1. Les marchés
  2. Live blog
live

Rattrapés par les craintes des investisseurs américains

Les marchés européens ont clôturé dans le rouge ce mercredi, pénalisés par la remontée des taux longs américains et par les déclarations sur le nucléaire iranien. Chez nous, Proximus et ING cotaient ex-dividende. Euronav chute après ses résultats trimestriels.
  • Clôture des marchés européens

    CAC 40 -0,57%

    AEX -0,85%

    BEL 20 -0,98%

    DAX -1,02%

  • USA : Hausse inattendue des stocks de pétrole et d'essence

    Les stocks américains de pétrole brut et d'essence ont augmenté de manière inattendue la semaine dernière, montrent les données publiées par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

    Les stocks de brut ont augmenté de 2,2 millions de barils à 429,74 millions. Les économistes attendaient en moyenne une baisse de 2 millions de barils. Les stocks d'essence ont augmenté de 840.000 barils à 236,81 millions, déjouant là aussi les pronostics qui les donnaient en baisse de 625.000 barils.

  • L'euro atteint un nouveau plus bas de deux mois face au dollar

    L'euro  a atteint un nouveau plus bas depuis début mars face au dollar alors que le billet vert reste tiré par les rendements obligataires.

    Alors que la fin de la semaine risque d'être chargée, avec les réunions des banques centrales européenne et japonaise jeudi et vendredi, et la première estimation du PIB américain pour le premier semestre vendredi, mercredi est une journée calme sur le front des indicateurs. La tendance observée ces derniers jours s'est donc poursuivie alors que l'euro a atteint un nouveau plus bas face au dollar depuis début mars.

    "Le déclin des tensions géopolitiques, particulièrement la baisse des craintes de guerre commerciale ont permis aux investisseurs de concentrer leur attention sur les fondamentaux du dollar", tels que sa relation avec les rendements du Trésor américain
    Jasper Lawler
    analyste pour London Capital Group

    Le billet vert a ainsi fortement profité au cours des dernières séances de la montée des rendements du Trésor américain à dix ans et deux ans, revenus à leur plus haut niveau depuis plusieurs années. Le taux à dix ans a même dépassé mardi la barre symbolique de 3%, une première depuis début 2014.La hausse des rendements signifie que le marché s'attend à un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine.

  • Shire prêt à recommander une offre de £46 mds de Takeda

    Shire   s'est déclaré prêt à recommander à ses actionnaires une nouvelle proposition de reprise de Takeda Pharmaceutical de 46 milliards livres (53 milliards d'euros), ce qui serait pour l'instant la plus importante acquisition dans le secteur pharmaceutique cette année.

    Les derniers développements sur ce dossier montrent des avancées, les discussions entre les deux groupes ayant commencé le 28 mars et Takeda ayant déjà formulé cinq offres dont la dernière en date mardi. Le japonais propose désormais 49,01 livres par action, en l'espèce 21,75 livres en cash et 27,26 livres en titres, valorisant Shire 46 milliards de livres ou encore 64 milliards de dollars.

    Cela représente une prime de 4,3% par rapport à la quatrième proposition de Takeda présentée le 20 avril et une prime de 11,4% comparée à l'offre initiale du 29 mars.

  • | OPENING BELL |

    Wall Street ouvre en ordre dispersé: Dow Jones +0,28%, S&P 500 -0,14% et Nasdaq +0,10%

  • GlaxoSmithKline pénalisé par les taux de change au T1

    GlaxoSmithKline (GSK)  a annoncé une baisse de 2% à la fois de son chiffre d'affaires et de son bénéfice au premier trimestre, le renchérissement de la livre venant contrebalancer les ventes prometteuses de son nouveau vaccin Shingrix. Les ventes du Shingrix ont atteint 110 millions de livres (126 millions d'euros) sur la période, nettement supérieures au consensus des analystes qui tablaient en moyenne sur 35 millions de livres.

    Le bénéfice ajusté par action du laboratoire britannique est ressorti à 24,6 pence pour un chiffre d'affaires de 7,22 milliards de livres (8,26 milliards d'euros). Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 24,25 pence pour un CA de 7,24 milliards, selon des données Thomson Reuters.

    Le groupe a annoncé un dividende de 19 pence pour le trimestre et il anticipe un paiement de 80 pence pour l'ensemble de l'exercice en cours.

  • Bois Sauvage investit 20 millions d'euros dans les bouchons

    La société holding Bois Sauvage a annoncé aujourd'hui à son assemblée générale qu'elle avait souscrit pour 20 millions d'euros à l'augmentation de capital du producteur américain de bouchons en liège Vinventions.

    Vinventions était déjà présent dans le portefeuille de Bois Sauvage via la participation dans Noël Group, le fondateur de Vinventions.

    A travers cette augmentation de capital, Bois Sauvage a relevé sa participation dans Vinventions à 25,84%.

    La holding soutient l'entreprise d'une autre manière également: elle a souscrit à un prêt subordonné de la filiale belge de Vinventions, Vinventions LLC.

    Par ailleurs, Bois Sauvage compte maintenir ses participations actuelles, même si un renforcement de l'immobilier en portefeuille est envisagé. Ce secteur représente 8,1% du portefeuille.

  • WDP annonce les modalités de son dividende optionnel

    Comme l'année dernière, les actionnaires de WDP peuvent choisir comment ils veulent recevoir le dividende (4,50 euros bruts ou 3,15 euros nets): entièrement en espèces, en actions nouvelles, ou une combinaison des deux.

    Ceux qui optent pour le dividende en actions recevront une nouvelle action pour 30 coupons. WDP calcule comme suit: 30 coupons contre 3,15 euros font 94,50 euros. C'est 3,6% de moins que le prix moyen des actions entre le 18 et le 24 avril (102,53 euros) moins le dividende brut (4,50 euros), soit 98,03 euros.

    Les actionnaires peuvent faire connaître leur choix à leur institution financière entre le 30 avril et le 15 mai (16 heures). Ceux qui ne le font pas reçoivent automatiquement le dividende en espèces.

  • "Les marchés européens sont dans le rouge alors que les opérateurs prennent leurs profits. En outre, le taux de rendement à dix ans américain retrouve les 3%, ce qui est aussi une cause de vente des actions, alors que les investisseurs cherchent des retours attractifs sur des actifs jugés moins risqués que les actions."
    David Madden
    Analyste de CMC Markets

  • Finnair dévisse en Bourse en dépit de ses résultats

    La compagnie aérienne finlandaise Finnair a enregistré un premier trimestre record, avec un bond de son bénéfice net, n'empêchant pas la chute de son titre en Bourse portée par l'incertitude des prix des carburants.

    À la Bourse d'Helsinki, l'action chutait de 7,5%.

    Selon Antti Viljakainen, analyste de la maison de courtage finlandaise Inderes, contacté par l'AFP, l'évolution des prix des carburants risque d'avoir un effet négatif sur la compagnie, qui ne sera pas forcément en mesure de faire évoluer le prix de ses billets.

     

    "La hausse du prix est inévitable. Les marchés sont inquiets non seulement pour Finnair mais dans tout le secteur aérien."
    Antti Viljakainen
    Analyste de la maison de courtage finlandaise Inderes

  • Telenet privilégie d'éventuelles reprises à un dividende

    Les dirigeants de Telenet ont répété leur position, à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires, quant à leur politique en matière de dividende.

    Sa directrice financière, Birgit Conix, en partance pour le groupe TUI, a clairement laissé entendre ce que le groupe voulait prioritairement faire de son cash. "Des acquisitions ont toujours été notre premier choix, deuxièmement un rachat d'actions peut intervenir et troisièmement le versement d'un dividende", a résumé la CFO.

    Telenet a dernièrement mis la main sur l'opérateur mobile Base et sur SFR BeLux. Récemment, le patron de Telenet a déclaré être prêt à mettre jusqu'à 1,3 milliard d'euros sur la table pour l'opérateur wallon VOO, convoité également par Orange.

  • Wall Street attendue en baisse

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,16% pour le Dow Jones, de 0,50% pour le S&P-500 et de 0,6% pour le Nasdaq.

    Principale explication à la baisse généralisée des actions, la remontée des rendements souverains qui s'accélère, soulevant des questions sur l'attrait du marché actions.

  • Twitter: +10% en avant-Bourse

    L'action Twitter gagne 10% en avant-Bourse à Wall Street après avoir annoncé un chiffre d'affaires et un nombre mensuel d'abonnés actifs supérieurs aux attentes.

