Publicité
Publicité

"Les investisseurs n'en font pas une montagne'

Les marchés d'actions européens ont globalement terminé edans le rouge ce lundi, dans un contexte d'incertitudes liées au budget américain, au gouvernement italien et aux annonces de la Chine. Mais les intervenants ont relativisé, comme l'atteste la baisse limitée des cotes. A Bruxelles, le titre Belgacom a encore perdu près de 4% après sa chute de vendredi. GDF Suez quittera l'indice phare européen le 18 mars, mais le cours de l'énergéticien n'a pas bronché.