1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés européens terminent en hausse | Euronav et Exmar se distinguent

Les indices européens ont terminé en hausse, les espoirs sur l'économie l'emportant sur les craintes sanitaires. Le CHMP de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a donné son feu vert pour Estelle de Mithra. Le blocage du canal de Suez fait grimper Euronav et Exmar.
  • Fin du Market Live

    C'est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve lundi prochain pour une nouvelle séance.

    Au programme: L'agenda est assez léger. La journée démarre avec la première cotation de Bilibili, le géant chinois du streaming video. Elle se poursuit avec les résultats d'Acacia Pharma avant l'ouverture. Vranken-Pommery fait le point sur ses activités 2020 après bourse.

  • Clôture des marchés européens

    Bel 20: + 1,01%

    CAC 40: + 0;61%

    AEX: + 1,65%

    Stoxx 600: + 0,87%

  • Zhihu entre en Bourse de New York

    Le site Web chinois de questions et réponses Zhihu a levé 523 millions de dollars lors de son introduction en bourse aux États-Unis après avoir évalué ses actions à 9,50 dollars chacune, selon deux sources ayant une connaissance directe de la question.

    Zhihu a vendu 55 millions d'American Depository Shares (ADS) au bas de la fourchette de 9,50 dollars à 11,50 dollars à laquelle l'action était commercialisée pendant l'opération.

  • La cotation d'Hamon est suspendue

    Après Mithra, c'est au tour du titre Hamon d'être suspendu. 

  • Wall Street ouvre en légère hausse, à la fin d'une semaine volatile

    La Bourse de New York évolue en légère hausse en début de séance, à la fin d'une semaine volatile, au cours de laquelle les valeurs technologiques ont perdu du terrain. Le Dow Jones et le S&P 500 grimpent de 0,4% et le Nasdaq prend 0,18%.

  • Wall Street | Opening bell

    Dow Jones: +0,45%
    S&P 500: +0,42%
    Nasdaq: +0,20%

  • Mithra : +5% à la reprise des cotations

    Mithra décolle de 4,6% à 25,95 euros à la reprise des cotations.

  • Reprise des cotations pour Mithra à 14h30

    La cotation de l'action Mithra reprendra à 14h30, indique la FSMA. Le titre était suspendu depuis 10h24 ce matin, dans l'attente de communiqué (voir post de 13h21).

  • L'inflation accélére un peu sur un an en février à 1,6% (indice PCE)

    L'inflation aux États-Unis a légèrement accéléré sur un an en février, tirée notamment par la hausse du coût de l'essence, selon l'indice PCE, baromètre favori de la Fed pour surveiller l'augmentation des prix, publié vendredi.

    Les prix ont augmenté de 1,6% sur un an contre 1,4% le mois d'avant, selon les chiffres du département du Commerce. En excluant les prix volatils de l'alimentation et de l'énergie, l'évolution des prix sur un an est de 1,4%, moins qu'en janvier (+1,5%).

    Sur le mois, la hausse des prix ralentit à 0,2%, alors que les analystes l'attendaient inchangée à 0,3%, selon cet indice PCE, basé sur les dépenses réelles des consommateurs qui ont été faibles en février à cause notamment d'une vague de froid qui a paralysé des infrastructures dans le pays.

    Sans l'énergie et l'alimentation, l'inflation sous-jacente est tombée sur le mois à 0,1% comme prévu.

    Les marchés financiers guettent l'évolution de l'inflation et les craintes qu'elle n'accélère ont secoué Wall Street ces dernières semaines. Mais Jerome Powell, président de la Banque centrale (Fed), a assuré que s'il y avait une hausse des prix à court terme, elle serait "temporaire".

  • WeWork va faire son entrée en Bourse, valorisée à 9 milliards de dollars

    L'entreprise de "co-working" WeWork va faire son entrée à Wall Street, en fusionnant avec la société BowX Acquisition Corp, dans une opération la valorisant à 9 milliards de dollars.