    Le chiffre d'affaires du premier trimestre ressort à 664,9 millions de dollars, supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donnant à 607,6 millions de dollars.

    Le nombre d'usagers mensuel de Twitter a augmenté à 336 millions, en hausse de 3% sur la période comparable de 2017, dépassant le consensus de 334 millions donné par le consultant FactSet.

     

    ©AFP

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Les valeurs à suivre à Wall Street

    * COMCAST a annoncé avoir fait une offre de rachat de 22 milliards de livres (25,15 milliards d'euros) sur le groupe britannique de télévision payante Sky, déjà convoité par TWENTY-FIRST CENTURY FOX. A Londres, le titre Sky grimpe de plus de 2%. Comcast a par ailleurs publié mercredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, grâce à des réductions de coûts et une hausse de ses abonnés dans l'internet à haut débit.

    * FACEBOOK publiera ses résultats trimestriels après la clôture. Le réseau social a dit avoir mardi supprimé un certain nombre de comptes et de pages qui proposaient à la vente des numéros de sécurité sociale et de cartes de crédit, des adresses et des numéros de téléphone de dizaines d'internautes. Le titre a fini en baisse de 3,70%.

    * TWITTER gagne 1,6% dans les transactions en avant-Bourse, avant la publication de ses résultats trimestriels avant l'ouverture du marché.

    * BOEING publie aussi ses résultats avant l'ouverture. AT&T, FORD, QUALCOMM et VISA publient leurs comptes après la clôture.

    * TEXAS INSTRUMENTS - Le groupe texan a annoncé mardi un bénéfice au premier trimestre supérieur aux attentes et a relevé ses prévisions pour le deuxième, en raison de la forte demande pour ses puces utilisées dans l'automobile et l'industrie. Le titre, qui a perdu 6% depuis le début de l'année, gagnait plus de 5% dans les échanges d'après-Bourse.

    * CATERPILLAR - Le numéro un mondial des engins de chantier a prévenu que la hausse des coûts des matières premières pourrait peser sur ses marges, à la suite de la promulgation par Donald Trump de taxes sur les importations d'acier. Le titre a fini en baisse de plus de 6%.

    * APPLE a clôturé mardi en baisse de 1,39%, en recul pour la cinquième séance consécutive, les investisseurs s'inquiétant du lent démarrage de l'iPhone X à la suite de plusieurs avertissements lancés par des fournisseurs de la marque à la pomme. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics a toutefois envoyé mercredi un signal positif sur la demande à venir pour ses
    produits pour la téléphonie mobile au second semestre.

  • Les cotations du titre Retail Estates...

    ... reprendront à 13h

  • Comcast dépose une offre formelle sur Sky

    Le câblo-opérateur américain Comcast a déposé une offre formelle pour acheter Sky pour 22 milliards de livres, bien supérieure à celle de 21st Century Fox qui veut aussi prendre le contrôle du groupe de télévision britannique.

    Après avoir fait part de son intérêt le 27 février, Comcast a annoncé mercredi à la Bourse de Londres le dépôt d'une offre à 12,50 livres par action. Il met en avant le fait qu'elle est supérieure de 16% à celle du géant Fox de la famille Murdoch.

    L'action Sky gagne 2% après l'offre de Comcast.

  • Le point sur les marchés en milieu de séance

    Les taux pèsent, Euronav chute, Kering et STMicroelectronics se démarquent

    1. Les Bourses européennes évoluaient en baisse en fin de matinée, les multiples publications de résultats d'entreprise ne suffisant pas à compenser les inquiétudes liées aux tensions sur les rendements obligataires.

    2. La nette remontée des taux longs américains, avec un rendement des Treasuries à 10 ans qui a atteint mercredi 0,302%, ont relancé les craintes sur un renchérissement du coût du financement des entreprises tout en rendant moins attractives les actions.

    3. Aux alentours de 12h, Francfort perdait 1,56%, Amsterdam 0,84%, Londres 0,63% et Paris 0,61%. A Bruxelles, l'indice Bel20 cédait 1,10%, pénalisé par les détachements de coupon pour les actions ING (-3,5%) et Proximus (-2,75%). Plusieurs détachements de coupons plombaient également l'indice DJ Stoxx 600 (-0,83%).

    4. En tête du Stoxx 600, Kering s'envolait de 6,48% après un premier trimestre bien meilleur que prévu, tiré à nouveau par les performances de Gucci.

    5. STMicroelectronics bondissait de 4,84% après avoir envoyé un signal positif sur la demande à venir pour ses produits pour la téléphonie mobile au second semestre.

    6. A Bruxelles, Euronav vivait une séance difficile après la publication de ses résultats trimestriels. Le titre chutait de 6,29%.

    7. L'agenda macroéconomique est allégé mercredi, avant le rendez-vous très attendu de la Banque centrale européenne (BCE) qui rendra sa décision de politique monétaire jeudi.

    8. Les investisseurs surveilleront notamment les résultats de Facebook mercredi soir après la clôture de Wall Street.

  • Objectif atteint pour l'augmentation de capital de Retail Estates

    Résultats définitifs de l’augmentation du capital de Retail Estates . Après l’offre publique de souscription aux actions nouvelles et le placement privé réussi de scrips, les actionnaires existants et les nouveaux investisseurs ont souscrit à 100 % des actions nouvelles offertes pour un montant de 123.365.580 euros, indique la SIR dans un communiqué.

    La cotation de l'action, suspendue depuis ce matin le temps de procéder au placement accéléré des scrips non exercé, devrait reprendre sous peu.

  • Kering au sommet après des chiffres hors norme

    Kering a touché un nouveau record, après avoir encore une fois dépassé toutes les attentes du marché au premier trimestre grâce à la poursuite d'une croissance hors norme chez Gucci.

    Le titre Kering grimpait de 6,39% à 466,20 euros, après avoir touché un sommet à 470,80 euros en début de séance, signant de loin la meilleure performance du CAC 40 qui reculait de -0,61% au même moment.

    Le groupe de luxe a vu sa croissance organique décoller de 36,5%, encore une fois porté par une performance exceptionnelle de Gucci dont les ventes ont décollé de 49% malgré des bases de comparaison très difficiles.

    Avec une telle progression, la marque dépassera, en 2018, les prévisions de marge opérationnelle des analystes, a précisé le directeur financier de Kering.

    Dans la foulée de ces chiffres unanimement salués comme exceptionnels, les analystes ont relevé leurs estimations de résultats du groupe Kering pour les années qui viennent.

     

    ©Photo News

  • Flop pour un rival de Balta

    L'action du fabricant de revêtements de sols Tarkett plongeait de 13% à la Bourse de Paris, pénalisée par un premier trimestre jugé décevant.

    Le fabricant de revêtements de sols Tarkett a vu son chiffre d'affaires reculer de 7,2% sur un an au premier trimestre, pénalisé principalement par un effet de changes négatif, mais le groupe a estimé mardi que ses marchés restaient "plutôt bien orientés".

    Le chiffre d'affaires trimestriel s'est établi à 567,9 millions d'euros, selon un communiqué. A périmètre et changes constants, les ventes sont stables (+0,1%).

    La marge d'Ebitda ajusté du premier trimestre a accusé un recul de 3,2 points, à 5,2% du chiffre d'affaires.

    A Bruxelles, Balta perdait 0,94% à 6,30 euros dans un marché globalement en baisse de 1,13%.

  • Degroof Petercam relève son target sur WDP

    Degroof Petercam relève son objectif de cours sur WDP à 102 euros contre 96. La recommandation reste à "conserver".

  • "Des anticipations de taux d'intérêts plus élevés signifient des coûts d'emprunts plus élevés pour les entreprises, rendant l'investissement plus cher. Il y a aussi des inquiétudes sur le fait que la Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux plus rapidement, voire trop rapidement, ce qui pourrait freiner la croissance économique."
    Jasper Lawler
    Analyste de London Capital Group

  • Le point sur les marchés en début de séance

    Inquiétude pour la montée des rendements, Kering s'envole, Euronav chute

    1. Les Bourses européennes sont clairement orientées à la baisse, avec en toile de fonds les inquiétudes pour les bénéfices des entreprises dans le sillage de la remontée des rendements obligataires américains, la réunion de la BCE jeudi et les chiffres du PIB américain vendredi.

    2. Aux alentours de 9h30, l'indice DJ Stoxx 600 perdait 0,39%. Amsterdam et Francfort cédaient 0,59% et Londres 0,33%. Paris abandonnait 0,10%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 rétrogradait de 0,41%.

    3. Tous les secteurs perdaient du terrain, hormis le compartiment des ventes au détail qui engrangeait 0,58%. Ce dernier profitait du bond de 7,26% à 470 euros de Kering, après des résultats supérieurs aux attentes grâce à sa marque Gucci.

    4. Credit Suisse se démarquait parmi les banques, son action représentative bondissant de 4,6% après avoir battu le consensus au premier trimestre.

    5. Alors que les préoccupations autour des actions de semi-conducteurs, en particulier pour ceux de la chaîne d'approvisionnement Apple, pèsent sur les fabricants de puces, STMicroelectronics gagnait 3% après une évaluation optimiste pour la demande au second semestre.

    6. Aux fusions-acquisitions, Shire se renforçait de 1,4  après avoir annoncé être favorable à la dernière offre de rachat en date du japonais Takeda, pour 46 milliards de livres.

    7. Mais un certain nombre de sociétés voyaient leurs actions sanctionnées. A l'instar d'Osram Licht qui chutait de 11% après avoir coupé dans ses prévisions, tandis qu'Atlas Copco perdait 7,2% après la publication des résultats.

    8. A Bruxelles, les résultats trimestriels d'Euronav se traduisaient par une chute de 7% de l'action. ING (-3,20%) et Proximus (-2,71%) étaient cotés ex-dividende. Cofinimmo (+0,09%) réagissait peu aux résultats trimestriels publiés mardi soir, WDP par contre progressait d'un léger 0,2%.

  • Euronav s'enfonce de 9%

    Euronav perd 9% en début de matinée, lesté par la publication de ses résultats trimestriels.

    Le spécialiste du transport maritime de produits pétroliers subit toujours de plein fouet le bas de cycle qui frappe le secteur. Son résultat trimestriel a plongé dans le rouge.

  • BOURSE-SOLOCAL CREUSE SES PERTES, LE TITRE PERD PLUS DE 14%, APRES UN REPLI DE SON  CHIFFRE D'AFFAIRES AU T1

  • AS Roma: -8%

    Séance difficile pour l'AS Roma qui a perdu hier mardi face à Liverpool, en demi-finale aller de la Ligue des champions.

     

  • BOURSE-TARKETT DÉCROCHE DE 10% À L'OUVERTURE, REPLI DU CHIFFRE D'AFFAIRES ET DE L'EBITDA AU T1

  • BOURSE-KERING BONDIT DE 5% À L'OUVERTURE APRÈS UN PREMIER TRIMESTRE MEILLEUR QUE PRÉVU

  • BOURSE-STMICROELECTRONICS GRIMPE DE 3,5% À L'OUVERTURE APRÈS SA PUBLICATION TRIMESTRIELLE

  • | Opening Bell |

    Les Bourses européennes ont ouvert en baisse, prudentes après un fort repli de Wall Street la veille, pour une séance qui sera animée par une salve de résultats d'entreprises.

    Bruxelles: -0,97%
    Amsterdam: -0,88%
    Francfort: -0,91%
    Paris: -0,50%
    DJ Stoxx 600: -0,59%

  • Kering attendu en hausse de 5 à 7%

    Selon des traders, Kering est attendu en hausse de l'ordre de 5% à 7% après un premier trimestre meilleur que prévu.

    Kering a encore accéléré la cadence au premier trimestre grâce une nouvelle fois à Gucci dont la croissance explosive et hors norme a dépassé toutes les attentes.

    Le groupe a vu ses ventes grimper de 36,5% à taux de changes constants, dépassant haut la main les 24% attendus par les analystes, après une progression proforma de 34% fin 2017.

    Gucci, qui pèse pour près de 60% de ses ventes, s'est encore une fois distingué par une performance exceptionnelle. Malgré une base de comparaison particulièrement difficile (la croissance organique avait atteint 48% il y a un an), la griffe italienne a encore accéléré la cadence et vu ses ventes décoller de 49% à changes constants, au lieu des 32% prévus, après une envolée de 45% en 2017.

  • Barco, Cofinimmo, WDP... les autres valeurs belges à suivre

    BARCO - Barco va fournir des projecteurs laser pour 600 écrans de cinéma à livrer à Cineworld Group, via la joint venture Cinionic. Aucun détail financier n'a été communiqué. Notre article

    COFINIMMO - La SIR a annoncé après la clôture un résultat net des activités clés de 1,47 euro par action (contre 1,44 euro au 31.03.2017). Elle a confirmé sa prévision de résultat net des activités clés pour l’exercice 2018 de 6,56 euros par action et maintient sa prévision d’un dividende brut pour l’exercice 2018, payable en 2019 de 5,50 euros par action ordinaire. Le résultat sur portefeuille a été de 1,42 euros par action (contre 0,04 euro au 31.03.2017).  Le communiqué de Cofinimmo.

    WDP - La SIR spécialisée dans l'immobilier logistique a annoncé un résultat EPRA pour le premier trimestre 2018 de 29,5 millions d’euros, une augmentation de 15 % par rapport au premier trimestre 2017. Par action, le résultat EPRA s’élève à 1,34 euro, une augmentation de 12 % par rapport à la même période un an avant. WDP confirme son ambition d’un résultat EPRA de 6,00 euros par action en 2018, ainsi qu’un dividende brut visé de 4,80 euros, à chaque fois une augmentation de 7%. Le communiqué de WDP.

  • Le point avant l'ouverture des marchés

    Les marchés donnés en baisse, tensions sur les taux et les techs

    1. Les principales Bourses européennes devraient ouvrir en baisse.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,78% à l'ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,91% et le FTSE à Londres céderait 0,68%.

    3. Les marchés d'actions européens prendraient ainsi le relais de Wall Street qui a clôturé en nette baisse mardi - le S&P 500 a lâché 1,34% - sous le coup d'inquiétudes sur un renchérissement du coût de financement des entreprises.

    4. Le rendement de l'emprunt d'Etat américains à 10 ans a touché mercredi un pic à 3,009%, à un plus haut depuis la toute fin 2013. Cette remontée des taux longs rend relativement moins attractives les
    actions.

    5. Outre les inquiétudes sur le coût du crédit, la faiblesse des valeurs technologiques ajoute une pression supplémentaire sur les marchés d'actions.

    6. Revenus à des plus hauts de deux ans et demi, les cours du pétrole ont souffert de prises de bénéfices et de signes d'une hausse de la production aux Etats-Unis. Le baril de Brent évolue autour de 73,85 dollars contre un pic à 75,47 dollars la veille.

    7. Sur le marché des changes, le dollar évolue toujours à un plus haut de la mi-janvier face à un panier de devises de référence, tirant profit de la remontée des rendements obligataires. L'euro se situe autour de 1,2212, proche d'un plus bas depuis début mars.

  • Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,28%

    La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,28% dans le sillage de Wall Street et du plongeon du groupe  harmaceutique Takeda.

    L'indice Nikkei a perdu 62,8 points, à 22.215,32 points et le Topix, plus large, a cédé 2,02 points (-0,11%) à 1.767,73 points.

    Takeda a chuté de 7,03% après le relèvement de son offre sur le britannique Shire qui fait craindre pour les capacités de financement du groupe japonais.

    Les équipementiers du secteur de la construction ont aussi souffert dans le sillage de la chute de Caterpillar qui a lâché 6,20% mardi soir à Wall Street après avoir mis en garde contre l'impact de la hausse des prix de l'acier sur ses bénéfices des prochains trimestres.

  • Succès pour l'augmentation de capital de Retail Estates, l'action suspendue

    Des nouvelles de l'augmentation de capital de Retail Estates : 87,96% des actions liées à l'augmentation de capital ont été souscrites, soit un total de 108,5 millions d'euros.

    L'action sera suspendue ce mercredi 25 avril à la demande de la SIR, le temps de procéder aux placements des droits non exercés.

  • Bone Therapeutics parée jusqu'à l'été 2019

    Les derniers mois ont été intenses pour la biotech Bone Therapeutics . Placement privé d’actions annulé en raison de la défection d’un partenaire russe, nomination de Jean Stéphenne au poste de président du conseil d’administration et d’un nouveau directeur financier et placement d’obligations convertibles pour un total de 19,45 millions d’euros d’engagements. Sans compter les progrès obtenus dans le développement clinique de son produit-phare, l’Allob.

    Pour 2018, la consommation nette de trésorerie devrait s’établir entre 15 et 16 millions d’euros. Sur base de ses priorités stratégiques, la biotech indique qu’elle disposera d’une trésorerie suffisante pour réaliser ses objectifs jusqu’au troisième trimestre 2019.

  • L'offre de Takeda sur Tigenix démarre le 30 avril

    Takeda annonce que son offre sur les titres Tigenix (actions, warrants, ADR...) démarre le 30 avril prochain.

    Takeda propose le prix de 1,78 euro par action.

    Tigenix a clôturé mardi à 1,74 euro.

  • L'Asie boursière sous pression avec Wall Street

    Les marchés actions asiatiques sont sous pression, les investisseurs s'inquiétant de la hausse des coûts des entreprises et des perspectives de croissance pour les bénéfices des entreprises, alors que le rendement des Treasuries à 10 ans a dépassé la barre symbolique de 3%.

    L'indice MSCI des actions de l'Asie-Pacifique hors Japon cède 0,1% tandis que l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo rétrograde de 0,3%.

    A Wall Street, l'indice Dow Jones a perdu 424,56 points mardi, soit 1,74%, à 24.024,13. Le Standard & Poor's 500, plus large, a reculé de 35,73 points, soit 1,34% à 2.634,56. Le Nasdaq Composite a cédé 121,25 points, soit 1,70% à 7.007,35.

    Alphabet a abandonné 4,76%. La maison mère de Google a annoncé lundi soir un recul de sa marge d'exploitation au premier trimestre à 22%, contre 27% un an auparavant, ce qui a fait passer au second plan un chiffre d'affaires et un bénéfice meilleurs que prévu.

    Deuxième plus forte baisse du Dow, Caterpillar, qui avait ouvert en hausse de près de 4%, a finalement lâché 6,20%. Le numéro un mondial des engins de chantier a mis en garde contre l'impact de la hausse des prix de l'acier sur ses bénéfices des prochains trimestres.

    "Nous avons vu beaucoup d'entreprises annoncer des bénéfices au-dessus des estimations et leurs actions fortement baisser", a expliqué Norihiro Fujito, senior investment strategist chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

    "C'est le cas pour des actions financières de premier plan comme Goldman Sachs et Citigroup mais également pour Alphabet (maison-mère de Google), la première grande entreprise de technologie publier ses résultats", a-t-il ajouté.

    "Si les actions sont en baisse lorsque les bénéfices des entreprises augmentent 20% et que l'économie se développe à 3%, le marché est en difficulté. La réaction du marché est comme si les investisseurs anticipait la fin du long rallye entamé depuis 2009. Les investisseurs semblent penser que les meilleurs moments sont désormais derrière nous."

  • A suivre ce mercredi 25 avril

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • Conférence du ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier sur les projections économiques (12h)

    Etats-Unis
    • Niveau hebdomadaire des stocks de pétrole (16h30)

    Turquie
    • Réunion du comité de politique monétaire de la Banque centrale turque

    → ENTREPRISES

    Allemagne
    • Linde / résultats du T1
    • Deutsche Börse / résultats du T1

    Belgique
    • Ablynx: offre de reprise par Sanofi à 45 euros par action. Jusqu’au 4 mai
    • Bone Therapeutics: résultats 2017
    • Euronav: résultats T1
    • Galapagos: résultats T1
    • ING: cotation ex-dividende de clôture de 0,43 euro brut
    • Proximus: cotation ex-dividende de 1 euro brut
    • Sapec: offre de reprise simplifiée à 60 euros par action par Soclinpar. Jusqu’au 29 juin
    • UCB: trading update
    • WDP: résultats trimestriels

    Assemblée chez
    • Bois Sauvage
    • Intervest
    • Telenet
    • Van de Velde
    • Vastnet Retail Belgium
    • WDP

    Etats-Unis
    • Boeing / résultats du T1 (avant Bourse)
    • AT&T / résultats du T1 (après Bourse)
    • Facebook / résultats du T1 (après Bourse
    • Ford / résultats du T1 (après Bourse)
    • Qualcomm / résultats du T2 (après Bourse)
    • Visa / résultats du T2 (après Bourse)

    Royaume-Uni
    • Lloyds Banking Group / résultats du T1
    • GlaxoSmithKline / résultats du T1

  • Good morning!

    Nouvelle édition du Market Live. Nous sommes le mercredi 25 avril. Bonne journée à toutes et tous!

Plus sur Les Marchés

Contenu sponsorisé

Partner content