"Malte n'est pas Chypre"

Les conséquences chypriotes continuent d'inquiéter les marchés européens. Wall Street n'échappe pas à la morosité. Personne ne veut prendre de risques avant l'ouverture des banques de l'île et le week-end pascal.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @DavidCollin826) et Anne-Sophie Bailly (as.bailly@lecho.be / @asbailly) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

18:01 Sur ce, bonne soirée et à demain!

 

18:00 Finalement, avant de vous fixer rendez-vous demain pour de nouvelles aventures boursières, je vous livre ce petit point de Reuters sur la journée qui vient de s'écouler.

Les Bourses européennes ont clôturé mercredi en baisse, mais au-dessus de leur plus bas du jour, l'impasse politique en Italie et la gestion du dossier chypriote ayant aggravé les inquiétudes entourant la zone euro. Alors que l'euro a dégringolé sous 1,28 dollar (1,2777 en fin d'après-midi), Paris a fini en baisse de 0,99% à 3.711,64 points, mais au-dessus de son plus bas du jour (3.669,17) touché après l'adjudication de la dette italienne à des coûts en hausse.
Francfort a perdu 1,15%, Milan 0,92%, Madrid 1,13%. L'indice EuroStoxx 50 des grandes valeurs de la zone euro a lâché 1,03%.
Hors zone euro, Londres a cédé 0,18%.
Valeur refuge en Europe, l'emprunt d'État allemand (Bund) à 10 ans a progressé et son rendement s'est détendu de 8 points de base à 1,28% tandis que les rendements des
équivalents espagnol et italien se sont tendus respectivement de 14 points de base à 5,08% et de 17 pdb à 4,77%.

17:50 Petit zoom sur la clôture de la Bourse de Bruxelles. Lanterne rouge le secteur télécom avec Mobistar (-2,76%) et Belgacom (-2,35%). Ce dernier souffre sans doute de l'intention du gouvernement de vendre certains bijoux de famille pour boucler le budget. Dans le vert: Ageas (+1,99%) et  Bekaert (1,12%).

Demain, il faudra que vous gardiez à l'oeil Spadel et Cimescaut qui ont publié leurs comptes ce mercredi soir. 

 

17:36 Ma collègue Carine Mathieu me signale une certaine tension sur les taux italiens, espagnols, portugais: entre 14 et 18 points de base.  

17:35 CLOSING BELL

CAC 40 - 0,99%

BEL 20 -0,60% 

AEX -0,89%

Footsie - 0,18%

Euro Stoxx50 -1,03% 

17:28 Petite info-service avant la clôture des marchés européens. Demain le siège de Belfius sera portes closes!  Les syndicats SETCa et CGSLB y mèneront une action de grève.

17:20 On s'éloigne un tout petit des marchés financiers proprement dits, mais l'info n'est pas dénuée d'intérêt.  Un de mes collègues vient de rencontrer d'une rencontre avec les économistes du FMI. Et globalement ils saluent l'action du gouvernement Di Rupo. 

Le Fonds monétaire international recommande en effet au gouvernement Di Rupo de réduire le déficit de 1,5% et ce de manière structurelle d'ici aux élections de 2014. Pour 2013, l'effort pourrait se limiter à 1% du PIB. Le FMI valide ainsi l'approche du gouvernement. Vous voulez en savoir davantage, cliquez ici. 

 

17:11 Après cette petite incursion minéralière: retour encore et toujours à Chypre. Ou plutôt à Malte qui craint qu'on assimile les deux îles. Elle se défend donc.

Le gouverneur de la Banque centrale maltaise estime que la situation du secteur bancaire de son pays ne peut pas être comparée à la situation chypriote, en dépit de certaines similitudes. "Toute comparaison entre les deux situations serait trompeuse. Les problèmes rencontrés par les banques chypriotes sont dus en grande partie aux pertes liées à la détention d'obligations grecques tandis que les banques nationales maltaises ont une exposition limitée" à ce genre de risques, a déclaré Josef Bonnici dans une interview au quotidien The Times. 

C'est tout le bien qu'on leur (et qu'on nous) souhaite...

17:05 Spadel nous livre son bulletin de santé financière. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 198,2 millions d'euros en 2012 en hausse de 0,7% par rapport à 2011. Le résultat opérationnel s'établit à 12,8 millions d'euros en hausse de 3,5% "grâce à la maîtrise des coûts, une politique tarifaire visant à préserver les marges, ainsi qu'au dynamisme des marques et la stratégie d'innovation". Le bénéfice net est en hausse de 2,9% à 8,94 millions d'euros.

 

16:40 Pour les virements chypriotes, l'information n'est pas encore confirmée officiellement.

16:15 Voilà ce qu'annonce Reuters sur le sujet:

  • Les autorités chypriotes vont interdire pendant une semaine les encaissements de chèques et limiter à 3.000 euros le montant des transferts de fonds à l'étranger pour les particuliers afin d'éviter une fuite des capitaux à la réouverture des banques, indique le quotidien grec Kathimerini, qui cite un décret gouvernemental.
  • Les entreprises seront quant à elles autorisées à payer leurs fournisseurs étrangers à condition de produire des justificatifs et l'usage des cartes de crédit sera limité hors de l'île, ajoute le journal.
  • Les paiements et virements à l'étranger seront limités à 5.000 euros par mois, par personne et par banque.
  • Selon des responsables de la Banque centrale et du ministère des Finances chypriotes interrogés par Reuters, le texte sur lequel s'appuie Kathimerini n'est qu'une proposition qui demande encore à être approuvée.

16:10 À Chypre, la presse se fait l'écho des premières mesures de contrôles des capitaux:

-  interdiction d'encaisser les chèques en espèces

-  pas plus de 3.000 euros en espèces par voyageur vers l'étranger

Je cherche plus d'infos et je reviens vers vous asap...

 

15:40 Bonjour, je (Anne-Sophie Bailly) reprends ce market live jusqu'à la clôture.Commençons par un petit point sur le marché des changes.

L'euro s'enfonce sous le seuil de 1,28 dollar, un niveau qu'il a franchi pour la première fois depuis quatre mois. Vers 15H15, l'euro valait 1,2751 dollar, son plus bas niveau depuis le 21 novembre, contre 1,2861 dollar mardi à 22H00.

"Les cambistes restent tendus dans l'attente de la réouverture des banques chypriotes, qui a été repoussée à jeudi."
Omer Esiner,
Commonwealth Foreign Exchange



C'est vrai que repousser sans cesse la réouverture des banques n'est pas vraiment rassurant. Personnellement, si j'étais une épargnante chypriote, plus on repousserait la date de réouverture, plus j'aurais envie de me précipiter récupérer mon épargne.   Pas vous?


15:22 Le cours de l'opérateur Telecom Italia chutait mercredi à la Bourse de Milan. En cause: des informations de presse selon lesquelles l'un de ses actionnaires, Marco Fossati, aurait l'intention de réclamer un vote de confiance à l'égard de la direction lors de l'assemblée générale du 17 avril. Le secteur est globalement en repli de 1,41%, affecté notamment par le repli de Belgacom.

Nous ne sommes certainement pas satisfaits, personne ne l'est", avait-il déclaré vendredi. L'entreprise mérite davantage, elle mérite une meilleure gestion.
Marco Fossati,
actionnaire de Telecom Italia

 

15:01 Belgacom décroche de 2,17% cet après-midi. Le titre est sous pression alors que le gouvernement belge envisage de céder sa participation dans l'opérateur télécom historique.

L'État belge peut se délester de 3,5% sans perdre la majorité dans le capital et ses dividendes expliquent nos collègues du Tijd. L'opération aurait pour effet une réduction immédiate de la dette de 230 millions d'euros. Jusqu'à présent cet argument n'était pas une priorité, car Belgacom versait un généreux dividende. "Mais le climat actuel rend le dividende incertain" explique un membre du gouvernent. Les analystes estiment dès lors une vente d'actions Belgacom probable, alors que les sources (anonymes) relèvent du cercle des dirigeants du gouvernement conclut De Tijd.

 

14:42 Tension sur les taux à 10 ans de la périphérie. Le rendement italien à 10 ans se tend de 15 points de base, le rendement portugais à 10 ans de 13 points de base, celui de l'Espagne de 12 points de base. Le rendement grec monte plus sensiblement encore à 80 points de base.

 

14:31| Opening bell |

Dow Jones: -0,48%

S&P 500: -0,60%

Nasdaq Composite: -0,72%

 

14:26 Nouveau record à Wall Street? L'indice Dow Jones a clôturé mardi soir à 14.559,65 points, soit un record historique de clôture. Le S&P a terminé à 1.563,77 points, en deçà de son niveau des 1.565,15 points touché en clôture le 9 octobre 2007. Si la hausse se poursuit, un nouveau record se profile aussi.

 

14:07 La bourse d'Athènes s'est effondrée mercredi en début d'après-midi, perdant 6,83%, dans le sillage du règlement par l'UE et le FMI du cas chypriote, dont la Grèce craint des retombées sur son économie. À 14h, l'indice général s'établissait à 824,47 points, avec des valeurs bancaires relativement épargnées, avec une chute limitée à 2,71%. Les craintes suscitées par la situation à Chypre avaient déjà fait chuter mardi la place d'Athènes de 4,9%. Les économies des deux pays sont très liées. 

 

13:50 Les Bourses européennes creusent leurs pertes. Personne n'a envie de prendre des risques avant le week-end de Pâques et la réouverture des banques à Chypre. L'Euro Stoxx 50  abandonne 1,5% peu avant 14h. 


"Avec la réouverture prévue des banques à Chypre pour la première fois depuis le début de la saga dans le pays et la trêve pascale qui se profile, l'environnement ne semble pas très favorable à la prise de risque", souligne Matt Basi, analyste chez CMC Markets.

 

13:25 Visiblement, ça travaille ferme à Chypre et normalement les banques fermées depuis le 16 mars rouvriront  jeudi comme prévu. En attendant, le gouvernement met en place une série de mesures pour éviter que jeudi les capitaux ne désertent l'île.

 

13:18 Wall Street est attendu en baisse. Voici les valeurs à suivre.

  • CREDIT SUISSE a annoncé mercredi qu'il allait racheter la filiale de banque privée de MORGAN STANLEY en Europe, Moyen-Orient et Afrique, qui a 13 milliards de dollars d'actifs en gestion. 
  • La justice américaine s'interroge sur le comportement de la banque JPMORGAN CHASE dans l'affaire Madoff, rapporte mercredi le New York Times. Le ministère public se demande notamment si la banque n'a pas enfreint la législation fédérale qui exige des banques qu'elles alertent les autorités lorsqu'elles constatent l'existence de transactions frauduleuses, explique le quotidien.
  • WAL-MART a annoncé mardi soir qu'il était désormais "probable" qu'il subisse des pertes liées aux accusations de corruption portées contre certains de ses représentants au Mexique.
  • FORD a annoncé mardi le rappel de 3.500 véhicules dont les réservoirs sont susceptibles d'être défectueux. Un traitement développé par le laboratoire PFIZER pour lutter contre le cancer du poumon a été jugé trop coûteux pour être commercialisé par les autorités sanitaires britanniques.
  • CLIFFS NATURAL RESOURCES plongeait de plus de 8% dans les transactions d'avant-Bourse après l'abaissement de "pondération en ligne" à sous pondérer" de la recommandation de Morgan Stanley sur le titre du groupe minier.

 

12:49 Les valeurs à suivre à la Bourse de Bruxelles

  • Galapagos - La biotech annonce la fin de sa collaboration avec Eli Lilly mais le lancement de la phase 2a de test sur le GLPG0974 auprès de patients souffrants d'inflammation intestinale chronique.
     
  • Belgacom - Elio Di Rupo songe à vendre des participations pour ramener la dette sous les 100% du PIB en 2013 et satisfaire la Commission européenne. Les pistes Belgacom, BNP Paribas et Royal Park Investments sont sur la table. Mais elles sont compliquées.
     
  • Aedifica - La Sicafi a annoncé l'acquisition d'une maison de repos à Courtrai pour 3,3 millions d'euros. La Banque Degroof et KBC Securities ont relevé leurs objectifs de cours sur la valeur.
     
  • Tessenderlo - Le groupe a annoncé un plan visant  à améliorer les performances de son  activité sulfate en Chimie minérale. Celui-ci implique la fermeture de son usine de Ham.

 

12:34 L'obligation UCB était cotée pour la première fois ce mercredi sur Nyse Euronext Bruxelles. Roch Doliveux, CEO d'UCB a sonné la cloche de la Bourse à cette occasion.

Opening bell de ce 27 mars avec Roch Doliveux, le patron d'UCB

 

 

12:32 Encore une "opération d'initiés" en AB InBev: Jo Van Biesbroeck a vendu, en date du 14 mars selon la FSMA, 30.000 actions AB InBev. Le chief strategy officer du groupe brassicole a retiré 2.217.435 euros de la transaction.

 

12:17 |Le point sur les marchés en milieu de journée|

Les indices européens creusent leur perte en milieu de journée, entrainés par le repli des valeurs bancaires de la zone euro. Le compartiment est plombé par la hausse des rendements italiens lors d'une adjudication de dette alors que l'impasse politique demeure en Italie dans un contexte de marché aggravé par la crise chypriote. L'indice Stoxx des banques de la zone euro glisse de 2,08% à 12h10, entraînant dans son sillage l'Euro Stoxx 50 (-1,25%), qui regroupe les principales valeurs de la zone euro.

Avec la réouverture prévue jeudi des banques à Chypre pour la première fois depuis le début de la saga dans le pays et la trêve pascale qui se profile, l'environnement ne semble pas très favorable à la prise de risque".
Matt Basi,
analyste chez CMC Markets

Par ailleurs, l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs en zone euro s'est dégradé en mars, après quatre mois d'embellie, alimentant les craintes des marchés sur la zone euro. 

 Le marché attend désormais aux États-Unis les promesses de vente de logements pour février (15h).

Le marché digère les différentes déclarations à propos de Chypre qui viennent réveiller les craintes potentielles sur les dépôts bancaires et l'implication des créanciers.
Renaud Murail,
gérant chez Barclays Bourse

Les investisseurs ont dû faire face depuis l'accord européen sur Chypre à plusieurs informations contradictoires en zone euro sur les conséquences de ce sauvetage et notamment le fait que ses modalités, lourdes de sacrifices pour les banques, pourraient éventuellement être répliquées ailleurs.

Les craintes étaient nourries par la réouverture des banques à Chypre, prévue jeudi et pour laquelle Chypre se préparait mercredi à d'ultimes efforts "surhumains". L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings a en outre annoncé mardi soir qu'elle envisageait d'abaisser la note du pays.

 

 

11:50 Voici dans le détail les résultats de l'adjudication obligataire italienne:

L'Italie a emprunté mercredi près de 7 milliards d'euros à moyen et long terme à des taux en baisse sur l'échéance à dix ans, mais avec une demande sensiblement moins étoffée.

Le Trésor italien a émis notamment 3 milliards d'euros d'obligations à échéance mai 2023 à un taux de 4,66% (contre 4,83% le 27 février), soit juste après des élections législatives qui ont laissé le pays en panne de majorité.

 

11:39 Au-delà de la situation à Chypre, les marchés s'interrogent sur l'ensemble du secteur bancaire européen.

La gestion confuse du dossier chypriote accroît la pression sur les pays de la zone euro menacés d'une dégradation de leur note souveraine et prouve que les dirigeants de la région surestiment leur capacité à contenir la crise, juge l'agence Moody's. L'analyse complète: "La zone euro se surestime après Chypre".

 

 

11:34 L'euro tombe sous les 1,28 dollar... miné par le regain d'inquiétudes sur la zone euro après le coup de semonce provoqué par le plan de sauvetage de Chypre. Vers 11h20, l'euro valait 1,2789 dollar, son plus bas niveau depuis le 21 novembre, contre 1,2861 dollar mardi à 22h.

 

11:17 Voici en live les premiers résultats de l'adjudication obligataire italienne:

 

*ITALY SELLS 3.5% 2018 BONDS AT 3.65% VS 3.59% FEB. 27— lemasabachthani (@lemasabachthani) 27 mars 2013

 

11:07 Thrombogenics perd 1,3% ce matin. Depuis son inclusion dans le Bel20, l'action n'a eu de cesse de dégringoler. Il n'a clôturé aucune séance en hausse. Voilà qui inquiète l'un de nos fidèles lecteurs. Du coup, voici un petit topo sur l'évolution du titre réalisé par mon dévoué collègue Youry Huygen de L'Investisseur.

 

On oublie trop souvent que la veille de son entrée dans le Bel20, le titre avait encore connu une belle hausse (suite au feu vert des autorités européennes pour la commercialisation du Jetrea en Europe). Dans ce contexte, le repli du titre est à relativiser.

Par ailleurs, il n’y a pas grand-chose à attendre comme nouvelles de la part de l’entreprise avant les chiffres semestriels.C’est une longue période en bourse. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous saurons si le Jetrea se vend bien aux Etats-Unis.  Il faut partir du principe que l’évolution du titre sera volatile au cours des prochains mois. Il y a ceux qui croient que les premières ventes seront bonnes, d’autres (les shorters) se montent plus sceptiques.

Actuellement, il y a un peu plus de 5% de shorters sur le titre THR, ce n’est pas non plus exceptionnel. Chez Delhaize, il y en avait bien plus de 10% il y a peu.

 

 

11:05 Mauvaise nouvelle pour l'Europe:


INDICE DU SENTIMENT ECONOMIQUE POUR LA ZONE EURO EN BAISSE À 90,0 EN MARS

INDICE DU CLIMAT DES AFFAIRES EN BAISSE À -0,86 EN MARS (CONSENSUS: -0,80) APRÈS -0,72 (RÉVISÉ) EN FÉVRIER

 

10:54 TUI Travel à la fête. L'action prend 3,5%. Le voyagiste s'est montré optimiste pour ses résultats annuels mercredi, après avoir réalisé une bonne saison hivernale et alors que les réservations sont encourageantes pour l'été.

 

10:35 Le titre de l'équipementier aéronautique Safran lâche 3%, en raison de la vente par l'État de 3,12% de son capital.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:50 Galapagos prend 1%, visiblement la rupture avec Lilly n'émeut guère les marchés. L'annonce a été faite à quelques heures d'un R&D Event du groupe biotech cet après-midi à New York. ING n'en attend pas grand chose et ne semble guère inquiète de la fin de la relation avec Eli Lilly. "No big surprises" résument ainsi les analystes de la banque.

 

09:47 Au tour de KBC Securities de nous envoyer leur note de recherche quotidienne, et de votre serviteur de retirer l'essentiel de l'essentiel: Aedica voit son objectif de cours relevé à 47,50 euros contre 45,50 euros avant. L'avis reste à "conserver". Voir aussi le post de 8:51 pour l'opinion de la Banque Degroof sur Aedifica.

 

09:36 Merci Wall Street! La bonne tenue de la Bourse américaine hier permet en effet à l'Europe boursière de limiter leurs pertes, alors que les inquiétudes sur la crise chypriote semblent reprendre le dessus sur le marché. Les indices boursiers évoluent en ordre dispersé: Amsterdam est à l'équilibre, Londres est stable, Francfort lâche 0,11% et Paris 0,18%. Madrid et Milan plient un peu plus que la moyenne: -0,70% et -0,21%.

 

09:12 Les marchés européens progressent ce matin, aidés par les nouveaux records de Wall Street et le meilleur moral des consommateurs allemands.

 

09:02  Opening Bell |

  • Amsterdam: +0,29% 
  • Bruxelles: +0,51%
  • Francfort: +0,26%
  • Londres: +0,19%
  • Paris: +0,31%
  • Milan: -0,13%
  • Madrid: +0,16%

 

08:51 Je vous signale trois valeurs belges à suivre ce mercredi à la Bourse de Bruxelles:

Galapagos a annoncé mettre un terme à sa collaboration avec Lilly, faute de résultats. Mais la biotech annonce deux bonnes nouvelles, dont des résultats positifs en étude de phase 1 pour sa molécule soignant des maladies intestinales. La phase 2 de test démarrera le mois prochain.

Aedifica. La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 47 euros contre 46 euros avant. L'avis reste à "conserver".

Tessenderlo. Le groupe a annoncé un plan visant  à améliorer les performances de son  activité sulfate en Chimie minérale. Lien vers le communiqué.

 

08:44 Les marchés vont sans doute ouvrir en hausse, aidés par Wall Street, dans une séance où le marché surveillera les informations sur Chypre dans la foulée de son sauvetage, ainsi qu'un emprunt obligataire de l'Italie.

 

L'Europe reste captivée par Chypre, même si le marché ne s'inquiète plus trop pour le pays lui-même, la préoccupation portant davantage sur les implications en zone euro du sauvetage. Quel que soit l'endroit, l'industrie bancaire en Europe va devoir changer. Toute banque qui a une forte dépendance au secteur public devra voir sa taille réduite et se restructurer.
Chris Weston,
analyste chez IG

 

08:38 Warren Buffett fait encore une bonne affaire avec Goldman Sachs

 

08:23 L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo termine la séance du jour en légère hausse, de 0,18%, profitant d'un petit recul du yen face à l'euro et au dollar et par les performances de Wall Street la veille.

 

08:10 Actionnaire d'Ablynx? Ceci vous concerne! La société biotechnologique vient en effet de publier l'ordre du jour de ses assemblées générales du 25 avril. Le programme complet est ici.

 

08:03 

L'Europe va sans doute continuer de broyer du noir mais les Etats-Unis se reprennent et en Chine, l'économie devrait continuer d'aller de l'avant avec la nouvelle équipe dirigeante.
Tetsuro Ii,
directeur général de Commons Asset Management à Tokyo

 

07:59 À suivre également:

  • les indices du climat des affaires et du sentiment économique dans la zone euro;
  • l'indice des promesses de vente dans l'immobilier aux États-Unis;
  • et une adjudication d'obligations italiennes.

 

07:56 Les investisseurs auront le regard tourné sur Chypre. Les banques chypriotes rouvrent leurs portes ce jeudi. Les investisseurs attendent de connaître les modalités du contrôle des capitaux qui sera appliqué.

Entre-temps, les agences des trois filiales grecques de banques chypriotes Bank of Cyprus, Cyprus Popular Bank (Laïki) et Hellenic Bank ont rouvert leurs portes mercredi en Grèce, après être passées mardi sous contrôle de l'établissement grec Banque du Pirée, ont constaté nos collègues de l'AFP.

Avant l'ouverture des guichets, de longues files d'attente de clients inquiets pour leurs dépôts en raison de la crise bancaire à Chypre, se sont formées devant les portes des succursales.

 

07:49 Bonjour. Bienvenue sur ce Market live que je (David Collin) démarre en vous signalant un nouveau record à Wall Street. L'indice Dow Jones a clôturé à 14.559,65 points, soit un record historique de clôture (n'oubliez d'adapter vos bases de données). Pas de record pour le S&P 500, on reste donc au niveau de 1.565,15 points du 9 octobre 2007 pour l'instant. Si la hausse se poursuit, un nouveau record se profile aussi. Le S&P500 a clôturé hier à 1563,77 points. A suivre tout à l'heure!

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés