1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés européens clôturent sans direction

Les principaux indices européens ont évolué en ordre dispersé ce lundi. A Bruxelles, UCB a décroché violemment après de nouveaux résultats pour le romosozumab qui pourraient compromettre son approbation par les autorités sanitaires aux USA.
  • Clôture en Europe

    Bel 20: -1,36% à 3.895,83 points

    AEX: +0,18% à 527,85 points

    Cac 40: -0,03% à 5.322,88 points

    Dax: -0,15% à 12.619,46 points

    FTSE 100: +0,34% à 7.496,34 points

  • La croissance économique devrait se maintenir aux Etats-Unis

    Dans ses prévisions semestrielles publiées ce lundi, l'Institute of Supply Management (ISM) américain dit s'attendre à une poursuite de la croissance économique aux Etats-Unis en 2017. L'agence Bloomberg note que d'après les données de l'ISM, au premier trimestre, les dépenses d'investissement des entreprises ont augmenté à leur rythme le plus élevé depuis 2013, ce qui traduit l'optimisme de leurs dirigeants.

  • L'augmentation de capital de Sipef entièrement souscrite

    Après le placement privé accéléré des scripts issus de la conversion des droits de souscription non exercés à l'occasion de son augmentation de capital, Sipef  annonce que cette dernière est à présent intégralement souscrite, pour un total de 88,9 millions d'euros. Après cette publication, la cotation de l'action Sipef, qui était suspendue depuis ce matin, a logiquement repris.

    Notons qu'Ackermans & van Haaren  , qui disposait d'un droit de préemption pour acheter des scripts, n'a pas utilisé ce droit. Le holding n'accroît donc pas sa participation au capital à l'occasion de cette opération. D'après le dernier rapport annuel de Sipef, AvH détient 27,653% du capital.

  • | OPENING BELL |

    Wall Street a ouvert en hausse: le Dow Jones grimpe de 0,35%, le S&P 500 de 0,29% et le Nasdaq de 0,24%

  • Nouvelle émission obligataire belge à 20 ans

    La Belgique a l'intention d'émettre - par voie de syndication - dans un futur proche un nouveau benchmark en euro avec échéance au 22 juin, 2037 (OLO 84), si les conditions du marché le permettent.

    Barclays, Morgan Stanley, NatWest Markets et SG CIB ont été mandatés comme chefs de file associés. Les autres primary et recognized dealers du Royaume de Belgique seront invités à participer au syndicat.

  • Le patron de Ford bientôt limogé?

    Mark Fields, CEO de Ford Motor ©Bloomberg

    Le constructeur automobile Ford  , qui pâtit actuellement du ralentissement des marchés automobiles américain et chinois, va licencier son PDG Mark Fields, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. Il devrait être remplacé par Jim Hackett, actuel responsable de la division des véhicules autonomes, dans le cadre d'un large remaniement de la direction, a ajouté cette source confirmant des informations du New York Times.

    Jim Farley, un ancien de Toyota qui a permis à Ford de renouer avec la rentabilité en Europe alors que General Motors s'y retire, devrait également se voir confier de hautes fonctions, a encore dit la source. Toujours d'après cette même source, la plupart des dirigeants ayant été promus par l'ex-PDG Alan Mulally, qui a dirigé Ford pendant 8 ans jusqu'en 2014, devraient soit bouger soit quitter le groupe.

    Les annonces devraient être faites dans les prochains jours.

  • "L'euro est trop faible, en raison de la politique de la BCE", selon Merkel

  • Aegon vend des actifs aux Etats-Unis, le titre grimpe

    ©BLOOMBERG NEWS

    L'assureur néerlandais Aegon  grimpe en Bourse après avoir annoncé qu'il allait revendre certains actifs aux Etats-Unis à Wilton Re afin de renforcer sa solvabilité.

    Aegon vendra à Wilton ses polices d'assurance-vie destinées aux entreprises et aux banques américaines. L'opération lui permettra de dégager 630 millions d'euros de trésorerie que l'assureur avait mis en réserve pour d'éventuelles indemnisations et d'améliorer ainsi de six points son ratio de solvabilité aux nouvelles normes Solvency II.

    Les analystes de Kepler Cheuvreux saluent "une information très positive" et estiment que l'opération annoncée élimine pratiquement le risque d'un appel au marché pour résoudre les problèmes de capitaux du groupe.

    Leurs homologues de KBC Securities parlent pour leur part d'initiative bienvenue pour renforcer à la fois le ratio de solvabilité et la position de trésorerie de l'assureur. Ils disent prévoir un impact positif sur le titre, dont ils qualifient la valorisation de peu attractive et sur lequel ils maintiennent une recommandation à "conserver".

  • * Les valeurs à suivre à Wall Street *

    * FORD MOTOR, qui est sur le point de limoger son directeur général Mark Fields, d'après plusieurs médias, a annoncé une conférence de presse pour 13h45 GMT. L'action gagne 2,6% à 11,15 dollars dans les échanges en avant-Bourse à Wall Street.

    * HUNTSMAN et le suisse Clariant ont annoncé lundi une fusion entre égaux en vue de créer une nouvelle entité dans la chimie spécialisée dont la valorisation boursière dépassera 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros). L'action Huntsman prend 8,6% en avant-Bourse.

    * AMGEN et le belge UCB ont annoncé dimanche des résultats décevants pour une étude clinique d'un traitement de l'ostéoporose qu'ils développent ensemble. Amgen perd 2,3% en avant-Bourse.

    * BOEING a annoncé dimanche la signature de plusieurs contrats avec l'Arabie saoudite portant notamment sur la vente d'appareils militaires et civils, sans préciser ni le montant total de ces accords ni le nombre d'appareils concernés. Barclays a par ailleurs relevé son objectif de cours, de 190 à 200 dollars.

    * PPG. Plusieurs actionnaires d'Akzo Nobel mécontents du rejet de l'offre de 26,3 milliards d'euros de PPG, dont le fonds spéculatif britannique Elliott Advisors, ont saisi la justice pour tenter d'obtenir une enquête sur la gestion du groupe de chimie néerlandais et d'imposer une assemblée générale extraordinaire (AGE) qui se prononcerait sur l'éviction du président Antony Burgmans.

    * BERKSHIRE HATHAWAY. Le titre du conglomérat dirigé par le milliardaire Warren Buffett pourrait afficher une croissance à deux chiffres dans les 18 prochains mois même si son emblématique dirigeant décide de prendre sa retraite, selon le magazine financier Barron's.

    * MYLAN. Barclays a relevé sa recommandation de "pondération en ligne" à "surpondérer" et fait passer son objectif de cours de 47 à 50 dollars. Le titre progresse de 1,3% dans les échanges électroniques en avant-Bourse.

    * APPLE - RBC a relevé son objectif de cours, de 157 à 168 dollars, en maintenant sa recommandation à "surperformance".

    * MOTOROLA SOLUTIONS - Raymond James a relevé sa recommandation à "surperformance" contre "performance de marché".

  • Venez commenter l'actualité boursière avec nous dès 12h30 (->13h30)

  • Les résultats de l'AK de Sipef

    Sipef  annonce que dans le cadre de son augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription de 88,9 millions d’euros, 94,65% des 1 627 588 nouvelles actions ordinaires, soit 1 540 518 Actions Nouvelles, ont été souscrites au prix de 54,65 euros par actionAckermans & van Haaren  (qui détient 27,65% de la société), Cabra NV et Gedei NV (le Groupe Bracht) ont souscrit pour un montant cumulé minimum de 33,5 millions d’euros conformément à leurs engagements de souscription. Lien vers le communiqué 

    AvH s’est engagé à souscrire, le cas échéant, les actions qui n’auraient pas été souscrites à l’issue de la période de souscription des droits et du placement privé de scripts. En contrepartie de cet engagement, la holding a reçu de sipef un droit de préemption à l’exclusion de toute tierce partie au placement privé de scripts, lui permettant d’acheter autant de scripts qu'elle le voudra, ce au prix résultant de la construction du livre d’ordres du placement privé de scripts.

  • "Les perspectives à moyen terme d'UCB ternies"

    Dans le cadre de l'étude clinique Arch sur le médicament Evenity, développé par UCB  et Amgen, une augmentation dans les événéments cardiovasculaires est apparue numériquement plus importante (2,5% avec le romosozumab contre 1,9% avec l'alendronate à 12 mois). "Une surprise qui pourrait compromettre les perspectives du médicament malgré des données prometteuses", ont commenté les analystes de Bloomberg Intelligence (BI). "Alors que ce déséquilibre n'a pas été observé dans l'étude précédente, il pourrait donner aux régulateurs une raison de se montrer extrêmement prudents".

     

    "Un résultat réglementaire négatif pèserait sur les perspectives à moyen terme d'UCB, compte tenu d'un pipeline pauvre en phase avancée, augmentant sa dépendance à l'égard de ses cinq médicaments de base pour les maladies immunologiques et neurologiques. La croissance continue du portefeuille de base devrait permettre au groupe de respecter ses objectifs de 2017, même dans le cadre d'une concurrence pour le Cimzia."
    analystes de BI


  • La livre sterling souffre des négociations tendues sur le Brexit

  • Degroof Petercam revoit sa note sur WEB

    La société immobilière réglementée (SIR) Warehouses Estates Belgium  a annoncé vendredi l’acquisition de la société "Complexe commercial Jaco", propriétaire du complexe commercial "Shopping Saint-Georges", dans la région liégeoise. Lien vers le communiqué

    En réaction, la banque Degroof Petercam a relevé sa recommandation à "accumuler", contre "conserver" auparavant. L'objectif de cours reste fixé à 65,20 euros.

     

    "Notre TP n'est pas affecté de manière significative, mais compte tenu de la faiblesse récente de l'action (rendement YTD -7,8%), nous revoyons notre recommandation (potentiel de hausse de 10,5%). Malgré son profil très faible parmi les investisseurs, l'action montre un bilan impeccable avec un rendement annualisé sur 10 ans de plus de 10%."
    Herman van der Loos
    analyste chez Degroof Petercam

  • Changements de recommandation pour UCB

    • Kempen : La recommandation passe d' "acheter" à "neutre". L'objectif de cours est fixé à 69 euros contre 78 euros auparavant.
    • JP Morgan : La recommandation est abaissé de "surpondérer" à "neutre". L'objectif de cours passe de 80 à 65 euros.
    • Bryan Garnier : l'objectif de cours recule de 67 à 66 euros. La recommandation reste à "vendre"
  • Détachement de coupon pour Euronav

    L'action Euronav  est aujourd'hui cotée ex-dividende final de 0,22 dollar.

  • Cette semaine, les facteurs d'évolution "seront essentiellement politiques avec les informations autour de l'administration Trump (...), la réunion des pays de l'Opep qui sera déterminante pour les cours du pétrole, et, en fin de semaine, la réunion du G7", sans oublier "éventuellement, ce lundi, les annonces autour de la dette de la Grèce avec l'Eurogroupe"
    analystes du courtier Aurel BGC

  • "Envisagez une prise de bénéfices sur AvH"

    Réagissant aux résultats trimestriels d'Ackermans & van Haaren  , les analystes de BNP Paribas Fortis ont revu leur note à la hausse. "Nous estimons actuellement la valeur intrinsèque à 156 euros par action (décote de holding d'environ 4%). Nous portons par conséquent l’objectif de cours de 150 à 156 euros, un niveau qui correspond à la valeur intrinsèque actuelle à laquelle nous n’appliquons aucune décote puisqu’AvH détient le contrôle de ses participations.

    La recommandation reste toutefois à "conserver", "le potentiel de hausse n'étant que de 4%". "Mais en cas de poursuite de la hausse du cours, vous pourriez peu à peu envisager une prise de bénéfices".

     

    "Compte tenu de la confirmation d'une perspective de croissance dans toutes les divisions principales et d’une amélioration de la prestation de la division Private Equity, le groupe table sur une hausse du bénéfice net en 2017. DEME, en particulier, met le cap sur une forte croissance pour 2017 et 2018 avec un carnet de commandes qui continue à s'étoffer pour atteindre un record, alors que la division Private Banking peut compter sur un momentum commercial fort."
    BNPP Fortis

  • L'action UCB perd plus de 10 euros

    UCB  connait sa pire séance boursière depuis le 20 mars 2008, décrochant de plus de 12% (cf. post de 09h23). Les analystes de Morgan Stanley voient un risque négatif à un chiffre pour les prévisions du consensus, avec un lancement américain rejeté et, même après approbation dans l'UE, une augmentation potentiellement plus lente des ventes.

    Si la chute s'accèlère (plus de 14%), le titre connaîtra alors sa plus mauvaise performance en 30 ans.

     

    L'action UCB sur 5 ans ©L'Echo

  • UCB décroche, une "surprise négative" pour le romosozumab

    L'action UCB  chute de plus de 12% à la Bourse de Bruxelles, en raison de craintes pour l'avenir de l'un de ses produits phares, le romosozumab. Au sein des résultats d'une nouvelle étude clinique, le groupe explique que le déséquilibre observé dans les événements cardiovasculaires a été considéré comme un nouveau signal de sécurité. Il était de 2,5% avec le romosozumab contre 1,9% avec l'alendronate à 12 mois.

    "Ce nouveau signal de sécurité constitue une surprise négative et il va retarder l'approbation pour la commercialisation aux Etats-Unis", estime un analyste de KBC Securities.

     


  • | OPENING BELL |

    AEX +0,28%

    BEL 20 +0,23%

    DAX +0,22%

    STOXX Europe 600 +0,20%

    CAC 40 +0,19%

  • "Ce (lundi) matin, les indices européens devraient ouvrir en hausse dans le sillage de la clôture probante des principaux indices américains"
    experts de Mirabaud Securities Genève

  • Reprise de la cotation pour Sapec

    La FSMA vient d'annoncer la reprise de la cotation de l'action Sapec  .

    Le groupe a annoncé vendredi la distribution d'un dividende de 150 euros par action. "La remontée du produit de la vente du pôle Agro Business à Sapec a permis à celle-ci de réaliser un bénéfice net de 214.361M€. Le conseil d’administration de la société propose à présent de distribuer une grande partie de ce bénéfice aux actionnaires", explique la société dans son communiqué

  • Suspension de Sipef

    La FSMA vient d'annoncer la suspension de l'action Sipef  , "dans l'attente d'un communiqué de presse avec les résultats de l'augmentation de capital et le placement privé de scripts".

  • "L'économie allemande devrait marquer le pas dans les mois à venir"

    L'économie allemande va quelque peu marquer le pas dans les mois à venir après sa solide performance du premier trimestre, lit-on dans le rapport mensuel du ministère de l'Economie.

    Au premier trimestre 2017, elle a accéléré, affichant une croissance d'un trimestre sur l'autre de 0,6% contre 0,4% pour les trois derniers mois 2016.

    "Des conditions macroéconomiques favorables comme de meilleures perspectives commerciales sur le marché intérieur et à l'international, des taux d'intérêt bas et des prix de l'énergie modérés suggèrent que la reprise économique se poursuivra tout au long de l'année, bien qu'avec un peu moins d'élan qu'au premier trimestre". "Les indicateurs économiques comme les commandes à l'industrie et l'amélioration de la confiance des entreprises et des consommateurs vont également dans ce sens"
    ministère allemand de l'Économie

    Cette reprise s'est élargie avec la hausse des investissements des entreprises dans les machines et dans les bâtiments, des dépenses privées et publiques et de solides exportations. Le ministère des Finances prévoit toujours une croissance de 1,5% cette année et de 1,6% en 2018.

  • Retail Estates au-delà des prévisions

    Retail Estates  dont le portefeuille immobilier est constitué de 668 immeubles commerciaux pour une surface commerciale totale de 748.136 m² a dégagé, pour l'exercice 2016-2017, des revenus locatifs de 66,561 millions d'euros alors qu'ils étaient de 62,074 millions d'euros au 31 mars 2016. Le taux d'occupation reste stable à 98,13% contre 98,22% à la même période il y a un an. Lire notre article

    Retail Estates voit également son portefeuille immobilier s'élever de 7,05% à 1.071,36 millions d'eurosLa SIR spécialisée dans les magasins situées en périphérie des agglomérations ou le long des axes routiers menant aux centres urbains précise que son dividende s'élèvera, comme prévu, à 3,3 euros brut pas action, soit une hausse de 3,13% par rapport à l'année précédente.


  • Un nouveau CEO pour LafargeHolcim

    Jan Jenisch, le directeur général du suisse Sika, va reprendre les commandes du géant des matériaux de construction LafargeHolcim  (détenu à 9,43% par GBL ), pour succéder à Eric Olsen qui avait annoncé sa démission pour apaiser les tensions autour du dossier sur la Syrie.

    La nomination de Jan Jenish au poste de directeur général sera effective à compter du 16 octobre 2017, a précisé LafargeHolcim dans un communiqué.

  • Econocom annonce un "split" de ses actions en deux

    Jean-Louis Bouchard, patron d'Econocom ©Lieven Van Assche

    Lors d'une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires d'Econocom ont approuvé la scission en deux des actions de la société. "Cette opération a pour but de renforcer l’accessibilité et la liquidité du titre", explique Econocom dans son communiqué. À compter du 2 juin prochain, tout actionnaire recevra en échange de chaque action Econocom qu’il détient deux nouvelles actions.

    Cette même AGE a décidé de procéder à un remboursement de la prime d’émission, assimilée à du capital libéré, à hauteur de 0,20 euro par action. La mise en paiement interviendra après la date effective du split de l’action et le montant du remboursement de prime d’émission s’élèvera par conséquent à 0,10 euro par action.

    Enfin, le conseil d’administration a décidé de convoquer une nouvelle Assemblée Générale Extraordinaire ayant pour ordre du jour l’annulation de 3.000.000 actions propres (ou 6.000.000 titres après le split de l’action) sur les 4.184.082 actuellement détenues.


  • "ING est un gagnant à long terme"

    Le broker allemand Berenberg a légèrement relevé son objectif de cours pour l'action ING  , passant de 12,50 à 13 euros. "Nous avons récemment accueilli le nouveau directeur financier ING, Koos Timmermans, lors d'un roadshow à Londres. Nous sommes sortis des réunions en continuant de croire qu'ING est un gagnant à long terme dans le secteur. Ce n'est peut-être pas surprenant, compte tenu des antécédents de M. Timmermans au sein d'ING, mais néanmoins il était rassurant que ING reste axé sur le risque et le return", expliquent les analystes. La recommandation reste à "acheter".

     

    "L'augmentation de notre TP reflète nos prévisions de valeur comptable (TBV) pour 2017. Si ING maintient un gap de 200 points de base au-dessus de son niveau actuel de fonds propres (CET1), cela pourrait impliquer un capital "excédentaire" de 6 milliards - soit 1,50 euro par action. Et chaque réduction du coût du capital de 100 pdb augmenterait le TP d'1 euro. Néanmoins, nous ne pensons pas qu'un tel excédent existe".
    Berenberg

  • Ablynx reçoit un paiement d'étape de 15 millions d'euros

    La société Ablynx  a annoncé avoir complété la préparation d'un paquet préclinique pour un nouveau Nanobody (ALX-1141) pour le traitement de l’ostéoarthrite. Lien vers le communiqué

    Dans le cadre de la collaboration en cours entre Ablynx et Merck KGaA  sur ce programme, le groupe allemand a accepté le paquet préclinique et cela a déclenché un paiement d'étape de 15 millions d'euros pour Ablynx. Merck est désormais responsable du développement clinique de la molécule.

  • Des craintes liées au romosozumab d'UCB

    UCB  et Amgen  signalent que l’étude "Arch" du romosozumab a rencontré les critères principaux et secondaires auprès des femmes ménopausées  atteintes d’ostéoporose. Le traitement avec le romosozumab suivi avec de l’alendronate a réduit significativement l’incidence de nouvelles fractures sur 24 mois, de fractures cliniques et de fractures non vertébrales chez les femmes ménopausées atteintes d’ostéoporose présentant un risque élevé de fracture et cela comparé à l’alendronate utilisé seul. L’alendronate est le traitement standard contre l’ostéoporose.

    Toutefois, moins bonne nouvelle, le déséquilibre observé dans les événements cardiovasculaires a été considéré comme un nouveau signal de sécurité, ajoute UCB. Il était de 2,5% avec le romosozumab contre 1,9% avec l'alendronate à 12 mois. "Ce nouveau signal de sécurité constitue une surprise négative et il va retarder l'approbation pour la commercialisation aux Etats-Unis", estime un analyste de KBC Securities.


  • Large soutien à une prolongation de l'accord sur le pétrole

    L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et des pays extérieurs à l'Opep sont en passe de s'entendre sur une prolongation de leur accord de réduction de la production mondiale de pétrole lors de leur réunion prévue jeudi, l'Arabie saoudite ayant estimé dimanche que la plupart des participants soutenaient cette initiative destinée à désengorger le marché.

    Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, a déclaré qu'une telle prolongation de neuf mois, conjuguée à la participation d'un ou deux petits producteurs supplémentaires, devrait suffire à ramener les stocks mondiaux de pétrole à leur moyenne sur cinq ans, un indicateur essentiel pour l'Opep.

    "Toutes les personnes à qui j'ai parlé (..) ont exprimé leur soutien et leur enthousiasme pour aller ensemble dans cette direction". "Nous pensons que la poursuite (de cet effort) avec le même niveau de limitations, plus l'apport d'un ou deux petits producteurs, s'ils veulent se joindre à nous, sera plus qu'approprié pour ramener l'équilibre à cinq ans au niveau où il doit se situer à l'issue du premier trimestre 2018"
    Khalid al Falih
    ministre saoudien de l'Energie

    L'Opep et des pays extérieurs au cartel, dont la Russie, se sont entendus pour réduire depuis le 1er janvier leur production globale de 1,8 million de barils par jour.

  • Japon: hausse des exportations en avril

    Les exportations japonaises ont augmenté en avril, pour le cinquième mois d'affilée, la hausse des livraisons de semi-conducteurs et d'acier montrant que la demande internationale pourrait aider à doper l'économie du pays.

    Les exportations ont augmenté de 7,5% le mois dernier par rapport à avril 2016, après un bond de 12% en mars, montrent les données publiées par le ministère des Finances. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une augmentation de 7,8%.

  • Good Morning!

    Bonjour à toutes et à tous! Et bienvenue sur le "Market Live" de L'Echo, l'endroit idéal pour vous tenir informé "minute par minute" des grandes tendances de l'actualité boursière et financière de ce lundi 22 mai 2017.

     

    ©Bloomberg

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés