1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés restent sur leurs gardes

Les marchés européens ont évolué en mode prudence ce mardi, dans l'attente de conclusions de réunions de banques centrales et alors que les investisseurs redoutent de nouvelles surtaxes douanières le 15 décembre à défaut d'accord entre Pékin et Washington.
  • Fin du Market Live

    C'est ici que nous clôturons cette édition du Market Live. Rendez-vous demain, à partir de 07h30, pour une nouvelle édition.

    À l'agenda de ce mercredi 11 décembre: la décision de la Fed sur ses taux d'intérêt devrait retenir toute l'attention des intervenants de marché. Côté entreprises, le groupe belge Van de Velde tient une assemblée générale extraordinaire. Inditex présentera de son côté ses résultats du 3e trimestre.

    À demain!

  • Résumé de la séance

    Les principaux indices actions ont clôturé dans le rouge ce mardi en Europe, les investisseurs privilégiant une nouvelle fois l’attentisme avant les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne. Les rumeurs d'un possible report de nouvelles taxes américaines sur des produits chinois - qui doivent être décidées le 15 décembre prochain - ont toutefois permis aux indices de réduire quelque peu leurs pertes en seconde partie de journée.

    Après avoir ouvert en légère baisse, le Bel 20   s'est progressivement enfoncé dans le rouge. L'indice phare de la Bourse de Bruxelles a ainsi clôturé la séance sur un repli de 0,38% à 3.927,63 points. 

    À sa tête, Colruyt a bondi de 4,90% à 49,62 euros. Le distributeur a publié lundi soir - avec un jour d'avance - des résultats semestriels supérieurs aux attentes. "Malgré une concurrence accrue, la position de Colruyt sur le marché reste très solide. La trésorerie nette a atteint 276 millions d'euros, le bilan reste donc solide lui aussi", a souligné dans une note KBC Securities. Comme d'autres brokers, il a cependant pointé la valorisation "élevée" du titre.

    Hors Bel 20, Celyad a chuté de 9,20% à 10,26 euros. La biotech a présenté lundi lors du congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH) une mise à jour de son programme autologue pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) réfractaire ou récidivante et des syndromes myélodysplasiques (MDS). Et de pointer l'utilisation progressive du procédé de production OptimAb est en train d’améliorer les performances des produits candidats les plus avancés, CYAD-01 et 02. 

  • Retail Estates émet pour 75 millions d'euros d'obligations

    Retail Estates   a clôturé avec succès un placement privé d’obligations pour un montant de 75 millions d’euros, en coupures de 100.000 euros, avec une échéance de 7 ans. Les obligations offrent un coupon annuel fixe de 2,15 %.

    Le produit net des obligations sera entre autres utilisé par Retail Estates pour poursuivre sa stratégie de croissance (via des acquisitions et des promotions immobilières). L’émission d’obligations contribue également à allonger l'échéance moyenne de la dette totale de Retail Estates et à diversifier ses sources de financement. Lien vers le communiqué

  • Clôture des marchés européens

    CAC 40 +0,18%

    BEL 20 -0,38%

    AEX -0,39%

  • Le Trésor ne prévoit pas d'émission de bons d'état en 2020

    L'Agence fédérale de la dette ne sollicitera que les investisseurs institutionnels l’an prochain, selon le programme de financement de 2020.

  • Statu quo pour la Fed demain?

    La Banque centrale américaine (Fed) a entamé une réunion monétaire de deux jours à l'issue de laquelle elle devrait mercredi laisser les taux d'intérêt inchangés après trois baisses consécutives cette année. Les acteurs sur les marchés s'attendent à plus de 99% à ce que la Fed adopte un statu quo et laisse son taux au jour le jour entre 1,50% et 1,75%, selon l'évaluation des produits à terme de CME Group.

    Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, doit tenir une conférence de presse à 18H30 GMT peu après la publication du traditionnel communiqué. Le Comité monétaire va aussi divulguer de nouvelles prévisions de croissance, d'inflation et du taux de chômage.

  • | OPENING BELL |

    Wall Street a ouvert en légère baisse: Dow Jones -0,16%, S&P 500 -0,10% et Nasdaq -0,01%

  • La productivité US en repli au troisième trimestre

    Le recul de la productivité aux Etats-Unis au troisième trimestre a été moins fort que précedemment estimé, a indiqué le département du Travail mardi.

    De juillet à septembre, la productivité (hors secteur agricole) a diminué de 0,2%, au lieu de -0,3% pour la première estimation. Au 2e trimestre, la productivité avait fait un bond de 2,5%.

    C'est la première fois depuis 2015 que la productivité tombe en territoire négatif.

  • Report possible des droits de douanes censés entrer en vigueur le 15 décembre

    Les négociateurs américains et chinois envisagent un report de la mise en oeuvre des tarifs douaniers prévus pour entrer en vigueur le 15 décembre, selon des déclarations officielles. Les marchés européens réduisent leurs pertes, en réaction à ces informations. L'indice DJ Stoxx 600 limite son recul à 0,39%.

     

     

  • Beluga au plus haut de 8 ans

    La société d'investissement Beluga a atteint vendredi son niveau le plus élevé en huit ans. Le titre a grimpé de 16,3% à 3,14 euros.

    Le holding Beluga a envoyé un communiqué de presse vendredi, signalant que sa filiale à 90,92%, La Troupette, avait signé un accord de vente pour son immeuble de bureaux à Erembodegem fin octobre.

    La vente, qui devrait rapporter 1,675 million d'euros, a déjà été annoncé en septembre. En vendant l'immeuble de bureaux, la trésorerie de Beluga augmentera d'environ 742.000 euros. Beluga avait déjà indiqué dans ses résultats semestriels qu'il était difficile de trouver des locataires pour l'immeuble et qu'il s'agissait d'un élément d'incertitude.

    Cependant, il y a un hic. Les recherches effectuées dans le cadre de la vente ont montré qu'il y avait auparavant une station-service à l'endroit où la Troupette a été érigée. Une "étude d'orientation" est maintenant requise pour déterminer si le site est contaminé ou non. "Le résultat pourrait entraîner un retard dans la transaction de vente ainsi que des coûts supplémentaires qui sont directement liés à ce problème de pollution", a indiqué le communiqué de presse de vendredi.

  • Bénéfice record pour la Compagnie des Alpes

    La Compagnies des Alpes , propriétaire de stations de ski et des parcs Walibi, Bellewaerde ou Asterix, fait état d'une année 2018-2019 marquée par un bénéfice record à 6,2 millions d'euros, porté par la performance de ses stations de ski comme de ses parcs de loisirs.

    Outre un dividende en hausse, elle annonce également de nouvelles attractions, notamment à Bellewaerde.

    L'action gagne 0,84% à 30 euros.

  • Le point sur la tendance - update

    Les marchés européens reculent de l'ordre de 1% en début d'après-midi, les investisseurs faisant preuve de prudence avant une décision de Donald Trump dans le conflit commercial opposant les Etats-Unis à la Chine et les élections législatives britanniques.

    De son côté, Wall Street se prépare à ouvrir en territoire négatif. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average lâche 0,39%, celui sur l'indice élargi S&P 500 0,34% et celui sur le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,46%.

    "La prudence abonde en Europe", a relevé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

    Les opérateurs sont sur la réserve dans une séance pauvre en actualité, en attendant d'en savoir plus sur différents dossiers économiques et politiques.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Les principales valeurs à suivre où les marchés sont attendus en léger repli.

    Amazon, Apple, Netflix...

    * Amazon a remporté les droits de diffusion de la Ligue des champions en Allemagne pour la saison 2021-2022.

    * Morgan Stanley - La commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé une sanction de 20 millions d'euros à Morgan Stanley pour manipulation du cours d'obligations souveraines et d'un contrat à terme sur obligations souveraines.

    * Netflix cède 2,6% en avant-Bourse après un abaissement de recommandation par Needham, qui dit prévoir une perte de quatre millions d'abonnés aux Etats-Unis en 2020.

    * Apple a dit s'inquiéter lundi que deux de ses anciens employés chinois accusés d'avoir volé des données secrètes ne prennent la fuite pour échapper à leur procès.   

  • Le point sur la tendance boursière

    1. La tendance est franchement négative en Europe.
    2. Les investisseurs restent sur la touche, en attendant un nouvel épisode dans la guerre commerciale.
    3. Les inconnues sont par ailleurs multiples: Fed, BCE, élections britanniques...
    4. Les replis tournent autour de 1% en Europe.
    5. Sanofi monte de près de 5% après son plan de réorganisation.
    6. Le trading update semestriel de Colruyt salué par un bond de 7,6% de l'action.
    7. Wall Street est attendue en baisse de 0,35%.

  • Le marché salue la résilience de Colruyt mais les analystes restent divisés

    L'action Colruyt   évolue en tête du Bel 20  dans la foulée de résultats semestriels supérieurs aux attentes. La résilience du groupe dans un contexte très concurrentiel semble séduire le marché malgré une valorisation jugée trop élevée par certains.

  • L'indice ZEW bien supérieur aux attentes

    À 10,7 points en décembre (contre -2,1 en novembre), l'indice ZEW mesurant le moral des investisseurs en Allemagne ressort bien supérieur aux attentes des marchés. La statistique n'a toutefois pas d'influence sur la tendance boursière, qui reste négative, avec des replis tournant autour de 1%.

    Les économistes et anaystes anticipaient en moyenne un rebond plus modeste à 0,0 points.

  • Les analystes confirment leurs avis sur Colruyt

    Malgré des chiffres solides, les analystes confirment leur conseil et leur "target" sur Colruyt  .

    > KBC Securities - "Malgré une concurrence accrue, la position de Colruyt sur le marché reste très solide. La trésorerie nette a atteint 276 millions d'euros, le bilan reste donc solide lui aussi. L'action reste cependant plus chère que les autres titres du secteur. La recommandation reste à "réduire" avec un objectif de cours de 45 euros.

    > ING est également positif sur les chiffres, mais ne voit aucune raison d'ajuster son objectif de cours. Colruyt a publié des résultats meilleurs que prévu, estime l'analyste Hans D'Haese, mais l'objectif pour l'ensemble de l'exercice reste inchangé avec un résultat net légèrement supérieur. ING maintient un conseil de "conserver" avec un prix cible de 53 euros.

    > Kepler Cheuvreux salue ces chiffres solides mais table sur une politique de prix plus agressive dans le secteur de la distribution en 2020. Le courtier maintient sa recommandation de réduire avec un objectif de cours de 40 euros.

  • Morgan Stanley mis à l'amende pour manipulation de cours

    La Commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) française a infligé une amende de 20 millions d'euros à la banque d'affaires américaine Morgan Stanley pour "avoir manipulé le cours" de la dette française en 2015, en pleine crise de la dette grecque.

    Le gendarme boursier français reproche au bureau de trading de Morgan Stanley à Londres d'avoir acheté massivement le 16 juin 2015, en l'espace de quinze minutes, des contrats à terme notamment sur la dette française, afin de faire artificiellement grimper les cours d'obligations souveraines françaises (OAT) et belges (OLO) et de les vendre immédiatement après à un meilleur prix.

  • Les marchés en recul | Le commerce en ligne de mire

    Les marchés européens augmentent leur recul, les investisseurs se montrant circonspects dans l'attente d'une décision de l'administration Trump sur des taxes punitives envers la Chine et de l'issue des élections législatives britanniques.

    L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 et l'Euro Stoxx 50 perdent 0,83%. Amsterdam cède 1%, Paris 0,8%, Francfort 0,7% et Bruxelles 0,65%.

    Les investisseurs sont surtout dans l'attente d'informations sur les relations commerciales sino-américaines, selon les analystes. Le marché se demande si l'administration Trump va appliquer ou non le 15 décembre une nouvelle salve de taxes sur des importations chinoises.

    "Il est probable que beaucoup d'investisseurs vont continuer d'opter pour la prudence en attendant de connaître la décision américaine car elle va servir de moteur des marchés financiers pour cette fin d'année et donnera le ton pour le début de l'année 2020. Concrètement, cela devrait se traduire par un faible intérêt des opérateurs pour les réunions des banques centrales."
    Christopher Dembik
    Responsable de la recherche économique chez Saxo Banque

    La Réserve fédérale américaine (Fed) donnera les conclusions de sa réunion de politique monétaire mercredi, puis la Banque centrale européenne (BCE) fera de même jeudi. Cette réunion sera par ailleurs suivie de la première conférence de presse de sa nouvelle présidente, Christine Lagarde.

    Côté politique, les investisseurs sont également dans l'attente du verdict des électeurs britanniques, appelés aux urnes pour des élections législatives anticipées jeudi. Leur choix donnera un indice sur l'avenir des relations du Royaume-Uni avec l'Union européenne.

  • Changement de target pour Oxurion

    KBC Securities réduit son objectif de cours sur Oxurion à 3,25 euros contre 3,70 euros. La recommandation reste à "acheter".

  • Colruyt: +5,64%

    Colruyt bondit de 5,64%, aidé par son trading update semestriel publié lundi soir après la clôture (voir post de 7h51).

  • |Opening bell|

    Les marchés ouvrent en repli, les investisseurs se montrant circonspects dans l'attente d'une décision de l'administration Trump sur des taxes punitives envers la Chine et de l'issue des élections législatives britanniques.

    • Bruxelles: -0,16%
    • Amsterdam: -0,28%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: -0,19%
    • DJ Stoxx 600: -0,28%

  • Briefing d'avant bourse

    Les marchés européens devraient ouvrir en ordre dispersé, les multiples échéances monétaires, politiques et commerciales incitant à la retenue.

    L'Euro Stoxx 50 est attendu stable (-0,09%) tout comme la Bourse de Londres (+0,08%). Paris et Francfort sont signalées en repli de 0,18%.

    "La décision de relever ou pas les droits de douane le 15 décembre relève du président Trump et il entretient l'ambiguïté sur le sujet, ce qui laisse les marchés dans l'expectative."
    Tapas Strickland
    Directeur de l'économie et des marchés de National Australia Bank

    À l'incertitude majeure du commerce s'ajoutent celles qui entourent les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine mercredi et de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi ainsi que les élections législatives britanniques (également jeudi), qui ramènent le thème du Brexit au premier plan des préoccupations des investisseurs.

  • Le gouvernement prolonge le contrat de bpost

    Le gouvernement belge a prolongé de deux ans la concession bpost pour la livraison de journaux et de magazines en Belgique. C'est ce que la poste écrit sur son site Internet.

    Les termes du contrat n'ont pas été modifiés.

    Bpost indique qu'elle informera la Commission européenne de la prolongation du contrat dans le cadre des procédures à suivre lorsque l'on pourrait évoquer une éventuelle aide d'État.

  • Michel Lussier (Celyad): "On s'approche réellement du but"

    La biotech wallonne Celyad a présenté lundi, lors du congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH) à Orlando (Floride), une mise à jour de son programme autologue pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) réfractaire ou récidivante et des syndromes myélodysplasiques (MDS). Le message principal? L’utilisation progressive du procédé de production OptimAb est en train d’améliorer les performances des produits candidats les plus avancés, CYAD-01 et 02.

  • Les actionnaires votent la fin de Nyrstar

    Jeu, set et presque match. Au terme d'une assemblée générale extraordinaire (AGE) houleuse, les actionnaires de Nyrstar ont voté la discontinuité de la société. C'en est donc bel et bien fini du numéro deux mondial du zinc tel qu'on l'a connu jusqu'à présent. Une assemblée des actionnaires doit se réunir dans les prochaines semaines afin de voter, cette fois, la liquidation de Nyrstar.

  • UCB annonce des résultats favorables pour son coagulant sanguin

    UCB rapporte que les résultats des tests de phase 2 avec le rozanolixizumab sont bien tolérés par les patients dans tous les groupes de tests. Le rozanolixizumab est un médicament candidat pour la thrombocytopénie immunitaire (PTI), une maladie de la coagulation sanguine dans laquelle la rate décompose trop de plaquettes sanguines.

    Un impact favorable sur le nombre de plaquettes a été mesuré chez les patients testés. Lien vers le communiqué

  • Résultats conformes aux attentes pour Colruyt

    Colruyt a publié hier ses chiffres semestriels, un jour plus tôt que prévu. Son bénéfice a augmenté davantage au cours du premier semestre de l'exercice que ne l'avaient prévu les analystes. Le bénéfice de l'ensemble de l'exercice augmentera également, malgré l'arrivée de la chaîne hollandaise Jumbo.

  • Vers une ouverture en ordre dispersé en Europe

    Comme à Wall Street lundi, les investisseurs adoptent une attitude prudente ce matin, dans l'attente de conclusions de réunions de banques centrales et alors que les investisseurs redoutent de nouvelles surtaxes douanières le 15 décembre à défaut d'accord entre Pékin et Washington en guerre commerciale.

    La Bourse de Tokyo a cédé 0,09%.

    Hong Kong se tasse de 0,03%.

    En Chine, le CSI 300 des grandes capitalisations boursières est en légère hausse de 0,09%. Shanghaï et Shenzhen progressent de respectivement 0,10% et 0,27%. Les chiffres mensuels de l'inflation chinoise ont montré à la fois une cinquième baisse consécutive des prix à la production et une accélération de la hausse des prix à la consommation, qui traduit principalement l'envolée des cours du porc liée à l'épizootie de fièvre porcine.

    En Europe, l'indice Euro Stoxx 50 est attendu stable. Londres devrait gagner 0,15% tandis que Francfort est donné en repli de 0,10%.

    ©Bloomberg

Plus sur Les Marchés

Echo Connect

Messages sponsorisés

n