    La transaction avec le "SPAC" BowX, une coquille vide arrivée en Bourse l'an dernier dans le but de réaliser de futures acquisitions, permettra à WeWork de récupérer "environ 1,3 milliard de dollars" d'argent frais, précise un communiqué.

    BowX apportera 483 millions de dollars en numéraire et plusieurs fonds, dont Insight Partners, Starwood, Fidelity, Centaurus et Blackrock, se sont engagés à apporter 800 millions de dollars au total.

    L'opération devrait se finaliser d'ici le troisième trimestre

    Start-up à l'image dynamique et novatrice, WeWork a rapidement séduit les investisseurs, au point d'atteindre une valorisation théorique de 47 milliards de dollars en janvier 2019. Mais confrontée à une défiance grandissante sur son modèle d'activité et sur le comportement erratique de son patron Adam Neumann, elle a dû renoncer en septembre 2019 à un précédent projet d'entrée en Bourse, à un stade assez avancé de l'opération.

  • Les banques de la zone euro ont assez de capitaux pour traverser la crise

    Les banques de la zone euro disposent de fonds propres suffisants pour amortir l'impact des retombées économiques de la crise sanitaire et financer la reprise économique, considère le Fonds monétaire international dans une note publiée vendredi, même si elles sont particulièrement exposées aux secteurs les plus touchés par la pandémie.

    "Si la pandémie a considérablement amoindri les capitaux des banques, leurs réserves sont suffisamment importantes pour surmonter l'impact probable de la crise", dit le FMI. "Associées à des mesures politiques adéquates, les banques sont capables de soutenir la reprise avec de nouveaux crédits."

  • Feu vert européen pour Estelle de Mithra

    Gedeon Richter et Mithra Pharmaceuticals annoncent avoir reçu un avis positif du Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour Estelle, son nouveau contraceptif oral combiné (COC) composé de 15 mg d’Estetrol (E4) et 3 mg de drospirénone (DRSP).

    Sous réserve de l’approbation de la Commission européenne, l’autorisation de mise sur le marché dans l’ensemble des États membres de l’Union européenne est attendue pour la fin du second trimestre 2021.

    Le produit sera commercialisé en Europe par Richter sous la marque Drovelis.

    Le titre Mithra est suspendu depuis 10h24. Il cotait alors 25,20 euros (+1,61%).

     

    ©Patrick Leidgens_mithra

  • Wall Street attendue en ordre dispersé

    L'indice Dow Jones devrait démarrer la séance sur un gain de 0,4%, le S&P bonifierait de 0,2% tandis que le Nasdaq reculerait de 0,35%.

  • Update | Le point sur la tendance boursière

    1. Les bourses européennes nettement dans le vert en milieu de séance.
    2. Les espoirs pour l'économie l'emportent sur les craintes sanitaires.
    3. Le moral des entrepreneurs allemands (Ifo) à un pic de près de 2 ans.
    4. Les transporteurs maritimes recherchés, avec le blocage du canal de Suez. Euronav bondit de 4%.
    5. Le Brent et le WTI carburent de plus de 2%.
    6. L'euro progresse à 1,1779 face au dollar, après être tombé jeudi sous le seuil de 1,18 .
    7. L'indice d'inflation "core PCE" au menu du jour.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    > Le secteur bancaire - La Réserve fédérale a annoncé jeudi que les restrictions appliquées aux dividendes et aux rachats d'actions du secteur bancaire devraient être levées en juin pour "la plupart" des entreprises concernées après la prochaine série de tests de résistance.

    > Ford Motor - Le groupe automobile américain a annoncé jeudi l'arrêt jusqu'à dimanche de la production de son pick-up F150 dans une usine du Michigan en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

    > NIO - Le constructeur chinois de voitures électriques coté au New York Stock Exchange a annoncé vendredi l'interruption pour cinq jours de la production de son usine d'Hefei en raison de la pénurie de semi-conducteurs. L'action perd 1% en avant-Bourse.

    > Les valeurs chinoises qui avaient souffert jeudi des craintes d'un retrait de la cote aux Etats-Unis repartent à la hausse en avant-Bourse. Alibaba, JD.com et Pinduoduo prennent de 0,6% à 3,6%.

  • Vague d'achats sur les actions des compagnies maritimes

    Le blocus du canal de Suez a fait chuter les actions des compagnies maritimes ces derniers jours, mais aujourd'hui elles se redressent. A.P. Moller-Maersk gagne 4,4% à Copenhague et la compagnie maritime allemande Hapag-Lloyd bondit de 7,40% à Francfort. À Bruxelles, Euronav et Exmar sont en hausse de respectivement 3,7% et 3%.

    L'analyste de Morningstar, Michael Field, souligne que les tarifs de fret ont grimpé en flèche l'année dernière en raison de l'interruption de la navigation suite à la pandémie de coronavirus et de la raréfaction de la capacité d'expédition qui en a résulté. "Cette nouvelle rupture pourrait renforcer cette tendance", précise-t-il.

  • Offres d'épargne trop belles pour être vraies? Méfiez-vous !

    Au cours de ces derniers mois, de nombreux consommateurs ont signalé à la FSMA avoir été approchés par des sociétés leur proposant des offres variées, avec à la clé des rendements bien supérieurs à ceux du marché, et souvent même garantis. Méfiez-vous car derrière ces offres alléchantes, se cachent souvent des escrocs qui ne sont pas autorisés à proposer de telles offres et qui ont pour seul but de vous dérober votre épargne.

     

  • Suspension de Mithra...

    ... dans l'attention d'un communiqué de l'entreprise.

    Le titre Mithra est suspendu depuis 10h24. Il cotait alors 25,20 euros (+1,61%).

  • "L'économie allemande a abordé le printemps avec confiance"

    Le moral des entreprises allemandes a atteint son plus haut niveau en près de deux ans en mars alors que la demande croissante de produits manufacturés a maintenu les usines de la plus grande économie d'Europe en plein essor, malgré la hausse des infections au coronavirus et aux restrictions liées aux confinements, montre l'enquête de l'institut allemand Ifo.

    Le baromètre allemand Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagnea ainsi grimpé à 96,6, la valeur la plus élevée depuis juin 2019, après une révision à la hausse de 92,7 en février.

    "Malgré l'augmentation du nombre d'infections, l'économie allemande a commencé le printemps avec confiance", a déclaré le président de l'Ifo, Clemens Fuest, dans un communiqué.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les bourses européennes affichent de légers gains, les espoirs de reprise économique l'emportant sur les craintes sanitaires en Europe et l'inquiétude toujours présente d'une possible accélération de l'inflation.

    "Une certaine accalmie revient, surtout grâce à l'amélioration des perspectives économiques aux Etats-Unis et des campagnes de vaccination qui s'accélèrent", note Sebastian Paris Horvitz, directeur de la recherche chez LBPAM.

    "Ceci sera favorable à un retour de l'appétit pour le risque", ajoute-t-il en soulignant toutefois le niveau élevé des valorisations, beaucoup de bonnes nouvelles étant déjà intégrées dans les cours.

    Les gains varient entre 0,42% à Paris et 0,95% à Bruxelles où l'indice Bel 20 profite du bond de plus de 2,5% d'Argenx, Aperam, Melexis et Galapagos.

    Hors Bel 20, Euronav grimpe de 3,48%, le blocage du canal de Suez se traduisant par une hausse des prix de livraison du pétrole.

    VGP bonifie de 1,8%. Le groupe immobilier est désormais noté BBB- par Fitch.

    Atenor avance de 0,71%, après l'annonce de la signature d'un contrat de location pour son projet de bureaux Twist.

    Inclusio se renforce de 0,72%. La SIR a acquis un centre de soins à Fraipont. Il a également enregistré la livraison de deux projets de logements à loyers abordables représentant 28 appartements.

  • Euronav: +4%

    Euronav grimpe de 4% à 7,925 euros, parmi les meilleures progressions à la bourse de Bruxelles, alors que le blocage du canal de Suez fait grimper les prix de livraison du pétrole après l'échouement mardi du porte-conteneurs Ever Given, long de 400 mètres. Depuis lors, les opérations de remorquage dans le canal se poursuivent et plusieurs navires commencent à être détournés vers d'autres voies navigables.

    Selon des données de Refinitiv, plus de 30 pétroliers sont coincés dans les deux sens du canal, attendant de pouvoir passer.

  • |Opening bell|

    Amsterdam: +0,83%
    Bruxelles: +0,72%
    Paris: +0,58%
    Francfort: n.c.

    Euro Stoxx 50: +0,64%
    DJ Stoxx 600: +0,58%

    Eurocommercial Properties: +4,66%
    Euronav: +2,5%
    EVS: +3,13%

     

  • Roularta propriétaire à 100% de Télépro en Belgique et Plus Magazine aux Pays-Bas

    Roularta Media Group (RMG) reprend les 50% de participation du groupe média français Bayard Presse dans Senior Publications Nederland et dans Belgomedia. Le Néerlandais est l'éditeur aux Pays-Bas du mensuel Plus Magazine. Belgomedia est l'éditeur de Télépro en Belgique et de Plus, Frau im Leben et G-Geschichte en Allemagne.

    Via ces opérations, Roularta devient donc propriétaire à 100% de ces éditeurs; et ce après plus de 30 années comme cofondateur ou coactionnaire.

  • WEB sait limiter l'impact de la crise corona

    Warehouses Estates Belgium , bailleur d'immeubles commerciaux principalement périphériques (en plus des immeubles logistiques et des bureaux), affiche des résultats assez stables pour l'exercice 2020, malgré la pandémie.

    Le revenu locatif net 2020 a reculé de 6,8% par rapport à celui de 2019. WEB a accordé une réduction de loyer à un certain nombre de locataires. Le taux d'occupation était de 94,8%, en ligne avec l'année précédente (94,4%).

    Le résultat net augmente légèrement (+ 1,6%) à 10,1 millions d'euros. WEB estime néanmoins que le coronavirus a eu un impact d'environ 1,5 million d'euros sur le résultat, "prenant également en compte le manque de revenus locatifs sur les locations vacantes".

    WEB distribuera un dividende de 3,15 euros brut par action. Une avance de dividende de 1,40 euro brut a déjà été versée en décembre. Le dividende pour 2019 était de 3,50 euros brut par action.

  • Celyad perd un fan

    L'analyste de JonesTrading réduit sa recommandation sur l'ADR de Celyad à "conserver" contre "acheter". Le broker n'a pas d'objectif de cours pour l'action de la société biotech.

  • Les cours du brut reprennent des couleurs

    Les cours du brut reprennent des couleurs après leur fort repli de la veille, la perspective d'un blocage prolongé du canal de Suez après l'échouement d'un navire porte-conteneurs faisant craindre une réduction de l'offre de pétrole brut et de produits raffinés.

    Le baril de Brent avance de 1,16% à 62,67 dollars et celui du brut léger américain gagne 1,33% à 59,34 dollars.

  • Contrat de bail avec option d'achat pour le projet Twist d'Atenor

    Atenor a conclu un contrat de bail avec "un acteur public du Grand-Duché de Luxembourg" pour la location à long terme à partir de novembre 2023 de plus de 10.150 m² de bureaux et de services administratifs dans son projet Twist au Luxembourg.

    Le contrat de bail comporte une option d’achat au bénéfice de cet acteur public, exerçable dès la mise à disposition des lieux.

  • VGP noté par Fitch Ratings

    La société immobilière VGP , spécialisée dans les immeubles logistiques et semi-logistiques, annonce qu'elle bénéficie de sa première notation de crédit émetteur par Fitch Ratings. L'agence de notation lui attribue un rating d'investissement à long terme BBB-, dans la catégorie des émetteurs de qualité, avec une perspective stable.

    VGP indique s'être engagé dans un processus de notation financière afin de bénéficier d'un accès amélioré aux marchés de capitaux, en ce compris une base d'investisseurs plus large et de meilleures conditions de financement.

  • Les futures sur Wall Street bien orientés

    Les futures sur les indices new-yorkais signalent une hausse comprise entre 0,3% et 0,6% à l'ouverture tout à l'heure, après déjà les gains de la veille.

    La Bourse de New York a rebondi jeudi en fin de séance alors que les investisseurs se sont focalisés sur des titres sous évalués qui devraient profiter à plein des fortes perspectives de croissance de l'économie américaine cette année.

    L'indice Dow Jones a gagné 0,62% à 32.619,48 points. Le S&P-500 a pris 0,52%, à 3.909,52 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,12% à 12.977,68 points.

    Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi qu'il fixait un nouvel objectif, revu à la hausse, de vaccinations contre le coronavirus dans le pays, disant vouloir que 200 millions de doses de vaccin soient administrées aux Etats-Unis au cours des 100 premiers jours de son mandat.

    Par ailleurs, la Réserve fédérale a annoncé jeudi qu'elle allait vraisemblablement lever les restrictions des banques sur la distribution de dividendes et le rachat de leurs propres actions à l'issue des tests de résistance en juin.

  • Miko se renforce aux Pays-Bas

    Miko , le spécialiste du service café et de l’emballage plastique coté sur l’Euronext Bruxelles, a acquis une participation minoritaire de 25 % dans la société néerlandaise MAAS. Les parts ont été cédées par les actionnaires existants, le fonds d’investissement Nimbus et l’équipe de direction. Certains droits de préférence sont attachés aux 75 % restants.

    MAAS installe des machines à café et des distributeurs automatiques de moyenne et grande capacité chez ses clients, essentiellement de grandes entreprises, des institutions publiques et des universités. L'entreprise propose également un large éventail de boissons rafraîchissantes, de snacks et d’en-cas vitaminés. Elle dégageait, avant l’ère Covid, un chiffre d’affaires d’environ 70 millions d’euros avec ses 500 collaborateurs.

    Avec Miko Koffie Service, Miko possède déjà aux Pays-Bas une filiale à part entière qui, avec une cinquantaine de collaborateurs, dégage un chiffre d’affaires de l’ordre de 10 millions d’euros. L’activité commerciale y est principalement centrée sur le secteur de l’horeca et du sport.

    Les deux entreprises n’empiètent donc pas sur leurs sphères d’activité respectives, mais sont au contraire presque parfaitement complémentaires, souligne Miko.

  • Le fabricant de smartphones Xiaomi va produire des véhicules électriques

    Xiaomi, l'un des plus grands fabricants de smartphones au monde, est en pourparlers pour utiliser l'une des usines de Great Wall en Chine pour construire des véhicules électriques sous sa propre marque, ont déclaré deux des sources, qui ont refusé d'être identifiées, l'information n'étant pas publique.

    Xiaomi destine ses véhicules électriques au marché de masse, appliquant la même stratégie que celle qu'il utilise pour ses produits électroniques, ont précisé les deux sources.

    L'action du fabricant de smartphones Xiaomi bondit de plus de 8% à Hong Kong, celle de Great Wall de 10%.

  • L'Euro Stoxx 50 indiqué en hausse

    Bonjour! Ceci démarre notre "Market live" du vendredi 26 mars. L'Asie boursière progresse, motivée par l'espoir d'une puissante reprise après la pandémie alors que le président américain Joe Biden a fixé jeudi un nouvel objectif, revu à la hausse, de vaccinations contre le coronavirus.

    L'indice Nikkei affiche un gain de 1,56%, le Hang Seng progresse de 1,81% et le CSI des grandes capitalisations boursières chinoises engrange 2,5%.

    En Europe, les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse de l'Euro Stoxx 50, de l'ordre de 0,8%.

    La matinée devrait être animée par la publication de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne.

     

    ©Photo News

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés