1. Les marchés
  2. Live blog
live

"Les marchés sont en mode vacances"

Les indices actions ont évolué sans entrain en Europe. Le Bel 20 a cédé 0,22%. Wall Street ne confirme pas son rebond de l'ouverture. Le dollar cède du terrain.
  • CLOSING BELL

    Bel 20 -0,22% à 3.601,09 points

    CAC 40 -0,20% à 4.838,47 points

    DAX -0,21% à 11.451,05 pts

  • Sapec confirme le bonus de 150 euros par action

    Un communiqué du groupe Sapec vient de nous parvenir. Il confirme les informations parues hier mercredi ici même, dans notre Market Live.

    Après la vente de sa division agroalimentaire, Sapec va redistribuer 200 à 220 millions d'euros à ses actionnaires. Cela représente environ 150 euros par action.

    La société holding, qui opère principalement dans la péninsule ibérique, a cédé en novembre dernier sa division agrobusiness, pour 318,4 millions d'euros nets, à la société d'investissement britannique Bridgepoint. Le closing de l'opération est prévu pour le 12 janvier.

    Sapec avait d'emblée promis de reverser une part importante du produit de la vente à ses actionnaires. La manière dont la redistribution aura lieu n'a pas encore été décidée. "Nous étudions différentes pistes et nous essayons de trouver la solution qui a un impact minimal pour les petits actionnaires" a fait savoir Antoine Velge, le PDG (et actionnaire majoritaire) de Sapec, lors de l'assemblée générale extraordinaire.

    Les actionnaires ont par ailleurs approuvé à l'unanimité tous les points à l'ordre du jour, dont la prolongation de trois mois de l'exercice comptable en cours. Il comptera donc exceptionnellement 15 mois, ce qui permettra de comptabiliser sur l'exercice en cours la cession de la division Agrobusiness. Le rapport financier annuel de l'exercice se clôturant le 31 mars 2017 sera publié le 19 mai 2017.

    Le titre Sapec est suspendu depuis mercredi 12h40. Le titre valait alors 161,05 euros.

  • "Les marchés américains sont en mode vacances, sans direction claire."
    Peter Cardillo
    Economiste chez First Standard Financial

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,15%
    • S&P 500: +0,17%
    • Nasdaq Composite: +0,20%
  • Le Bel20 en 2016

    A quelques heures de la fin de l'année boursière, le Bel20 affiche un repli de 2,7% depuis le 1er janvier. 2016 ne devrait pas rester dans les annales boursières. C'est dû à deux crises importantes qui ont provoqué autant de chutes de l'indice, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous.

    En janvier/février, les inquiétudes quant à un atterrissage brutal de l'économie chinoise et les craintes d'un impact sur les marchés émergents ont provoqué à un effondrement mondial des marchés boursiers.

    En juin, la décision des Britanniques de sortir de l'Union européenne ont pesé sur les marchés.

     

    ©Bloomberg

  • Wall Street attendue stable

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street pratiquement inchangée, après la baisse marquée subie la veille.

  • Nouveau recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis

    Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont baissé un peu moins que ne le prévoyaient les analystes après être remontées la semaine d'avant à leur plus haut niveau en six mois, selon le ministère du Travail jeudi.

    En données corrigées des variations saisonnières, le ministère a recensé le dépôt de 265.000 demandes d'allocations chômage pour la semaine close le 24 décembre, marquant une chute de 3,6%. Les analystes tablaient sur 263.000 demandes d'allocations chômage.

    Le ministère n'a pas avancé de facteur particulier pour expliquer ce recul.

    Les inscriptions au chômage se maintiennent sous la barre symbolique des 300.000 pour la 95e semaine consécutive, soit la plus longue période sous ce seuil depuis 1970.

    LSur un an, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont en retrait de 7%.

    Le taux de chômage aux Etats-Unis en novembre a glissé à son plus bas niveau en neuf ans à 4,6% tandis que l'économie a créé 178.000 emplois.

  • Le point sur les marchés en milieu de journée

    1. Les Bourses européennes sont en léger repli, pénalisés par les secteurs des matières premières et des banques.

    2. L'ndice Stoxx de l'automobile est lanterne rouge du classement des principales baisses sectorielles avec un recul de l'ordre de 1%, devant les banques (-0,9%) et les matières premières (-0,6%).

    3. Parmi les grandes valeurs bancaires, Credit Suisse et BNP Paribas reculent nettement, après des informations du Wall Street Journal selon lesquelles la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine enquête sur des émissions obligataires du Mozambique par plusieurs banques.

    4. Les banques italiennes restent elles aussi vulnérables en raison des inquiétudes pour la santé du secteur en attendant la recapitalisation de Banca Monte dei Paschi di Siena, dont la cotation est toujours suspendue.

    5. Du côté des changes, le dollar cède du terrain face à un panier d'autres devises de référence. L'euro est remonté à plus de 1,0450 dollar.

  • "L'enthousiasme des investisseurs pour la monnaie américaine s'essouffle enfin"

    L'euro progressait face au dollar, alors que les investisseurs profitaient de statistiques américaines moins bonnes que prévu pour engranger des bénéfices sur le billet vert en ces quasi derniers échanges de l'année.

    Peu avant 12h30, l'euro valait 1,0469 dollar contre 1,0416 dollar mercredi soir.

    Malgré le sursaut haussier de l'euro face au dollar, ce dernier restait proche de son plus haut en 14 ans.

     

    "Pour cette dernière journée entière d'ouverture des marchés, l'enthousiasme des investisseurs pour la monnaie américaine s'essouffle enfin."
    Mike van Dulken
    Analyste chez Accendo Markets

  • Argen-X publie dans un journal médical

    La biopharmaceutique Argen-X a publié de nouvelles données pré-cliniques sur son médicament potentiel ARGX-110 pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) La publication a eu lieu dans le Journal of Experimental Medicine.

    Ces données sont du professeur Adrian Ochsenbein de l'Université de Berne, un collaborateur de Argen-X.

    L'efficacité de ARGX-110 est actuellement en phase I d'essai clinique / II en combinaison avec le azacitidine courant de médicament standard.

  • Keyware stoppe son programme de rachats d'actions

    Le fournisseur de terminaux de paiements Keyware stoppe son programme de rachats d'action. Keyware a acheté pour 999.997,66 euros d'actions propres, proche de son objectif de 1 million.

    Keyware détient encore 11.956 actions, correspondant à 0,0563 pour cent du nombre total d'actions (21,2 millions).

  • "Une fin d'année sans prise de risque"

    "Il s'agit d'une fin d'année sans prise de risque. La clôture des marchés financiers américains jeudi s'est faite sur une note de prudence à deux jours de la fin de l'année."
    Les stratégistes de Crédit Mutuel CIC

  • Plus forte hausse du crédit aux entreprises depuis 2009

    Les prêts bancaires accordés aux entreprises de la zone euro ont bénéficié en novembre de leur plus forte croissance en rythme annuel depuis la fin de la crise financière mondiale, montrent jeudi les statistiques mensuelles de la Banque centrale européenne (BCE).

    La masse monétaire M3 de la zone euro, souvent considérée comme un indicateur avancé de l'évolution de l'activité économique, a parallèlement enregistré une hausse inattendue.

    • Le crédit aux entreprises a progressé de 2,2% le mois dernier par rapport à novembre 2015, leur hausse annuelle la plus marquée depuis la mi-2009, après +2,1% en octobre.
    • Le crédit aux ménages s'est lui aussi accéléré, sa croissance sur un an atteignant 1,9% contre 1,8% un mois plus tôt. Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis la mi-2011.
    • Le taux de croissance de la masse monétaire M3 ressort quant à lui à 4,8% en rythme annuel, contre 4,4% en octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 4,4%.

     

  • Lambilliote perd le contrôle effectif d'Hamon

    Dans le cadre de l'augmentation de capital substantielle d'Hamon , les deux actionnaires de référence, Sopal (la famille Lambilliotte) et Sogepa (représentant la Région wallonne), ont déjà souscrits pour les montants prévus, selon un communiqué du groupe wallon d'ingénierie.

    Sopal a acheté 5,05 millions d'actions nouvelles et la Sogepa 32,65 millions. En conséquence, le PDG Francis Lambilliotte perd le contrôle de Hamon. Sa participation - qui était 67,71% - passe non seulement en dessous de 50%, mais elle est également inférieure à celle de la Sogepa. Les ratios définitifs seront connus à la clôture de l'augmentation de capital reservée aux autres actionnaires.

    Hamon a également fait savoir qu'il avait conclu un accord pour prolonger sa ligne de crédit syndiqué de 380 millions d'euros jusqu'au 30 janvier 2020.

  • 40%
    Depuis l'avertissement lancé mardi, la valeur boursière de Toshiba a fondu de plus de 40%, soit d'environ six milliards d'euros.

  • Le point sur les marchés à l'ouverture

    1. Début de séance sans enthousiasme en Europe, avec des indices en repli de l'ordre de 0,3 à 0,4%.

    2. Seuls chiffres attendus, les crédits en zone euro pour le mois de novembre seront dévoilés en milieu de matinée par la Banque centrale européenne (BCE) et, aux Etats-Unis, seront connues les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et les stocks hebdomadaires de pétrole brut.

    3. ArcelorMittal , qui avait profité à plein de la hausse des valeurs liées aux ressources de base mercredi, reperd plus de 1,4%, la plus mauvaise performance de l'indice parisien Cac40.

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: -0,43%
    • Amsterdam: -0,44%
    • Francfort: -0,44%
    • Paris: -0,45%
    • DJ Stoxx 600: -0,44%
  • Tokyo finit en nette baisse, Toshiba plonge encore

    La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse sur fond de regain du yen, au terme d'une séance marquée par un nouveau plongeon de l'action Toshiba (-17%) sur fond de craintes de pertes massives et de manque de liquidités.

    Le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 1,32% (-256,58 points) à la clôture, à 19.145,14 points.

    L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part reculé de 1,20% (-18,41 points) à 1.518,39 points.

     

    ©REUTERS

  • Bonjour!

    Ceci démarre cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous suivre!

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés