Les marchés contaminés par le spleen allemand

Les Bourses européennes ont prolongé leur consolidation ce mardi après l’annonce d’une baisse inattendue de l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne, insensibles à l’immo US.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @DavidCollin826) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

17:41 | Les actions européennes sont retombées d’un plus haut de près de 6 semaines après la baisse inattendue de l’indice de confiance des investisseurs allemands.

Ressorti à 36,3 en juillet alors que les économistes prévoyaient 39,6, le baromètre Zew s’est replié sous le coup des mauvaises nouvelles de la zone euro. "Cela donne des arguments à la fois aux pessimistes et aux optimistes. La vérité est sans doute à mi-chemin: l’économie allemande reste solide mais il va falloir s’habituer à des taux de croissance annuelle autour de 1% et non de 3%", a commenté Carsten Brzeski, économiste chez le bancassureur ING.

Les marchés ont dès lors passé quasiment toute la séance dans le rouge, sans réagir de façon marquée aux nombreux indicateurs publiés notamment aux Etats-Unis.

Comme prévu, la production industrielle américaine a augmenté en juin de 0,3%, le déficit de flux de capitaux investis à long terme s’est réduit en mai aux Etats-Unis, tandis que les prix à la consommation ont augmenté plus fortement que prévu le mois dernier, en raison d’un bond des prix de l’énergie.

Quant à l’annonce d’une hausse plus importante que prévu de la confiance des promoteurs américains, à son plus haut niveau depuis janvier 2006, elle rassurait les investisseurs sur la reprise du secteur clef de l’immobilier.

Mais les yeux étaient déjà largement tournés vers l’intervention de Ben Bernanke devant le Congrès mercredi et jeudi.

Les investisseurs restaient "indifférents aux feuilletons politiques", notait Michael Hewson, analyste à CMC Markets.

La Grèce tournait au ralenti avec une grève générale contre une restructuration de la fonction publique, tandis qu’en Espagne, le spectre de la démission du Premier ministre se dissipait. Quant au Portugal, le pacte de salut national ne semblait toujours pas en vue.

Au niveau des valeurs, l’action Rio Tinto a bondi de 2,7% et emmené les ressources de base en tête des hausses sectorielles européennes. Le groupe a confirmé ses objectifs de production de minerai de fer en 2013 et revu à la hausse la production de cuivre.

 

 

 

17:35 

Express

Closing Bell

< Dax -0,41% à 8.201 points

< FTSE 100 -0,45% à 6.556 points

< Cac 40 -0,71% à 3.851 points

< AEX -0,72% à 364,12 points

< Bel 20 -0,84% à 2.622 points

 

17:10 

Le groupe Mobistar dévoilera ses résultats mardi prochain, le 23 juillet. Le marché s'attend à un chiffre d'affaires consolidé de 382,3 millions d'euros et d'un EBITDA de 102,2 millions.

La nouvelle loi sur les télécoms et la refonte des prix dans le mobile, où l'opérateur réalise environ 85% de son chiffre, sont défavorables pour le secteur en général, rappelle-t-on chez KBC Securities.

Mobistar a annoncé en mai qu'il arrêtait de commercialiser ses produits résidentiels fixes dans l'attente d'une réglementation plus favorable (ouverture du câble), dont la contribution n'inspire que prudence chez KBC.

L'analyste Thomas Deschepper considère que l'augmentation des dépenses de marketing et le financement de terminaux tactiques risquent de contrecarrer les gains réalisés par la cession de la téléphonie fixe.

KBC a dès lors abaissé son objectif de cours à 18 euros, contre 20 avant (potentiel de hausse de 13,56%, contre 26,18 précédemment). La recommandation reste à conserver.

 

16:55 

On vous le disait ce matin UBS a retiré Ablynx de sa liste des fusions et acquisitions. Autrement dit, la biotech n’est plus opéable aux yeux du broker suisse. Après avoir été sous pression, le cours de l’action se portait mieux depuis les dernières semaines. Il perd plus de 3%.

 

16:46 Le cours d'Arseurs corrige de 6,5%. Compte tenu d'un lent démarrage d'année et de sérieux vents contraires en provenance des marchés des devises, avec l'affaiblissement du real brésilien, ING a abaissé ses prévisions avant la publication des résultats semestriels d'Arseus.

L'analyste Fabian Smeets se montre plus prudent dans l'attente desdits résultats, estimant que le consensus est un peu trop optimiste.

L'objectif de cours passe en conséquence à 20 euros contre 23 précédemment (potentiel de hausse de 2,99% contre 18,43%).

 

16:32 L’Europe boursière évolue toujours en léger recul, sans se départir de la prudence affichée dès le début de séance.

Les marchés ont passé quasiment toute la séance dans le rouge, sans toutefois réagir de façon marquée aux nombreux indicateurs publiés dans la journée tant en Europe qu'aux Etats-Unis, alors que les yeux sont déjà largement tournés vers l'intervention très attendue du président de la Fed Ben Bernanke devant le Congrès américain mercredi et jeudi.

 

16:18 Wall Street tente un passage dans le vert grâce à l'indice de la NAHB et les actions européennes freinent leur baisse.

 

16:15 

Le sentiment des promoteurs immobiliers a continué à s'améliorer en juillet, ce qui témoigne de la solidité persistante de la reprise du marché du logement. L'indice se maintient au-dessus du seuil de 50, ce qui traduit une majorité d'opinions favorables sur l'évolution du marché.

 

16:03 L'indice de confiance des promoteurs immobiliers mesuré par la fédération NAHB est ressorti en hausse de 6 points à 57 ce mois-ci.

U.S. home builders index hits highest level since January 2006— Reuters Insider (@ReutersInsider) July 16, 2013

 

 

15:57 

Le groupe coopératif breton Cecab va céder 8 usines de surgélation de légumes à Pinguin, selon des sources proches de la transaction. La Cecab, l'un des premiers groupes agroalimentaires français, qui se présente comme le deuxième producteur européen de légumes surgelés, va se séparer de 4 usines de surgélation en Pologne, 2 en Hongrie et 2 en France. L'opération de cession à Pinguin devrait être formalisée d'ici au 31 août. Opérationnellement, rien ne va changer puisque ces sites étaient déjà gérés par le groupe belge. 

 

15:49 La Bourse de New York a ouvert légèrement au-dessus de l'équilibre, hésitant à poursuivre sa course historique après des résultats trimestriels d'entreprises mitigés

.La place financière avait battu de nouveaux records la veille, soutenue par le secteur bancaire en dépit de statistiques économiques en demi-teinte: l'indice vedette Dow Jones Industrial Average et l'indice élargi Standard & Poor's 500 s'étaient appréciés respectivement de 0,13%, à 15.484,26 points, et de 0,14%, à 1.682,50 points.

 

15:41 Bonjour la compagnie! François au clavier désormais. Le rapport de Berenberg sur l'industrie des catalyseurs et du recyclage, où apparaît Umicore, pèse près de 200 pages. Je vous en livre une version extrêmement allégée:

Express

Berenberg a démarré le suivi de l'action Umicore avec une recommandation à vendre et un objectif de cours de 26 euros (potentiel de baisse de 22,9%).

La récente sous-performance de l'action reflète, selon les analystes, les inquiétudes sur la tenue à court terme de la division recyclage, de la plus grande division (environ 61% du résultat d'exploitation en 2012), à cause de la baisse des cours des métaux précieux.

Berenberg s'attend d'ailleurs à ce que les dynamiques de concurrence dans l'industrie du recyclage se détériorent significativement à moyen terme.

Sans compter que certains raffineurs de métaux ont désormais investi dans leurs propres capacités de traitement.

Les autres divisions ne parviendront pas non plus à compenser la détérioration de celle de recyclage, poursuit Berenberg. Les analystes estiment que le pôle catalyseurs décrira certes la plus forte croissance mais ce scénario est déjà intégré dans leurs prévisions.

Umicore prévoit une croissance annuelle à deux chiffres pour les 5 prochaines années. Là où Berenberg table sur une progression de 7,5%.

 

15:32 | Opening Bell |


Dow Jones: +0,03%
S&P 500: +0,04%
Nasdaq Composite: +0,05%

 

15:21 Il y avait également les chiffres de la production industrielle américaine à l'agenda ce mardi. Ils ressortent en hausse de 0,3% en juin comme le prévoyaient les analystes, selon des chiffres publiés mardi par la banque centrale américaine (Fed). En mai, la production industrielle avait stagné.

 

15:17

INDUSTRIAL PRODUCTION IN U.S. ROSE 0.3% IN JUNE, FED SAYS— deltahedge (@minefornothing) July 16, 2013

 

15:09 Les taux portugais se détendent. La décrue est très nette pour la dette à deux ans: -24,3 points de base à 5,064%.

 

14:43 Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,5% en juin, leur plus importante avancée depuis février, en raison d'une nette hausse du coût de l'essence, montrent les statistiques publiées mardi par le département du Travail. L'indice des prix hors alimentation et énergie n'a lui gagné que 0,2%, après une progression semblable en mai, ce qui témoigne d'une inflation sous-jacente toujours modeste.

 

14:25 Les valeurs à suivre à Wall Street

 

  • GOLDMAN SACHS a annoncé un bénéfice trimestriel doublé - et dépassant largement le consensus de Wall Street - grâce au trading obligataire. Le bénéfice net a augmenté à 1,86 milliard de dollars, soit 3,70 dollars par action, contre 927 millions (1,78 dollar) un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 2,82 dollars.  L'action gagne 1,3% à 165,13 dollars en avant-Bourse.
    JOHNSON & JOHNSON a enregistré un bénéfice meilleur que prévu au titre du second trimestre 2013, après avoir bénéficié de la solidité des ventes de ses médicaments sur ordonnance et de ses équipements médicaux. Le groupe a observé un bénéfice de 3,8 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros), soit 1,33 dollar par action, entre avril et juin, contre 1,41 milliard de dollar, soit 50 centimes par action à la même période de l'année dernière. En avant-Bourse, à Wall Street, l'action J&J gagnait 0,6% à 90,94 dollars.
  • COCA-COLA a subi une baisse de son bénéfice entre avril et juin, en raison d'un climat inhabituellement mauvais qui est venu aggraver les incertitudes persistantes sur l'économie mondiale. Le bénéfice net a baissé à 2,68 milliards de dollars (2,04 milliards d'euros), soit 59 cents par action, au cours du second trimestre 2013, contre 2,79 milliards de dollars, soit 61 cents par action, à la même époque de l'an dernier. Après l'annonce de ces résultats l'action Coca-Cola perdait 3%, à 39,80 dollars, en avant-Bourse à Wall Street.
  • APPLE. La firme à la pomme a engagé des négociations en vue du rachat de la société israélienne PrimeSense pour 280 millions de dollars, rapporte le site Calcalist. Primelist fabriqcue des puces qui permettent aux machines d'adopter une vision 3D. Sa technologie a servi à la Xbox Kinect de Microsoft.
  • BAIDU. Le groupe internet chinois coté sur le Nasdaq a annoncé l'acquisition, pour 1,9 milliard de dollars, du service d'applications mobiles 91 Wireless, filiale de NetDragon Websoft.  Baidu, premier moteur de recherche chinois mais surtout présent sur les PC, cherche ainsi à se renforcer sur le marché chinois de l'internet mobile qui devrait, selon le cabinet de recherche Analysis International, compter près de 750 millions d'utilisateurs en 2014.

 

12:44 Venez discuter, avec nous, de l'actualité boursière sur le chat de L'Echo! La discussion se tient de 13 à 14h. 

12:24 |Le point sur les marchés en milieu de journée|

La baisse surprise de l'indice Zew pèse sur la tendance en Europe ce mardi en milieu de journée. Le moral des investisseurs allemands a enregistré un recul en juillet, d'après le résultat du baromètre ZEW publié mardi. Les analystes misaient sur une hausse. Les grands indices européens sont au mieux à l'équilibre ou en léger repli de 0,3%.

La perspective de la publication des chiffres de la production industrielle en juin aux Etats-Unis et une salve de résultats trimestriels limitent également les prises d'initiatives. Mais les investisseurs "restent, surtout, prudents avant les interventions de M. Bernanke devant les membres du Congrès" américain mercredi et jeudi, ont affirmé les économistes chez Aurel BGC.

Les intervenants attendent  la publication des résultats au 2e trimestre du géant bancaire américain Goldman Sachs, dans le sillage des bons résultats déjà enregistrés la banque Citigroup lundi ainsi que JPMorgan Chase et de Wells Fargo vendredi.
Les publications des mastodontes américains Johnson and Johnson et Coca-Cola, sont également très attendues.

 

11:43 L'opérateur téléphonique Telecom Italia a décidé de suspendre son projet de séparation de son réseau fixe en une nouvelle société en raison de doutes sur sa "faisibilité" après une récente décision de l'Autorité de garantie des télécoms (AGCOM), selon un communiqué. La décision a été prise à l'issue d'un conseil d'administration lundi. 

"Tout en réitérant l'importance du projet pour Telecom Italia comme pour l'évolution du système de télécommunications du pays, le conseil a constaté que les incertitudes créées par de récentes décisions de l'AGCOM pourraient porter atteinte à sa faisibilité", explique le texte. "Avant de passer à de nouvelles phases de mise en oeuvre de ce plan", il a donc décidé qu'il était nécessaire de "procéder à la vérification de questions réglementaires", explique le groupe. Il s'agit de vérifier la "cohérence de son contenu et du cadre réglementaire avec les postulats de base, souligne-t-il.

L'annonce pèse sur l'action ce matin, le titre lâchant 3,3% et se négocie à ses niveaux de 1997.

 

11:32 Michelin signe mardi matin l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC 40 après avoir annoncé une hausse modeste mais jugée relativement encourageante du marché européen des voitures et camionnettes en juin.



Citi, qui réitère son conseil d'achat avec un objectif de cours de 80 euros, note une croissance des volumes sur la plupart des marchés de Michelin en juin. "Bien que nous pensons que les volumes ne remonteront que lentement aux troisième et quatrième trimestres, il s'agit là de chiffres relativement encourageants, avec des marchés émergents très solides", écrit Citi.

 

 

 

11:27

A savoir

L'indice ZEW, qui mesure le sentiment des investisseurs en Allemagne, a accusé une baisse surprise en juillet à la suite d'une série de mauvaises nouvelles de la zone euro, une annonce qui a immédiatement pesé sur l'euro. L'indice est ressorti à 36,3 contre 38,5 en juin alors que les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre de 39,6.

La composante des conditions actuelles en revanche est ressortie en hausse et supérieure aux attentes, à 10,6 contre 8,6 en juin et un consensus de 9,0.

L'économiste de l'institut Frieder Mokinski souligne que les experts restent globalement confiants pour l'avenir.

 

11:14 Les marchés européens s'inscrivent un peu plus nettement à la baisse, de l'ordre de 0,4%, après la publication de l'indice Zew.

 

11:13

Zew Economist - German Sentiment Fell, But Not Very Much, Fall Due To Slightly More Negative News From Euro Zone— cigolo (@cigolo) July 16, 2013

 

 

11:00 Les premiers flash de l'indice ZEW via Reuters: ALLEMAGNE-BAISSE DE L'INDICE ZEW DU SENTIMENT DES INVESTISSEURS À 36,3 EN JUILLET (CONSENSUS 39,6) CONTRE 38,5 EN JUIN

 

10:55 Loewe, le fabricant allemand de téléviseurs allemands, a déposé mardi son bilan pour se mettre à l'abri de ses créanciers le temps de se restructurer. "L'objectif du directoire est de restructurer Loewe en coopération avec des partenaires stratégiques", a déclaré la firme mardi.



Loewe, détenu à 28% par le japonais Sharp, est confronté à la concurrence de fabricants asiatiques comme les coréens Samsung ou LG alors que le prix moyen des téléviseurs ne cesse de baisser.


10:43 La dette italienne à un nouveau record.

*ITALY GENERAL GOVERNMENT DEBT €2.074T, PREV €2.041.3T. Another record.— lemasabachthani (@lemasabachthani) July 16, 2013

 

10:39 La livre sterling trébuche sur les chiffres de l'inflation britannique. L'inflation a accéléré en juin en Grande-Bretagne à 2,9% sur un an contre 2,7% en mai, a annoncé mardi l'Office des statistiques nationales (ONS). Ce niveau d'inflation est toutefois légèrement inférieur aux attentes des économistes qui misaient sur 3%, selon un consensus établi par Dow Jones Newswires.

 

#Sterling has taken a tumble against the dollar after that inflation data. Now at 1.5049 #forex pic.twitter.com/0gmXmP7fzU— CNBCWorld (@CNBCWorld) July 16, 2013

 

10:11 Arseus et Ablynx piquent du nez ce matin sur Euronext Bruxelles.

Arseus (-3,7%) pâtit des commentaires d'ING. Le broker a abaissé son conseil sur la valeur à "conserver" contre "acheter" avant. L'objectif de cours est réduit à 20 euros contre 23 euros avant. Pour Ablynx (-3,8%), il faut chercher chez UBS. Le courtier considère que la valeur n'est plus opéable. Umicore (-0,40%) résiste pour sa part plutôt bien au conseil de "vente" initié par Berenberg.

 

10:09 Le chat "En direct des marchés" est programmé aujourd'hui à 12h50. Accès via le présent Market live notamment.

 

10:05 Les marchés restent sur leur garde avant la publication d'une salve d'indicateurs macroéconomiques.

Les investisseurs s'intéresseront notamment aux chiffres de l'inflation en juin aux Etats-Unis et en zone euro, ainsi qu'à ceux de la production industrielle américaine en juin, attendus en milieu d'après-midi. En Allemagne, le baromètre ZEW de confiance des investisseurs, publié en fin de matinée, devrait afficher "une légère amélioration", prévoyaient les analystes de la banque HSBC Trinkaus.

"L'environnement de taux bas instauré par les principales Banques centrales constitue un facteur positif face au ralentissement de la croissance mondiale", soulignaient ces analystes.

Mais surtout, "les acteurs du marché attendent avec impatience le début mercredi de l'audition de mi-année du patron de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke devant le congrès des Etats-Unis", soulignaient dans une note les analystes de la banque allemande Helaba.

Selon eux, le patron de la Fed pourrait notamment donner de nouvelles garanties concernant le maintien de sa politique monétaire très accommodante.

 

09:59 Cardio3 a levé un total de 26,5 millions d'euros, en ce inclus l’option de surrallocation qui a finalement été exercée. Plus d’infos ici. L'action perd 0,7%à 18,49 euros.

 

09:50

Briefing actions belges (#Umicore #Mobistar #Cardio3...) -16 juillet- $UMI $MOBB http://t.co/u41NLc8sds— Stéphane Wuille (@stephanewuille) July 16, 2013

 

09:45 | Le point à l'ouverture des marchés européens |

A savoir

Les Bourses européennes sont en léger repli, consolidant leurs gains des trois dernières semaines, dans un marché prudent en attendant la publication dans la matinée de l'indice ZEW du climat des affaires en Allemagne.

Les économistes s'attendent à une hausse de l'indice ZEW, à 39,6, ce qui montrerait une amélioration de la confiance des investisseurs dans la première économie de la zone euro.

Paris perd 0,65%, Amsterdam 0,59% et Francfort 0,44% Londres est stable. Madrid corrige de 0,82%, Lisbonne de 0,56% et Milan de 0,43%.

Les investisseurs sont également attentifs à la saison des résultats trimestriels qui a déjà bien démarré aux Etats-Unis avec la publication de résultats meilleurs que prévu de trois des plus grandes banques américaines.

"La saison des résultats est plutôt bonne et cela soutient la thèse d'une reprise de l'économie américaine, sans surchauffe", dit Joe Rundle, responsable du trading chez ETX Capital. "Du moment qu'il y a une reprise aux Etats-Unis, il y a de l'espoir qu'elle aide la zone euro à sortir de la récession."

Aux valeurs,

  • le suédois SKF s'adjuge 2,3%. Le premier fabricant mondial de roulements à bille a accusé une baisse moins forte que prévu de son bénéfice au deuxième trimestre grâce à des réductions de coûts mais entrevoit toujours une demande étale pour les mois à venir.
  • Rio Tinto, la première des grandes minières britanniques à donner des indications sur sa production à mi-année, progresse de 1,4% après avoir confirmé ses objectifs de production de minerai de fer en 2013 et annoncé que la production de cuivre devrait être plus importante que prévu.
  • Telecom Italia perd 3%, plus forte baisse du Stoxx 600. L'opérateur italien a dit lundi qu'il étudierait l'évolution de la réglementation avant de procéder à la scission de son réseau de téléphonie fixe, le régulateur ayant décidé une baisse des tarifs d'accès.

 

 

 

09:13 KBC Securities réduit son objectif de cours sur Mobistar à 18 euros contre 20 euros avant. Le conseil reste à "conserver".

 

09:03 | Opening Bell |

Amsterdam: -0,03%
Bruxelles: -0,03%
Francfort: +0,03%
Londres: +0,28%
Paris: -0,06%
Milan: -0,20%
Madrid: +0,18%
Lisbonne: +0,13%

 

08:41 |Le point avant l'ouverture des marchés en Europe|

 

Les Bourses européennes sont attendues sur une note stable ou en léger recul mardi à l'ouverture, dans un mouvement de consolidation après leurs fortes hausses des trois dernières semaines.

Les investisseurs seront attentifs aux premiers résultats trimestriels en Europe, avec notamment le suédois SKF, et à l'indice ZEW du climat des affaires en Allemagne, avant une série d'indicateurs américains dont la production industrielle.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort pourrait démarrer sur une note stable et le FTSE à Londres céderait 0,1%.

Le secteur bancaire devrait être entouré avec les résultats de Goldman Sachs, attendus avant l'ouverture de Wall Street. A ce jour, Citigroup, Wells Fargo et JP Morgan ont publié des comptes meilleurs que prévu.

Le secteur automobile devrait aussi être animé après la publication des immatriculations en Europe pour le mois de juin.

 

08:28 Ablynx n'est plus une valeur opéable selon UBS.

#Ablynx werd bij UBS verwijderd van de M&A target list. Recente rally heeft er niets mee te maken. Wij blijven Kopen. pic.twitter.com/KuYIo6Obok— Tom Simonts (@TSimonts) July 16, 2013

 

08:18 Les premières statistiques européennes prévues à l'agenda ce mardi tombent. Il s'agit cette fois des immatriculations de voitures neuves en juin et ce n'est pas brillant. Le marché automobile européen a continué de s'enfoncer en juin, avec des immatriculations de voitures neuves en repli de 5,6%, selon des données publiées mardi par l'Association européenne des constructeurs automobiles (Acea).

Dans les 27 pays de l'UE (hors Malte dont les données ne sont pas disponibles), 1,3 million de voitures ont été vendues le mois dernier, soit le plus bas niveau depuis 1996.

Les groupes français ont connu des trajectoires opposées, PSA Peugeot Citroën perdant 10,8% quand Renault gagnait 1,3%. L'allemand Volkswagen, numéro un européen, affiche un repli de 3,4%.

Sur le premier semestre, la tendance est la même, avec une baisse de 6,6% des immatriculations sur le continent. Le constructeur ayant le plus souffert est PSA, en repli de 13,3%.

 

 

08:02 Les valeurs belges à suivre ce mardi:

  • UMICORE: Berenberg a démarré le suivi de l'action avec un avis à "vendre" et un objectif de cours de 26 euros.
  • ARSEUS: ING a réduit son conseil sur la valeur à "conserver" contre "acheter" avant. L'objectif de cours est réduit à 20 euros contre 23 euros avant.
  • EURONAV: Annonce des résultats du deuxième trimestre 2013, après Bourse.

 

07:50 Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris:

  • MICHELIN a fait état lundi d'une hausse de 2% du marché européen des pneumatiques de voitures et de camionnettes en juin.
  • EDF ENERGIES NOUVELLES a signé un partenariat visant à créer avec Diamond Generating Europe (groupe Mitsubishi Corp. ) une société commune pour la construction de quatre parcs éoliens d'une capacité totale de 72 MW dans le Nord de la France et dont les deux groupes détiendront chacun 50%.
  • ARTPRICE compte demander une enquête à l'Autorité des marchés financiers (AMF), la société d'information sur le marché de l'art estimant que la baisse "brutale et soudaine" de son cours depuis le 1er juillet dans des volumes élevés constitue "vraisemblablement" un abus de marché. L'action a perdu 7,27% à 15,82 euros lundi.
  • ACCOR: chiffre d'affaires semestriels, après Bourse.
  • L'OREAL: chiffre d'affaires semestriels, après Bourse.

 

07:47 On attend les résultats d'Euronav ce mardi.

 

07:43 Première partie de séance positive à la Bourse de Tokyo. L'indice Nikkei a fini la matinée en hausse de 0,43%, mardi à la Bourse de Tokyo, où la faiblesse du yen profite aux exportateurs.  A la mi-séance, l'indice des valeurs vedettes a atteint 14.568,20 points après avoir dépassé un peu plus tôt la barre des 14.600 qu'il n'avait pas franchie depuis le 24 mai.

 

07:42 Bonjour à toutes et tous. Ceci est le premier post du "Market live" ce mardi 16 juillet. Excellent séance boursière à tout le monde.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n