"Les mesures de la BCE ne feront pas de miracles"

Les Bourses européennes sont reparties à la hausse ce mardi, malgré un ZEW en repli. Investor Day chez KBC. Joint venture entre Bekaert et Maccaferri. Telenet a acquis 50% de De Vijver Media. Ablynx a communiqué des résultats positifs d'une étude clinique. Galapagos fera le point sur sa stratégie et sa recherche. La Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,29%.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres économistes sur les réseaux sociaux... Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:27 C'est ici que nous clôturons ce Market Live. Bon match ! 

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi, des signes d'un possible regain d'activité des fusions-acquisitions en Europe ayant favorisé entre autres les valeurs de la santé et de la pharmacie.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,58% (+26,02 points) à 4.536,07 points. Le Footsie britannique a pris 0,18% et le Dax allemand 0,37%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 progressait de 0,39% et le FTSEurofirst 300 de 0,26% après deux séances de baisse.

Le Stoxx européen de la santé a pris 0,34% et des valeurs du secteur comme le suisse Actelion (+6,32%), le danois Novo Nordisk (+1,43%) ou le britannique Shire (+3,51%) figurent parmi les plus fortes progressions du FTSEurofirst 300. Shire a inscrit un nouveau record historique après les révélations de Reuters sur le mandat confié à Citi par le groupe pharmaceutique pour étudier d'evéntuelles offres d'achat. 

L'actualité des "M&A", surtout riche aux Etats-Unis, a occulté mardi les tensions en Irak, qui avaient provoqué le repli des marchés actions vendredi et lundi. Des intervenants estiment en outre que les dernières mesures de soutiende la Banque centrale européenne (BCE) devraient permettre de limiter tout replisupplémentaire. 

"Alors qu'en réalité, la croissance des bénéfices sera probablement plus faible que ce que nous prévoyions sur l'ensemble de l'année, le début d'année difficile en terme de profits devrait être occulté par les mesures annoncées par la BCE"
Andrew Arbuthnott,
responsable des grandes valeurs européennes chez Pioneer Investments

A la baisse, Alstom a cédé 1,24%, la plus mauvaise performance du CAC 40, au lendemain de la présentation de l'offre commune de Siemens et Mitsubishi Heavy Industries sur une partie de ses activités d'énergie, jugée complexe par plusieurs analystes. 

Au moment de la clôture européenne, la Bourse de New York était pratiquement stable : l'indice Dow Jones cédait quelques points, le Standard &Poor's 500 était inchangé et le Nasdaq Composite gagnait 0,22%. 

A la veille des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale, le marché a mal accueilli les statistiques des prix à la consommation aux Etats-Unis, qui ont enregistré en mai leur plus forte hausse en un an (+2,1% en rythme annuel, le deuxième mois de suite à 2% ou plus). Parallèlement, les mises en chantier sont ressorties sous le consensus.

Les statistiques de l'inflation profitent en revanche au dollar, qui prend 0,2% environ face à un panier de devises de référence tandis que l'euro revient sous 1,3550, ainsi qu'aux rendements obligataires américains.

Le pétrole progresse légèrement, autour de 113,75 dollars le baril pour le Brent et 107,10 pour le brut léger américain, les signes de rapprochement entre l'Iran et l'Occident atténuant l'impact des tensions liées àla situation en Irak. 

 

17:53

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant a annoncé mardi qu'il allait officiellement lancer cette semaine son offre d'achat à 53,5 milliards de dollars sur Allergan, permettant aux actionnaires du fabricant américain du traitement antirides Botox de recevoir les documents pour apporter éventuellement leurs titres à l'offre.

Allergan a rejeté cette offre jugée hostile, mais son principal actionnaire, le fonds d'investissement Pershing Square ,qui est allié à Valeant, compte s'adresser d'ici la fin du mois aux actionnaires du fabricant américain pour convoquer une réunion extraordinaire de son conseil d'administration afin de révoquer une "majorité" de ses administrateurs, a indiqué Valeant lors d'une présentation à des investisseurs.

Le fonds Pershing du milliardaire américain Bill Ackman, qui détient 9,7% des actions d'Allergan, doit obtenir au total le soutien de 25% des actionnaires du fabricant américain pour convoquer une réunion extraordinaire de son conseil.

"Nous croyons que les actionnaires devraient pouvoir exprimer leur opinion et nous sommes persuadés que nous verrons les actionnaires d'Allergan et de Valeant soutenir ce rapprochement"
Valeant

Cette réunion pourrait avoir lieu "en août ou au plus tard vers la fin de l'année", selon le canadien.

Après une première offre en avril à 45,6 milliards de dollars, ensuite relevée à 49,4 milliards de dollars, Valeant a porté sa proposition à 53,5 milliards de dollars il y a deux semaines.

Allergan a toujours refusé d'engager des discussions avec Valeant, un laboratoire dont l'ambition est d'intégrer le peloton mondial à grands coups d'acquisitions.

L'objectif ultime du canadien est d'amener le conseil d'administration d'Allergan à négocier avec lui pour parvenir à un accord qui scellerait leur mariage.

Ce rapprochement créerait un géant dans l'ophtalmologie et les cosmétiques et permettrait aussi au groupe canadien de mettre la main sur le Botox, dont les ventes (2 milliards de dollars par an) sont en constante progression.

 

 

 

 

17:35 | Clôture des marchés européens

Express

CAC 40 : 0,58%

BEL 20 : 0,54%

AEX : 0,49%

DAX : 0,37%

FTSE 100 : 0,18%

--

Stoxx Europe 50 : 0,25%

Stoxx Europe 600 : 0,23%

 

17:19

David Cameron: Insurgency by religious extremists in Syria and Iraq is the most serious threat Britain faces today— Peter Hoskins (@PeterHoskinsSky) June 17, 2014

 

17:10

Le gouvernement italien a demandé à ArcelorMittal d'envisager d'investir dans l'usine sidérurgique en difficulté d'Ilva, à Tarente dans les Pouilles, a déclaré mardi Lakshmi Mittal, le directeur général du numéro un mondial de l'acier.

"Nous avons été invités par le gouvernement italien à jeter un oeil. Cela ne veut pas dire qu'on va l'acquérir"
ArcelorMittal

Le groupe prendra le temps qu'il faudra pour analyser ce dossier particulièrement compliqué du fait de ses implications sociales, politiques et économiques, a ajouté Lakshmi Mittal.

Le complexe sidérurgique d'Ilva est le premier d'Europe par ses capacités et il est aussi l'un des principaux employeurs du sud de l'Italie. Son existence est menacée par ses pertes qui se montent à 60 ou 80 millions d'euros par mois selon la fédération italienne de l'acier Federacciai. 

 

 

16:44 L'avis de BNP Paribas sur la haussee de l'inflation américaine

#EcoFlash : #Etats-Unis : Accélération de l’inflation : pas de panique !: Les données confirment des perspecti... http://t.co/B3pKbdPBTE— etudeseco bnpparibas (@EtudesEco_BNPP) June 17, 2014

 

16:41 AT&T sera l'opérateur exclusif du smartphone d'Amazon qui devrait être lancé mercredi aux Etats-Unis, rapporte le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

Le 5 juin, le géant américain du commerce en ligne avait relancé les spéculations sur le lancement de son prochain produit phare, annonçant via une vidéo mystérieuse postée sur Youtube un "événement de lancement" le 18 juin à Seattle, qui sera animé par son directeur général Jeff Bezos.

Le Wall Street Journal et plusieurs blogs spécialisés croient savoir que le smartphone d'Amazon pourrait être équipé d'un écran 3D.

Les rumeurs de lancement d'un smartphone par Amazon circulent depuis des années mais les dirigeants du groupe se sont toujours montrés discrets sur le sujet.

AT&T était déjà le partenaire d'exclusif d'Apple en 2007 pour le lancement de l'iPhone, qui domine avec le Galaxy de Samsung Electronics ce marché hyper-concurrentiel.

AT&T s'est refusé à tout commentaire et personne n'a pu être joint dans l'immédiat au service de presse d'Amazon.

A Wall Street AT&T progresse de 0,31% à 14h30 GMT alors qu'Amazon reflue de 0,33%.

 

16:38

BREAKING: #GM CEO expects to begin processing claims related to faulty ignition switches by August 1 $GM— CNBCWorld (@CNBCWorld) June 17, 2014

 

16:32

" LA BCE PROLONGE LES OPÉRATIONS D’APPORT DE LIQUIDITÉ EN DOLLARS AU-DELÀ DU 31 JUILLET 2014" C'est la BNP qui va être contente...— Chris Chavagneux (@ChrisChavagneux) June 17, 2014

 

16:30

La décision de la Banque centrale européenne (BCE) de lancer de nouvelles injections de liquidités à long terme dans le but de faciliter le crédit bancaire n'aura pas l'effet escompté en dépit de la forte demande attendue, montre mardi une enquête de Reuters.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a annoncé le 5 juin une série de nouvelles mesures d'assouplissement de la politique monétaire qui inclut une baisse des taux à de nouveaux plus bas historiques et de nouveaux prêts à long terme aux banques, les TLTRO (Targeted Long-Term Refinancing Operations).

Mais même en prenant en compte ces nouvelles mesures, les économistes estiment désormais à 20% la probabilité de voir la zone euro tomber dans la déflation d'ici un an, contre 15% lors d'une enquête comparable il y a trois mois.

"Nous ne considérons pas qu'en elles-mêmes, les mesures de la BCE feront des miracles. Elles ne font que répondre à une éventuelle pénurie de liquidités, mais elles n'apportent aucun soulagement aux banques en termes de capitaux"
Elwin de Groot,
économiste de Rabobank

Trente des 36 économistes interrogés ayant répondu à une question sur les montants que pourraient emprunter les banques dans le cadre des TLTRO ont dit tabler sur un chiffre au moins 200 milliards, soit la moitié des 400 milliards offerts par la BCE.

 

 

16:22 Le trading à haute fréquence (HFT) en un graphique

The problem with HFT explained in one chart http://t.co/HRmiXkXfkq pic.twitter.com/inOeGGDQu1— zerohedge (@zerohedge) June 17, 2014

 

16:20

La Commission européenne s'apprête à accorder un feu vert sans condition à la fusion entre les distributeurs spécialisés britanniques Carphone Warehouse et Dixons Retail, a-t-on appris mardi auprès de deux sources au fait du dossier.

Carphone, premier distributeur européen de téléphonie mobile, et Dixons, deuxième chaîne d'électronique grand public sur le continent, avaient annoncé le 15 mai leur projet de fusion d'un montant de 3,8 milliards de livres (4,8 milliards d'euros).

Les services de la concurrence de l'UE ont notamment enquêté au Royaume-Uni pour savoir si ce rapprochement aurait une incidence sur les prix des téléphones mobiles, selon des sources.

Dixons détient les enseignes Currys et PC World en Grande-Bretagne ainsi que les chaînes Elkjop dans les pays nordiques et Kotsovolos en Grèce.

Antoine Colombani, porte-parole de la Commission pour les affaires de concurrence, s'est refusé à tout commentaire. La CE a fixé au 25 juin la date butoir pour sa décision. 

 

15:57 Wall Street est reparti à la hausse

S&P green. Thanks USDJPY— zerohedge (@zerohedge) June 17, 2014

 

15:45

L'action du groupe pharmaceutique britannique Shire a atteint un nouveau plus haut historique mardi, les investisseurs s'attendant à un rachat de l'entreprise, dont Reuters a révélé qu'elle avait mandaté Citi pour étudier d'éventuelles offres.

Les acquéreurs potentiels pourraient être attirés par le fait que Shire est imposable en Irlande, où le taux effectif d'imposition des bénéfices est l'un des plus bas au monde, mais aussi par le portefeuille de médicaments du groupe, en développement rapide.

Des sources proches du dossier ont déclaré que Shire s'attendait à recevoir des propositions de rachat après la vague récents de fusions-acquisitions dans le secteur, motivées en premier lieu par des considérations fiscales.

Shire est un cas relativement rare dans le secteur, avec une taille moyenne en terme de capitalisation boursière (35,3 milliards de dollars lundi soir selon les données Thomson Reuters) et un capital qui n'est pas verrouillé, ce qui en fait une cible récurrente de spéculations sur un possible rachat.

Ces spéculations ont été relancées depuis avril et la tentative avortée de Pfizer de mettre la main sur AstraZeneca.

Des banquiers connaisseurs du secteur estiment que Shire pourrait intéresser des groupes américains comme Bristol-Myers Squibb, Amgen, Abbvie, Gilead ou Biogen.

Shire lui-même a réalisé plusieurs acquisitions ces dernières années ; l'an dernier, il s'est emparé de Viropharma, un spécialiste des maladies rares, pour 4,2 milliards de dollars, la plus grosse opération de croissance externe de son histoire.

 

15:42

Shares in Gazprom, Russia's & the world's largest gas producer, fall on report of Europe pipeline fire, then recover pic.twitter.com/5Ptgbimsnn— Ryan Chilcote (@ryanchilcote) June 17, 2014

 

15:37

Les dirigeants du secteur pétrolier espèrent que la production irakienne d'or noir restera épargnée par l'offensive jihadiste, même si certains reconnaissent que la situation est très préoccupante.

Interrogé mardi en marge du congrès pétrolier mondial, qui se tient à Moscou, sur les violences qui secouent de nouveau l'Irak, le directeur général de BP, Bob Dudley, a estimé que "ce sont de terribles événements qui auront de profondes implications".

Cependant, "pour le moment, les implications en ce qui concerne la production pétrolière semblent limitées", a-t-il expliqué à la presse, rappelant qu'hormis les champs du Kurdistan irakien, tout au nord du pays, qui sont contrôlés par les autorités locales, "la majorité de la production de pétrole (irakienne) est située dans le sud, très loin des troubles actuels".

"Pour le moment, la production n'est pas affectée. Et je ne crois pas que ce genre de difficultés et d'instabilité va s'étendre jusqu'au sud du pays", mais "nous devrions tous êtres très préoccupés par ce qui est en train de se produire"
Bob Dudley,
Directeur général de BP

En Irak, BP participe à un projet visant à développer la production du gisement pétrolier géant de Roumaïla, situé près de Bassorah, dans le sud du pays.

"Nous sommes très loin des troubles et la production augmente à la demande du gouvernement", mais "nous sommes bien sûr très vigilants et avons retiré de là-bas des employés non essentiels", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l'Opep, Abdallah El-Badri, également présent à Moscou, relativise la tension observée ces derniers jours sur les cours du pétrole, remontés à des sommets depuis neufs mois.

"Pour l'instant, les installations pétrolières dans le sud sont intactes, et (tant qu'elles n'auront pas été attaquées), ce que vous voyez n'est que pure spéculation", a-t-il commenté.

"Nous allons continuer à suivre la situation de près", et "nous sommes prêts à agir en cas d'interruption majeure", mais la question d'une éventuelle utilisation des réserves stratégiques de pétrole est prématurée
Maria van der Hoeven,
Directrice exécutive de l'Agence internationale de l'énergie (AIE)

Les pays membres de l'AIE, agence énergétique de l'OCDE qui regroupe notamment les Etats-Unis, de nombreux pays européens et le Japon, disposent de réserves dans lesquelles ils peuvent décider de puiser de manière coordonnée en cas de risque de pénurie de pétrole.

 

15:30 | Opening Bell : Wall Street ouvre en légère baisse (Dow Hones -0,15% et Nasdaq -0,12%)

[Market Open] Stocks decline after housing starts, price data: http://t.co/OBv3qznc1s— CNBC (@CNBC) June 17, 2014

 

15:21 Quelques minutes avant le début des transactions à New York, les futures sur les principaux indices américains sont en léger repli. 

15:01 Ce n'était plus arrivé depuis plus d'un an. Ce mardi, l'Etat belge a refinancé une petite partie de sa dette à court terme à un taux d'intérêt négatif. La Belgique a émis des certificats de trésorerie à trois mois à concurrence de 482 millions d'euros, assortis d'un taux d'intérêt moyen de -0,026% contre un taux moyen de 0,06% lors de sa précédente émission comparable, selon les informations diffusées par l'Agence de la dette mardi. L'article complet de mon collègue Philippe Galloy se trouve ici. 

14:53 Les mises en chantier de logements et les permis de construire ont diminué plus qu'attendu aux Etats-Unis en mai. Les mises en chantier ont baissé de 6,5% à 1,001 million en données annualisées et celles d'avril ont été révisées à la baisse, ne montrant plus désormais qu'une progression de 12,7% contre +13,2% annoncé initialement. Les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre de 1,034 million pour mai.

14:33 Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté plus nettement en mai que les mois précédents et ont dépassé les attentes des analystes. L'indice des prix à la consommation a progressé de 0,4% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes s'attendaient, dans leur prévision médiane, à une hausse de 0,2%. C'est la plus forte hausse de l'indice des prix depuis février 2013, tirée par un renchérissement des loyers, de l'électricité, de l'alimentation comme de l'essence. En glissement annuel et en données brutes, l'inflation s'établit à 2,1%, au plus haut depuis octobre 2012, selon les statistiques du ministère du Travail.

Consumer prices rise sharply again in May http://t.co/uFREe6RAv9— MarketWatch (@MarketWatch) June 17, 2014

14:24 D’après une étude universitaire qui a passé au crible des centaines d’opérations de fusions et acquisitions entre 1996 et 2012, un quart d’entre elles ont donné lieu a des délits d’initié

Study suggests that 25% of all public M&A transactions involve insider trading. Is that surprisingly high or low? http://t.co/mz5s5G5yNi— Bespoke (@bespokeinvest) June 17, 2014

14:12 Voici des changements d'avis d'analystes financiers sur des valeurs françaises:

A savoir

>Airbus Group. Berenberg. Initiation de couverture avec une recommandation à "acheter". Objectif de cours  de 60,5 euros.

>Alstom. Deutsche Bank. Recommandation à "conserver". Objectif de cours relevé à 29,5 contre 24 euros.

>Aperam. Société générale. Recommandation à "acheter". Objectif de cours relevé à 31 contre 27 euros.

>Eramet. Société générale. Recommandation relevée à "acheter" contre "conserver". Objectif de cours relevé à 115 contre 98 euros.

>Iliad. Raymond James. Recommandation abaissée à "sous-performance" contre "performance en ligne".

>Orange. Raymond James. Recommandation relevée à "surperformance" contre "performance en ligne".

>Safran. Berenberg. Initiation de couverture avec une recommandation à "acheter". Objectif de cours de 62,5 euros.

>Seche Environnement.
*Gilbert Dupont. Recommandation abaissée à "vendre" contre "alléger". Objectif de cours réduit à 25,5 contre 33,1 euros.
*Oddo Securities. Recommandation abaissée à "neutre" contre "acheter". Objectif de cours réduit à 30 contre 40 euros.

 

14:00

Le groupe danois de transport maritime A.P. Moller-Maersk a annoncé mardi l'abandon du projet P3 d'alliance entre sa filiale Maersk Line, le français CMA CGM et le suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), faute d'avoir obtenu le feu vert du ministère chinois du Commerce.

Le projet, annoncé en juin de l'an dernier, visait à regrouper environ 250 navires des trois compagnies sur certaines liaisons, dans le but de réduire les coûts.

"C'est très mauvais pour Maersk. Ils ne parviendront pas à réaliser environ un milliard de dollars de réductions de coûts, l'équivalent de 5-6% de leurs coûts unitaires"
Jacob Pedersen,
analyste de Sydbank

L'action A.P. Moller-Maersk perdait 4,56% à la Bourse de Copenhague vers 11h40 GMT.

CMA CGM a déclaré dans un communiqué que les trois compagnies prenaient acte de la décision des autorités chinoises et qu'elles la respectaient.

 

 

13:56

From OECD: venture capital investment in different countries pic.twitter.com/q8YvYq6CwI— Bart Van Craeynest (@BVanCraeynest) June 17, 2014

 

13:52

Les offres de reprise d'Alstom présentées par General Electric et Siemens-Mitsubishi Heavy Industries doivent encore être améliorées, a fait savoir mardi à l'Elysée au terme d'une matinée consacrée à ce dossier.

Lors d'une réunion organisée à leur demande à la présidence, le tandem germano-nippon Siemens-Mitsubishi a présenté à François Hollande et aux ministres concernés leur projet d'alliance avec Alstom dans l'énergie, concurrent de l'offre ferme de rachat déposée par l'Américain GE et qui s'inscrit dans une logique de partenariat défendue par l'Etat français.

"Les discussions vont encore continuer cette semaine entre l'Etat et les différentes entreprises. Les offres doivent être améliorées. Tant qu'il sera possible, nous souhaitons qu'elles le soient"
L'Elysée

Le président du directoire du groupe allemand, Joe Kaeser, a opposé une fin de non recevoir à cette remarque, jugeant l'offre franco-nippone acceptable en l'état.

"Pourquoi une offre qui est déjà supérieure devrait-elle être améliorée ? Il n'y a aucune raison pour le moment de discuter de cela"
Joe Kaeser,
Président du directoire de Siemens

Dans ce dossier, l'Elysée continue d'afficher sa neutralité dans l'espoir d'obtenir davantage sur les trois critères qui lui tiennent à coeur : l'emploi, la localisation des activités et l'indépendance énergétique.

La présidence a annoncé la poursuite des négociations, y compris avec l'américain GE, qui "doit revenir vers nous au cours des prochains jours", a fait savoir un conseiller.

Les groupes allemand et japonais proposent sept milliards d'euros en numéraire pour reprendre certains actifs d'Alstom, mais aussi la création de coentreprises garantissant le maintien d'une importante présence du français dans l'énergie.

GE propose de son côté de racheter la totalité de la branche énergie d'Alstom pour 16,9 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros au change actuel) dans le cadre d'une offre ferme sur laquelle le groupe français doit se prononcer d'ici au 23 juin.

 

 

13:45 Changements de recommandation pour Petercam:

  • passe de "Accumuler" à "Conserver" pour Galapagos et réduit son objectif de cours à 18,75 euros
  • abaisse son conseil pour Befimmo à "Conserver"
  • augmente légèrement son objectif de cours pour Ablynx à 11,20 euros (contre 11 euros auparavant)

 

13:34 

Lloyds Banking Group a rétréci à 250-270 pences la fourchette du prix d'introduction en Bourse de sa filiale TSB Banking Group <IPO-TBS.L>, ont déclaré mardi à Reuters des sources proches du dossier.

L'une d'elles a dit que l'IPO était "largement sursouscrite" à ce niveau de prix.

Lloyds avait à l'origine établi une fourchette de 220 à 290 pences pour la mise sur le marché de 25% du capital de TSB, équivalent à 0,7 à 0,9 fois la valeur comptable.

Le jalon bas de la nouvelle fourchette valorise la banque à 1,3 milliard de livres (1,63 milliard d'euros), soit 0,8 fois la valeur comptable.

 

12:52 Alors que nous ne sommes pas encore à la moitié de l'année, le montant total des fusions et acquisitions (M&A) aux Etats-Unis se rapproche de celui enregistré sur toute l'année 2007. 

The M&A market is going nuts. We haven't seen this kind of activity since 2007... http://t.co/aHwZLyKSA3 pic.twitter.com/n9j8pTSfab— CNNMoney (@CNNMoney) June 17, 2014

12:21 Le chat de L'Echo, c'est dans quelques minutes. Rejoignez-nous pour discuter de l'actualité boursière du jour!

12:12 

BREAKING: Siemens, Mitsubishi bid values Alstom Energy at EU14.2B— Bloomberg TV (@BloombergTV) June 17, 2014

12:02 Voici un petit point sur la situation des marchés :

A savoir

*Les marchés européens ont ouvert dans le vert et on gardé le cap tout au long de la matinée et cela en dépit d’un indicateur Zew non seulement en baisse pour le 6e fois d’affilée mais également inférieur aux attente.

*Vers midi, le Bel 20 progressait de 0,3% à 3151,38 points, le CAC 40 de 0,4%, l’AEX de 0,45%, le Dax de 0,69% et l’Euro Stoxx 50 de 0,48%.

*Au niveau des valeurs belges, Delta Lloyd est en tête du Bel 20 avec un gain de 1,1% suivie par Telenet (+0,9%). Hors Bel 20, Ablynx signe une progression de 3,6% tandis que Galapagos dérape de 6,2%.

*L’euro est en baisse (-0,08%) par rapport au dollar à 1,3562 dollar.

*L’once d’or cède du terrain à 1266 dollars (-0,47%).

11:40 Le sentiment des investisseurs et des analystes financiers en Allemagne s'est dégradé en juin, pour le sixième mois consécutif, retombant à son plus bas niveau en un an et demi environ, montre l'indice ZEW publié mardi.

Signe que la croissance de la première économie d'Europe pourrait ralentir au deuxième trimestre, l'indice baisse encore ce mois-ci à 29,8, contre 33,1 en mai, alors que les économistes interrogés l'attendaient en moyenne à 35.

11:14 Le titre Alstom cède 1,3% en Bourse ce matin après les détails de l'offre conjointe de Siemens et Mitsubishi.

"Il y a une déception très claire sur le marché quant à l'offre matérialisée par MHI et Siemens. Le marché attendait idéalement une contre-offre avec un prix comparable ou supérieur à celle de GE".
Un vendeur d'actions parisien

10:37 AB InBev et Syngenta ont conclu un accord de partenariat pour la sécurisation de l'approvisionnement de l'orge de brasserie, un ingrédient de base dans la production de bière. Plus d'infos dans ce communiqué

10:23 Galapagos qui doit faire le point cet après-midi sur sa recherche et sa stratégie perd plus de 5% en Bourse. En cause: un communiqué publié ce matin. Selon Jan De Kerpel, le spécialiste des biotechs de KBC Securities les deux éléments à en retenir sont que la phase II du GLPG974 pour le traitement de la colite ulcéreuse n'a pas montré d'amélioration clinique tandis que le "lead project" GLPG634 pour le traitement de la maladie de Crohn souffre de retard dans la transmission des données. 

09:48 Le secteur automobile en Europe est bien orienté, avec un indice en hausse de 1,1%, plus forte hausse sectorielle en Europe, soutenu par la hausse de 4,5% des ventes de voitures dans l'Union européenne en mai. Renault, qui s'est distingué avec un bond de 18,8% de ses ventes parrapport à mai 2013, progresse de 1,84% en Bourse, plus forte hausse du CAC 40.

09:37 Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, engagé dans de vastes cessions d'actifs, a annoncé  la vente de la majeure partie de sa participation au sein du groupe australien Woodside Petroleum pour 5 milliards de dollars. A l'issue de cette cession, la part de Shell passera de 23,1% à environ 4,1%.

Son concurrent BP a, de son côté, annoncé un contrat de fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) à long terme avec la compagnie pétrolière chinoise CNOOC. Il s'agit d'un contrat sur 20 ans d'une valeur totale de 20 milliards de dollars.

09:23 La banque Degroof a relevé son objectif de cours sur UCB à 58 euros contre 55 euros avant. La recommandation reste à "réduire". Degroof a également repris le suivi de Fluxys Belgium avec une recommandation à "vendre" et un objectif de cours de 24,75 euros.

L'action UCB ces cinq dernières années.

09:02 Les marchés européens ont emboîté le pas à Wall Street et à la Bourse de Tokyo et ont donc ouvert sur une note positive. Dans les premiers échanges, le Bel 20 s'adjugeait 0,32% à 3151,92 points, le CAC 40 0,3%, l'AEX 0,45%, le Dax 0,32% et l'Euro Stoxx 50 0,29%.

Aux valeurs, Ablynx gagne près de 4% et Cardio3 1,9%. Galapagos pour se part se replie de 3,12%.

08:42 Les entreprises restent très friandes d'obligations pour se financer ce qui s'explique par des taux d'intérêt historiquement très bas. C'est la cas d'Unibail-Rodamco, le leader européen de l'immobilier commercial qui souhaite lever 435 millions d'euros via des obligations susceptibles d'être remboursées en actions. 

Unibail-Rodamco lance une émission d’Ornane d’au moins 435 M€ http://t.co/z5iaTpYg9a— Business Immo (@businessimmo) 17 Juin 2014

08:39 La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,29% mardi, opérant un rebond après ses fortes baisses de la veille, la plupart des investisseurs continuant néanmoins à jouer la prudence face aux tensions géopolitiques au Moyen-Orient et en Ukraine. L'indice Nikkei a gagné 42,68 points à 14.975,97 et le Topix, plus large, a pris 3,52 points (+0,29%) à 1.238,20 points.

08:27 Bekaert a conclu une coentreprise avec Maccaferri afin de proposer des solutions globales en matière de renforcement de construction pour des projets d'infrastructure souterraine tels que des tunnels pour trafics routier et ferroviaire, des tunnels de métro,....Aucun détail financier sur ce joint-venture n'a été divulgué. Le communiqué de Bekaert se trouve ici.

08:11 C'est le Investor Day aujourd'hui chez KBC. A cette occasion le groupe financier signale qu'il envisage d'accélérer le remboursement des aides reçues des autorités publiques et d'effectuer le dernier versement en 2017 au plus tard au lieu de fin 2020 comme prévu avec la Commission européenne. 

KBC intends to accelerate its repayments of State Aid to end 2017 at the latest #KBCInvestorDay http://t.co/o5S15iAIXj— KBC Group (@kbc_group) June 17, 2014

07:57 Telenet qui vient de renoncer au réseau de téléphonie 3G (lire plus d'infos ici) a acquis 50% dans De Vijver Media qui exploite les chaînes de télévision VIER et VIJF en Flandre. Cette transaction a été réalisée vie l'acquisition des parts de Sanoma pour 26 millions d'euros et par un investissement de 32 millions d'euros dans le groupe. Le communiqué complet se trouve ici.

 

07:52 Le dossier Alstom sera également au centre de toutes les attentions ce mardi. Voici le programme annoncé:

A savoir

-->09h40 Réunion à l'Elysée sur Alstom avec François Hollande et les ministres concernés.

-->10h25 François Hollande reçoit les présidents de Siemens et de Mitsubishidans le cadre de leur offre sur Alstom.

-->17h : Audition à l'Assemblée nationale de Joe Kaeser, président dudirectoire de Siemens et de Shunichi Miyanaga, PDG de MitsubishiHeavy Industries.

07:49 Les Bourses européennes devraient se stabiliser mardi à l'ouverture, rattrapant comme Wall Street une petite partie de leurs pertes des dernières séances, dans un contexte qui reste dominé par l'aversion au risque face à l'escalade de la violence en Irak et le conflit entre la Russie et l'Ukraine autour du gaz. D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40  pourrait gagner jusqu'à 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,3% également et le FTSE à Londres 0,2%. 

07:33 La journée de lundi a été marqué, au niveau de la Bourse de Bruxelles par Cardio3 et son alliance avec un groupe de Hong Kong. Ce début de matinée reste rythmé par les biotechs belges.

Ablynx a fait état de résultats positifs pour son étude clinique en phase II du Caplacizumab, un candidat traitement qui vise à soigner un dérèglement rare du système de coagulation sanguine. 

#Ablynx achieves positive results in the Phase II TITAN study with the anti-vWF Nanobody®, caplacizumab - register for today's webcast at...— Ablynx (@AblynxABLX) 17 Juin 2014

De son côté,Galapagos, pour sa part,  va faire le point, à New York sur sa recherche, sa stratégie, son portefeuille et sur plus de 35 programmes de recherche et développement. 

 

07:31 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo. Je (Stéphane Wuille) vous tiendrai informé des principaux événements de cette séance de Bourse jusqu'à l'ouverture de Wall Street. A ce moment-là, c'est mon collègue, Jehan Goffin, qui prendra le relais.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés