1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés au ralenti | Le rachat d'Altran par Capgemini plaît | AbbVie achète Allergan

Les investisseurs sur la défensive, avant le sommet du G20 et après les sanctions américaines visant l'Iran. Capgemini achète Altran, AbbVie s'empare d'Allergan. Suspension de Nyrstar. Avis de broker sur Orange Belgium, CFE, Telenet.... Discours de Powell à 19h.
  • A l’agenda ce mercredi

    C’est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve mercredi pour une nouvelle séance.

    Au menu : l'indice GfK de la confiance du consommateur allemand en juillet, l’enquête de conjoncture auprès des ménages français en juin,  les commandes de biens durables aux Etats-Unis en mai. Du côté des entreprises, l’offre de rachat de Connect Group par IPTE se poursuit, à 1,60 euro par action, jusqu’au 14 août. La Gimv tient son assemblée générale. A l’étranger, Schneider Electric tient sa journée investisseurs.

  • Clôture des marchés européens

    Les marchés d'actions européens ont terminé sans direction dans un marché comptant les jours avant un sommet du G20 qui se tient à partir de vendredi sur fond d'affrontement commercial sino-américain.

    En Europe, la tendance a été toutefois animée par la fusion entre Capgemini et Altran.

    A la Bourse de Bruxelles, Orange Belgium bénéficie d'une bonne note d'UBS et Ontex rebondit. 

    Bel 20: =

    AEX: -0.31%

    CAC 40: -0,13%

    DAX: -0,38%

    FTSE 100: +0,08%

    Euro Stoxx 50: -0,20%

  • La confiance des consommateurs au plus bas depuis près de 2 ans (Conference Board)

    La confiance des consommateurs aux Etats-Unis, mesurée par le Conference Board, a chuté en juin, contrairement aux attentes des analystes, pour atteindre son plus bas niveau en presque deux ans, selon l'indice du Conference Board publié mardi.

    L'indice s'est établi à 121,5 points en juin contre 131,3 en mai, notamment à cause des tensions commerciales. Les analystes s'attendaient au contraire à ce qu'il progresse à 133,5 points.

  • Wall Street ouvre près de l'équilibre

    Dow Jones +0,04%, Nasdaq -0,01%

  • Dette: nouveau record historique à la baisse pour le "Bund"

    Le taux d'emprunt allemand à dix ans, ou "Bund"est  descendu jusqu'à -0,330% en cours de séance.

    Son précédent record à la baisse (-0,328%) avait été atteint il y a une semaine, dans le sillage de propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi laissant présager de nouvelles mesures accommodantes de l'institution de Francfort.

  • 1.438,63 USD
    L'or à son plus haut en six ans
    L'or a atteint mardi son plus haut niveau en six ans, à 1.438,63 dollars l'once, à la faveur du repli du dollar, des anticipations de baisse de taux aux Etats-Unis et des tensions latentes entre les Etats-Unis et l'Iran.

  • "Les actions seront probablement significativement volatiles et très peu directionnelles avant le prochain G20, les investisseurs attendant plus de détails sur l'évolution du différend commercial avec la Chine afin de décider d'augmenter ou non leur exposition à cette classe d'actif."
    Pierre Veyret
    Analyste technique chez ActivTrades

  • L'essentiel de la tendance boursière

    1. L'Europe boursière évolue sur une note contrastée et prudente
    2. Les investisseurs évitent les prises de risques avant le G20 et sur fond de tensions au Moyen-Orient
    3. Wall Street est attendue en baisse, de 0,1% à 0,2%
    4. L'actualité s'anime sur le front des fusions-acquisitions avec le rachat d'Altran par Capgemini et celui d'Allergan par AbbVie.
    5. Les investisseurs attendent à 19h une intervention du président de la Fed, Jerome Powell.

  • AbbVie achète Allergan pour environ 63 milliards de dollars

    Le groupe biopharmaceutique américain AbbVie a annoncé mardi l'acquisition de son compatriote Allergan , le fabricant du Botox, pour environ 63 milliards de dollars (55,3 milliards d'euros).

    AbbVie propose 188,24 dollars par action Allergan. Son offre se compose de 0,8660 titre AbbVie et 120,30 dollars en numéraire.

    Le titre Allergan a clôturé lundi à 129,57 dollars. Il est attendu aux alentours de 172 dollars à l'ouverture. AbbVie qui a terminé la séance hier à 78,45 euros devrait ouvrir aux environs de 74 dollars.

  • Colruyt tire profit de la chute de son action représentative

    Après la publication des chiffres annuels et des perspectives médiocres, l'action Colruyt a chuté de 15,5% mercredi dernier, la baisse la plus forte depuis l’introduction en bourse de l'entreprise en 1977. Face à la chute de son action représentative, la chaîne de magasins n'est pas restée les bras croisés puisqu'elle en a profité pour acheter 11.000 actions à un prix moyen de 52,36 euros, ce qui lui a coûté à près de 576.000 euros.

    Cela semble être une constante avec le groupe. Chaque fois que l'action est sous pression, Colruyt achète de manière opportuniste ses propres actions. C'est même la stratégie de l'entreprise. Alors que la plupart des autres investisseurs ont un objectif de rachat d'actions pour un certain montant durant une période déterminée, la chaîne de Halle n’achète ses propres titres que si elle considère que le prix et le moment sont corrects. Depuis 2012, l'impact de ces rachats et annulations d'actions a eu pour effet de réduire le nombre total de titre de 18%. Ceci explique que, malgré un bénéfice d'exploitation stable, le bénéfice par action a progressé de 22%.

    Colruyt n'était pas le seul à acheter la semaine dernière. Le gestionnaire d'actifs Marshall Wace, détenu en partie par le spécialiste du capital-investissement KKR, a déclaré qu'il avait réduit sa position courte dans l'action de 15% à 0,69% du capital. Un courtier spécule sur une chute des prix en empruntant des actions à d’autres et en les vendant, dans l’espoir de les racheter moins chères. Pour clôturer ou réduire la position courte, le shorter doit donc acheter des actions..

  • Le deal de Retail Estates aux Pays-Bas salué par KBC Securities

    En réaction à l'importante transaction conclue aux Pays-Bas (voir 8h37) par Retail Estates , KBC Securities ajuste l'objectif de cours et le conseil sur la société immobilière cotée.

    Retail Estates a expliqué que l'opération sera peut-être financée pour un peu plus de la moitié (51,32 milions d'euros) par l'émission d'actions. Les analystes Jan Opdecam et Alexander Makar ont déjà calculé ce qui se passerait alors.

    Le nombre d'actions en circulation monterait à 12,63 millions. En conséquence, leur estimation du bénéfice par action passe de 5,62 à 5,57 euros. Toutefois, le ratio d'endettement bénéficie de l'augmentation de capital et tombera à moins de 50% au deuxième trimestre de l'exercice 2019/20, plus précisément à 48%.

    Etant donné que Retail Estates conclut une bonne affaire et parvient en même temps à maintenir le ratio d’endettement sous contrôle, les analystes de KBCS relèvent leur objectif de cours de 83 à 84 euros. La recommandation est relevée à "accumuler" contre "conserver".

  • "Mal aimée et oubliée", D'Ieteren rejoint les valeurs préférées d'ING

  • Degroof Petercam à l'achat sur CFE

    Depuis l'été 2018, l'action CFE a baissé d'environ 25%, l'action du groupe de construction bruxellois est donc devenue plus attrayante pour l'analyste Luuk van Beek de Degroof Petercam, qui relève son conseil de "garder" à "acheter". Son objectif de cours passe de 95 à 105 euros.

    L'enthousiasme de l'analyste réside dans l'actif principal de CFE: le groupe de dragage et de construction navale DEME.

    Van Beek s'attend à une nouvelle croissance des bénéfices de CFE à partir du second semestre. Il table pour la période 2020-2022 sur une augmentation de plus de 10% du bénéfice par action.

    L'analyste ajuste également son conseil pour Boskalis passant de "réduire" à "conserver". La société néerlandaise est moins présente dans l’énergie éolienne, mais elle devrait à terme pouvoir tirer parti de la reprise dans le secteur du pétrole et du gaz.

  • Le point sur les marchés

    Les marchés sur la défensive | Le commerce et l'Iran inquiètent | Le rachat d'Altran par Capgemini plaît

    1. Les principales bourses européennes sont en léger repli, de l'ordre de 0,10%.
    2. Le dossier commercial sino-américain et les tensions géopolitiques entre l'Iran et les Etats-Unis limitent les prises d'initiatives.
    3. Les investisseurs attendent par ailleurs le sommet du G20 qui aura lieu vendredi et samedi au Japon, avec en ligne de mire la rencontre prévue entre Donald Trump et Xi Jinping sur le commerce.
    4. Dans le dossier iranien, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que la décision des Etats-Unis d'imposer des sanctions à des hauts représentants de l'Iran fermait définitivement le canal diplomatique entre les deux pays.
    5. Les investisseurs suivront avec attention les interventions de plusieurs membres de la Réserve fédérale, dont son président Jerome Powell, à 19h.
    6. Capgemini prend 7,2% après avoir annoncé lundi soir le rachat d'Altran (+21%).
    7. A Bruxelles, Orange Belgium gagne 4,3% sur une recommandation d'achat d'UBS.

  • Beter Bed s'effondre

    Beter Bed s'effondre de plus de 37%, en réaction aux problèmes financiers de la filiale allemande Matratzen Concord.

  • L'Europe frileuse avant le G20 | Orange Belgium, Ontex, Altran et Capgemini en vue

    Les Bourses européens ont ouvert en baisse, dans le sillage des Bourses asiatiques, les investisseurs rechignant à toute prise de risque avant la réunion du G20 en fin de semaine au Japon et après la mise en place de sanctions américaines visant l'Iran.

    L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 cède 0,19% et l'EuroStoxx 50 0,25%.

    Amsterdam lâche 0,37%, Francfort 0,35% et Paris 0,31%.

    A Bruxelles, l'indice Bel 20 perd 0,67%, affaibli par Ontex. JP Morgan a réduit son objectif de cours sur la valeur à 14,50 euros contre 17,50. Le conseil reste à "neutre".

    Orange Belgium bondit de 4,6%. UBS est passé à l'achat sur la valeur.

    Ailleurs en Europe, Altran bondit de 21,5% à 13,94 euros, s'alignant sur le prix d'OPA de 14 euros proposé par Capgemini (+5,88%).

  • | Opening Bell |

    Bruxelles: -0,62%
    Amsterdam: -0,31%
    Francfort: n.c.
    Paris: n.c.
    DJ Stoxx 600: -0,34%

  • Suspension de l'action Nyrstar

    L'action Nyrstar est suspendue dans la perspective de l'assemblée générale tout à l'heure à 11h.

  • Orange Belgium favorite d'UBS

    Le broker UBS relève son avis sur Orange Belgium à "acheter". En parallèle, le conseil d'UBS sur Telenet passe d'acheter à conserver.

  • Nouveaux investissements aux Pays-Bas pour Retail Estates

    Dans le cadre d'une transaction avec un investisseur institutionnel, Retail Estates annonce l'acquisition de 56 immeubles commerciaux répartis sur trois sites : Breda, Naaldwijk et Zaandam. Les immeubles commerciaux représentent une surface commerciale de 74.163 mètres carrés entièrement louée.

    L'investissement s'élève à 97 millions d'euros et rapporte un loyer net de 6,79 millions, ce qui représente un rendement initial de 7 %.

    Selon l’expert immobilier Cushman & Wakefield, la juste valeur s’élève à 91,87 millions.

  • Journée importante pour les actionnaires de Nyrstar

    Les actionnaires de Nyrstar sont attendus ce mardi à 11h pour l'assemblée générale du spécialiste du zinc. Le management de l'entreprise devrait être mis sous pression, après l'implosion de l'action et la reprise par Trafigura pour l'euro symbolique.

  • Genfit: accord de licence pouvant aller jusqu'à 228 millions de dollars

    La biotech française Genfit a cédé les droits en Chine de son candidat-médicament vedette, Elafibranor, au groupe américano-chinois Terns Pharmaceuticals pour un montant pouvant aller jusqu'à 228 millions de dollars (200 millions d'euros).

    Cet accord de licence octroie à Terns Pharmaceuticals les droits de développement et de commercialisation d'Elafibranor en Chine continentale, ainsi qu'à Hong Kong, Macao et Taïwan, selon un communiqué.

    Genfit va percevoir en retour un paiement initial de 35 millions de dollars et pourra recevoir jusqu'à 193 millions de dollars supplémentaires lors du franchissement d'étapes. En cas de mise sur le marché, Genfit touchera également des redevances "à deux chiffres" sur les ventes de son produit dans cette région du monde.

  • VGP développe un business parc dans la région de Hanovre

    VGP renforce sa présence en Allemagne avec le développement d'un business parc à Laatzen, une ville proche de Hanovre. Le parc VGP Park Laatzen s'étend sur 28 hectares et offre une surface locative de 112.000 mètres carrés aux entreprises commerciales, de production et de logistique. Il doit être prêt dans 3 à 5 ans.

    En mai, un premier contrat de location avait déjà été conclu avec KraussMaffei Berstorff, un constructeur de machines de Hanovre. Cette société construit actuellement une nouvelle usine qui devrait être prête d’ici à la fin de 2022.

    VGP est déjà actif en Allemagne avec 23 parcs d’affaires.

  • Briefing d'avant bourse

    Les marchés attendus en retrait avec les craintes sur le commerce

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse, dans le sillage des marchés asiatiques, les inquiétudes sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine limitant les initiatives à quelques jours du G20.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,40% à l'ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,43% et le FTSE à Londres de 0,36%.

    3. L'attention des investisseurs est tournée vers le sommet du G20 qui aura lieu vendredi et samedi au Japon, avec comme événement le plus attendu la rencontre prévue entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping sur le commerce.

    4. Les investisseurs suivront avec attention les interventions de plusieurs membres de la Réserve fédérale, dont son président Jerome Powell, qui s'exprimera sur les perspectives économiques et la politique monétaire à partir de 17h00 GMT.

    5. Capgemini a annoncé qu'il allait racheter Altran pour 3,6 milliards d'euros, hors dette, dans le cadre d'une offre amicale à 14 euros par action censée donner naissance à un acteur d'envergure mondiale de la transformation numérique des entreprises industrielles.

    6. Signe de l'inquiétude concernant la situation commerciale sino-américaine, le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale abandonne 1,7%, après avoir touché la semaine dernière un plus haut depuis début mai.

    7. Affaibli par les anticipations de baisse des taux aux Etats-Unis, le dollar continue de reculer (-0,1%) face à un panier de devises internationales. L'euro en profite pour se hisser à un plus haut de trois mois, à 1,14 dollar.

  • Capgemini rachète Altran pour 3,6 milliards d'euros

    Un colosse français de 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel va voir le jour dans le secteur des services informatiques avec le rachat annoncé lundi du groupe de conseil en technologie Altran par le géant des services informatiques Capgemini.

    Montant de la transaction approuvée par les conseils d'administration des deux sociétés: 3,6 milliards d'euros hors dette.

    En incluant la dette financière nette de 1,4 milliard d'euros d'Altran, le montant de l'opération s'élève à environ 5 milliards d'euros.

    L'offre de Capgemi de 14 euros par action Altran représente une prime de 22% par rapport au cours de clôture de lundi soir (11,47 euros).

    Sur la base des cours de Bourse à la clôture de lundi, le nouvel ensemble affichera une capitalisation boursière de près de 20 milliards d'euros.

  • A suivre ce mardi 25 juin

    ECONOMIE / FINANCE

    France
    - 8h45 Enquêtes de conjoncture de l'Insee / juin

    États-Unis
    - 15h Indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller / avril
    - 16h Indice de confiance du consommateur du Conference Board /juin
    - 16h Ventes de logements neufs / mai

    ENTREPRISES

    Belgique
    - Connect Group : offre de reprise à 1,60 euro par action par IPTE. Jusqu’au 14 août
    - Nyrstar : assemblée générale à 11h

    Etats-Unis
    - FedEx : résultats du quatrième trimestre 2018/2019, à 22h15

  • Bonjour !

    Bienvenue sur le "market live" de L'Echo. Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit pour assister, aux premières loges, à cette séance de Bourse du mardi 26 juin 2019.

Plus sur Les Marchés

Echo Connect

Messages sponsorisés

n