Publicité
Publicité

"Malte n'est pas Chypre"

Les conséquences chypriotes continuent d'inquiéter les marchés européens. Wall Street n'échappe pas à la morosité. Personne ne veut prendre de risques avant l'ouverture des banques de l'île et le week-end pascal.