Morgan Stanley fait plier Twitter

Les principales Bourses européennes ont terminé en légère baisse lundi. Nyrstar a bondi dans des volumes élevés. Arseus par contre a accusé le coup après l'annonce de la cession de sa division 'Dental'. Euronav a publié les conditions de financement de son acquisition de 15 navires VLCC, le titre s'est envolé. La semaine qui s'annonce est plutôt chargée entre la réunion de la BCE, les Minutes de la Fed, les chiffres de l'emploi US ou encore les premiers résultats trimestriels aux Etats-Unis.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @Dav_Collin) est votre "liveblogger" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

17:40 Les places boursières européennes clôturent en légère baisse, à quelques exceptions près.

Bel 20 : - 0,38% (2.892,96 points)

AEX : - 0,53% (399,85 points)

Cac 40 : - 0,47% (4.227,54 points)

Dax : - 0,08% (9.428,02 points)

Footsie 100 : + 0,00% (6.730,73 points)

Ibex : +0,98% (9.894,30 points)

Mib : + 0,63% (19.233,74 points)

 

17:20 A quelques minutes de la clôture, les actions européennes s'orientent un peu plus nettement à la baisse. L'indice paneuropéen Stoxx 600 cède 0,14%. A Bruxelles, le Bel 20 recule de 0,45%.

 

16:40 Egalement aux USA, les chiffres des commandes industrielles sont supérieurs aux prévisions. En novembre, les commandes des entreprises ont rebondi de 1,8%, contre une hausse de 1,7% estimée par les analystes. En octobre, ces commandes avaient diminué de 0,5% selon les données actualisées publiées lundi. Une première estimation avait chiffré la baisse d'octobre à 0,9%.

 

16:15 Aux Etats-Unis, le secteur des services a enregistré une croissance plus faible que prévu en décembre. L'indice ISM non-manufacturier s'est établi à 53,0 alors que les économistes tablaient sur un niveau de 54,6. Il était de 53,9 en novembre.

 

15:45 Toujours à Wall Street, l'action Twitter perd 5,5% après une recommandation de vente de Morgan Stanley. L'avis de la banque d'affaires était auparavant à "pondération en ligne". Il est passé à "sous-pondérer".  Morgan Stanley assigne à Twitter un objectif de cours de 33 dollars, contre 65 dollars actuellement. Le courtier préfère les actions Facebook et Google parce qu'il pense que la publicité va d'abord se diriger vers les grandes plateformes en ligne telles que TouTube ou encore Facebook, avant de s'orienter vers les plus petits réseaux tels que Twitter.

 

15:40 Wall Street a ouvert en hausse. Le Dow Jones gagne 0,26% et le Nasdaq prend 0,17%.

 

14:32 Euronav: +21,04% à 10,47 euros.

 

14:07 La cotation d'Euronav reprendra à 14h30.

 

13:31 Euronav vient d'envoyer un communiqué sur les conditions de financement de la flotte de 15 VLCC acquise à Maersk.

Le transporteur va lever 350 millions de dollars à travers deux augmentations de capital, la première de 50 millions de dollars et la seconde de 300 millions de dollars. Euronav va en parallèle signer une facilité de crédit bancaire de 500 millions de dollars et un crédit financier "mezzanine" de 235 millions de dollars.

Plus de détails dans cet article.

 

13:04

Express

  • JPMORGAN CHASE et les autorités fédérales américaines devraient parvenir à un accord, portant sur deux milliards de dollars, visant à mettre un terme aux accusations disant que la banque américaine a fermé les yeux sur la "pyramide de Ponzi" mise en place par Bernard Madoff, rapporte lundi le New York Times, citant deux sources proches du dossier.
  • MEN'S WEARHOUSE a lancé lundi son offre de rachat hostile sur le groupe américain de prêt-à-porter masculin Jos. A. Bank Clothiers, la relevant au passage à 57,50 dollars par action, contre 55 dollars initialement proposés en novembre.
  • LIBERTY MEDIA, SIRIUS XM HOLDINGS. Le câblo-opérateur Liberty Media a annoncé vendredi soir une offre d'environ 10 milliards d'euros sur les 46% de Sirius XM qu'il ne détient pas encore, proposant de convertir chaque titre ordinaire de la radio par satellite en 0,760 action nouvelle de Liberty, soit l'équivalent de 3,68 dollars par action - une prime de 3% sur le cours de clôture de Sirius. Ce faisant, Liberty cherche à se donner de la flexibilité pour poursuivre le mouvement de concentration dans le secteur du câble aux Etats-Unis, où il vise notamment Time Warner Cable.
  • UNITED TECHNOLOGIES. Le Canada a annoncé vendredi soir réactiver un contrat d'achat de 28 hélicoptères attribué en 2004 à Sikorsky, filiale d'United Tech, et qui avait failli passer à la trappe en septembre dernier en raison de nombreux retards. Sikorsky, qui s'est engagé à verser des compensations pour les retards, sauve ainsi un contrat de cinq milliards de dollars canadiens ($4,7 milliards ou 3,5 milliards d'euros).
  • NATIONAL OILWELL VARCO. L'action du fabricant d'équipements de forage off-shore pourrait grimper de 30% dans les 12 mois à venir, grâce à une forte demande pour ses pièces détachées et au besoin de renouvellement de matériels vieillissants, estime le magazine Barron's dans son édition du 6 janvier.

  • XPO LOGISTICS a annoncé l'acquisition du groupe Pacer International pour un montant évalué à 335 millions de dollars (246 millions d'euros environ), rapporte lundi le Wall Street Journal.

 

12:53

 

12:32 |Le point en milieu de journée|

A savoir

Les marchés évoluent des marges étroites autour de leur point d'équilibre ce lundi en milieu de journée, dans un marché en manque d'inspiration avant une semaine chargée et sans réaction aux indices d'activité en zone euro.

L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 est stable mais l'indice DJ Euro Stoxx 50 avance de 0,26%. Amsterdam, Bruxelles et Londres sont stables. Paris grignote 0,10%

"Des indices PMI contrastés laissent les marchés européens à la recherche d'une direction", souligne Toby Morris, analyste chez CMC Markets.

La reprise économique de la zone euro a continué de gagner en vigueur en décembre, a indiqué le cabinet Markit qui a dévoilé un indice PMI au plus haut depuis trois mois, même si la France reste à la traine par rapport aux autres grandes économies de la région.

Selon M. Morris, le PMI espagnol montre que la reprise se confirme dans le pays, alors que celui de la France est légèrement moins mauvais que prévu. De leur côté, les chiffres en Allemagne et en Italie ont déçu.

Les investisseurs sont désormais dans l'attente de la publication de l'indice ISM dans les services aux Etats-Unis.

"La prudence domine en ce début d'année", résument les économistes chez le courtier Aurel BGC. "Même si les marchés étaient ouverts en fin de semaine dernière, l'année commence réellement cette semaine, avec un programme chargé", observent-ils.

La semaine qui s'ouvre s'annonce en effet très riche pour les investisseurs qui scruteront notamment en fin de semaine le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

En outre, "les actions des banques centrales vont capter une grande partie de l'attention" sur les marchés cette semaine, note Crédit Agricole CIB.

Sont à suivre, la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), à l'issue de laquelle cette dernière a annoncé une réduction de son soutien à l'économie.

Enfin, la saison des résultats trimestriels d'entreprises débute cette semaine outre-Atlantique avec la publication du producteur d'aluminium Alcoa.

 

12:02  L'action Edenred recule vivement lundi matin à la Bourse de Paris, plusieurs analystes ayant abaissé leurs estimations, objectif de cours ou recommandation après l'avertissement lancé fin décembre par le groupe de services prépayés suite à la dévaluation du bolivar vénézuélien. Le titre perd 4,4% à 23,21 euros

La maison mère des 'Ticket Restaurant' a indiqué le mois dernier que l'entrée en vigueur du nouveau taux de change de la devise vénézuélienne, le bolivar fuerte, face au dollar américain, pourrait réduire de 28 millions d'euros son objectif de résultat d'exploitation courant pour 2013.

Natixis a abaissé son conseil sur le titre d'"acheter" à "neutre", ramené son objectif de cours de 27 à 26 euros et  réduit d'environ 12% ses attentes de BPA pour la période 2013-2015.



De son côté, UBS ne vise plus que 23,55 euros pour l'action Edenred et un résultat d'exploitation de 396 millions d'euros en 2014, contre respectivement 24 euros et 426 millions d'euros auparavant. UBS souligne également dans sa note l'impact d'autres devises sud-américaines comme le real brésilien, qui pourrait avoir un effet négatif de 14% en 2014.

 

 

11:59 Nyrstar pointe en tête des hausses du marché continu. L'explication? Il faut la chercher du côté du communiqué de Nyrstar publié ce matin. En substance:

Plusieurs membres du Nyrstar du Comité de management de Nyrstar ont informé l'autorité belge des services et marchés financiers  (FSMA) de leur acquisition d'actions Nyrstar. Cette acquisition a pris place dans le cadre du programme exécutif de compensation connu comme le "Leveraged Employee Stock Ownership Plan " (LESOP) qui avait été approuvé par les actionnaires de la société lors de l'Assemblée Générale Annuelle du 24 avril 2013.

Le LESOP a été mis à la disponibilité de la direction exécutive de Nyrstar y compris les membres du Nyrstar Management Comité. 

Le LESOP est un programme exécutif de compensation permettant aux participants éligibles d'acheter des actions de la société avec une réduction de 20%, où les actions sont sujettes a être détenues pour une période de 3 ans.

Nyrstar bondit de 6% à 2,64 euros, dans des volumes élevés de transactions. Plus de 900.000 titres ont déjà changé de mains ce matin, vendredi 1,889 million de titres ont été négociées. Ces chiffres sont à comparer avec une moyenne quotidienne de 628.000 titres sur ces douze derniers mois. Nyrstar a perdu près de 50% de sa valeur durant l'année 2013%

 

11:07 Selon Markit, Peugeot est l'une des valeurs européennes les plus "shortées" avec 15% du capital prêté. D'une manière plus générale, le pourcentage du capital shorté est de 3,3% au sein du secteur automobile européen contre une moyenne de 2,2% pour l'indice DJ Stox 600 européen. Le secteur automobile est l'un des secteurs le plus shorté après le secteur technologique et les semi-conducteurs.

 

 

 

10:47 Un petit point sur les indices PMI publiés ce matin?

Le secteur privé de la zone euro a vu sa croissance s'accélérer en décembre, les entreprises ayant arrêté de supprimer des postes pour la première fois en deux ans au cours du dernier mois de 2013.

L'indice PMI composite, qui prend en compte les données aussi bien du secteur des services que celles du secteur manufacturier, est ainsi ressorti à 52,1 le mois dernier, contre 51,7 en novembre. Ce niveau est inchangé par rapport à la première estimation publiée il y a deux semaines.

 Dans ce tableau général plutôt positif, l'Italie et, surtout, la France constituent les deux points noirs.

Le secteur des services italien s'est contracté pour le deuxième mois de suite en décembre, ce qui suggère que la troisième puissance économique de la zone euro continue d'éprouver des difficultés à s'extirper de sa pire récession subie depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale. L'activité dans le secteur privé français s'est contractée de manière légèrement moins marquée qu'initialement annoncé en décembre mais à un rythme supérieur à celui de novembre, montrent lundi les résultats définitifs de l'indice Markit des directeurs d'achats.

Le secteur privé allemand a pour sa part connu en décembre un huitième mois consécutif de croissance, malgré un ralentissement marqué dans le domaine des services, selon les chiffres définitifs de l'indice Markit des directeurs d'achats publiés lundi.

 

 

10:42 L'indice Sentix du sentiment des investisseurs est reparti à la hausse en janvier, atteignant un pic depuis avril 2011 après avoir reculé en décembre. Cet indice est ressorti à 11,9 alors que 13 économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne une hausse plus limitée à 9,5 après le niveau de 8,0 en décembre.

Les investisseurs sondés par le cabinet d'études Sentix se sont également montrés plus optimistes dans leur perception des conditions économiques actuelles, avec un sous-indice qui est remonté à -0,8 contre -6,3 en décembre.

Le sous-indice mesurant les perspectives à six mois a encore progressé, à 25,3, contre à 23,3 le mois précédent.

10:30 le point en milieu de matinée en Europe

A savoir

Les principales Bourses européennes évoluent de manière hésitante ce lundi en milieu de matinée, dans un marché qui digère plusieurs indices PMI européens - dont un indice PMI chinois au plus bas depuis août 2011 - et à l'aube d'une semaine importante en rendez-vous macroéconomiques.

Francfort gagne 0,13% et Paris 0,11% mais Londres et Amsterdam cèdent 0,09%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est en hausse de 0,25%.

Selon l'indice PMI des directeurs d'achat mené par HSBC, la croissance du secteur des services en Chine au mois de décembre a été la moins marquée en près de deux ans et demi, alimentant les craintes d'un ralentissement de l'activité de la deuxième puissance économique mondiale fin 2013.

"Le sentiment général reste plutôt positif sur le marché mais il y a une inquiétude persistante au sujet de l'écart entre la France et le reste de la zone euro en ce qui concerne la reprise économique", note un trader basé à Paris.

Sur le marché des changes, le yen poursuit sa progression, les cambistes prenant prétexte de la baisse du Nikkei pour acheter la monnaie japonaise.
L'euro s'est stabilisé face au billet vert (+0,07%) et évolue autour de 1,3597 dollar.

Le baril de Brent est en hausse et évolue au dessus des 107 dollars après avoir enregistré son plus fort repli hebdomadaire en six mois la semaine précédente. Toutefois, la hausse de la production libyenne, qui devrait plus que doubler avec la réouverture du champs pétrolier d'El Sharara, pourrait limiter cette progression.

 

09:53 Après la Banque Degroof, c'est au tour de KBC Securities de se pencher sur la récente acquisition réalisée par Euronav. Voici le commentaire de Wouter Vanderhaeghen, analyste chez KBC Securities.

Express

"Au taux d'échange actuel et vu les récentes progressions des prix sur le marché de la seconde main, la NAV d'Euronav est estimée à 6,73 euros par action avant l'opération de rachat de la flotte VLCC de Maersk. Nous avons décidé de mettre notre nouvel objectif de cours à 9 euros pour tenir compte d'une prime par rapport à la NAV. Nous affinerons l'objectif de cours une fois que nous avons intégré la flotte acquise à Maersk.  Nous nous félicitons de cette opération car elle va permettre d'élargir de manière significative et de rajeunir la flotte d'Euronav ainsi que est d'abaisser les exigences de rentabilité de sa flotte de VLCC. En outre, les investisseurs devraient de plus en plus regarder Euronav comme la nouvelle valeur de référence dans le secteur des grands transporteurs pétroliers, ce qui pourrait entraîner une liquidité accrue et une re-rating pour les actions."


 

 

09:46

 

09:25 Econocom se distingue par un bond de 2%.

Georges Croix et Econocom ont annoncé la création d’une entreprise dédiée aux solutions de communication et de front office en mode Pay per use. Ce nouveau projet de croissance confirme la volonté du groupe Econocom de se positionner en tant qu’acteur majeur des services numériques aux entreprises. Georges Croix est nommé PDG de Digital Dimension.
 
Econocom, fondé et présidé par Jean‐Louis Bouchard, et Georges Croix (ex PDG de Prosodie) co investissent pour proposer aux grandes entreprises européennes des solutions digitales de pointe en mode cloud.

Digital Dimension disposera d’environ 100 millions d’euros sur trois ans pour assurer son lancement et son développement. Des acquisitions très ciblées seront privilégiées pour construire rapidement la plateforme et ainsi devenir un acteur majeur pour l’élaboration et le management de solutions digitales en mode cloud.

 

09:22 Nexans à Paris: -3%. HSBC a abaissé son conseil sur la valeur de "surpondérer" à "neutre" et réduit son objectif de cours de 48 à 39,5 euros.

 

09:17 

A savoir

Il n'y a toujours pas de cotations sur le titre Euronav. C'est normal puisque la société doit encore publier un communiqué annonçant le mode de financement de l'acquisition des 15 VLCC à Maersk. Le dernier cours d'Euronav date du 30 décembre à 8,65 euros.

 

09:08 La Banque Degroof confirme dans sa note de recherche quotidienne son objectif de cours (2,4 euros) et son conseil (conserver) sur le titre Nyrstar. P lusieurs membres du Comité de management de Nyrstar ont informé la FSMA de leur acquisition d'actions Nyrstar (Voir post de 7h42).


 

 

09:02 | Opening Bell |


Amsterdam: -0,13%
Bruxelles: +0,02%
Francfort: -0,09%
Londres: +0,01%
Paris: -0,01%
Milan: +0,05%
Madrid: -0,13%

 

08:56 Fiat bientôt cotée à Wall Street? C'est bien possible si l'on en croit deux sources proches du groupe italien citées par Reuters. Celles-ci évoquent la probabilité d'une cotation à Wall Street dès 2015, après l'annonce le 1er janvier d'un accord permettant à Fiat de racheter la totalité du troisième constructeur américain dont il était déjà l'actionnaire principal.

 

08:44 A un quart d'heure des premiers échanges, voici un topo de la situation.

 

A savoir

Les principales Bourses européennes sont attendues en léger repli lundi à l'ouverture, dans le sillage des Bourses asiatiques, après la publication d'un indice PMI des services chinois au plus bas depuis août 2011.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  pourrait perdre jusqu'à 0,14% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,26% et le FTSE à Londres 0,07%.

La Bourse de Tokyo a accusé une chute de 2,35% pour sa première séance de l'année, les investisseurs ayant pris leurs bénéfices, notamment sur les valeurs financières, après l'envolée des marchés actions en 2013.

Les investisseurs seront attentifs à la publication dans la matinée des indices PMI définitifs du secteur des services en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et au sein de la zone euro.

Sur le marché des changes, l'euro est en légère baisse face au billet vert, autour de 1,3579 dollar et s'éloigne de son plus haut de deux ans atteint fin 2013.

Le pétrole s'inscrit à nouveau en hausse et le baril de Brent est repassé au dessus du seuil des 107 dollars après avoir enregistré son plus fort repli hebdomadaire en six mois la semaine précédente. Toutefois, la hausse de la production libyenne pourrait limiter cette progression.

 

08:38

 

08:33 La semaine qui s'annonce est plutôt chargée entre réunion de la BCE, Minutes de la Fed, chiffres de l'emploi US ou encore les premiers résultats trimestriels aux Etats-Unis.

 

A savoir

La séance du jour marque la vraie rentrée sur les marchés européens après deux semaines de fêtes émaillées de plusieurs jours fériés et durant lesquelles de nombreux investisseurs étaient absents.

"La première semaine complète de 2014 devrait être similaire à la fin de la semaine dernière après les forts gains observés en décembre", observe Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les économistes chez Crédit Agricole CIB notent quant à eux que la prudence a dominé en début d'année mais estiment que "l'appétit pour le risque va rester fort dans les mois et trimestres à venir au vu de la reprise économique sur les marchés développés".

Il regardera les indices PMI définitifs pour décembre en zone euro, ainsi que l'indice ISM d'activité dans les services et les commandes à l'industrie.

La publication des PMI en zone euro "devrait confirmer l'amélioration des conditions économiques en zone euro", avec toutefois des "divergences" entre la vigueur de l'Allemagne et la faiblesse de la France, selon Crédit Agricole CIB.

Il reste que "les chiffres publiés aujourd'hui ne sont qu'un échantillon par rapport aux nombreux indicateurs attendus au cours de la semaine", préviennent les économistes.

La semaine qui s'ouvre s'annonce en effet très riche pour les investisseurs, qui scruteront notamment en fin de semaine le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

En outre, "les actions des banques centrales vont capter une grande partie de l'attention" sur les marchés cette semaine, note Crédit Agricole CIB.

Sont à suivre, la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'issue de laquelle cette dernière a annoncé une réduction de son soutien à l'économie.

Enfin, la saison des résultats d'entreprises pour le quatrième trimestre débute cette semaine outre-Atlantique avec la publication du producteur d'aluminium Alcoa.

 

08:22 Epinglé pour vous dans le communiqué d'Euronav.

 

 

08:16 L'agenda statistique est chargé ce lundi. Après les PMI de l'industrie manufacturière la semaine passée, on aura droit ce matin aux indices PMI pour le secteur des services en Europe et des chiffres de l'inflation en Allemagne. Aux Etats-Unis, on attend l'indice non manufacturier de décembre, les commandes à l'industrie de novembre et les commandes de biens durables novembre.

 

Drukke weekopener met de dienstensector als blikvanger: PMI's uit Europa en de ISM uit Amerika. Zuid-Europa = dicht. pic.twitter.com/UoyfOxCm2r— Tom Simonts (@TSimonts) 6 Janvier 2014

 

08:10 Le bitcoin se distingue ce matin. La monnaie virtuelle - qui valait 13 dollars il ya plus d'un an - bondit ce lundi matin d'environ 40% pour atteindre plus de 1.100 dollars sur plateforme de trading Mt.Gox. La raison est que maintenant vous pouvez payer. L'explication de cette flambée est à chercher du coté de Zynga, la société derrière les jeux en ligne comme Farmville, qui accepte désormais des Bitcoin comme moyen de paiement. Le bitcoin est un progrès de parcours très erratique. La monnaie avait dépassé 1.200 dollars en décembre avant de perdre plus de 50% de sa valeur... pour rebondir et frôler actuellement ses niveaux records.

 

07:59 

A savoir

La Bourse de Tokyo a accusé une chute de 2,35% lundi, sa première séance de 2014, mettant ainsi fin à une série de neuf sessions de hausse consécutives, les investisseurs ayant pris leurs bénéfices sur les valeurs financières et des poids lourds tels que Fast Retailing et Softbank.L'indice Nikkei, qui a enregistré en 2013 un bond de 57%, a perdu 382,43 points à 15.908,88 et le Topix, plus large, a cédé 10,14 points (-0,78%) à 1.292,15.

L'envolée des marchés d'actions japonais en 2013, sans précédent depuis 1972, s'explique essentiellement par l'accueil favorable que les investisseurs ont réservé aux "Abenomics", la politique économique de relance mise en oeuvre par le Premier ministre Shinzo Abe.

Tout en pensant que les prises de bénéfices vont se poursuivre pendant quelques jours, les intervenants de marché voient la Bourse de Tokyo reprendre sa marche en avant à court terme.

 

 

07:58

 

 

07:42 Bonjour! Ceci démarre le Market live de ce lundi 6 janvier. Plusieurs sociétés belges ont communiqué hier et ce matin.

  • Il ya tout d'abord Euronav qui a confirmé ce que les informations parues la semaine dernière et relative à l'achat de 15 navires à Maersk (Lire "Euronav double sa flotte pétrolière"). L'action est suspendue depuis le 30 décembre dernier.
  • Arseus annonce aujourd'hui que les ventes de logiciels dentaires Julie, Arseus Dental Lab, Arseus Dental Solutions Benelux et Arseus Dental Solutions Ouest France ont été cédée à Henry Schein pour un total de 50 millions d'euros . Henry Schein est le plus grand fournisseur mondial de produits et de services de santé aux pratiques médicales, dentaires et vétérinaires et est basée à Melville (NY) aux États-Unis. Ensemble, les entreprises qui sont déconsolidées, le 1er Janvier, 2014 représentaient un chiffre d'affaires annuel d'environ 70 millions d'euros.
  • Nyrstar - Plusieurs membres du Nyrstar du Comité de management de Nyrstar ont informé l'autorité belge des services et marchés financiers  (FSMA) de leur acquisition d'actions Nyrstar. Cette acquisition a pris place dans le cadre du programme exécutif de compensation connu comme le "Leveraged Employee Stock Ownership Plan " (LESOP) qui avait été approuvé par les actionnaires de la société lors de l'Assemblée Générale Annuelle du 24 avril 2013. Le LESOP a été mis à la disponibilité de la direction exécutive de Nyrstar y compris les membres du Nyrstar Management Comité.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés