1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés européens finissent en ordre dispersé

Les indices boursiers européens sont restés hésitants jusqu'à la clôture, malgré le feu vert du Parlement allemand autorisant le gouvernement d'Angela Merkel à négocier un troisième plan d'aide à la Grèce. La Bourse de Stockholm a encore surperformé.
  • Note "AA" de l'Etat belge confirmée chez Standard & Poor's, perspective stable

    Belgium Ratings Affirmed At 'AA/A-1+' As Gradual Recovery Supports Fiscal And External Metrics; Outlook Stable

     

  • Clôture en Europe

    Bel 20 -0,06% 3.834,35 points

    AEX -0,12% 500,43 points

    Cac 40 +0,06% 5.124,39 points

    Dax -0,37% 11.673,42 points

    Footsie -0,3% 6.775,08 points

  • Marchés européens toujours hésitants

    A un quart d'heure de la clôture, les indices boursiers européens restent très partagés. La plupart d'entre eux, tels que le Bel 20 , hésitent autour de l'équillibre.

  • Baisser le coût du travail? Pas la seule solution pour la Grèce

    Contrairement aux autres pays dits "périphériques", la baisse du coût du travail n'a pas permis à la Grèce d'améliorer ses exportations, constate l'économiste William De Vijlder. D'autres éléments entrent en ligne de compte, comme la stabilité politique, la qualité de la réglementation, etc.

     

    Exports versus labour costs: Greece versus Ireland, Spain,… http://t.co/9LVkdmfgJF #Charts #exportsunitlabourcosts pic.twitter.com/FjBE2Taw3t— William De Vijlder (@DeVijlder) 17 Juillet 2015

  • Baisse de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis

    La confiance des consommateurs américains a reculé plus que prévu en juillet, à 93,3, contre 96,1 en juin, tandis que le analystes interrogés par Reuters tablaient sur un maintien à 96,1 (valeur médiane).

     

    Michigan Consumer Sent Index falls from 96.1 in June to 93.3, but remains above series average for 11th consec. month http://t.co/tCp55dn4uA— Markit Economics (@MarkitEconomics) 17 Juillet 2015

  • Rappel des dernières décisions de la BCE

    Comme chaque mois, la BCE publie un petit récapitulatif des mesures qu'elle a prises au cours du mois écoulé, hors des décisions sur les taux directeurs.

     

    Decisions taken by the Governing Council of the ECB (in addition to decisions setting interest rates) July 2015 http://t.co/KAIFxTEEVO— ECB (@ecb) 17 Juillet 2015

  • Indécision boursière après sept hausses d'affilée en Europe

    Les indices boursiers européens sont très partagés cet après-midi. Les investisseurs se montrent hésitants, tenaillés entre la tentation de prendre leurs bénéfices après sept hausses consécutives e l'apaisement des craintes relatives à la Grèce, situation favorable aux achats. En Bourse de Bruxelles, le Bel 20 , qui a changé de direction une quinzaine de fois depuis le début de la séance, évolue proche de l'équilibre.

  • Wall Street ouvre en ordre dispersé: Dow Jones -0,09%, Nasdaq +0,65%.

  • L'inflation décélére aux Etats-Unis

    L'inflation mensuelle aux Etats-Unis a légèrement décéléré en juin conformément aux attentes des analystes, selon l'indice CPI du département du Travail.

    L'indice des prix à la consommation a progressé pour le cinquième mois consécutif en avançant de 0,3% sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières, marquant toutefois une légère baisse de rythme par rapport aux +0,4% enregistrés en mai.

    Sur un an et en données brutes, l'inflation a, elle, très légèrement accéléré à +0,1%, après une stagnation des prix en mai.

  • Net rebond des mises en chantier de logements aux USA

    Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont nettement rebondi en juin tandis que les permis de construire, indicateur de la construction à venir, ont continué sur leur lancée, a indiqué le département du Commercei. Les départs de chantier s'élèvent à 1,174 million, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, marquant un bond de 9,8% sur un mois, supérieur aux attentes des analystes (+8,1%).

  • Feu vert du Bundestag

    Feu vert du Bundestag aux négociations sur une troisième aide à la Grèce.

     

    Bundestag #Greece vote: 439 in favour of negotations 119 against (~50 CDU/CSU MPs) 40 abstensions— Alberto Nardelli (@AlbertoNardelli) 17 Juillet 2015

  • CGG en forte hausse, JP Morgan passe à l'achat

    CGG se hisse en tête des hausses à Paris. JP Morgan a relevé sa recommandation sur le titre du groupe de services pétroliers, de sous-pondérer à
    surpondérer, avec un objectif de cours porté de 4,9 à 5,5 euros.

    "La médiocre performance du sous-secteur de l'exploration sismique marine depuis le début de l'année est en ligne avec nos attentes et nous estimons que ce marché restera faible en 2016, 2017 devant être l'année d'une reprise partielle", écrit le broker dans une note qui reste neutre sur TGS et sous-pondéré sur PGS. Mais CGG jouit de plusieurs "facteurs positifs uniques sur la période 2015-2017."

    Selon l'intermédiaire, le groupe va bénéficier, dans la division GGR (géologie, géophysique et réservoir), d'une série de ventes de licences au Brésil et aux Etats-Unis et de la progression des ventes de matériel (Sercel).

  • "Les marchés actions reviennent dans une configuration positive"

    Les indices européens marquent une pause en attendant un feu vert allemand au plan d'aide à la Grèce. C'est une des dernières phases clés de la concrétisation de l'accord entre la Grèce et ses créanciers avec le vote du Bundestag.

     

    "Au-delà de cette prudence ponctuelle, les marchés actions européens reviennent dans la configuration positive qui était celle qui s'imposait avant l'épisode de stress grec puisque en une semaine, l'indice CAC 40 a effacé un mois et demi de correction..."
    Franklin Pichard
    Directeur de Barclays Bourse

  • Live chat | En direct des marchés

    Live Blog Live Chat | En direct des marchés
     
  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    • * GOOGLE. Le géant de l'internet a réalisé en avril-juin un bénéfice supérieur aux attentes des analystes pour la première fois depuis six trimestres, une bonne surprise saluée par un bond de plus de 11% de l'action de classe A dans les échanges d'avant-Bourse.

      * SCHLUMBERGER. Le numéro un mondial des services pétroliers a publié jeudi soir un bénéfice trimestriel en baisse mais meilleur que prévu, son programme de réduction des coûts ayant amorti l'impact de la baisse d'activité. L'action gagnait 1,3% à 85 dollars en après-Bourse.

      * MATTEL. Le fabricant de jouets a annoncé jeudi soir un bénéfice ajusté inattendu pour son deuxième trimestre, à la faveur d'une hausse de la demande pour ses jouets Fisher-Price et de réductions de coûts. L'action a d'abord gagné 5,4% en après-Bourse puis a réduit son avance.

      * GENERAL ELECTRIC. Le conglomérat, qui doit publier ses résultats trimestriels vendredi avant l'ouverture à Wall Street, a annoncé avoir proposé jeudi à la Commission européenne des concessions pour obtenir son feu vert à son projet de rachat de la branche énergie d'Alstom pour 12,4 milliards d'euros. Il n'a pas précisé en quoi consistaient ses propositions de "remèdes"

      * HERTZ. Tournant la page de ses irrégularités comptables, le loueur de voitures a publié jeudi ses états financiers retraités pour les années 2011-2013, réaffirmé son programme de rachat d'actions et rehaussé de 300 millions de dollars son objectif de réductions de coûts pour cette année. L'action, en baisse de 32% depuis le début de l'année, s'envole de 11,83% à 19 dollars en avant-Bourse.

      * TECO ENERGY. La holding qui a des participations dans des compagnies d'électricité a annoncé jeudi soir avoir mandaté Morgan Stanley & Co pour explorer des alternatives stratégiques, confirmant ainsi une information de presse qui avait fait bondir son titre dans l'après-midi. L'action a clôturé la séance en hausse de 15,6% à 21,48 dollars.
  • L'action Schibsted au record

    L'action du groupe de presse norvégien Schibsted , actionnaire du journal gratuit 20 Minutes en France, a touché un nouveau plus haut historique à la Bourse d'Oslo. Elle signe par ailleurs la meilleure performance de l'indice européen FTSEurofirst 300 après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

  • Les dividendes dopent la performance de l'indice DAX 30 à #Francfort http://t.co/68Q3acHUqg #Dax #stockmarket pic.twitter.com/g3KpJTiema— L'Echo (@lecho) 17 Juillet 2015

  • Les indices patinent, les investisseurs rivés sur le Bundestag

    ©Indices européens

  • "Je sais que beaucoup d'entre vous ont des doutes et des inquiétudes. Personne ne peut les balayer de la main. Mais nous agirions de manière complètement irresponsable si nous n'essayions pas d'aider la Grèce car l'alternative serait le chaos assuré."
    La chancelière allemande Angela Merkel devant le Bundestag

  • Deuxième semaine de hausse d'affiliée pour les Bourses chinoises

    Les actions chinoises clôturent en hausse et effaçent le trou d'air du milieu de semaine, pour enregistrer une deuxième semaine consécutive de hausse. Les intervenants de marché soulignent l'intensification de l'action coordonnée des firmes de courtage, des sociétés de gestion et des régulateurs pour soutenir le marché.

    Les principaux indices boursiers avaient fortement rechuté mardi et mercredi faisant craindre une extension du sentiment baissier sur les marchés à terme.

    L'indice CSI300 des grandes capitalisations des Bourses de Shanghaï et de Shenzen a gagné 3,9%, en hausse de 1,1% sur la semaine. L'indice composite de Shanghaï a progressé de 3,5% à 3.957,35 points, prenant 2,1% sur la semaine.

  • Myriad Opportunities Master Fund parie un peu plus sur la baisse d'Ablynx

    Myriad Opportunities Master Fund a augmenté sa position short nette sur Ablynx à 1,04% (au 14 juillet) contre 0,91% le 23 juin dernier, selon un document de la FSMA.

  • GLG Partners parie un peu plus sur la baisse de Bekaert

    GLG Partners a relevé sa position shorteuse sur Bekaert à 0,62% du capital au 14 juillet contre 0,51% le 15 avril dernier.

  • "Le monde regarde le Bundestag"

    Ouverture de la séance au Bundestag. Les députés allemands devaient approuver vendredi le principe d'un troisième plan d'aide pour la Grèce, permettant le démarrage officiel de négociations sur cette aide de plus de 80 milliards d'euros qui faisait déjà l'objet de doutes et interrogations.

    Ce feu vert est crucial pour valider l'accord à l'arrachée conclu lundi matin. Mme Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble devaient tous les deux prendre la parole lors de la séance à partir de 10h.

  • La Bourse de Stockholm surperforme

    La Bourse de Stockholm, qui a déjà surperformé ses homologues européennes jeudi, se distingue une nouvelle fois grâce à de bons résultats d'entreprise. Le  constructeur de camions Volvo , l'équipementier télécoms Ericsson , le groupe d'électroménager Electrolux et l'opérateur télécoms Teliasonera ont publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Les valeurs figurent parmi les meilleures progressions de l'indice DJ Stoxx 600 ce matin.

  • Réouverture des banques grecques lundi pour les services de base, selon des sources gouvernementales.

    *GREEK DEPUTY FINMIN: BANKS TO OPEN MONDAY FOR BASIC SERVICES #Greece— Advisory Desk (@advdesk) 17 Juillet 2015

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: +0,08%
    • Bruxelles: +0,14%
    • Francfort: +0,14%
    • Londres: -0,12%
    • Paris: +0,11%
    • Milan: +0,14%
    • Madrid: +0,14%
  • "Après l'excitation liée aux derniers développements sur la Grèce hier, les marchés européens devraient ouvrir en recul vendredi. Il reste encore un petit pont à passer avec l'approbation du Parlement allemand avant que la Grèce soit saine et sauve avec de quoi financer ses dettes à court terme et un nouveau plan d'aide."
    Jasper Lawler
    Analyste de CMC Markets

  • Christine Lagarde juge "assez probable" que les banques grecques rouvrent lundi http://t.co/62uAvpA0Bd #E1matin— Europe 1 (@Europe1) 17 Juillet 2015

  • #Grèce : Le #Bundestag est attendu ce vendredi sur le troisième plan d'aide— Vincent Ganne (@VincentGanne) 17 Juillet 2015

  • Cinquième séance de hausse pour Tokyo

    La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,25% vendredi, enregistrant ainsi sa cinquième séance consécutive de progression.

    Les marchés japonais ont été soutenus par la vigueur de Wall Street la veille mais les gains sont restés limités à l'approche d'un week-end de trois jours, lundi étant férié dans l'archipel.

  • Vers une ouverture en légère baisse en Europe

    Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, marquant le pas après avoir enregistré la veille leur septième séance consécutive de hausse dans le sillage du vote par le parlement grec des mesures d'austérité exigées par les créanciers d'Athènes.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort devrait ouvrir sur une note stable et le FTSE à Londres pourrait afficher un recul de 0,2% dans les premiers échanges.

    L'Europe a pris jeudi ses premières mesures pour financer une économie grecque à bout de souffle, la Banque centrale européenne (BCE) relevant le montant des liquidités d'urgence accordées aux banques locales et les ministres des Finances de l'Union européenne (Ecofin) approuvant le principe d'un prêt-relais de 7 milliards d'euros.

    Le Bundestag doit se prononcer dans la journée sur l'ouverture de négociations avec la Grèce sur un nouveau plan d'aide.

  • Bonne journée!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo qui vous permet de suivre minute par minute les grands moments de cette séance de Bourse.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés