1. Les marchés
  2. Live blog
live

"Les résultats des entreprises européennes attendus en baisse de 13%"

Les Bourses européennes ont clôturé la séance sans réelle tendance. A Bruxelles, le Bel 20 a cédé 0,61%, plombé par Umicore (-4,79%) dont les prévisions ont déçu les investisseurs.
  • CLOSING BELL

    Bel 20 -0,61% à 3.588,30 pts

    DAX +0,09% à 10.710,73 pts

    CAC 40 -0,09% à 4.536,07 pts

  • IPO en vue pour les activités US d'Altice

    Le groupe européen Altice , propriété du milliardaire franco-isréalien Patrick Drahi, envisage d'introduire en Bourse en 2017 sa filiale américaine, qui comprend les câblo-opérateurs Cablevision et Suddenlink, a indiqué vendredi à l'AFP une source bancaire.

    Cette opération a pour but de lever des fonds qui aideraient à financer la croissance américaine du groupe via de nouvelles acquisitions, a ajouté la source sous couvert d'anonymat.

  • "Le rendez-vous tant attendu de la semaine en Europe n'a pas délivré de surprises. La BCE n'a pas ajusté ses taux directeurs et a également laissé inchangé le rythme de ses achats mensuels. Décembre se profile comme un mois d'annonces plus précises pour la BCE et la Fed."
    Les économistes de Natixis

  • La BCE et General Electric incitent les investisseurs à la prudence

    Les indices actions européens évoluent sur une note hésitante en fin d'après-midi, dans la foulée des premiers pas négatifs de Wall Street. Les investisseurs manquent d'enthousiasme au lendemain d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE). Les résultats de General Electric incitent également à la prudence.

    Le conglomérat industriel, dont l'action représentative est orientée à la baisse, a réduit sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires annuel et resserré sa fourchette de prévision de bénéfice par action en expliquant que la faiblesse de la croissance économique pesait sur ses activités, notamment dans le pétrole et le gaz.

     

    "Même si les résultats sont mitigés, les déclarations de GE sur la faiblesse de l'économie incitent certains investisseurs à se mettre en retrait."
    Andre Bakhos, directeur de Janlyn Capital

  • "Le rendez-vous tant attendu de la semaine en Europe n'a pas délivré de surprises. La BCE n'a pas ajusté ses taux directeurs et a également laissé inchangé le rythme" de ses achats mensuels. Décembre se profile comme un mois d'annonces plus précises pour la BCE et la Fed."
    Les économistes de Natixis

  • Petit regain de confiance du consommateur européen

    Le moral du consommateur dans la zone euro s'est améliorée en octobre, l'indice de confiance calculé par la Commission européenne remontant à -8,0 en première estimation après -8,2 en septembre.

    Ce chiffre correspond à la moyenne des estimations des 35 économistes interrogés par Reuters, qui s'échelonnaient de -8,6 à -7,0.

    L'indice de confiance pour l'ensemble de l'Union européenne a au contraire reculé de 0,1 point à -6,5.

  • Record historique pour l'action Microsoft

    L'action Microsoft touche un plus haut historique à 60,90 dollars. Son précédent record absolu en séance date du 26 août dernier à 58,70 dollars.

     

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,54%
    • S&P 500: -0,41%
    • Nasdaq Composite: -0,08%
  • -13%
    Les résultats des entreprises européennes composant l'indice Stoxx 600 sont attendus en baisse de 12,9% en moyenne au troisième trimestre, les secteurs de l'énergie et de la banque devant subir les reculs les plus marqués, selon des données de Thomson Reuters I/B/E/S.

  • Wall Street est attendue en baisse en ouverture

    Wall Street est attendue en baisse en ouverture, prolongeant leur tendance de la veille. Les contrats à terme sur les principaux indices européens affichent les évolutions suivantes:

    • Dow Jones: -0,32%
    • S&P 500: -0,30%
    • Nasdaq Composite: -0,07%
  • Burberry prend 5%, un article évoque l'intérêt de Coach

    Burberry gagne 5% dans des volumes nourris à la Bourse de Londres après un article du blog spécialisé Betaville qui rapporte, en citant des sources, que l' américain Coach travaille avec la banque d'investissement Evercore à une éventuelle fusion.

    Un porte-parole de Burberry a déclaré que la société ne commentait pas les rumeurs de marché et les spéculations.

  • Assa Abloy corrige des irrégularités en Chine, le titre chute

    Le titre Assa Abloy chute à la Bourse de Stockholm, après l'annonce par le premier fabricant mondial de verrous et d'antivols d'une charge de 260 millions de couronnes suédoises dans ses comptes du troisième trimestre, pour compenser des irrégularités constatées dans ses activités en Chine.

    Le groupe suédois a expliqué avoir découvert que plusieurs responsables de sociétés récemment acquises dans le pays avaient artificiellement gonflé leurs chiffres de ventes 2015. Assa Abloy a ajouté avoir licencié certains responsables.

  • Le point sur les marchés à la mi-séance

    1. Les Bourses européennes, un temps soutenues par quelques résultats de sociétés et l'annonce d'une grosse fusion, sont irrégulières à la mi-séance.

    2. La saison des trimestriels tourne à présent à plein régime aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis et les investisseurs n'ont guère d'autres éléments pour s'orienter en l'absence de statistiques économiques de poids.

    3. Parmi les valeurs en vue, British American Tobacco (BAT) veut racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American pour 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros) et regrouper des marques de cigarettes telles que Newport, Kent, Lucky Strike et Pall Mall au sein du premier groupe de tabac mondial cotéen Bourse.

    4. SAP, en tête des hausses de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 3,04%, a annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016.

    5. A Bruxelles, les investisseurs réagissent aux résultats de Deceuninck, Orange Belgium et Umicore.

  • Deutsche Bank retrouve ses niveaux d'avant crise

    L'action de la Deutsche Bank retrouve ses niveaux d'avant la crise de septembre dernier, liée à la perspective de voir le groupe bancaire subir une amende de 14 milliards de dollars aux Etats-Unis, suite à son comportement dans le dossier des subprime.

    Le titre a gagné jusqu'à 1,77% à 13,26 euros en matinée, un prix supérieur à son cours de clôture du 15 septembre dernier qui était de 13,10.

    Le titre de la banque allemande est porté ces dernières heures par une information de presse disant que ses plus importants actionnaires, soit des véhicules d'investissement contrôlés par la famille royale du Qatar, seraient prêts à participer à une augmentation de capital de la première banque allemande.

  • Venez commenter l'actualité boursière avec nous dès 12h30 (->13h30)

  • Valeo plus forte hausse du CAC 40, objectif de marge relevé

    Valeo signe la plus forte hausse du CAC 40, après avoir relevé sa prévision annuelle de marge dans la foulée d'un troisième trimestre marqué par une croissance vigoureuse de ses ventes.

    Valeo a annoncé viser désormais une marge opérationnelle d'environ 8% en 2016, alors qu'il l'attendait jusqu'ici légèrement au-dessus de 7,7%. Son chiffre d'affaires est ressorti au troisième trimestre à 3,99 milliards d'euros (+16% en données publiées et +12% à périmètre et changes constants), au-dessus du consensus qui donnait 3,82 milliards selon des données de Thomson Reuters.

     

    "Alors que tous ses grands concurrents ont déçu, soit sur la croissance, soit sur la profitabilité, au cours des trimestres passés, Valeo se distingue puisqu'il est le seul à faire mieux que prévu sur les deux terrains."
    Les analystes d'Exane

  • Matinée volatile pour Umicore

    L'action Umicore évolue de manière volatile à la Bourse de Bruxelles, réagissant aux déclarations du CEO de l'entreprise, Marc Grynberg, durant la conference call sur les résultats trimestriels.

    Grynberg a notamment déclaré que la baisse des prix des métaux depuis les précédentes prévisions en juillet dernier et l'arrêt de l'unité d'Hoboken en décembre, plus tôt qu'anticipé, incite Umicore à anticiper un Ebitda dans le bas de la fourchette de 345 à 365 millions prévu.

    Umicore a perdu jusqu'à 3% en réaction aux propos de Grynberg.

     

    ©Doc

  • Avis de brokers sur Ablynx

    Kempen ajuste son objectif de cours sur Ablynx à 14 euros (contre 22 jusqu'ici), tandis que Bryan Garnier vise 16 euros (18 avant). Les deux brkoers restent à l'achat sur la valeur.

  • Essilor chahuté en Bourse

    Le géant mondial des verres ophtalmiques, le français Essilor , est malmené en Bourse après des résultats trimestriels en deçà des attentes du marché, notamment à cause de l'Amérique du Nord, et le maintien de ses objectifs annuels n'y faisait rien.

    Le titre Essilor, habituellement une valeur refuge du CAC 40, dérapait de plus de 5%, signant la plus forte baisse de l'indice vedette de la Bourse de Paris qui était lui proche de l'équilibre.

     

    "Plusieurs vents contraires ont pesé sur l'Amérique du Nord, dont la performance a été plus faible que prévu, outre un ralentissement de l'activité du groupe au Brésil et en Turquie."
    Analyste de Bryan Garnier
    Cédric Rossi

     

    De juillet à fin septembre, les ventes du groupe ont totalisé 1,72 milliard d'euros, en hausse de 6,4% ou 3,2% en organique, selon un communiqué, alors que le consensus FactSet des analystes escomptait près de 1,74 milliard d'euros et une croissance organique de 5%.

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions (21 oct) - Umicore, Proximus, Ahold Delhaize, Orange, Nyrstar, Ablynx, Deceuninck, Thrombo, WDP https://t.co/jrhbZXxxjN pic.twitter.com/8eHnuJsR51— Stéphane Wuille (@stephanewuille) October 21, 2016

  • SAP relève ses prévisions, le marché apprécie

    SAP meilleure progression de l'indice Dax ce matin. Le fabricant de logiciels professionnels SAP a légèrement relevé ses prévisions de bénéfice pour 2016, en raison notamment de la dynamique des ventes de ses solutions dématérialisées "cloud" au troisième trimestre, ce que saluait la place francfortoise.

    Le concurrent de l'américain Oracle escompte désormais pour l'exercice en cours sur un bénéfice opérationnel situé dans une fourchette de 6,5 à 6,7 milliards d'euros, contre 6,35 milliards en 2015.+

  • Le point sur les marchés en début de matinée

    1. Les Bourses européennes ont ouvert en très légère hausse, prolongeant leur tendance de la veille au début d'une séance qui promet d'être dictée par les résultats de sociétés.

    2. La saison des trimestriels tourne à présent à plein régime aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis et les investisseurs n'auront guère d'autres éléments pour s'orienter en l'absence de statistiques économiques de poids.

    3. Ce sont pour l'heure les valeurs high techs, dans le sillage de SAP , qui mènent les hausses, suivie des biens de consommation, alors que les plus fortes pertes sont à mettre au compte de l'automobile, malgré Valeo , et de l'immobilier.

    4. Les valeurs des biens de consommation tirent notamment parti de l'annonce par British American Tobacco suivant laquelle il a proposé de racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American pour 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros).

    5. A Bruxelles, plusieurs résultats animent la cote également. Umicore , Orange Belgique et Deceuninck ont publié leurs résultats trimestriels avant l'ouverture des marchés.

  • Trois projets en Roumanie pour WDP

    La Sir WDP annonce trois projets pour de nouveaux clients en Roumanie.

    Il s'agit, d'une part d'un centre de distribution qui sera construit pour Decathlon sur une parcelle nouvellement acquise au nord de Bucarest. Il est constitué d'un entrepôt d'une superficie d'environ 22.000 m² doté d'une mezzanine de 6.000 m² de plus et d'une extension complémentaire prévue de 10 000 m².

    D'autre part, un accord a été signé pour le développement de deux projets de construction neuve sur une nouvelle parcelle à Cluj-Napoca pour les prestataires de serviceds logistiques KLG et Gebrüder-Weiss, respectivement de 5.000 m² et 2.400 m² (avec extension prévue à l'avenir).

    Après la réalisation de ces projets, le portefeuille immobilier de WDP en Roumanie s'élèvera à un total de 15 bâtiments, soit au total environ 150.000 m². Le total de l'actif, y compris les terrains et parcs de panneaux solaires, atteignent ainsi une valeur de plus de 150 millions d'euros, précise WDP.

  • La livre sterling freine Deceuninck

    Deceuninck a enregistré au troisième un chiffre d'affaires de 168,5 millions d'euros, soit une légère augmentation de 0,9% par rapport à la même période l'an dernier trimestre. Au cours des neuf premiers mois, la croissance des ventes a été de 4,1%, ce qui signifie que le taux de croissance a ralenti.

    Le fabricant de profilés de construction en PVC explique ce ralentissement par le Brexit. La chute brutale de la livre sterling a pesé sur les chiffres en euros. En outre, le marché russe est en baisse et Deceuninck a arrêté certains produits ayant une faible marge. Le moteur de croissance important reste la Turquie.

     

    "Nos investissements sont sur la bonne voie. Demain, le 22 octobre, nous ouvrons officiellement notre nouvelle installation sur la côte ouest."
    Francis Van Eeckhout
    CEO de Deceuninck



    Deceuninck a également annoncé la nomination de l'homme d'affaires Paul Thiers au poste de nouveau président du conseil d'administration. Il remplace Pierre Alain De Smedt qui a siégé au conseil pendant 12 ans.

  • Orange Belgique relève ses prévisions de bénéfice

    Orange Belgique a lui aussi publié un trading update trimestriel. Le groupe de télécommunications a fait mieux que prévu. Il a notamment gagné 3.500 nouveaux abonnés. Les ventes ont augmenté de 1,7% pour atteindre 311 millions d'euros. Sans la vente d'appareils mobiles, il s'agit toutefois d'une baisse de 0,6%.

    L'offre de télévision rencontre peu de succès, avec seulement 17.600 abonnés, alors que les analystes avaient espéré 20.000.

    Orange a porté son attention sur les coûts. L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) a ainsi augmenté de 7,2% à 92,2 millions d'euros, 10 millions de plus que prévu.

    Pour l'ensemble de 2016, Orange Belgique relève sa prévision de 10 millions d'euros pour l'EBITDA attendu entre 280 et 300 millions d'euros.

  • Umicore fait mieux que prévu

    Le groupe spécialiste des matériaux spéciaux Umicore a vu ses ventes au troisième trimestre augmenter de 7%. Tous les secteurs ont progressé, avec les catalyseurs en tête (+ 10%) et les matériaux pour batteries rechargeables (+ 8%).

    La croissance est plus élevée que prévu par les analystes. KBC Securities tablait sur une hausse de 5%.

    La société maintient également ses prévisions pour l'année entière. Umicore prévoit ainsi un bénéfice opérationnel courant de 345 à 365 millions d'euros. C'est rassurant, parce que les prix des matières premières ont reculé d'environ 10% depuis l'été. En outre, Umicore arrêtera temporairement les activités de sa fonderie à Hoboken en décembre, plus tôt que prévu. Mais cela n'affecte pas les prévisions.

     

    ©Photo News

  • Avis de broker sur AB InBev

    Société Générale n'est guère impressionné par AB InBev , et abaisse sa note d'"acheter" à "conserver". L'objectif de cours abaissé de 131 à 119 euros.

  • Valeo prend 4% à la Bourse de Paris, dopé par des ventes en hausse

  • AB InBev reprend Ginette

    "Si vous ne l'avez pas vous-même, vous devez l'acheter", telle est la thèse du géant de la bière AB InBev.

    Le méga brasseur n'est sans doute pas encore rassasié des bières spéciales belges, alors qu'il vient de reprendre la marque de bière biologique Ginette. Un projet de quatre entrepreneurs Brabant Wallon, qui, cependant, ne possèdent pas leur propre brasserie. Ginette est produite à la brasserie La Binchoise située dans le Hainaut. AB InBev veut doubler sa production à 3.000 hectolitres.

    AB InBev a repris récemment la Brasserie Bosteels, le producteur entre autre de la Triple Karmeliet et de la Kwak.

  • Essilor cède 4% à la Bourse de Paris après des ventes sous les prévisions

  • Avis de broker sur Jensen-Group

    KBC Securities passe à "conserver" contre "accumuler" sur Jensen-Group. L'objectif de cours est de 35 euros.

  • BAT veut racheter l'ensemble de Reynolds

    Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) annonce qu'il met 47 milliards de dollars sur la table, en cash et en actions, pour acheter les 57,8% des parts de l'américain Reynolds qu'il ne possède pas encore.

    Le propriétaire des marques Dunhill, Lucky Strike, Kent et Pall Mall (entre autres) a annoncé dans un communiqué qu'il avait présenté cette proposition au conseil d'administration de Reynolds (marque Camel, entre autres). Aucune négociation formelle n'a toutefois été conduite jusqu'à présent, a-t-il précisé.

  • BOURSE-TECHNICOLOR OUVRE EN BAISSE DE 4% APRÈS SA PUBLICATION DU T3

  • Tokyo finit en baisse, séance difficile pour Nintendo

    La Bourse de Tokyo a fini en baisse une séance heurtée, mettant un terme à une série de cinq hausses d'affilée sur des prises de bénéfice.

    Les investisseurs ont hésité à s'engager avant la publication la semaine prochaine de résultats de sociétés semestriels.

    L'indice Nikkei a perdu 50,91 points (0,30%) à 17.184,59 points et le Topix, plus large, a cédé 5,51 points (0,40%) à 1.365,29.

    Sur la semaine, le Nikkei a gagné 1,95% après avoir fait du surplace la semaine d'avant. Depuis le début du mois, l'indice affiche une hausse de 4,47%, ce qui ramène son repli depuis le début de l'année à 9,71%.

    Aux valeurs, Nintendo a perdu 6,55% au lendemain de la présentation de la Switch, sa nouvelle console de jeu qui permettra à la fois de jouer dans son salon ou en nomade.

  • "Après une brève déception des investisseurs suite au silence de la BCE concernant un rallongement ou une modification des rachats d'actifs, c'est la hausse des marchés qui a prévalu. Les investisseurs se sont satisfaits de ne pas avoir de mauvaises nouvelles."
    Les experts de Mirabaud Securities Genève

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: +0,03%
    • Amsterdam: +0,34%
    • Francfort: +0,14%
    • Paris: +0,19%
    • DJ Stoxx 600: +0,18%
  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo qui vous permet de suivre minute par minute les grands moments de cette séance de Bourse.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés