"Les marchés d'actions resteront 'the place to be' même après la Fed"

La cote européenne a signé une petite hausse vendredi, au terme d'une séance animée par quelques indicateurs macroéconomiques aux Etats-Unis.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... Stéphane Wuille (stephane.wuille@lecho.be / @stephanewuille) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:25 | Résumé de la séance

Les actions européennes ont terminé en petite hausse vendredi, signant malgré tout une deuxième semaine de progression. Les investisseurs attendent la Fed, rassurés par diverses stats.

L'indice paneuropéen Stoxx 600 s'est apprécié de 0,2% vendredi et de 1,75% sur l'ensemble des sessions de la semaine. Les investisseurs se sont armés de patience avant la tenue du tant attendu comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale (Fed) au rythme de statistiques renforçant le scénario de la reprise économique mondiale.

" Avec les données macroéconomiques acceptables et les progrès rencontrés face à la situation en Syrie, le sentiment des investisseurs semble s'être légèrement amélioré ", expliquait Anja Hochberg, CIO de Credit Suisse.

Après une journée en dents de scie, le CAC 40 affiche en clôture un gain de 0,19%. Le Dax allemand a pris 0,18% mais le Footsie britannique a cédé 0,08%, pénalisé par les valeurs minières avec la baisse de l'or.

La séance a été calme, dans l'attente d'en savoir plus la semaine prochaine sur l'avenir de la politique monétaire américaine. " Théoriquement, il pourrait avoir un choc en provenance de la Fed si elle décidait tout d'un coup de ralentir son rythme d'achat dans une ampleur plus importante que prévu par le marché. Si l'on passait de 85 milliards de dollars à 50, nous assisterions à une réaction brutale des marchés ", remet en contexte William De Vijlder, de BNP Paribas Investment Partners. " Mais ça m'étonnerait énormément étant donné la subtilité des précédents messages adressés par Bernanke ".

 

De nombreuses valeurs offrant un profil défensif ont bénéficié de cet attentisme des investisseurs la Fed, les investisseurs revant sur ces titres délaissés pendant la période de reprise boursière de l'été.La tendance a été soutenue par l'actualité toujours nourrie des fusions-acquisitions.

Dans le secteur de la santé, le groupe hospitalier allemand Rhoen-Klinikum a bondi de 11,4% après la vente d'une partie de ses activités à Fresenius pour 3,07 milliards d'euros. Fresenius a pris 3,59%.

Le marché a par ailleurs peu réagi aux indicateurs assez mitigés en provenance des Etats-Unis. Le moral des ménages américains a reculé en septembre pour le deuxième mois consécutif alors que les analystes s'attendaient à une stabilisation et la progression modeste des ventes au détail a été décevante.

 

17:35 

Express

CLOSING BELL

· Bel 20 +0,27% à 2.795 points

· Cac 40 +0,19% à 8.941 points

· Dax +0,18% à 8.509 points

· AEX +0,05% à 376,84 points 

· FTSE 100 -0,08% à 6.583 points

 

17:00 

L'essentiel est de savoir si la Fed va laisser les taux remonter lentement, mais les marchés d'actions resteront 'the place to be'
David Hussey,
gestionnaire chez Manulife AM

 

16:32 Les stocks des entreprises aux Etats-Unis ont enregistré en juillet leur plus forte hausse en six mois, signe que le mouvement de restockage pourrait soutenir la croissance économique au troisième trimestre, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Commerce. 

Ce dernier a fait état d'une hausse de 0,4% des stocks après une progression révisée à 0,1% en juin. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2% en juillet après la stabilité initialement annoncée pour juin. L'évolution des stocks des entreprises est une composante importante de celle du produit intérieur brut (PIB).

Au deuxième trimestre, elle avait contribué à hauteur de 0,59 point à la croissance de 2,5% du PIB en rythme annualisé. Les ventes des entreprises, elles, ont augmenté de 0,6% en juillet après une progression de 0,2% en juin. 

 

16:19 Richard Curtin, directeur de l'enquête, explique la baisse par "la montée des craintes de voir la hausse des taux d'intérêt peser sur le rythme de la croissance ainsi que sur les créations d'emploi". Il ajoute que "le ralentissement du marché immobilier a aussi affecté le sentiment des propriétaires de logements sur l'évolution de leurs finances personnelles".

 

16:08 Le moral des ménages américains est tombé en septembre à son plus bas niveau depuis cinq mois, la perspective d'une remontée des taux d'intérêt alimentant les craintes pour l'immobilier et la croissance, montrent vendredi les premiers résultats de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan.

76,8
L'indice de confiance du consommateur est revenu à 76,8 en première estimation, son plus bas niveau depuis avril, contre 82,1 en août. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un repli beaucoup plus faible à 82,0.

 

15:49 Wall Street a ouvert dans le vert alors que des données mitigées sur l'économie américaine laissaient les investisseurs dans le flou sur les intentions de la banque centrale des Etats-Unis: le Dow Jones grignotait 0,19% et le Nasdaq 0,20%.

La Bourse de New York avait légèrement reculé jeudi, alors que continuaient de planer les incertitudes sur la Syrie et la politique monétaire américaine: le Dow Jones avait cédé 0,17% à 15.300,64 points et le Nasdaq 0,24% à 3.715,97 points.

 

15:34 Les marchés américains ont ouvert dans le vert ce vendredi soutenu probablement par la faiblesse des ventes au détail aux USA. Cette dernière qui pourrait en effet peser dans la balance de la Fed au moment de décider d'un ralentissement du programme de soutien à l’économie. Dans les premières minutes, le Dow Jones s’adjugeait 0,21%, le Nasdaq 0,07% et le S&P 500 0,11%.

 

14:51 Les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé modestement de 0,2% en août en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrés, selon les chiffres publiés vendredi par le département du commerce.La prévision médiane des analystes était une hausse de 0,4%. La publication de l'indice intervient alors que se réunit la semaine prochaine le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). Il doit décider si la reprise économique est suffisamment solide pour commencer à réduire le soutien exceptionnel de la Fed à l'économie.

U.S. retail sales miss expectations, point to slow growth http://t.co/diXsNEF8vK— Reuters Business (@ReutersBiz) September 13, 2013

14:22 Les actions européennes sont stables avant une série d'indicateurs économiques américains qui pourraient renseigner les investisseurs sur la politique monétaire de la Fed et le calendrier de la réduction de ses rachats d'actifs. 

Les bancaires européennes sont délaissées alors que les investisseurs s'attendent à ce que la Fed annonce la semaine prochaine une réduction de ses rachats obligataires. 

Le secteur minier continue d'être affecté par le recul des cours de l'or (-6% cette semaine) en raison de la perspective d'une réduction des liquidités de la Fed et de l'apaisement des tensions au Proche-Orient.

L'indice Stoxx du secteur des ressources de base accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe.

De nombreuses valeurs offrant un profil défensif bénéficient de l'attentisme des investisseurs avant la réunion du comité de politique monétaire de la Fed.

 

 

 

14:15

A savoir

HOT STOCKS

— INTEL gagne 1,9% en avant-Bourse à 23,06 dollars. Jefferies a relevé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "acheter" et porté son objectif de cours à 30 dollars.

— KKR envisage de s'associer à un fonds d'investissement public japonais afin d'acquérir une participation dans la division santé de Panasonic, rapporte vendredi le Wall Street Journal.

— JPMORGAN CHASE compte consacrer quatre milliards de dollars de plus et mobiliser 5.000 employés supplémentaires à régler les questions relatives à la gestion du risque et à la réglementation, la banque faisant l'objet d'enquêtes multiples, écrit le Wall Street Journal, citant des sources au fait du dossier.

 

 

12:46 Le chat de L'Echo débute à 13h. Rejoignez-nous pour discuter de l'actualité économique et boursière.

11:55 Voici des changements d'avis d'analystes financiers sur des valeurs françaises:

A savoir

>Ausy. Gilbert Dupont. Recommandation abaissée à "accumuler" contre "acheter".
>Havas. Exane BNP Paribas. Recommandation abaissée à "neutre" contre "surperformance".
>Iliad. Berenberg. Recommandation à "conserver". Objectif de cours relevé à 170 contre 150 euros.
>Imerys. Natixis. Recommandation relevée à "acheter" contre "neutre". Objectif de cours relevé à 60 contre 48 euros.
>Plastic Omnium. Natixis. Recommandation à "acheter". Objectif de cours relevé à 22 contre 18 euros.
>Publicis. Exane BNP Paribas. Recommandation à "surperformance". Objectif de cours relevé à 80 contre 67 euros.
>SEB. Société Générale. Recommandation relevée à "conserver" contre "vendre". Objectif de cours relevé à 60 contre 58 euros.
>Synergie.
*Gilbert Dupont. Recommandation "acheter" inchangée. Objectif de cours relevé à 15,6 contre 13,5 euros.
*Natixis. Recommandation à "acheter". Objectif de cours relevé à 14 contre 12 euros.
>TF1. Nomura. Recommandation "neutre" inchangée. Objectif de cours relevé à 10,5 contre 7,5 euros.
>Transgène. Invest Securities. Recommandation relevée à "acheter" contre "vendre". Objectif de cours relevé à 11 contre 9,1 euros.
>Vallourec. CM-CIC Securities. Recommandation abaissée à "accumuler" contre "acheter". Objectif de cours relevé à 56 contre 49 euros.
>Vet'Affaires. Portzamparc Recommandation relevée à "Renforcer" contre "conserver". Objectif de cours de 15 euros.

11:46 Les marchés européens sont en léger recul à la mi-séance dans l’attente de statistiques sur l’économie américaine comme la confiance des consommateurs prévues dans le courant de l’après-midi. Le Bel 20 se contracte de 0,12% à 2784,72 points, le CAC 40 de 0,17%, l’AEX de 0,16%, le Dax de 0,15% et l’Euro Stoxx 50 de 0,24%.

**Du côté des valeurs belges, pointons le repli de Bekaert (-1,7%) et la hausse d'AB InBev (+1%) aux deux extrêmes du Bel 20. 

**L’euro est en légère baisse (-0,08%) à 1,3289 dollar contre 1,3299 dollar.

**L’or est en baisse (-1%) à 31.610 euros le kilo contre 31.934 euros le kilo. 

 

11:09 Selon Nomura, c'est la fin du rally pour l'or et 2014 sera une mauvaise année pour le métal jaune. Voici pourquoi:

NOMURA: Here's Why Gold's Rally Is Over, And It Will Have A Bad 2014 http://t.co/H4V3hA6yXX— BI: Finance (@clusterstock) September 13, 2013

10:10 ABN Amro a repris la couverture d'Umicore avec une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 42 euros, soit un potentiel de 18%.La valeur a été ajoutée à la "conviction long list" du broker. J'essaye de ne procurer l'étude de l'analyste. En cas de succès j'en ferai un petit résumé. Notons également que Degroof a relevé son objectif de cours sur la Sicafi Aedifica à 49,5 euros contre 49 euros avant. 

09:35 Les statistiques américaines du jour vont-elles avoir une influence notable sur l'orientation des marchés? Pas sûr...

Vu que les chiffres américains devraient aujourd'hui plus ou moins correspondre au consensus, cette attitude prudente devrait durer jusqu'à la décision cruciale sur un ralentissement.
Stratèges,
Crédit Agricole

09:26 Une autre introduction en Bourse vient de se concrétiser ce matin. Elle sera certes moins médiatique que celle de Twitter mais on en connaît désormais la date : le groupe Bolloré va proposer 10% du capital existant de son pôle de batteries électriques le 30 octobre prochain. Blue Solutions, dont le groupe Bolloré entend rester l'actionnaire majoritaire, réalise actuellement un chiffre d'affaires inférieur à 40 millions d'euros, mais vise 1,5 milliard d'ici 2022, accompagné d'un résultat opérationnel de 400 millions d'euros. 

Le blue car de Bolloré.

09:19 Découvrez en cliquant sur le tweet ci dessous, quelle est, selon la Deutsche Bank, la classe d'actif la plus coûteuse au monde.

This is the world’s most expensive asset class: http://t.co/FDjv1ZzE6r— CNBC (@CNBC) September 13, 2013

 

09:08 Voici l'agenda de Saxo Bank sur les statistiques américaines attendues ce vendredi:

09:05 Finalement, les marchés européens ont préféré entamer la séance sur une petite baisse que sur un statu quo comme le laissaient à penser les futures sur indices il y a une heure. Le Bel 20 se contracte de 0,11% à 2788,05 points, l’AEX de 0,27%, le CAC 40 de 0,18% et l’Euro Stoxx 50 de 0,31%. Aux valeurs belges, UCB (+0,9%) et Delhaize (+0,8%) se disputent la première place au sein du Bel 20 tandis qu’Umicore (-1,1%) est lanterne rouge. 

 

08:25 Ce matin l'once d'or poursuit sa baisse après avoir perdu plus de 2% la veille. Elle se traite à 1313,35 dollars (-1%). L'argent lui redresse un peu la tête (+1,2% à 21,86 dollars) après avoir chuté de plus de 4,5% en séance jeudi. Les incertitudes de la politique monétaire expliqueraient ce repli. 

Gold is falling apart again. #gold #silver $gld http://t.co/K1dP874zpo— MarketWatch (@MarketWatch) September 13, 2013

08:10 La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,12%, dans un contexte de volatilité importante, lié aux incertitudes sur le ralentissement éventuel des rachats d'actifs de la Réserve fédérale des Etats-Unis, dont la réunion de politique monétaire se tiendra les 17 et 18 septembre.  L'indice Nikkei a gagné 17,40 points à 14.404,67 points, et le Topix, plus large, a pris 0,92 point (+0,08%) à 1.185,28 points.

08:04 Signalons aussi à tous les investisseurs férus de réseaux sociaux que le site de micro-blogging Twitter a déposé  son dossier d'introduction en Bourse (IPO) auprès du régulateur américain. Il rejoindra ainsi Facebook et LinkedIn. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'article de L'Echo et celui de Bloomberg en lien du tweet ci-dessous.

Twitter. Goldman Sachs en charge de l'introduction en bourse @bloombergnews #at http://t.co/Je6Y3CmlFh— L'important (@Limportant_fr) September 13, 2013

07:53 D'après ce que nous disent les futures sur indices, l'ouverture des marchés en Europe devrait se faire sur un mode stable. Les opérateurs attendent une série d'indicateurs économiques des Etats-Unis, susceptibles de donner des indices sur l'évolution de la politique accommodante de la Réserve fédérale.  Selon les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien gagnerait jusqu'à 0,1% à l'ouverture, tandis que le Dax à Francfort et le FTSE à Londres resteraient stables, voire pourrait perdre jusqu'à 3 points pour le premier et gagner jusqu'à 1 point pour le second.

Le Dax ces cinq dernières années.

07:49 On va commencer par une valeur que l’on évoque pas souvent dans le " market live " parce que sans doute, elle est cotée sur Alternext, un marché réservé à des entreprises plus petites que la cote normale. Il s’agit de Pairi Daiza, ex Parc Paradisio. Depuis l’annonce de l’arrivée de deux pandas prêtés par la Chine, soit en l’espace de deux séances, le cours de Bourse s’est envolé de 27% et la capitalisation boursière du parc s’est accrue de 8,9 millions d’euros. Soit 4,4 millions d’euros par pandas. Et ce n’est peut-être pas fini…. Pour ceux qui veulent suivre la valeur, sachez qu'il n'y qu'une seule cotation par jours vers 15h30.

Le monde africain à Pairi Daiza.

07:46 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le " market live " de L’Echo. Je (Stéphane Wuille) suis aux manettes pour vous faire vivre les principaux événements de cette séance de Bourse du 13 septembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés