1. Les marchés
  2. Live blog
live

Wall Street au sommet| Record pour le Dax | Delivery Hero brille

Plan de relance US, vaccins, Brexit, les bonnes nouvelles s'enchaînent et se traduisent par une clôture en hausse des marchés européens. Le Dax a atteint un record au-delà des 13.800 points. Delivery Hero et Lufthansa recherchées. Le Dow Jones, le S&P500 et le Nasdaq touchent un nouveau sommet.
  • Fin du Market Live

    C'est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve mardi pour une nouvelle séance.

    Au programme: Peu de statistiques au programme, hormis aux États-Unis l'indice Case-Shiller du prix des maisons et l'indice de confiance des consommateurs du Conference board.

  • Résumé de la séance à Bruxelles

    L'accord sur le Brexit, le plan de relance américain et le lancement des vaccinations en Europe ont porté la Bourse de Bruxelles.

  • Care Property annonce l'acquisition et le redéveloppement d'un ancien monastère

    La société immobilière Care Property  a annoncé, après la clôture des marchés, l'acquisition et le redéveloppement de "Mariënhaven" à Warmond (Teylingen), un ancien monastère qui sera transformé en une résidence de soins moderne. Le projet - qui aura aura une capacité totale de 41 unités résidentielles - sera exploité par une filiale de Valuas Zorggroep sur la base d'un nouveau bail à long terme de type "triple net" avec une durée minimale de 20 ans (renouvelable), qui sera indexé annuellement.

    La valeur d'investissement totale pour ce projet s'élève à environ 11,6 millions d'euros. Lire le communiqué

  • Clôture des marchés européens

    Bel 20: +0,11%

    AEX: +0,19%

    CAC 40: +1,20%

  • Les trois indices américains au sommet

    Les principaux indices de Wall Street ont atteint des sommets records alors que la signature par le président Donald Trump d'un projet de loi d'aide à la pandémie tant attendu de 2,3 billions de dollars a renforcé les paris sur une reprise économique et a entraîné des gains dans les actions financières et énergétiques. Lors d'un renversement soudain dimanche soir, Trump a renoncé à sa menace de bloquer le projet de loi durement combattu, rétablissant les allocations de chômage à des millions d'Américains et évitant la fermeture du gouvernement fédéral.

    Vers 17h, le Dow Jones Industrial Average progresse de 204,85 points, soit 0,68%, à 30404,72, le S&P 500 gagne 25,82 points, soit 0,70%, à 3728,88 et le Nasdaq Composite prend 81,25 points, ou 0,63%, à 12 885,98.

  • Le luxe se porte bien

    L'action du groupe de luxe Kering domine  le CAC 40. Dans son sillage, Hermès progresse  et LVMH aussi. 

  • Le DAx a atteint un nouveau record et ce n'est pas fini...

    L'indice phare de la Bourse de Francfort a inscrit en séance un nouveau record. Et même après avoir rebondi de plus de 60% depuis mars, ses perspectives pour 2021 restent positives. "La valorisation du DAX reste attractive dans un scénario de reprise économique", estiment Laurent Douillet et Tim Craighead, stratégistes chez Bloomberg Intelligence, dans un rapport publié début décembre.

  • Wall Street ouvre en hausse

    Dow Jones +0,58%, Nasdaq +0,85% 

  • Commerzbank provisionne 610 millions d'euros pour des licenciements

    Commerzbank a prévenu qu'il enregistrerait une charge de restructuration de 610 millions d'euros dans ses comptes du quatrième trimestre, après l'accord trouvé avec ses salariés sur un plan de suppressions de postes.

    L'action perd 1% à Francfort.

    La banque allemande, qui attend l'arrivée en janvier de son nouveau directeur général Manfred Knof pour redéfinir sa stratégie, a précisé que cette charge aurait un impact négatif sur ses résultats trimestriels.

    La charge de restructuration annoncée lundi est liée à la suppression de 2.300 emplois qui intervient dans le cadre d'un plan plus large de réductions de coûts annoncé en 2019.

  • Légère tension sur les taux US

    La signature du plan de relance américain par Donald Trump fait remonter les rendements des bons du Trésor, le marché obligataire y voyant entre autres l'annonce de nouveaux emprunts massifs: celui des Treasuries à dix ans prend trois points de base, à 0,951%.

    Son équivalent à 30 ans grimpe d'un peu plus de 4 points de base à 1,70%.


  • Une ouverture en hausse se profile à Wall Street

    Wall Street est attendue dans le vert après les dernières avancées en date sur les trois préoccupations majeures des investisseurs que sont la relance de l'économie américaine, l'après-Brexit et le déploiement des vaccins contre le coronavirus.

    Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse de 0,5% environ pour le Dow Jones et de 0,7% pour le Standard & Poor's 500 comme le Nasdaq.

  • Prosus rattrapé par le recul des Big Tech chinoises

    A Amsterdam, Prosus chute de 4% à 85,96 euros. La holding est sous l'influence de sa principale participation: le géant technologique Tencent qui a dégringolé de 7% à Hong Kong.

    Tencent est une des victimes collatérales de la décision d Pékin de s'attaquer à la position dominante des grands acteurs de la technologie.

    Les autorités qui durcissent depuis plusieurs mois la régulation des contenus de diverses plateformes numériques ont annoncé récemment une nouvelle réglementation du commerce en ligne. Le 24 décembre l'administration a lancé une enquête visant le champion du commerce en ligne Alibaba, pour "suspicion de pratiques monopolistiques".

    Dimanche, la Banque populaire de Chine a demandé au géant des paiements Ant Group, filiale d'Alibaba, de remanier ses activités de crédit, un nouveau coup dur pour son fondateur milliardaire et premier actionnaire, Jack Ma.

    Alibaba a clôturé en baisse de 8% à Hong Kong.

    Meituan (livraison de nourriture) a lâché 7% et JD.Com (commerce en ligne) 2%.

  • UPDATE | Briefing actions belges

    Target relevé sur AB InBev | Unifiedpost et Balta en forme | Un "shorteur" se renforce en Euronav (+Briefing)

  • Update 2 | Le point sur la tendance boursière

    Les bourses européennes grimpent, profitant d'un vif regain des espoirs de reprise économique après la ratification du plan de relance américain, le lancement de la vaccination en Europe et l'accord commercial trouvé la semaine dernière entre Bruxelles et Londres pour l'après-Brexit.

    Les gains varient entre 0,18% à Bruxelles et 1,38% à Francfort.

    L'Euro Stoxx 50 et le Stoxx 600 alignent des progressions de l'ordre de 0,7%.

    La hausse des marchés européens profite à la majorité des secteurs de la cote à commencer par celui de la chimie 1,40%, des soins de santé (+1,04%) et de la construction 0,98%. A l'opposé, les valeurs bancaires cèdent 0,14%.

  • Delivery Hero passe en tête de l'indice DJ Stoxx 600

    Delivery Hero passe en tête de l'indice DJ Stoxx 600, bondissant de 7,2%. L'entreprise allemande de livraison de plats cuisinés a dit anticiper la finalisation au premier trimestre du rachat de son concurrent sud-coréen Woowa Brothers après la cession de sa filiale Yogiyo, comme exigée par l'Autorité de la concurrence coréenne.

  • La Bourse de Tel Aviv lance un indice du cannabis

    La Bourse de Tel Aviv lance aujourd'hui un nouvel indice, le TA-Cannabis Index, reprenant neuf sociétés de cannabis médical, dans le but de stimuler le trading dans ce secteur en plein essor, mais pas encore assez mature.

    Israël est un leader dans la recherche sur la marijuana et, cette année, le gouvernement a approuvé l'exportation de cannabis médical, ouvrant la voie à des ventes susceptibles de générer des centaines de millions de dollars de revenus.

    Le nouvel indice comprend neuf sociétés qui sont "principalement engagées dans les domaines de la recherche, la culture, la vente, la production et la commercialisation de produits à base de cannabis médical", a indiqué la Bourse de Tel Aviv.

  • Plus haut historique pour la bourse de Francfort

    L'indice Dax de la bourse de Francfort touche un record en séance, au-delà des 13.800 points, à 13.816,85, dépassant son record intraday de février.

    Les 30 membres de l'indice Dax ont progressé depuis le creux de mars, Daimler et Infineon en tête.

  • Lufthansa se hisse en tête de l'indice DJ Stoxx 600

    Lufthansa se hisse en tête de l'indice DJ Stoxx 600, avec un gain de 5,73% à 10,43 euros.

    Selon le quotidien "Welt am Sonntag", le CEO Carsten Spohr a déclaré que la compagnie aérienne réduisait ses coûts plus rapidement que prévu et qu'elle n'était pas menacée par un endettement excessif.

    La compagnie dispose de 10 milliards d'euros de liquidités disponibles et elle n'a utilisé qu'un tiers des 9 milliards d'euros d'euros d'aides gouvernementales, sans entièrement utiliser ce montant, a-t-il ajouté.

  • Voici le briefing actions belges

    Balta et Unifiedpost grimpent | Avis de broker sur AB InBev | Un "shorteur" se renforce en Euronav (+Briefing)

  • Le point sur la tendance boursière

    L'Europe boursière progresse après sa trêve de Noël, goûtant l'aboutissement d'une relance budgétaire aux Etats-Unis et d'un accord post-Brexit qui font grossir l'appétit des investisseurs pour le risque.

    Les gains varient entre 0,14% à Amsterdam et 0,48% à Paris.

    L'indice Bel 20 gagne 0,24%. L'Euro Stoxx 50 et le Stoxx 600 engrangent de l'ordre de 0,45%.

    Le secteur automobile, très sensible aux perspectives de reprise économique, gagne 1,15%.

  • Balta: +8%

    Le fabricant de tapis Balta bondit de 7,76% (à 2,36 euros), après l'annonce d'un accord entre Londres et Bruxelles sur l'après-Brexit. Le titre avait déjà gagné 12,9% jeudi.

    Un Brexit "ordonné" est la meilleure solution pour Balta, les Britanniques étant ses plus gros acheteurs.

  • |Opening bell|

    Amsterdam: +0,25%
    Bruxelles: +0,71%
    Paris: +0,86%
    Francfort: n.c.

    Euro Stoxx 50: +0,74%
    DJ Stoxx 600: +0,38%

    Balta Group: +7,31%

  • Update | Briefing d'avant bourse

    Les marchés européens sont signalés dans le vert, au retour de la pause de Noël.

    L'EuroStoxx 50 ouvrirait en hauss de 0,74%. Francfort progresserait de 1,17%, Paris de 0,89% et Amsterdam de 0,22%.

  • Briefing d'avant bourse

    Les bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture, les investisseurs de retour de la pause de Noël accueillant avec soulagement la ratification du plan de relance américain par Donald Trump, la signature d'un accord commercial d'après-Brexit entre Bruxelles et Londres et le lancement de la vaccination en Europe qui laisse espérer une sortie de la crise sanitaire et économique.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner environ 0,49% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent une hausse de 0,51% pour le Dax à Francfort et de 0,34% pour l'EuroStoxx 50.

    La Bourse de Londres est fermée en raison d'un jour férié.

    Après avoir menacé d'y opposer son veto, Donald Trump a finalement ratifié dimanche un ensemble budgétaire de 2.300 milliards de dollars, adossé à un plan de relance destiné à faire face à la pandémie, rétablissant les indemnités de chômage de millions d'Américains et évitant ainsi la fermeture des administrations fédérales.

    Le suspense sur l'après-Brexit est également terminé après la conclusion jeudi d'un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur leurs futures relations commerciales à quelques jours de la fin de la période de transition.

    Sur la plan sanitaire, l'Europe a entamé dimanche une campagne de vaccination sans précédent, concentrée dans un premier temps sur les personnes âgées et le personnel soignant, afin d'endiguer la pandémie de Covid-19, ce qui permet d'espérer une sortie de la crise sanitaire et une accélération de la reprise économique.

  • Alibaba Group: -8%

    Les actions Alibaba cotées à Hong Kong chute 8% ce matin, alors que le géant chinois du commerce en ligne a revu à la hausse son programme de rachat d'actions à 10 milliards de dollars, contre 6 milliards de dollars.

    "Ce programme de rachat d'actions sera effectif pour une période de deux ans jusqu'à la fin de 2022", a déclaré Alibaba dans un communiqué.

    Le régulateur du marché chinois a lancé la semaine dernière une enquête sur Alibaba pour des pratiques monopolistiques présumées.

    Et dimanche, la Banque populaire de Chine a demandé au géant des paiements Ant Group, filiale d'Alibaba, de remanier ses activités de crédit, un nouveau coup dur pour son fondateur milliardaire et premier actionnaire, Jack Ma.

    Les sociétés Internet rivales d'Alibaba, Meituan, ont chuté de plus de 5% et JD.com de 2%.

  • A suivre cette semaine sur les marchés

    L'agenda économique et financier reste particulièrement léger pour cette semaine écourtée par les fêtes du Nouvel an.

    Lundi, la Bourse de Londres est fermée en raison du "Boxing Day", le premier jour ouvrable après Noël étant traditionnellement férié au Royaume-Uni. Le marché londonien sera aussi parmi les premiers à  boucler l'année boursière puisque les transactions seront clôturées le 31 décembre à 13h30. Les marchés d'Euronext (Bruxelles, Amsterdam, Paris...) arrêteront eux à 14h. Francfort s'arrête le 30 décembre. Wall Street fonctionnera normalement par contre le 31 et fermera ses portes à 22h (heure de Bruxelles).

    Côté statistiques, plusieurs indicateurs américains, baliseront une semaine plutôt morne (au stade actuel) sur le front des annonces des entreprises hormis les trimestriels de SnowWorld attendus le 29 décembre.

    Les investisseurs présents suivront, entre autres, une série de statistiques sur le marché immobilier aux Etats-Unis ou encore l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas.

    Difficile d'échapper par ailleurs aux données hebdomadaires sur l'emploi aux Etats-Unis (publication jeudi à 14h30), pour la semaine arrêtée au 26 décembre.

  • Les 5 actions chouchous de Wim Lewi

    Wim Lewi est expert chez Valuescan.be.

    Ses cinq actions préférées sont: Volkswagen, PostNL, Retail Estates, EVS et l'ETF Ultrashort Nasdaq 100.

  • Befimmo poursuit sa stratégie de rotations d'actifs

    Après l'opération Blue Tower annoncée plus tôt cette année, Befimmo poursuit sa stratégie de rotation d'actifs avec la cession, d'une part de l'immeuble Media et, d'autre part, de l'immeuble Guimard, Froissart, Schuman 3 et Schuman 11.

    Le groupe atteint ainsi son objectif de cessions annoncé précédemment de 200 millions d'euros pour 2020 et 2021

    D'autres opérations pourraient suivre afin d'optimiser davantage le portefeuille, précise la Société Immobilière Réglementée.

    La cession de cinq immeubles de bureaux à Bruxelles représente un montant total d'environ 143 millions d'euros, "en ligne avec la juste valeur des immeubles" selon Befimmo.

    L'argent sera utilisé pour financer le grand projet de construction ZIN dans le quartier Nord de Bruxelles. Et cela sans augmentation de capital. Une augmentation de capital qui n'est pas une solution intéressante pour le moment, le spécialiste de l'immobilier de bureaux étant désormais négocié avec une décote de 40% par rapport à sa valeur liquidative en raison de la pandémie et du télétravail intensif.

  • Cofinimmo s'associe à la Croix-Rouge française

    Dans un communiqué daté du 24 décembre, Cofinimmo annonce son entrée au capital d'une société civile immobilière ("SCI") créée par la Croix-Rouge française et détenant six cliniques de soins de suite et de réadaptation ("SSR") dont deux ont également des activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique ("MCO").

    Tous les biens sont loués à la Croix-Rouge française.

    La valeur du portefeuille représentant les six cliniques de soins s'élève à plus de 190 millions d'euros.

    Pour Cofinimmo, il s'agit d'un investissement de 46 millions d'euros représenté par une participation de 39% dans le capital de la SCI.

  • Trump et les vaccins en soutien de la tendance boursière

    Bonjour! Ceci démarre notre "Market live" du lundi 28 décembre.

    Les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse des marchés en Europe, portés par l'espoir d'une reprise économique avec la ratification du plan de relance américain, le déploiement de vaccins contre le nouveau coronavirus et la signature d'un accord commercial d'après-Brexit entre Bruxelles et Londres.

    L'Euro Stoxx 50 progresserait de 0,51% et Francfort gagnerait 0,36%.

    ©AFP

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés