Publicité

Les marchés déprimés par l'incertitude monétaire

Les marchés européens ont clôturé en net repli. Les opérateurs craignent que la Fed ne mette un terme prochainement à ses mesures de soutien à l’économie. Le Bel 20 s’est contracté de 1,14% et l’Euro Stoxx 50 de 1,22%. Cofinimmo a bouclé un placement d'obligations convertibles. L'action Immobel a été suspendue.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... Stéphane Wuille (stephane.wuille@lecho.be / @stephanewuille) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

17:41 Les marchés n’aiment pas l’incertitude et ils en ont encore fait la démonstration ce mardi. Alors que la Banque du Japon n’a pas annoncé de nouvelles mesures de soutien à l’économie, les craintes d’un arrêt des rachats d’obligations par la Fed sont omniprésentes. Résultat : les Bourses qui se voient déjà privées de cet apport précieux ont clôturé largement dans le rouge

A savoir

Clôture des indices à Bruxelles

  • Bel 20 -1,14% à 2582,05 points
  • AEX -0,73% à 350,3 points
  • CAC 40 -1,39% à 3810,56 points
  • Dax -1,03% à 8222,46 points
  • Euro Stoxx 50 -1,22% à 2686,27 points

 

Hot stocks à Bruxelles

  • Thrombo -3% à 30,6 euros
  • KBC -2,9% à 29,98 euros
  • Befimmo -3% à 47,48 euros
  • Ageas -2,1% à 27,93 euros
  • Colruyt +1,1% à 38,7 euros

 

17:12 La question que tout le monde se pose dans les salles de marchés (Que se passera-t-il lorsque la Fed arrêtera son QE?) et une tentative de réponse du Financial Times:

What will happen to markets when QE ends?: http://t.co/LxDHgvIk8H— Howard Getson (@hgetson) June 11, 2013

16:25 

Un mouvement de vente marqué intervient sur les marchés financiers sur fond de rumeurs d'une réduction des injections de liquidités par la Réserve fédérale dès la semaine prochaine. Ces rumeurs sont à prendre avec des pincettes mais elles soulignent l'extrême peur des marchés face à une annonce surprise.
Ishaq Siddiqi,
Stratégiste chez ETX Capital

15:50 Cofinimmo signale qu’elle a bouclé le placement, annoncé ce matin, d’une offre d’obligations convertibles auprès d'investisseurs institutionnels. Vu le succès de l’opération le montant initial de 175 millions d’euros a été porté à 190,8 millions d’euros. Les obligations ont une maturité de 5 ans et portent un intérêt de 2%. A partir du 12 juin, une période de souscription prioritaire de trois jours sera ouverte aux actionnaires particuliers existants. 

 

15:33 Wall Street a emboîté le pas aux Bourses européennes et a ouvert dans le rouge. Lors des premières transactions, le Dow Jones reculait de 0,7%, le S&P 500 de 0,8% et le Nasdaq de 1,1%.

15:23 Les valeurs du Bel 20, peu avant l'ouverture de Wall Street: (cliquez pour agrandir)


 

 

 

 

 

 

15:13 Les dangers de la sieste au travail. Surtout lorsque l'on est banquier...

A German banker fell asleep and turned a minor transfer into millions read.bi/11cZNIh— clusterstock (@clusterstock) 11 juin 2013

15:09 Les obligations d'Apple souffrent également des craintes d'un arrêt des mesures d'assouplissement monétaire de la Fed:

Ceux qui ont acheté des obligations #Apple lors de l'émission record de 17 milliards $ ont déjà perdu 9% en 1 mois on.ft.com/1brF5bX— Guillaume Maujean (@gmaujean) 11 juin 2013

15:03 Bonjour à toutes et tous. Je (Stéphane Wuille) prends le relais de ce "market live" jusqu'à la clôture des marchés en Europe. 

14:29 A quelques encablures de l'ouverture de la Bourse de New York, voici les valeurs susceptibles de ne pas tenir en place:

Hot stocks

  • Sprint Nextel gagne près de 3% dans les transactions en avant-Bourse après le relèvement de l'offre d'achat amicale de SoftBank, nouvelle tentative de ce dernier pour contrer l'offensive de Dish.
  • Boeing a relevé sa prévision de demande mondiale pour les 20 ans à venir, notant que les compagnies aériennes auront besoin d'ici 2032 de 35.280 nouveaux avions pour un prix total estimé à 4.800 milliards de dollars, ce qui correspondrait à un doublement de la flotte globale sur la période.
  • Texas Instruments a resserré lundi soir sa fourchette de prévisions pour le trimestre en cours, afin de prendre en compte une reprise des commandes de semi-conducteurs.
  • Le conglomérat industriel General Electric a annoncé mardi qu'il investirait deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros environ) dans sa branche santé afin de développer de nouveaux logiciels au cours des cinq prochaines années.
  • Le groupe pétrolier Chevron cède ses participations dans deux bloc pétroliers situés dans les eaux peu profondes du Nigeria. En 2012, la production du groupe dans le pays représentait 238.000 barils de pétrole brut par jour.  
  • Un juge fédéral américain a rejeté une action en justice intentée en août 2012 par le fabricant de voitures de sport néerlandais Spyker, qui accusait General Motors d'avoir voulu la faillite du suédois Saab. Spyker, qui avait racheté Saab à GM en janvier 2010, réclamait trois milliards de dollars au constructeur.

14:09 L’Europe boursière accentue encore ses pertes en début d'après-midi. Le marché reste préoccupé par l'orientation de la politique monétaire, américaine notamment, en l'absence de nouvelle sur le plan macro-économique. 

Le marché poursuit la phase de "consolidation qui a débuté il y a 15 jours" après le rebond de vendredi qui a suivi un bon chiffre sur l'emploi aux Etats-Unis, souligne Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse. "L'effet emploi s'estompe et les marchés se focalisent désormais sur la réunion de la Fed la semaine prochaine", poursuit le gérant.

Les actions sont "pénalisées" par "les interrogations" sur "la durée pendant laquelle les politiques monétaires seront maintenues aussi accommodantes", indique de son côté François Duhen, économiste chez Crédit Mutuel-CIC. 

Le marché est donc dans une phase de transition et va avoir besoin d'un autre relais que les liquidités abondantes mises à disposition par les banques centrales.

 

 

 

12:58 A votre tour de prendre la parole! Le chat "En direct des marchés" commence maintenant:

 

12:55 

Démonstration technique de l'évitement des actifs risqués: l'indice VSTOXX mesurant la volatilité induite sur les marchés (autrement dit, mesurant en quelque sorte l'aversion au risque sur les places financières) bondit de plus de 8% en valeur absolue.

 

 

12:48 Dans le sillage des emprunts d'Etat japonais, le rendement du Bund 10 ans se tend de 4 points de base et passe au-dessus de 1,6%, à 1,63%.

  • Les investisseurs vendent les indices directeurs nationaux à travers les poids lourds des cotes.
  • Les valeurs liées aux ressources de base accusent la plus forte baisse sectorielle (-3,79%) en Europe dans le sillage des cours des métaux.
  • Les rares valeurs à résister au repli généralisé sont essentiellement des défensives.

 

12:42 

La tendance technique à court terme reste orientée à la baisse. Les tensions actuelles sur les taux souverains confirment la focalisation des investisseurs sur la politique monétaire
Franklin Pichard,
Barclays Bourse

 

12:37 Les rendements des emprunts d'Etat des pays dits périphériques de la zone euro remontent. Les marchés se détournent des actifs les plus risqués dans ce contexte d'incertitude quant au soutien à l'économie des principales banques centrales.

 

12:31 La Bourse d'Athènes voit son indice vedette chuter de 4,79% après l'échec de la vente de sa compagnie gazièr publique DEPA hier. Athènes va demander à ses créanciers internationaux de revoir à la baisse ses objectifs en matière de privatisations en 2013. 

 

12:14 Les principaux marchés d'actions européens accusent une baisse d'environ 1,5%. Sans raison directe apparemment. Mais à regarder les mouvements sur les autres marchés, obligataires notamment, certains mécanismes d'emballement apparaissent. 

Michael Hewson, senior analyst chez CMC Markets, nous explique que les rendements obligataires rebondissent, et la consolidation sur les places émergentes filtre sur celles européennes

@francois_remy bond markets getting thumped and yields surging, sell-off in EM filtering through to European equities— Michael Hewson (@michaelhewson) 11 juin 2013

 

11:39 

Syndrome Mandela sur la devise sud-africaine?

Le rand est à nouveau matraqué, comme le montre le graphique ci-dessous (change USD/ZAR). La courbe dépasse largement les plus hauts niveaux de la semaine dernière qui étaient déjà considérés alarmants.

Ce mouvement provient vraisemblablement d'une vente massive d'obligations sur les places émergentes hier, qui est à lire au regard d'une thématique de faiblesse générale des actifs émergents cette année.

 

11:27 Actions, obligations et commodités sont orientées à la baisse un peu partout dans le monde financier ce mardi.

Le yen se raffermit alors que le gouverneur en chef de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a laissé inchangée la politique de soutien à l'économie. Cela attise naturellement les spéculations selon lesquelles les banques centrales ne parviendront pas à maintenir la reprise sur la bonne voie.

Le baromètre mondial des actions, l'indice MSCI, perd 0,2%. Les futures sur le S&P 500 annoncent une ouverture de Wall Street en baisse d'au moins 0,4%. L'indice S&P GSCI, reprenant les mouvements de 24 matières premières, abandonne lui aussi 0,4%.

L'indice Stoxx 600 paneuropéen se replie de 1,2%, avec plus de 6 actions orientées négativement pour un titre qui progresse.

 

11:16 

Le numéro un mondial des interrupteurs Legrand accuse la plus forte baisse des indice CAC 40 et SBF 120 à la Bourse de Paris (-3,70%) après la cession par Wendel du solde de sa participation (5,4%) dans le groupe d'équipements électriques. Wendel précise avoir cédé 14,4 millions d'actions Legrand au prix unitaire de 36 euros. Le cours s'ajuste simplement sur celui du prix offert par l'ancien actionnaire.

 

11:00 La production industrielle britannique a augmenté pour le troisième mois consécutif en avril, confirmant la reprise de la Grande-Bretagne depuis le début de l'année, montrent des statistiques officielles publiées mardi. En rythme annuel, la production industrielle a reculé de 0,6%, la baisse la plus faible enregistrée depuis juin 2011.

+0,1%
La production industrielle globale a progressé de 0,1% en avril, après +0,7% en mars, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient un niveau de production stable entre mars et avril

L'économie britannique avait enregistré une croissance de 0,3% au premier trimestre, tirée principalement par le secteur des services, la contribution du secteur industriel étant restée mineure.

La hausse de la production industrielle est liée en grande partie à la progression de 0,9% du secteur de l'énergie et des mines. En effet, la production manufacturière, qui exclut ces deux secteurs, a elle connu un repli de 0,2% en avril, alors que les économistes prévoyaient un recul de 0,3%.

 

10:54 La FSMA vient d'annoncer la suspension de la cotation d'Immobel dans l'attente d'un communiqué de presse.

Voor de liefhebbers van #immobel : u dient nog even te wachten op een nieuwe koers, vanwege een trade halt twitter.com/TSimonts/statu…— Tom Simonts (@TSimonts) 11 juin 2013

 

 

10:49 L'once d'or vient de retomber à 1.371,22 dollars, son plus bas niveau depuis le 23 mai dans les échanges londoniens.

 

10:45 L'opérateur mobile japonais SoftBank a annoncé un accord avec Sprint Nextel pour porter de 20,1 à 21,6 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros) son offre d'achat amicale sur l'opérateur américain, également convoité par Dish Networks .

La nouvelle proposition de SoftBank, a reçu le soutien du hedge fund Paulson & Co, deuxième plus gros actionnaire de Sprint, qui penchait auparavant pour l'offre de Dish, le numéro deux américain de la télévision par satellite.

 

10:38 

Je vous présentais, pas plus tard qu'hier, un petit classement des ventes à découvert à la Bourse de Bruxelles, sur base des déclarations compilées par la FSMA. En voici une mise à jour (chiffres arrêtés au 10 juin).

L'action la plus shortée reste ThromboGenics, depuis vendredi la proportion du capital a continué son avancée au-dessus des 9%.

La tendance est également à la hausse pour le titre Nyrstar, mais plus de l'ordre symbolique.

Notez que le titre Solvay enregistre une forte baisse des short sellers, en repassant sous 1% du capital. (Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

10:11 Les effets de la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque du Japon sur les obligations du pays sont à peine visibles (sic!)

I just love this chart of JGB volatility - twitter.com/finansakrobat/…— financial acrobat (@finansakrobat) 11 juin 2013

10:01 On assiste à "une remise à niveau entre la réalité économique et les actions". Avec "un essoufflement du marché" en l'absence de nouvelles significatives, les investisseurs en profitent aussi pour prendre leur bénéfices, estime Lionel Jardin, vendeur d'actions chez Global Equities.

 

09:48 Notez qu'UCB a conclu un partenariat avec les sociétés allemandes Crelux et 4SC Discovery pour le développement de médicaments destinés à soigner les troubles du système nerveux central. Les entreprises allemandes vont dans un premier temps développer de nouvelles molécules. Les médicaments seront ensuite élaborés par UCB.

 

09:44 

La Cour constitutionnelle allemande ne peut pas contraindre la BCE à retirer son programme. Cependant, il est possible qu'elle impose des restrictions qui réduiront l'efficacité du programme, ce qui aura un impact très important sur les marchés
Annalisa Piazza,
analyste chez Newedge Strategy

 

09:35

Tous les secteurs européens voient leur indice de référence évoluer en territoire négatif. Les minières sont toujours sous pression, en raison des craintes sur la croissance chinoise.

 

09:22 Outre l'examen du plan de rachat de dettes publiques de la BCE par la Cour constitutionnelle allemande, les investisseurs suivront par ailleurs de près les chiffres de la production industrielle d'avril qui donneront de nouveaux indices sur la vigueur de la reprise de l'économie britannique.

 

09:15 

Le manque d'activité au Japon cette nuit a mis en lumière à quel point les marchés sont dépendants des stimuli supplémentaires accordés par les banques centrales. Tout le monde essaie de prévenir un changement de politique monétaire tout en sachant qu'il y a seulement une petite fenêtre pour sortir de ces transactions. On verra ce qui se passera durant l'été mais une correction de 5 à 10% maintenant ne serait pas nuisible
Ioan Smith,
stratégiste chez Knight Capital

 

09:08 KBC Securities signale qu'ils ont suspendu la couverture de l'action Cofinimmo étant donné qu'ils codirigent le placement de la Sicafi. Jusqu'ici, la recommandation était à conserver.

 

09:04 

Opening Bell

  • Dax -0,65% 
  • Stoxx 600 -0,52%
  • FTSE 100 -0,47% 
  • Cac 40 -0,48% 
  • AEX -0,45% 
  • Bel 20 -0,39%

08:49 La Banque du Japon (BoJ) n'a pas annoncé de nouvel assouplissement d'une politique monétaire déjà très acccommodante, tout en se montrant plus optimiste pour les perspectives économiques de la troisième puissance économique mondiale. 

Même si ce statu quo était largement anticipé, les actions et les obligations ont nettement reculé après la décision de la BoJ tandis que le yen progressait face au dollar.

 

08:47 

Globalement, il manque une direction générale actuellement, en raison d'incertitudes persistantes et nous nous attendons à ce que cela continue
économistes de Crédit Agricole CIB

 

08:44 Le marché aura très probablement les yeux tournés vers Karlsruhe où la Cour constitutionnelle allemande examine les mécanismes de sauvetage de la zone euro.

 

08:42 Wall Street a fini sans grand changement lundi, marquant une pause après sa hausse de vendredi malgré la décision de Standard & Poor's de relever la perspective sur la note de crédit des Etats-Unis. 

 

08:38 Bonjour à tous! Je (François) vous signale d'emblée que les principales Bourses européennes sont attendues en baisse ce mardi à l'ouverture, dans le sillage des marchés asiatiques. Le contexte est toujours le même: incertitude autour de l'évolution des politiques monétaires des banques centrales. 

D'après les premières indications disponibles, le Cac40 parisien et le Dax à Francfort pourraient perdre jusqu'à 0,4% et le FTSE à Londres 0,3%. 

 

08:30 Des nouvelles de Cofinimmo. Voici déjà le communiqué en attendant que ma collègue Christine Scharff termine la rédaction de son article.

 

08:24 Bonjour à tous. François Remy, votre bloggeur du jour, va arriver sous peu. En attendant, je ne résiste pas au plaisir de déjà vous livrer la clôture de Tokyo, version afp.

Dopé la veille par la baisse du yen, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mardi sur un repli de 1,45%, la remontée de la devise nippone entraînant des prises de bénéfices. A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a cédé 196,58 points, à 13.317,62 points. Il avait gagné plus de 600 points lundi, un bond exceptionnel qui souligne la brutalité et l'importance des récentes fluctuations, à la hausse comme à la baisse.

Certains investisseurs ont été déçu que la BOJ n'annonce pas de nouvelles mesures d'assouplissements de sa politique monétaire.

La séance a été encore très active avec 3,54 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

Les investisseurs s'étaient rués lundi dès les premiers instants sur les titres de sociétés faisant affaire à l'étranger et à qui profite tout repli du yen face au dollar et à l'euro.

Mardi, ils faisaient machine arrière à cause d'un léger regain du yen à partir des premiers échanges matinaux.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés