Les marchés européens veulent encore y croire

Les principales Bourses européennes ont clôturé en petite hausse ce vendredi. Elles ont gardé, pour la forme, leur élan de la veille. Les investisseurs ont voulu croire à une résolution de la crise politico-budgétaire qui sévit à Washington. Bel 20 a pourtant été dans le sens contraire, entrainé par les rumeurs concernant Delhaize.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... François (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) et Jehan (jehan.goffin@lecho.be /@jehangoffin) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

18:00 

Le Bel 20 a été l'un des rares indices nationaux à terminer la séance d'aujourd'hui en négatif. La Bourse de Bruxelles a baissé de 0,44%, à 2830,66 points. Elle a principalement été entrainée par la chute de l'action Delhaize.

La Bourse de Paris a privilégié la prudence et terminé à l'équilibre (+0,04%) en attendant la concrétisation d'un accord sur la dette américaine après une séance d'euphorie la veille. L'indice CAC 40 a pris 1,87 point, ce qui lui a quand même permis de battre son record annuel à la clôture à 4.219,98 points, dans un volume d'échanges faible de 2,4 milliards d'euros. Après avoir ouvert en timide hausse, parvenant toutefois à franchir en séance un nouveau plus haut annuel (4.227,54 points), le marché n'a cessé d'hésiter sur la direction à prendre. L'ouverture en baisse à Wall Street, puis son retour dans le vert n'ont pas eu d'effet significatif à Paris.

La Bourse de Francfort a fini la semaine à un niveau record. Le Dax avait déjà fortement grimpé jeudi à cette perspective, il a remis cela aujourd'hui à plus petite échelle, avec une progression de 0,45%. Cela lui a permis d'inscrire un nouveau record de clôture, à 8.724,83 points, et de s'établir pas loin de son record absolu de 8.770,10 points. 

La Bourse de Londres a clôturé en légère hausse, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant gagné 56,70 points, soit +0,88%, à 6.487,19 points.

 

 

17:30 Clôture des marchés européens

Express

Bel 20 : -0,55%

CAC 40 : 0%

Dax : +0,38%

Aex : +0,54%

FTSE 100 : +0,86%

Stoxx Europe 600 : +0,40%

 

16:40 Pour Bolero/KBC, le groupe d'assurance Ageas est encore aujourd'hui une valorisation attrayante par rapport à ses pairs

Analist Matthias De Wit nam voor @MetroTime #Ageas, een huisvaderaandeel,even onder de loep http://t.co/hlqBsCWMI5 #aandeel #indekijker— Bolero (@Bolero_BE) October 11, 2013

 

16:10 Le bond de l'action Royal Mail pour son entrée en bourse, ne fait pas l'unanimité. Les syndicats britanniques crient au bradage d'un symbole de l'identité britannique. Le secrétaire général du syndicat RWU s'est indigné sur la BBC Radio 4, qualifiant cette privatisation de "tragédie" pour une "entreprise qui a près de 500 ans, privatisée sans raison".

 

15:35 | WALL STREET

La Bourse de New York s'affichait en légère baisse vendredi à l'ouverture, reprenant son souffle après son avancée euphorique de la veille due à l'espoir d'un accord budgétaire aux Etats-Unis: le Dow Jones lâchait 0,10% et le Nasdaq 0,21%.

Wall Street avait achevé la séance sur sa plus forte hausse depuis le début de l'année jeudi, portée par l'espoir d'un accord budgétaire aux Etats-Unis: le Dow Jones avait bondi de 2,18% à 15.126,07 points et le Nasdaq de 2,26% à 3.760,75 points.

 

 

15:20 Une nouvelle retombée du shutdown...

US ENERGY INFORMATION ADMINISTRATION SAYS WILL NOT RELEASE WEEKLY INVENTORY OR OTHER DATA AFTER OCT. 11 DUE TO GOVT SHUTDOWN— zerohedge (@zerohedge) October 11, 2013

 

 

15:11 Mon collègue Jehan s'est penché sur l'action UCB avant de reprendre le market live. Voici son petit zoom:

UCB, valeur de croissance

L’action UCB gagne 2%, à contre-courant de la Bourse de Bruxelles qui baisse à -0,46%. Plusieurs explications peuvent être apportées à cette hausse. Pour l’analyste Bernard Hanssens, Degroof, il convient de relativiser. « UCB est une valeur défensive. Elle est souvent à contre-courant du Bel 20. Il n’y a donc pas de réelle raison à donner pour cette hausse. Il s’agit simplement d’un arbitrage à court terme, c’est-à-dire que les investisseurs vont diverger de l’indice national, afin d’essayer de le « battre ». Mais ce jeu ne dure qu’un temps, les investisseurs ne peuvent pas le faire sur le long terme ».

Chez Bryan Garnier & Co, on pense plutôt autrement : « Quand on regarde le Stoxx Europe 600 sur ce dernier trimestre, c’est le secteur pharmaceutique qui superforme, avec en tête UCB, explique l’analyste Martial Descoutures. Certes, l’action rattrape les pertes encourues ces derniers jours, mais c’est quand même une valeur de croissance. Elle devrait continuer à grimper ».

 

14:41 | COMMUNAUTE 

La crack en action Elisabeth M. nous fait remarquer à juste titre que nous ne donnons que l'avis d'ING sur l'action Delhaize. Raison simple: c'est la seule note sur Delhaize que nous avions reçue ce matin. Ce n'était pas pour passer sous silence l'avis des autres brokers.

En guise de réponse voici le consensus Bloomberg:

A savoir

Sur les 31 analystes couvrant la valeur Delhaize, 12 recommandent de l'acheter (38,7%), 15 conseillent de la conserver (48,4%) et 4 de la vendre (12,9%). 

Objectif de cours moyen de 20 analystes sur  31 à 51,28 euros, soit un potentiel de hausse de 12,4%.

Rendement potentiel de l'action Delhaize s'élève actuellement à 17,51%, contre 49,66% sur l'année.

 

14:29 Principales valeurs à suivre vendredi à Wall Street :

 

- BOEING a annoncé qu'il allait revoir ses stratégies commerciales et marketing, quelques jours après avoir échoué à décrocher une commande de 9,5 milliards de dollars au Japon, un marché traditionnellement sûr pour l'avionneur américain, selon une note interne que Reuters a pu consulter.

- MICRON TECHNOLOGY. Le fabricant de puces a renoué avec le profit sur son quatrième trimestre fiscal, grâce à la hausse des prix des mémoires, mais son bénéfice de 1,71 milliard de dollars est ressorti inférieur aux attentes des analystes. Le bénéfice par action, en excluant l'acquisition du japonais Elpida Memory en juillet, est ressorti à 20 cents, cinq de moins que le consensus. En après-Bourse jeudi, l'action cédait 2,28% après une clôture en hausse de 1,54%.

- GAP. Le groupe de prêt-à-porter a fait état jeudi soir d'une baisse de 3% de ses ventes à magasins comparables en septembre, alors que le marché attendait une hausse de 1,7%. En après-Bourse, le titre chutait de 5,1% après une clôture en hausse de 0,51%.

- SAFEWAY. Après s'être désengagé du Canada cet été, la chaîne de supérettes a annoncé jeudi qu'elle allait quitter la région de Chicago où elle opère 72 magasins sous l'enseigne Dominick's. Cette annonce faisait grimper le titre à 33,10 dollars en après-Bourse, contre 31,57 en clôture, malgré la publication d'un bénéfice trimestriel en nette baisse à 65,8 millions de dollars (27 cents/action).

- SILICON GRAPHICS INTERNATIONAL. Le fournisseur de serveurs basés sur le système d'exploitation Linux a fait savoir jeudi que ses résultats trimestriels seraient inférieurs aux attentes de Wall Street, en raison d'incertitudes sur des projets financés par des fonds du gouvernement fédéral.  SGI, qui réalise près d'un cinquième de son chiffre d'affaires avec le gouvernement fédéral, chutait de 14% à 14 dollars en après-Bourse.

 

 

14:15 Wall Street est attendue en légère progression, les investisseurs faisant là aussi preuve d'optimisme sur les chances de résolution de la crise politico-budgétaire qui sévit à Washington. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street comprise entre 0,09% et 0,2%. 

 


13:25

JP Morgan a annoncé être en perte nette pour le 3e trimestre. La banque affiche une baisse de 380 millions de dollars, soit 0,17 dollar par action. Cliquez ici pour lire l'article

 

 

 

13:05 A la mi-séance, la tendance est plutôt mitigée. Les marchés européens sont en légère hausse, mais seul le Bel 20 est en négatif (-0,41%), à 2831,87 points. À Paris, le CAC 40 avance de 0,05% (2 points) à 4.220,11 points. À Francfort, le Dax prend 0,39% et le FTSE, à Londres, 0,76%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 s'octroie 0,08%. 

 

12:50 La Bourse de New York est annoncée en légère hausse aujourd'hui. Les futures sur Standard & Poor's 500 et sur Nasdaq 100 progressent de 0,1% et 0,2%. Les investisseurs continuent d'espérer une conclusion positive à la crise politico-budgétaire américaine, même si le président Barack Obama a rejeté hier la proposition des républicains.

En bref

Valeurs à suivre à Wall Street : 

* BOEING a annoncé jeudi qu'il allait revoir ses stratégies commerciales et marketing, quelques jours après avoir échoué à décrocher une commande de 9,5 milliards de dollars au Japon, un marché traditionnellement sûr pour l'avionneur américain, selon une note interne que Reuters a pu consulter. 


* MICRON TECHNOLOGY. Le fabricant de puces a renoué avec le profit sur son quatrième trimestre fiscal, grâce à la hausse des prix des mémoires, mais son bénéfice de 1,71 milliard de dollars est ressorti inférieur aux attentes des analystes.
Le bénéfice par action, en excluant l'acquisition du japonais Elpida Memory en juillet, est ressorti à 20 cents, cinq de moins que le consensus. En après-Bourse jeudi, l'action cédait 2,28% après une clôture en hausse de 1,54%.


* GAP. Le groupe de prêt-à-porter a fait état jeudi soir d'une baisse de 3% de ses ventes à magasins comparables en septembre, alors que le marché attendait une hausse de 1,7%.
En après-Bourse, le titre chutait de 5,1% après une clôture en hausse de 0,51%.


* SAFEWAY. Après s'être désengagé du Canada cet été, la chaîne de supérettes a annoncé jeudi qu'elle allait quitter la région de Chicago où elle opère 72 magasins sous l'enseigne Dominick's.
Cette annonce faisait grimper le titre à 33,10 dollars en après-Bourse, contre 31,57 en clôture, malgré la publication d'un bénéfice trimestriel en nette baisse à 65,8 millions de dollars (27 cents/action).


* SILICON GRAPHICS INTERNATIONAL. Le fournisseur de serveurs basés sur le système d'exploitation Linux a fait savoir jeudi que ses résultats trimestriels seraient inférieurs aux attentes de Wall Street, en raison d'incertitudes sur des projets financés par des fonds du gouvernement fédéral. 
SGI, qui réalise près d'un cinquième de son chiffre d'affaires avec le gouvernement fédéral, chutait de 14% à 14 dollars en après-Bourse. 

 

 

12:30 

Delhaize est en chute libre ce midi. L'action perd 4,64% à 43,51 euros. Les investisseurs sont inquiets à cause d'une rumeur sur le directeur financier Pierre Bouchut. Il pourrait quitter l'entreprise pour Veolia. Delhaize n'a pas encore donné de commentaires. Plus d'infos ici

 

12:00 C'est l'heure ! Vous avez rendez-vous avec le chat quotidien

 

 

 

11:35 Le Bel 20 est à la traine ce matin. Alors que les autres marchés européens évoluent prudemment dans le vert, la Bourse de Bruxelles reste négative.

Il perd 0,3%, à 2.834 points, entrainé par neuf de ses composants à la baisse. Parmi eux, GDF Suez (-1,5%), Delhaize (-1,6%) et ThromboGenics (-1,5%). Colruyt gagne 0,2% et AB InBev 0,5%.

 

11:28 Nous sommes au premier rang de la conférence de presse de Belgacom censée faire la lumière sur l'audit interne...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:25

La semaine passée nous lancions en test la Communauté des Cracks en action. Un nouvel outil grâce auquel vous pouvez donner une recommandation pour chaque action. Après une semaine, il en ressort que:

 

 

- Thrombogenics est l’action la plus populaire, les avis sur la hausse et la baisse de l’action ont été très partagés

- notre communauté est beaucoup plus positive au sujet de Nyrstar (4 étoiles) que les spécialistes (2,5 étoiles)

 


11:10 

L'action Accor est en tête des hausses de l'indice CAC 40. La raison ? Citigroup a relevé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "achat" avec un objectif de cours porté de 27,50 à 37 euros. 
Accor gagne 2,45% à 32,44 euros après avoir ouvert à 32,40 euros. Le CAC 40 monte timidement de 0,05%.

 

11:00 Pour son 40e anniversaire, le Brusselse Investment Club (B.I.C) a eu l'honneur de sonner la cloche de la Bourse de Bruxelles

40ème anniversaire du Brusselse Investment Club (B.I.C.) à NYSE Euronext Bruxelles!#Boursebe pic.twitter.com/0p8Ze2iT1F— bourse.be (@boursebe) October 11, 2013

 

10:47 Si rien de définitif n'est sorti des discussions jeudi du président américain Barack Obama avec les républicains, les places financières voient tout de même le signe d'un accord à venir. 

 

10:30  Est-ce que j'oserais? Oui, j'ose: l'IPO de Royal Mail passe comme une lettre à la poste!

L'action du groupe postal britannique Royal Mail s'envole vendredi pour son premier jour à la Bourse de Londres. Au cours des "échanges conditionnels" réservés aux seuls investisseurs institutionnels, qui ont démarré vendredi avant l'introduction de tous les titres sur le marché mardi, l'action bondissait de 35,15% à 446 pence, vers 07H15 GMT, dans un marché en hausse de 0,22%.

 

09:40 Macquarie a relevé son objectif de cours à 32 euros sur KBC, et parie ainsi sur une baisse de 18% du cours du bancassureur; départ du responsable de la stratégie chez Mobistar... on en passe et des meilleures car toute l'actu de nos sociétés cotées est compilée par Stéphane

Briefing actions belges (#Ageas #KBC #Mobistar) -11 octobre- $AGS $KBC $MOBB http://t.co/feFagHw5Pz— Stéphane Wuille (@stephanewuille) October 11, 2013

 

09:29 

Delhaize: un consensus d'analystes trop ambitieux

Le distributeur présentera ses résultats le 7 novembre prochain. Cela a déjà été bien détaillé, le trimestre à venir pourrait décevoir en termes de croissance et de bénéfices, note Marco Gulpers, analyste chez ING. Au troisième trimestre, Delhaize devrait éprouver le plus de difficultés au niveau des marges.

 

 

09:10 | PREMIERS ÉCHANGES

 

 

09:05 Rapide va-et-vient au sommet de l'année de l'indice parisien...

Le $Cac 40 signe un nouveau plus haut annuel en ouverture à 4.227,54 points http://t.co/cbWeZDEofY via @InvestirFr— Denis Lantoine (@dlantoine) October 11, 2013

 

08:55 Du côté des indicateurs, la confiance des consommateurs de l'Université de Michigan pour octobre est le seul chiffre américain susceptible d'être publié, rappelle Michael Hewson, qui s'attend à une inflexion significative, "étant donné l'environnement actuel". 

En Europe, les investisseurs s'intéresseront à une émission obligataire moyen et long termes de l'Italie.

Enfin, les banques américaines JPMorgan Chase (13h) et Wells Fargo (14h) animeront la séance avec la publication de leurs résultats pour le troisième trimestre.  

 

08:48 La crise budgétaire américaine s'est imposée jeudi comme le principal sujet de débat des grands argentiers du globe réunis au G20 à Washington, où ils ont pressé les Etats-Unis de lever l'incertitude qu'ils font peser sur l'économie mondiale. 

 

08:44 Techniquement, les républicains ont proposé jeudi à Barack Obama un relèvement temporaire de la limite de la dette jusqu'au 22 novembre. Mais sans inclure de mesure rouvrant entièrement l'Etat fédéral, paralysé depuis le 1er octobre. 

 

08:39 Les investisseurs sont "optimistes" quant à l'imminence d'un accord à Washington pour relever temporairement le plafond de la dette, indique Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. 

 

08:34 L’Europe boursière, encouragée par l'imminence d'un accord budgétaire aux Etats-Unis, devrait puiser ses forces dans le rebond de Wall Street la veille : le Dow Jones a pris 2,18% et le Nasdaq 2,26%. La possibilité d'un accord budgétaire à Washington apaiserait les craintes pour la croissance économique.

 

08:29 Les républicains, en tête desquels le président de la Chambre des représentants John Boehner, ont présenté à Barack Obama un plan préconisant un relèvement momentané du plafond de la dette, de manière à éviter au pays de faire défaut. 

 

08:21 Autrement dit, les principaux marchés d'actions européens sont attendus en hausse ce vendredi matin, conservant leur élan de la veille. Les
investisseurs veulent croire à une résolution de la crise politico-budgétaire qui sévit à Washington.

 

 

08:15 Bonjour à toutes et tous! D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,7%, comme le FTSE à Londres.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés