Nikkei perd 0,71% et le Topix 0,46%. En Chine, le CSI 300 des grandes capitalisations boursières lâche 0,33%. Shanghaï et Shenzhen rétrogradent de respectivement 0,13% et 0,33%.

    Les marchés européens devraient ouvrir proche de l'équilibre.

    A l'agenda de ce mercredi : un discours de Jerome Powell lors d'un débat organisé par la Fed de Kansas City (à 17h); et le compte rendu de la réunion du FOMC des 17 et 18 septembre (20h).

     

    ©Photo News

Plus sur Les Marchés

Echo Connect