1. Les marchés
  2. Live blog
live

Hausse symbolique en clôture en Europe, le Bel 20 à la traîne

Les principaux indices européens ont fini en très faible hausse, les investisseurs restant partagés entre l'espoir d'un soutien monétaire et les craintes liées aux risques pour l'économie mondiale. A Bruxelles, le Bel 20 a reculé, lesté par Ontex, ING et AB InBev.
  • A l'agenda vendredi

    Notre couverture en direct des marchés de ce jeudi se clôture, merci de nous avoir été fidèles!

    Vous pouvez retrouver ici les principaux événements à suivre ce vendredi 14 juin. Les chiffres de la production industrielle chinoise de mai retiendront l'attention, tout comme les ventes de détail aux Etats-Unis le mois dernier.

    Nous vous fixons rendez-vous demain dès 7h30 pour une nouvelle édition du Market Live!

  • Voici les débriefings de la séance boursière de ce jeudi

    Journée contrastée sur les places boursières européennes. Les principaux indices ont fini en hausse mais c'est une hausse symbolique de 0,01% pour le Cac 40  et le FTSE 100 . A Bruxelles, le Bel 20  est quant à lui resté à la traîne, cédant 0,25%, affecté par les reculs d'ING , AB InBev  ou encore Ontex .

  • Clôture en Europe

    Bel 20: -0,25% à 3.492,15 points

    AEX: -0,05% à 555,85 points

    Cac 40: +0,01% à 5.375,63 points

    Dax: +0,44% à 12.169,05 points

    FTSE 100: +0,01% à 7.368,57 points

  • Microsoft proche d'un sommet historique

    L'action Microsoft  a brièvement dépassé son plus haut cours de clôture (qui remonte à lundi dernier à 132,60 dollars) en atteignant 133 dollars en début de séance. Le titre du géant de l'informatique fluctue désormais autour de 132,40 dollars. Il avait atteint un record en séance à 134,24 dollars mardi.

  • Red Robin met un de ses actionnaires en appétit

    L'action du groupe américain Red Robin , qui exploite une chaîne de restaurants spécialisés dans les hamburgers de qualité, est en forte hausse à Wall Street: elle gagne plus de 23%, après avoir pris jusqu'à 31,11% en début de séance.

    Vintage Capital, qui détient déjà près de 12% du groupe, a déclaré envisager l'acquisition des actions qu'il ne détient pas encore, à un prix de 40 dollars par titre, contre un cours d'environ 31 dollars actuellement. L'actionnaire soutient qu'il existe un manque de confiance dans la direction et souligne la piètre performance opérationnelle et boursière passée de Red Robin.

  • Wall Street ouvre en hausse

    La Bourse de New York entame la séance sur une note positive. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  monte de 0,35% et le Nasdaq  avance de 0,44%.

  • Les principales valeurs à suivre à Wall Street

    * ALIBABA - Le géant chinois du commerce en ligne a discrètement déposé une demande de cotation secondaire à la Bourse de Hong Kong, une opération qui pourrait intervenir au troisième trimestre, a appris Reuters de source directement informée du dossier.

    * WALMART a annoncé mercredi une refonte d'ampleur de Jet.com, un distributeur en ligne racheté en 2016 pour 3,3 milliards de dollars et pour lequel il supprime le poste de président. Jet.com sera intégré à la filiale de commerce électronique du premier distributeur mondial.

    * LULULEMON ATHLETICA a annoncé un chiffre d'affaires trimestriel meilleur que prévu, recueillant les fruits des mesures prises pour augmenter les ventes en boutique et en ligne. Le fabricant canadien de tenues de yoga et de sport a également relevé ses prévisions de résultats annuels. L'action, en hausse de près de 40% depuis le début année, gagne encore 6% en avant-Bourse.

    * LOCKHEED MARTIN a annoncé jeudi être en avance d'un an sur son plan de réduction de coûts visant à faire passer le prix unitaire de son avion de combat F-35A sous la barre de 80 millions de dollars.

    * GENERAL ELECTRIC - Fitch Ratings a confirmé la note "BBB+" du conglomérat et de sa filiale financière GE Capital, dont la perspective est négative.

  • L'Opep réduit sa prévision de hausse de la demande de pétrole

    L'Opep a annoncé avoir réduit sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en raison de la montée des tensions commerciales et elle a souligné le risque de voir les perspectives du marché s'assombrir encore. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole prévoit désormais une augmentation de 1,14 million de barils par jour (bpj) de la demande cette année, soit 70.000 bpj de moins qu'auparavant.

    "Les tensions commerciales globales en cours ont augmenté tout au long du premier semestre de l'année. D'importants risques à la baisse liés aux répercussions de l'escalade des tensions commerciales sur la croissance globale de la demande persistent."
    OPEP

  • Pékin lance son équivalent du Nasdaq

    La Chine a officiellement lancé son marché pour les valeurs technologiques, inspiré du Nasdaq auquel il entend offrir une alternative pour les entreprises chinoises les plus prometteuses. L'instance de régulation des marchés financiers chinoises a toutefois prévenu que ce STAR Market, très attendu, ferait face à de nombreux défis pour ses débuts.

    Doté d'un système d'enregistrement des introductions calqué sur le modèle du Nasdaq, le STAR Market sera le premier marché alternatif de Chine continentale autorisant la cotation d'entreprises ne dégageant pas encore de profits. Il s'affranchira aussi des règles pesantes imposées par les régulateurs sur le calendrier et les prix d'introduction, ce qui fait dire à certains banquiers et investisseurs qu'il constitue peut-être la réforme des marchés financiers la plus audacieuse à ce jour.

  • AB InBev ouvre une unité de cybersécurité en Israël

    Anheuser-Bush InBev (AB InBev)  , le premier brasseur mondial, a annoncé l'ouverture d'une unité de cybersécurité en Israël afin de mieux se prémunir contre un nombre croissant d'attaques informatiques.

    Le "hub" d'AB InBev de Tel Aviv sera dédié à l'analyse des menaces et des attaques potentielles, a déclaré Luis Veronesi, vice-président chargé de la sécurité mondiale et de la mise en conformité au sein du groupe belge, qui n'a pas précisé les détails financiers de l'opération.  "Avec une numérisation de plus en plus développée, nous devons être prêts à nous défendre contre tout", a-t-il ajouté.

  • La cotation de Xior va reprendre

    La FSMA annonce que la cotation de Xior  , suspendue ce matin suite à un placement privé, va reprendre à partir de 12h00.

    Quelque 411.499 actions ont été placées auprès d'une large base d'investisseurs institutionnels belges et internationaux au prix de 44,40 euros par action, ce qui représente une réduction de 0,04% par rapport au cours de clôture d'hier. Lien vers le communiqué

  • Le poids de l'euro s'est renforcé en 2018 après un creux historique

    Le rôle international de l'euro s'est renforcé l'an dernier et début 2019 après avoir connu un creux historique, confirmant son statut de deuxième devise mondiale derrière le dollar, selon un rapport publié par la BCE. La monnaie unique représentait 20,7% des réserves de change mondiales fin 2018, exprimées à taux de change constants, soit un gain annuel de 1,2 point de pourcentage.

    Le regain d'importance de l'euro est lié en partie à des facteurs externes, entre inquiétudes sur l'impact des tensions commerciales internationales - avec les augmentations de droits de douane croisées entre la Chine et les Etats-Unis - et défis pour le multilatéralisme, avec l'imposition de sanctions unilatérales, explique le rapport.

  • Zone euro: repli comme attendu de la production industrielle en avril

    La production industrielle de la zone euro a baissé en avril pour le deuxième mois consécutif, sous le coup d'une nette rechute en Allemagne et d'une diminution plus modeste en Italie, montrent les données publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. La production des Dix-Neuf a reculé de 0,5% par rapport à mars, un chiffre conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters, après une baisse révisée à -0,4% en mars (-0,3% en première estimation).

    Sur un an, la production a reculé de 0,4% en avril, moins que la baisse de 0,5% qui était prévue, après -0,7% en mars (révisé de -0,6%).

  • Le point sur les marchés après l'ouverture

    • Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse, la remontée des cours du brut contrebalançant les craintes latentes sur le conflit commercial entre les Etats-Unis et le Chine. À Paris, l'indice CAC 40 évolue en hausse de 0,03%. À Francfort, le Dax gagne 0,45% et à Londres, le FTSE prend 0,16%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,16%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,19%.
    • Les cours du pétrole, tombés la veille à des plus bas en cinq mois, rebondissent vivement après l'attaque présumée de deux pétroliers en mer d'Oman, un mois après un incident similaire qui avait touché quatre navires. Le baril de Brent, en hausse de 2,87%, revient autour de 61,70 dollars.
    • Le compartiment bancaire cède 0,32%, une baisse qui le fait accuser la plus mauvaise performance sectorielle du marché européen depuis le début de l'année en lieu et place du secteur des télécoms, qui gagne 0,67% jeudi. Ce dernier secteur bénéficie de la progression de 1&1 Drillisch (+9,4%), Telefonica Deutschland (+3,6%) et Vodafone (+1,4%) qui ont remporté des fréquences 5G en Allemagne après trois mois d'enchères.
    • Le taux à 10 ans cède près de deux points de base, autour de 2,108% tandis qu'en Europe, le rendement du Bund à 10 ans recule modestement, à -0,25%.

  • Degroof Petercam ajuste sa note sur Sipef

    En plus de KBC Securities (cf. post de 09h12), Degroof Petercam a également réduit son objectif de cours pour Sipef  , passant de 52 à 49 euros. "En raison des prix toujours bas de l'huile de palme, Sipef devait avertir que les résultats de 2019 seraient inférieurs de plus de 50% par rapport à 2018", a souligné l'analyste Frank Claassen.

    La recommandation reste à "conserver".

  • "Les investisseurs attendent de nouvelles impulsions"

    "La reprise de ces derniers jours a clairement perdu de son élan et les investisseurs attendent de nouvelles impulsions, lassés des sautes d'humeur et des menaces constantes du président américain"
    Milan Cutkovic
    analyste chez AxiTrader

  • Aurubis suspend un investissement de 100 millions d'euros à Olen

    La société allemande de fabrication de métal Aurubis   a annulé un investissement de 100 millions d'euros à Olen, évoquant des coûts trop élevés.

    Aurubis avait annoncé en 2017 un investissement de 320 millions d'euros dans un nouveau processus de production. La plus grande partie était destinée à une usine d'Hambourg, et environ un tiers à Olen (province d'Anvers). Le conseil d'administration a cependant décidé mercredi de suspendre l'enveloppe. Le montant est jugé trop élevé et le projet n'est plus considéré comme opportun financièrement.

  • Le vice-Premier ministre chinois demande plus de soutien à l'économie

    Les autorités chinoises de régulation devraient accroître le soutien à l'économie et assurer le maintien d'amples liquidités dans le système financier, a déclaré le vice-Premier ministre Liu He, laissant entendre que de nouvelles mesures sont en préparation pour soutenir l'activité économique mise à mal par les tensions commerciales avec les Etats-Unis. Pékin dispose de nombreux outils pour répondre aux défis qui se présentent, a expliqué Liu lors d'une conférence financière à Shanghai.

    Dans son numéro de jeudi, le journal China Daily, citant des économistes, écrit que la Chine va ajuster ses conditions de crédit dans les prochaines semaines, y compris en réduisant ses taux d'intérêt ou le niveau des réserves obligatoires des banques, pour contrer les "risques baissiers" en cas d'escalade des tensions commerciales.

  • La banque centrale suisse introduit un nouveau taux de référence

    La Banque nationale suisse (BNS) a annoncé qu'elle maintenait le cap expansionniste de sa politique monétaire, évoquant le "niveau élevé" du franc suisse, et a laissé en place son dispositif de taux négatif tout en introduisant un nouveau taux de référence en remplacement de la marge de fluctuation du taux Libor à 3 mois.

    "Désormais, elle prend et communique ses décisions de politique monétaire en fixant le niveau de ce taux", poursuit-elle, précisant que ce nouveau taux directeur, fixé à -0,75%, remplace la marge de fluctuation assignée au Libor à 3 mois qui était comprise entre −1,25% et −0,25%. Lien vers le communiqué

  • Les ventes de Tesco tournent au ralenti au premier trimestre

    Le géant britannique des supermarchés Tesco   a annoncé une très légère hausse de ses ventes au premier trimestre 2019-2020, en raison d'une activité mitigée au Royaume-Uni et malgré les bonnes performances du grossiste Booker.

    Les ventes pour la période de 13 semaines achevée le 25 mai ont augmenté de 0,4% à 13,98 milliards de livres, selon un communiqué du numéro un britannique du secteur. L'activité a reculé de 0,4% dans les supermarchés au Royaume-Uni, qui génèrent les deux tiers du chiffre d'affaires total, mais a progressé de 0,4% à périmètre comparable.

  • Thales intègre Gemalto à ses prévisions pour 2019

    Le spécialiste de l'électronique de défense et industrielle Thales   a annoncé de nouveaux objectifs financiers pour l'exercice 2019 afin de tenir compte de l'intégration effective depuis le 1er avril dernier de Gemalto, le fabricant de cartes SIM et de solutions de sécurité numérique acquis pour 4,8 milliards d'euros.

    Thales, qui visait initialement 16 milliards d'euros de prises de commandes en 2019, selon les chiffres dévoilés en février lors de l'annonce des résultats 2018, prévoit désormais un montant "légèrement supérieur à 18 milliards d'euros", a indiqué le groupe dans un communiqué. Le niveau de croissance organique du chiffre d'affaires de Thales s'établira, comme annoncé en février, entre 3% et 4%.

  • KBCS revoit sa note sur Sipef

    KBC Securities a réduit son objectif de cours pour Sipef  , passant de 60 à 57 euros. "Les messages véhiculés pendant l'assemblée générale mercredi n'étaient certainement pas positifs pour le sentiment à court terme, même si nous pensons que le cours de l'action le reflète déjà beaucoup", a expliqué l'analyste. "Nous avons ajusté nos estimations en conséquence afin de refléter la baisse de la production et des prix."

    La recommandation reste toutefois à "acheter".

    "Nous continuons d’apprécier Sipef pour la qualité de ses actifs et ses solides antécédents de gestion. Sipef est certainement un acteur de premier plan dans le secteur de l’huile de palme, qui traverse temporairement une période difficile. À plus long terme, nous pensons que les perspectives pour l'huile de palme sont bonnes et nous sommes convaincus que Sipef surperformera le secteur."
    KBC Securities

  • Argenx boosté par un broker

    Argenx   évolue largement en tête du Bel 20 ce jeudi matin, boosté par une nouvelle recommandation positive. Kepler Cheuvreux a entamé le suivi de la valeur avec un conseil à "acheter" et un objectif de cours fixé à 140 euros.

  • | OPENING BELL |

    BEL 20 -0,18%

    AEX -0,27%

    CAC 40 -0,28%

  • Les cours du pétrole en nette hausse

    Les cours du pétrole rebondissent suite à l'incendie d'un pétrolier dans le golfe d'Oman.

  • Le cours de l'action Xior suspendu

    La FSMA annonce la suspension du cours de l'action Xior   jusqu'à la publication des résultats du placement privé lancé ce jeudi matin. 

    Dans le cadre de l'acquistion d'un bâtiment à Louvain, la société immobilière a décidé d’acquitter une partie de ce prix d’achat au moyen d’un apport en nature. La SIR a donc émis 430.889 actions nouvelles au prix unitaire de 42 euros par action, soit une augmentation de capital de 18,1 millions d’euros.

  • Les actionnaires de Montea optent majoritairement pour un dividende en liquide

    Montea   a une nouvelle fois proposé à ses actionnaires un dividende optionnel cette année. Au total, 43% des coupons n°21 (qui représentent le dividende de l'exercice 2018) ont été échangés contre de nouvelles actions.

    De ce fait, 120.006 nouvelles actions ont été émises pour un prix d'émission total de 8,7 millions d'euros, dans le cadre du capital autorisé. Dorénavant, le capital social de Montea sera donc représenté par 15.782.594 actions. Les droits à dividende qui n'ont pas été apportés seront payés en liquide. Le total net à distribuer s'élève à 11,5 millions d'euros. Lien vers le communiqué

  • Allemagne: le taux d'inflation confirmé à +1,3% en mai

    La hausse de l'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmée à 1,3% en mai en Allemagne en variation annuelle, a annoncé Destatis, l'office fédéral de la statistique. D'un mois sur l'autre, l'inflation est confirmée à +0,3%.

    En données non harmonisées, la hausse des prix à la consommation ressort à 0,2% d'un mois sur l'autre et à 1,4% sur un an.

  • Nouvelle acquisition pour Xior

    Xior Student Housing  annonce un accord relatif à l'acquisition de la résidence pour étudiants "Studax" à Louvain. La valeur d'investissement totale de cette acquisition s'élève à 29,75 millions d'euros environ, avec un rendement initial attendu de 5,40 %.

    Par conséquent, Xior a négocié le droit d'acquitter le prix d'achat, en tout ou en partie, au moyen d'un apport en nature, ce qu'elle a fait immédiatement ce matin. À la suite de cet apport qui a généré une augmentation de capital de 18.097.363,01 euros environ (prime d'émission comprise), 430.889 nouvelles actions Xior ont été émises. Le prix d'émission s'élève à (montant arrondi) 42,00 euros par action. Lien vers le communiqué

  • "Les préoccupations commerciales vont persister à court terme"

    "Les préoccupations commerciales vont probablement persister à court terme. Les marchés boursiers mondiaux ne devraient pas connaître de mouvements majeurs avant le sommet du G20 (des 28-29 juin) lors duquel les présidents américains et chinois pourraient se rencontrer"
    David Madden
    chez CMC Markets

  • Le point sur les marchés avant l'ouverture

    • Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse, les incertitudes sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine restant le principal élément décourageant la prise de risque. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,26% à l'ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,25% et le FTSE à Londres de 0,27%.
    • La prise de risque devrait également être réduite au minimum dans l'attente la semaine prochaine de plusieurs rendez-vous de politique monétaire, à commencer par la réunion de la Réserve fédérale dont les marchés anticipent une baisse de taux dans les mois à venir. La hausse modérée des prix à la consommation aux Etats-Unis pourrait fournir un argument supplémentaire en faveur de ce scénario.
    • L'indice dollar recule modestement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui se rapproche de 1,13. Le manque d'appétit pour le risque profite aux valeurs refuges comme le yen et le franc suisse, en hausse d'environ 0,2% face au dollar.
    • Les cours pétroliers rebondissent au lendemain d'une importante baisse consécutive à la réduction des prévisions de demande mondiale de l'Agence américaine sur l'énergie (EIA) et à la hausse surprise des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis.

  • Proximus, Telenet et les médias s'allient dans la data contre les Gafa

    Proximus  , Telenet  , Rossel, De Persgroep, Mediahuis, la RTBF, RTL, la VRT, et SBS vont étudier le partage de leurs données publicitaires. Objectif? Mieux cerner le consommateur. Et peser face à Google et Facebook qui s’accaparent 80% des revenus pubs en ligne.

  • Résultats cliniques positifs pour Bone Therapeutics

    Bone Therapeutics   annonce qu’à l’issue d’une période de suivi de 12 mois, son produit de thérapie cellulaire allogénique, ALLOB, a complété avec succès l’essai de phase IIa mené chez des patients ayant subi une opération de fusion vertébrale.

    Les données radiologiques obtenues par tomodensitométrie (CT-scans) sur une période de 12 mois attestent de la réussite de la fusion des vertèbres lombaires (p<0,001) chez 22 des 30 patients (73,3%), tandis que les 8 patients restants présentaient des signes de formation osseuse. Sur les 15 premiers patients ayant déjà atteint la période de suivi de 24 mois, 13 d’entre eux (86,7%) présentaient une fusion réussie. Lien vers le communiqué

  • La course à la succession de Theresa May va faire ses premières victimes

    Les députés conservateurs britanniques commencent ce jeudi l'écrémage des candidats à la succession de la Première ministre Theresa May, une course de plusieurs semaines dominée par la question du Brexit et que l'imprévisible eurosceptique Boris Johnson a entamée en pole position.

    Ce processus a lieu en deux temps: les 313 députés conservateurs s'expriment d'abord sur les candidats lors d'une série de votes à bulletin secret jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux, avant que les 160.000 membres du parti ne départagent les finalistes, d'ici la fin juillet. Le premier tour du vote des députés tory aura lieu ce jeudi entre 09H00 et 11H00 GMT, les candidats obtenant moins de 17 voix étant éliminés.

  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous! Bienvenue sur le "Market Live" de L'Echo, où vous pourrez suivre en direct les principales tendances de l'actualité économique et financière de ce jeudi 13 juin 2019.

    Au menu : les chiffres de l’inflation en Allemagne en mai, l’examen de la situation économique et monétaire de la Banque Nationale suisse, la production industrielle de la zone euro en mai, le rapport mensuel de l’Opep, et les prix import-export aux Etats-Unis en mai.

    Du côté des entreprises, Asit Biotech tient son assemblée générale. Dernier jour pour l’augmentation de capital d’Elia, au prix de 57 euros par action. A l’étranger, journée investisseurs pour Unibail – Rodamco, Imerys et Soitec.

Plus sur Les Marchés

Echo Connect