1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le Bel 20 à la traîne en Europe à la clôture

Les marchés européens ont clôturé en très légère hausse, dans l'attente d'en savoir plus sur le dossier commercial et le feuilleton du Brexit. La Bourse de Bruxelles a reculé. Sanction pour Imerys et Reckitt Benckiser. Novartis, Saab et UBS entourés. JP Morgan et Credit Suisse partagés sur Umicore.
  • Vos rendez-vous de demain

    Nous arrivons à la fin de notre couverture en direct de l'actualité boursière de ce mardi, merci de nous avoir suivis!

    Voici encore quelques informations utiles en prévision de la séance boursière de demain. Concernant les résultats trimestriels, on entre dans le vif du sujet en Bourse de Bruxelles, avec Barco, Melexis et WDP:

    Merci pour votre fidélité, bonne soirée et à demain matin.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: -0,41% à 3.768,48 points

    AEX: +0,09% à 576,41 points

    Cac 40: +0,17% à 5.657,69 points

    Dax: +0,05% à 12.754,69 points

    FTSE 100: +0,71% à 7.214,59 points

  • Une "colombe" allemande au directoire de la BCE?

    Berlin va proposer l'économiste Isabel Schnabel pour entrer au directoire de la Banque centrale européenne (BCE), dont elle soutient la politique des taux bas, à la différence de la précédente titulaire allemande de ce poste.

    Le gouvernement de coalition de la chancelière Angela Merkel va statuer mercredi sur cette proposition émanant du ministre des Finances, Olaf Scholz (SPD), écrit la Süddeutsche Zeitung.

    Mme Schnabel, 48 ans, qui a étudié notamment à la Sorbonne, enseigne à l'Université de Bonn et est la seule femme parmi les cinq "Sages", un cénacle d'économistes chargés de conseiller le gouvernement de la première économie européenne.

  • Biogen s'envole sur des espoirs de traitement de la maladie d'Alzheimer

    Le laboratoire américain Biogen  voit son action décoller de 35% en Bourse de New York, après avoir annoncé le dépôt d'une demande d'approbation auprès de l'agence américaine des médicament pour un traitement contre la maladie d'Alzheimer.

  • Baisse plus prononcée que prévu des ventes de logements aux USA

    Les ventes immobilières ont baissé plus que prévu en septembre aux Etats-Unis. 

    D'après les données publiées par l'Association nationale des agents immobiliers américains, les ventes de logements existants ont baissé de 2,2% sur un an le mois dernier. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une baisse de 0,7%.

  • Wall Street dans le vert en début de séance

    La Bourse de New York débute la journée du bon pied. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  gagne 0,05% et le Nasdaq  prend 0,31%.

  • Agfa Gevaert s'attend à plusieurs offres pour sa division HealthCare IT

    Agfa Gevaert , qui a décidé de vendre la partie IT de sa division de soins de santé, s'attend à recevoir des offres de concurrents et de sociétés de capital à risque, à l'occasion du lancement, ce mardi, de la procédure d'enchères pour cette division HealthCare IT, d'après une source citée par l'agence Reuters.

    Parmi les candidats à une acquisition de cette branche figurent l'allemand Compugroup, concurrent d'Agfa, tout comme le groupe Dedalus, également en compétition avec le groupe belge.

    Des groupes de private equity, comme KKR, Permira et Advent pourraient aussi enchérir, selon la source citée par Reuters.

  • Continental abandonne l'idée d'une cotation de Vitesco

    L'équipementier automobile Continental annonce vouloir se séparer de sa division transmissions par une mise en bourse totale et a prévenu que la dépréciation de certaines activités en raison d'un marché défavorable allait entraîner une perte en 2019.

    La valorisation de ses activités châssis de voitures (Automotive), aménagement intérieur et transmissions, sera dépréciée d'"environ 2,5 milliards d'euros" au troisième trimestre de 2019, indique le groupe dans un communiqué. Par conséquent, Continental s'attend à enregistrer une perte d'exploitation (Ebit) et une perte nette pour le troisième trimestre écoulé, et une perte nette sur l'année.

    Par ailleurs, le directoire de Continental "a décidé de ne pas poursuivre les préparatifs en vue d'une éventuelle cotation partielle de Vitesco Technologies" (le nom donné à sa division transmissions) et vise, au lieu de cela, "une scission ("spin-off") de 100%" de celle-ci avec cotation ultérieure en bourse.

    Vitesco, en produisant des éléments clés des moteurs électriques, est présenté comme un acteur clé dans la transition du secteur automobile vers l'e-mobilité. Une fois l'aval reçu du conseil de surveillance, le groupe prévoit de soumettre son projet de scission lors de son assemblée générale annuelle prévue fin avril 2020.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Biogen, Procter & Gamble, Harley-Davidson...

    * LOCKHEED MARTIN a annoncé une hausse de son bénéfice trimestriel de 9,2% grâce au succès de ses activités dans l'aéronautique.

    * PROCTER & GAMBLE a relevé ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice annuels après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur d'une forte demande pour ses marques de cosmétiques haut de gamme telles que SK-II et Olay. Le numéro un mondial des produits de grande consommation prend 4,4% en avant-bourse.

    * BIOGEN envisage de déposer une demande d'approbation pour son traitement contre la maladie d'Alzheimer, l'aducanumab, après un essai clinique prometteur, a annoncé le laboratoire, faisant grimper le titre de 34%. Le groupe américain a, par ailleurs, fait état d'une hausse de 7% de son bénéfice trimestriel, soutenu par les ventes de son médicament Spinraza contre l'atrophie musculaire.

    * BRISTOL-MYERS SQUIBB gagne 5% en avant-bourse après une étude clinique positive sur un traitement du cancer combinant ses médicaments Opdivo et Yervoy. Son rival MERCK perd 2,4% en avant-bourse.

    * UNITED PARCEL SERVICE (UPS), numéro un mondial de la livraison de colis, a annoncé mardi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, soutenu par l'engouement pour le commerce en ligne et par la fin du partenariat entre AMAZON et son rival FEDEX. Dans les échanges avant-bourse, le titre gagnait 1,3% avant de se retourner à la baisse.

    * HASBRO - Le géant américain du jouet a annoncé mardi un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels inférieurs aux attentes, pénalisés par une faible demande pour ses produits. Le titre perd 11% en avant-bourse.

    * HARLEY-DAVIDSON a annoncé mardi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et a confirmé ses prévisions de livraisons pour l'ensemble de l'année. Le titre prend 5,2% en avant-bourse.

  • 3%
    Les bénéfices du S&P 500 attendus en baisse
    Aux Etats-Unis, les bénéfices des composants du S&P-500 sont désormais attendus en baisse de plus de 3% en moyenne, selon les données de Refinitiv.

  • Tinc reçoit des louanges de Degroof Petercam

    Dans un rapport publié aujourd'hui, Degroof Petercam revient sur Tinc , le spécialiste des investissements en infrastructures.

    L'analyste Bart Jooris met en avant la bonne diversification des risques, le profil risque/return unique et un dividende attractif et soutenable. De plus, depuis son introduction en bourse en 2015, la société a mis en œuvre deux augmentations de capital de 77 millions d’euros, portant la valeur de marché du portefeuille de 102 millions, lors de son introduction en bourse, à 267 millions aujourd’hui. La société a également modifié la structure de la distribution de son cash afin de le rendre plus attractif sur le plan fiscal, souligne Bart Jooris.

    L’analyste maintient son conseil d'accumuler avec un objectif de cours de 14,50 euros.

    Tinc gagne 0,37% à 13,60 euros dans un marché en repli de 0,38%.

  • Le point sur la tendance boursière - Update

    1. Les Bourses européennes effacent leurs pertes, pour s'orienter à la hausse sans grande conviction.
    2. Le CAC 40 est stable. Le Dax gagne 0,25% et le FTSE prend 0,30%.
    3. L'optimisme sur le commerce ne semble plus faire effet.
    4. Les incertitudes sur le Brexit freinent également les investisseurs.
    5. Les résultats d'entreprises retiennent l'attention.
    6. Imerys qui a abaissé ses perspectives financières chute de 12%.
    7. Just Eat s'envole de 26%, après l'annonce d'une offre de rachat par Prosus.
    8. Hasbro chute de 7% avant l'ouverture, après l'annonce d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes
    9. Wall Street est donnée stable, hormis le Nasdaq qui devrait gagner 0,13%

  • Credit Suisse reprend le suivi d'Umicore avec une recommandation de "vendre"

    Contrairement à JPMorgan (voir post de 7h38), Credit Suisse relance le suivi d'Umicore avec une recommandation de "vendre" et un objectif de cours de 28 euros. "À court terme, les risques de revers sont moins importants, car les prix plus élevés des métaux précieux soutiennent les bénéfices de l'activité de de recyclage", reconnaît Charles Bentley, analyste. "Mais la branche des équipements de batteries continuera à rencontrer des difficultés en raison d'une offre excédentaire et d'un avantage concurrentiel en déclin."

    Bentley s'interroge également sur le cash-flow nécessaire pour investir dans les matériaux pour batteries.

    "Nous pensons que dans les six prochaines années, Umicore devra toujours financer ses dividendes, au moins en partie par des dettes."
    Charles Bentley
    Analyste chez Credit Suisse

  • Just Eat : +23%

    La société d'investissement néerlandaise Prosus, qui regroupe les actifs internet internationaux du Sud-Africain Naspers, spécialisé dans l'internet et le divertissement, veut racheter pour 4,9 milliards de livres l'entreprise britannique de livraison de repas Just Eat , déjà engagée dans une fusion avec son concurrent néerlandais Takeaway.com .

    Prosus explique dans un communiqué vouloir effectuer ce rachat malgré l'opposition du conseil d'administration de Just Eat, ce qui en fait une offre hostile. La société d'investissement estime que sa proposition est plus intéressante pour les actionnaires du britannique que les termes de l'opération en cours avec Takeaway.com.

    Prosus, qui espère pouvoir arriver à ses fins fin 2019 ou début 2020, propose en numéraire 710 pence par action alors que selon elle la fusion avec son concurrent néerlandais ne valorise Just Eat qu'à 594 pence par action.

    Le marché ne cachait pas sa joie à l'annonce de cette contre-offre et l'action de Just Eat s'envole de 23,85% à 730,40 pence, soit au-desuss du prix avancé par Prosus, signe que les investisseurs s'attendent à des surenchères.

    ©REUTERS

  • Imerys et Reckitt Benckiser sanctionnés, Novartis peine à convaincre

    Du côté des valeurs, les résultats publiés ce matin sont appréciés en sens divers:

    > Imerys chute de 11%, après un deuxième avertissement sur résultats en trois mois et le départ de son directeur général, Conrad Keijzer.
    > Le fabricant britannique d’articles ménagers Reckitt Benckiser cède 4,8% après avoir réduit ses prévisions de chiffre d'affaires pour la deuxième fois cette année.
    > Le laboratoire suisse Novartis lâche 0,90%, après avoir pourtant relevé ses objectifs annuels et dégagé un chiffre d'affaires trimestriel supérieur au consensus Refinitiv.
    > AMS, spécialiste des capteurs qui fournit notamment Apple, gagne 0,44%, après un chiffre d'affaires trimestriel supérieur à ses propres prévisions et un résultat opérationnel triplé.
    >UBS bonifie de 1,4%. La plus grande banque suisse a rapporté une perte trimestrielle moins élevée qu'attendu par le marché.
    >La société de défense suédoise Saab progresse de 5,5%, après un bénéfice d'exploitation trimestriel bien supérieur aux attentes du marché et la perspective d'une amélioration de sa trésorerie de cette année.
    > Umicore gagne 2% grâce à la recommandation d'un broker.

  • Le point sur la tendance boursière

    1. Les Bourses européennes marquent le pas.
    2. L'enthousiasme autour des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine retombe.
    3. Les investisseurs attendent un dénouement concret dans le dossier du Brexit.
    4. Paris perd 0,48%, Bruxelles 0,38% et Amsterdam 0,22%. Francfort est à l'équilibre. L'Euro Stoxx 50 et le Stoxx 600 abandonnent 0,3%.
    5. L'agenda macro est très léger, avec avant tout les ventes de logements existants aux Etats-Unis pour septembre.

  • AMS: +2%

    AMS bondit de 5,5% après ses résultats et des prévisions trimestrielles supérieures aux attentes.

    Le spécialiste des capteurs qui fournit notamment Apple , a annoncé avant l'ouverture des marchés un chiffre d'affaires trimestriel supérieur à ses propres prévisions et il a triplé son résultat opérationnel à la faveur d'une forte demande des fabricants de smartphones.

  • Infosys plonge après une accusation de résultats gonflés

    Les actions de l'entreprise de services informatiques indienne Infosys chutent de 14% à la Bourse de Bombay, après qu'un lanceur d'alerte a accusé des responsables de la société d'avoir artificiellement gonflé ses résultats.

    La lettre de signalement, dont une copie a été envoyée à la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, affirme que le PDG et le directeur financier d'Infosys ont demandé à des cadres de ne pas dévoiler complètement le coût des visas américains afin de gonfler les profits à court terme, selon la presse indienne.

    La lettre accuse Infosys d'avoir dissimulé des informations aux auditeurs et d'avoir présenté des bénéfices gonflés.

    "Plusieurs milliards de dollars de contrats de ces derniers trimestres n'ont aucune marge", affirme la plainte.

    ©REUTERS

  • Imerys: -6,7%

    L'action Imerys chute de 7%, après un deuxième avertissement sur résultats en trois mois et l'annonce de la démission de son directeur général, Conrad Keijzer. GBL , actionnaire du groupe de spécialités minérales pour l'industrie, progresse de 0,18%.

  • Umicore bondit de...

    ... 2,65% à 38 euros grâce à JP Morgan passé à "surpondérer" sur la valeur.

  • | Opening Bell |

    Les Bourses européennes ouvrent sans grande tendance, la pression se maintenant tant au niveau commercial que sur le Brexit, dont les investisseurs attendent maintenant des dénouements concrets.

     

    • Bruxelles: +0,22%
    • Amsterdam: +0,03%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: -0,06%
    • DJ Stoxx 600: =

  • Briefing d'avant bourse

    L'Europe boursière attendue en légère hausse, grâce au commerce

    Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse à l'ouverture, profitant toujours de déclarations encourageantes sur les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine alors que la saison des résultats se poursuit.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,17% à l'ouverture, le Dax à Francfort prendrait 0,33% et le FTSE à Londres avancerait de 0,1%.

    Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ont progressé, a déclaré mardi le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Le Yucheng. Ces déclarations positives font écho à celles de Donald Trump et de Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison blanche, qui a dit lundi que les nouveaux droits de douane prévus en décembre sur des produits chinois seraient abandonnés en cas d'évolution favorable de ces négociations.

    L'actualité autour de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne devrait encore occuper le devant de la scène alors que Boris Johnson va tenter au cours des dix prochains jours de faire adopter par le parlement britannique les actes législatifs nécessaires à l'application du Brexit, sous peine de devoir renoncer à sa promesse d'un divorce le 31 octobre quoi qu'il arrive.

  • UBS: +3% avant l'ouverture des marchés

    UBS, première banque suisse et première grande banque à publier ses résultats, annonce un bénéfice net en baisse de 16% à 1,05 milliard de dollars (941 millions d'euros) au troisième trimestre. Les analystes attendaient 971 milliards de dollars (-22,5%).

    Les actifs sous gestion ont augmenté de 14,3 milliards d'euros, à un record de 2.200 milliards d'euros.

  • Transactions d'initiés: Marc Janssens achète des actions Fagron

    Marc Janssens, un ancien trader de Petercam, qui travaille pour la famille Balcaen depuis 2015, a acheté 60.000 actions Fagron à 16,2 euros chacune, soit un investissement de 972.000 euros. En d'autres termes, Janssens a repris une partie des actions que la famille Balcaen a récemment mis en vente à travers Waterland.

    Janssens a dû déclarer l'opération sur le site Web de la FSMA, car il est administrateur de Fagron.

  • "Il n'y a aucune nouvelle raison de remettre en question le sentiment globalement positive sur le commerce, ajoutant que la probabilité désormais faible d'un Brexit sans accord renforçait encore le sentiment du marché."
    Sean Callow
    Analyste chez Sean Callow

  • Imerys (GBL) se cherche un nouveau CEO

    Imerys , le groupe français des minéraux industriels, se cherche un nouveau CEO. Conrad Keijzer, son directeur général a en effet annoncé sa démission. Dans l'intérim, la guidance du groupe, qui se trouve à 54% dans les mains du Belge GBL , sera assurée par le président du conseil Patrick Kron.

  • JP Morgan "achète" Umicore

    L'analyste Chetan Udeshi de JP Morgan relève sa recommandation sur Umicore à "surpondérer" contre "neutre". Le prix cible est fixé à 42 euros, ce qui implique une progression de 13% par rapport au dernier cours de clôture.

  • L'Europe boursière signalée en hausse.

    Bonjour, bienvenue sur notre "Market live" !

    Les actions asiatiques évoluent sur une note prudente, sur fond d’optimisme grandissant quant aux chances d’un accord commercial entre les États-Unis et la Chine. Les investisseurs parient aussi sur un accord sur le Brexit.

    L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong progresse de 0,18% tandis que le CSI 300 des grandes capitalisations boursières chinoises perd 0,13%. Shanghaï se tasse de 0,04% et Shenzhen grimpe de 0,20%.

    La Bourse de Tokyo est fermée.

    En Europe, les contrats à terme laissent augurer d'une ouverture positive, de l'ordre de 0,2% pour l'Euro Stoxx 50 et de 0,3% pour le Dax.

    La Bourse new-yorkaise a terminé en hausse lundi, encouragée par des commentaires sur les pourparlers commerciaux sino-américains et la saison des résultats d'entreprises. Le Dow Jones Industrial Average a progressé de 0,21%. Le Nasdaq a gagné 0,91%. L'indice élargi S&P 500 a pris 0,69%.

    ©AFP

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés