1. Les marchés
  2. Live blog
live

Nettes hausses en clôture en Europe | Wall Street suit le rebond

Les indices actions européens ont rebondi grâce à la stabilisation du yuan et à la remontée des exportations chinoises le mois dernier. Les taux des obligations sont repartis à la hausse. Wall Street grimpe aussi. Adidas et Osram Licht en berne. Avis de broker sur Care Property, Montea...
  • Les rendez-vous de demain

    Nous clôturons ici notre Market Live, merci de l'avoir suivi!

    En prévision de la journée boursière de demain, voici les principaux rendez-vous du jour:

    Nous vous souhaitons une bonne soirée et vous fixons rendez-vous demain pour un nouveau suivi de l'actualité boursière en direct!

  • Débriefing de la séance du jour

    Les marchés d'actions sont repartis en nette hausse ce jeudi, après la publication d'une statistique rassurante en Chine et la statbilisation du yuan sur le marché des changes. Les résultats d'entreprises ont donné lieu à quelques arbitrages (Carlsberg, Adidas, etc.).

    En Bourse de Bruxelles, le rebond a également souri au Bel 20. AB InBev a bénéficié des bons chiffres de Carlsberg, tandis que bpost a été recherchée après le maintien de ses prévisions pour 2019.

  • Chiffre d'affaires en hausse pour Jensen

    Le groupe Jensen note au premier semestre un chiffre d'affaires de 177,6 millions d'euros, en légère baisse de 1,9% par rapport à l'an dernier. Le résultat d'exploitation s'élève à 16,8 millions d'euros, en hausse de 5,9% par rapport à un an auparavant, grâce à un paiement partiel d'assurance pour l'impact de l'ouragan Michael (+2,5 millions d'euros).

    L'Ebitda pour les six premiers mois de l'année s'élève à 20,7 millions d'euros, en hausse de 11,9% par rapport à l'année dernière. Sans l'impact de l'ouragan Michael, l'Ebitda serait de 18,2 millions d'euros.

    Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s'élève à 11,8 millions d'euros, en hausse de 3,5 % par rapport à l'année dernière.

  • Troisième trimestre de bonne facture pour Ascencio

    La SIR Ascencio affiche au troisième trimestre de l'exercice 2018-2019 des revenus locatifs de 31,16 millions d'euros, en progression de 1,5%, et un résultat EPRA de 21,92 millions, en progression de 13,1%. Par action, le résultat EPRA est de 3,32 euros contre 2,94 euros au 30 juin 2018

    Au 30 juin 2019, la juste valeur du portefeuille immobilier s’élevait à 622,5 millions d'euros contre 619,0 millions au 30 septembre 2018. Le taux d'occupation était de 96,6%, contre 97,3% au 30 septembre 2018.

    "La résilience du portefeuille, appuyée par une gestion dynamique de ses actifs et une réduction du coût moyen de l’endettement, devrait permettre à Ascencio, sauf imprévu significatif, de distribuer un dividende au moins comparable à celui de l’exercice précédent", indique la société dans un communiqué.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +1,37% à 3.574,42 points

    AEX: +1,73% à 548,88 points

    Cac 40: +2,31% à 5.387,96 points

    Dax: +1,68% à 11.845,41 points

    FTSE 100: +1,21% à 7.285,90 points

  • Lyft prend l'ascenseur en Bourse de New York

    L'action Lyft  bondit de 4% à Wall Street. Le groupe de réservation de voitures de transport avec chauffeur (VTC) a publié une perte plus faible que prévu au deuxième trimestre, alors que le chiffre d'affaires a connu une forte progression (+72%), ce qui lui a permis de relever ses prévisions annuelles.

  • Les ventes des grossistes inférieures aux attentes aux USA

    En juin, les ventes des grossistes ont baissé de 0,3% aux Etats-Unis, alors que les économistes tablaient sur une hausse de 0,2%. Les stocks des grossistes sont quant à eux restés inchangés, alors qu'une progression de 0,2% étaient attendue.

  • Wall Street ouvre en hausse

    La Bourse de New York entame la séance sur une note positive. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  gagne 0,40% et le Nasdaq  avance de 0,75%.

  • "Les mauvaises nouvelles ne sont plus de bonnes nouvelles!"

    La période où les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles pourrait être arrivée à son terme.
    Ash Alankar
    Responsable de l'allocation mondiale des actifs chez Janus Henderson Investors

    Cité par MarketWatch, le responsable de l'allocation mondiale des actifs de Janus Henderson, Ash Alankar, estime que les mauvaises nouvelles pourraient bien être prises comme telles par les investisseurs désormais, alors que ces derniers temps, elles étaient bien accueillies parce qu'elles accréditaient le scénario d'un nouveau soutien des banques centrales.

    M. Alankar souligne notamment qu'hier, trois banques centrales asiatiques (Inde, Thaïlande et Nouvelle-Zélande) ont baissé leurs taux plus que prévu, ce qui a été perçu par les investisseurs comme un signal d'alarme plutôt que comme une bonne nouvelle susceptible de soutenir la croissance...

  • Départ du responsable de la recherche chez Argenx

    Nicolas Leupin, le "chief medical officer" de l'entreprise biotech Argenx , quitte l'entreprise à partir du 1er septembre, pour occuper la même fonction auprès de la société suisse Molecular Partners. Leupin était encoe mentionné dans le rapport annuel comme l'une des personnes clefs de la compagnie biotech.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    * BROADCOM poursuit des discussions avancées pour racheter le spécialiste de la cybersécurité SYMANTEC, selon des sources proches du dossier. Le titre Symantec bondit de 12,7% en avant-Bourse.

    * ADVANCED MICRO DEVICES a lancé la deuxième génération de ses puces destinées aux centres de données et compte TWITTER et Google, filiale d'ALPHABET, parmi ses clients, a annoncé mercredi le fabricant de semi-conducteurs.

    * LYFT a annoncé un chiffre d'affaires en forte hausse (+72%) au deuxième trimestre, permettant au service de
    VTC de relever ses objectifs dans un contexte d'apaisement de la guerre des prix avec le concurrent UBER et de prévoir
    des chiffres d'affaires du troisième trimestre et annuel supérieurs au consensus. Dans les échanges avant-Bourse, l'action Lyft s'octroie 6% et Uber prend 4,7%.

    * AMERICAN INTERNATIONAL GROUP a annoncé mercredi un bénéfice en hausse de 17,6% au deuxième trimestre, grâce à la croissance des souscriptions de polices d'assurance IARD et à une hausse du résultat des placements. L'action gagnait 2,0% en après-Bourse.

    * SALESFORCES.COM a annoncé jeudi le rachat du concepteur de logiciels ClickSoftware Technologies pour environ 1,35 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros).

  • Carlsberg relève ses objectifs, l'action au record

    Le brasseur danois Carlsberg relève ses objectifs 2019 après un solide premier semestre, ce qui fait grimper le titre de 10% à 963,60 couronnes à la Bourse de Copenhague. Le titre a pris jusqu'à 12,32% à 984,40, un record.

    Le groupe table désormais sur une croissance organique de son bénéfice d'exploitation dans le haut d'une fourchette à un chiffre, contre une prévision antérieure d'environ +5%.

    Au premier semestre, Carlsberg a déclaré avoir réalisé "une forte amélioration de sa marge opérationnelle" avec un chiffre d'affaires organique net en hausse de 4,2% et une croissance organique en volume de 1,4%.

    Le troisième brasseur mondial derrière le belge AB InBev (+2%) et l'allemand Heineken (+0,4%), publiera ses résultats complets pour le premier semestre le 15 août.

     

  • L'essentiel de la tendance boursière

    1. Les marchés poursuivent leur remontée amorcée la veille, avec des gains compris entre 0,7% et 1%.
    2. La hausse surprise des exportations chinoises rassure.
    3. L'intérêt pour les valeurs refuges recule, comme l'illustre la baisse des rendements obligataires.
    4. La plus forte hausse sectorielle est pour le compartiment technologique qui prend 1,88%.
    5. Osram Licht lâche 6,24%, plus forte baisse du Stoxx 600, Allianz Global Investors ayant rejeté l'offre de Bain Capital et Carlyle
    6. L'équipementier sportif Adidas déçoit (-2%) après des ventes inférieures aux attentes au titre du deuxième trimestre.
    7. Le rendement allemand à 10 ans remonte à -0,572% après avoir touché mercredi un nouveau plus bas record à -0,61%. Son équivalent belge s'inscrit à -0,254%, en hausse de 2 points de base.
    8. Wall Street est attendue en hausse, de 0,20% pour l'indice Dow Jones, de 0,3% pour le S&P 500 et de 0,43% pour le Nasdaq 100.

  • Résultats de bpost: le tri des analystes entre le bon et le moins bon

  • Coucke achète encore des actions Fagron

    L’homme d’affaires Marc Coucke continue d’acquérir des actions Fagron . Après que la FSMA ait annoncé qu'il en avait acheté lundi pour 0,65 million d'euros, il ressort aujourd'hui qu'il en a acquis de nouveau pour 0,91 million d'euros mardi. Coucke possède déjà 15% de Fagron et y est administrateur. La société a annoncé de bons résultats semestriels à la fin de la semaine dernière.

  • Les Bourses asiatiques rebondissent

    Les Bourses asiatiques ont rebondi jeudi après plusieurs jours de recul, les investisseurs chassant les bonnes affaires après un signal positif de la Banque centrale chinoise.

    > A Tokyo, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a terminé sur un gain de 0,37% à 20.593,35 points.
    > A Hong Kong, l'indice Hang Seng a clôturé en hausse de 0,48% à 26.120,77 points.
    > En Chine continentale, l'indice composite de la Bourse de Shanghai a repris 0,93% à 2.794,55 points, celui de la Bourse de Shenzhen s'est élevé de 1,01% à 1.498,95 points.

    La Banque centrale chinoise a de nouveau légèrement abaissé le taux officiel du yuan par rapport au dollar, mais dans les clous des attentes des marchés financiers.

    Pour Julian Evans-Pritchard de Capital Economics, le signal est clair: les Chinois "ne veulent pas que le yuan se déprécie trop rapidement".

    "Cela a rassuré un peu les investisseurs et tiré les actions à la hausse", a commenté Nobuhiko Kuramochi de Mizuho Securities, cité par l'agence d'informations financières Bloomberg.

  • Degroof Petercam reprend le suivi de Montea...

    ... avec une recommandation de "réduire" est un objectif de cours de 61 euros. Montea perd 0,92% à 75,10 euros.

  • Degroof Petercam relève son target sur Care Property Invest

    Degroof Petercam relève son prix cible sur Care Property Invest de 3 euros à 27 euros, tout en confirmant le conseil à "accumuler".

    Certes, le potentiel de hausse est maintenant modeste, indique Herman van der Loos, de Degroof Petercam, mais nous maintenons notre recommandation à "accumuler" compte tenu des risques très faibles (les municipalités génèrent plus de la moitié des loyers, durée moyenne des baux de plus de 17 ans...) et d'un flux de nouvelles positif (expansion aux Pays-Bas, probable inclusion dans l'indice EPRA en 2020).

  • SBM Offshore : +7%

    SBM Offshore bondit de 6,70% à 17,43 euros, meilleure progression de l'indice DJ stoxx 600. Le prestataire de services maritimes a augmenté ses prévisions après des chiffres semestriels supérieurs aux attentes. La société espère dégager un peu plus de bénéfices cette année grâce à des ventes plus élevées qu’elle ne le pensait auparavant. Le PDG Bruno Chabas a déclaré que SBM traversait une "période de croissance significative".

  • Osram Licht : -8%

    Osram Licht recule de7,36% à 31,20 euros. Le principal actionnaire du spécialiste de l'éclairage, Allianz Global Investors, a rejeté l'offre de 3,4 milliards d'euros des sociétés de capital-investissement Bain Capital et Carlyle , estimant qu'elle sous-évaluait le spécialiste allemand de l'éclairage.

  • L'essentiel de la tendance boursière

    Les Bourses européennes évoluent en rebond, dans le sillage des marchés asiatiques, avec des investisseurs un peu moins inquiet de la guerre commerciale grâce au soutien des banques centrales.

    "L'action conjointe des banques centrales a permis de faire baisser la pression sur les marchés boursiers", souligne Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group, évoquant les baisses des taux d'intérêt annoncées en Inde, Nouvelle-Zélande et Thaïlande.

    Bruxelles gagne 1,03%, Paris 1,02%, Amsterdam 0,79% et Francfort 0,58%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,82% et l'Euro Stoxx 50 0,97%. Tous les secteurs progressent, avec en tête les valeurs technologiques (+1,36%) tandis que le secteur automobile (+0,10%) ferme la marche.

    Le gouvernement américain a accusé les autorités chinoises de manipuler le yuan cette semaine, ce que Pékin a réfuté.

    Mais après un geste mardi de la Banque centrale chinoise pour enrayer la chute de sa devise, ce jeudi, la parité officielle du yuan a de nouveau franchi à la baisse la barre des 7 pour un dollar, pour la première fois depuis 11 ans.

    Les intervenants devraient toutefois être soulagés par la progression meilleure qu'attendue des exportations de la Chine qui sont légèrement reparties à la hausse le mois dernier, en dépit du conflit commercial avec les Etats-Unis.

  • "La Chine envoie des signaux de détente et les marchés respirent."
    Milan Cutkovic
    Analyste chez AxiTrader

  • "Le marché se calme car il n'y a pas de mauvaise nouvelle en particulier."
    Soichiro Monji
    Economiste principal chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management

  • Adidas déçoit avec des ventes inférieures aux attentes

    Le titre Adidas , en progression de près de 50% depuis le début de l'année au cours de clôture de mercredi de 273,55 euros, est en repli de 2,4% à l'ouverture à Francfort.

    Les investisseurs sanctionnent des ventes inférieures aux attentes au deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 4% ajusté des effets de change, à 5,51 milliards d'euros contre un consensus des analystes financiers de 5,54 milliards.

    Adidas a anticipe toutefois une reprise de ses performances commerciales au cours de la seconde partie de l'année à la faveur d'une stabilisation en Europe et du redressement de sa marque Reebok, longtemps en difficulté.

    Les investisseurs ont fait monter le titre de l'équipementier sportif allemand ces dernières semaines dans l'espoir d'une révision à la hausse de ses perspectives, à l'image des annonces faites par son concurrent Puma , encore détenu en partie par Kering . L'absence

  • Le KBC Securities du jour

    KBC Securities modifie son prix cible sur Ageas à 48 euros contre 45 et sur Proximus à 25 euros contre 28. La recommandation reste à "conserver" sur les deux valeurs.

  • |Opening bell|

    • Bruxelles: +1,35%
    • Paris: +1,32%
    • Amsterdam: +0,93%
    • Francfort: n.c.
    • Londres: +0,50%

    • Mithra: +7,12%
    • Bpost: +4,9%
    • KBC: +0,74%

  • Chine: les exportations à la hausse malgré le conflit commercial

    Les exportations totales de la Chine sont légèrement reparties à la hausse le mois dernier en dépit du conflit commercial avec les Etats-Unis.

    Selon des chiffres publiés jeudi par l'Administration des douanes, les ventes totales de la Chine à l'étranger se sont accrues de 3,3% sur un an après un repli de 1,3% en juin. Les importations ont enregistré une nouvelle baisse de 5,6%, après une chute de 7,3% le mois précédent.

    Ces chiffres sont meilleurs qu'attendu par les analystes, qui misaient en général sur une nouvelle diminution des exportations (-1% selon le consensus de l'agence Bloomberg) et sur un recul plus fort des importations (-8,8%).

  • Euronav va distribuer un dividende malgré des comptes dans le rouge

    Déception chez Euronav qui anticipait une reprise du transport maritime des produits pétroliers pour le début du troisième trimestre. Elle ne s'est pas concrétisée. Le groupe vise maintenant le quatrième trimestre. En attendant, son résultat a plongé dans le rouge.

    Euronav dispose toujours d’un matelas de liquidités confortable qui lui permet de faire le gros dos pendant cette période difficile. Fin juin, il s'élevait à 858 millions de dollars.

    Cela lui permettra de distribuer un dividende de 0,06 dollar par action début octobre alors que ses comptes sont dans le rouge. Ce paiement entre dans le cadre de sa politique d’un coupon de minimum 0,12 dollar par an.

  • Le rebond des marchés devrait se confirmer

    Les indices européens sont attendus en hausse à l'ouverture. Les futures sur les principaux indices européens laissent entrevoir une progression de 1,24% pour l'indice Euro Stoxx 50, de 0,96% pour Londres, de 1,17% pour Paris, de 1,19% pour Francfort et de 1,08% pour Amsterdam.

  • Quatrième "profit warning" pour Thyssenkrupp

    Thyssenkrupp revoit à la baisse son objectif de bénéfice annuel, le conglomérat industriel allemand lançant un quatrième avertissement sur résultats sous le règne de Guido Kerkhoff, son actuel président du directoire, qui risque ainsi de se retrouver sous une pression accrue.

    Pour l'exercice 2018-2019, clos fin septembre, le groupe voit désormais son bénéfice d'exploitation ajusté revenir à environ 800 millions d'euros contre une projection précédente allant de 1,1 à 1,2 milliard d'euros et ce raison de faiblesses dans deux de ses marchés clefs, l'automobile et l'acier.

    Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Thyssenkrupp, qui évolue à un creux de 16 ans, gagne 3%, les investisseurs retenant peut-être le fait que le groupe a également dit passer en revue ses options pour trois activités : les ressorts et stabilisateurs, l'ingénierie système et l'acier haute résistance


  • Le Nikkei finit en hausse

    La Bourse de Tokyo clôture en territoire positif mais la prudence reste de mise en raison des craintes persistantes entourant le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

    > L'indice Nikkei a gagné 0,37% à 20.593,35 points après avoir perdu 4,76% sur les quatre séances précédentes.
    > Le Topix, plus large, a grappillé 0,08% à 1.498,66 points.

  • Percée "stratégique" pour Mithra au Japon

    Mithra a décroché, au Japon, un brevet jugé "stratégique" pour son contraceptif phare, Estelle, dans le traitement des règles douloureuses.

    ©Patrick Leidgens_mithra

  • Briefing d'avant Bourse

    Le rebond des Bourses européennes devrait se confirmer

    1. Les principales Bourses européennes devraient ouvrir en hausse, poursuivant le rebond entamé la veille, bien que les incertitudes sur la croissance et le commerce demeurent.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,77% à l'ouverture, le Dax à Francfort gagnerait 0,58% et le FTSE à Londres prendrait 0,27%.

    3. En dépit des tensions persistantes sur le commerce, l'appétit pour le risque a fait prudemment sont retour, soutenu par le geste de la Banque populaire de Chine pour endiguer la baisse du yuan et par la volonté de la Maison blanche de poursuivre les discussions avec Pékin pour parvenir à un accord commercial.

    4. Les intervenants devraient être soulagés par la progression inattendue des exportations chinoises le mois dernier malgré l'escalade des tensions commerciales avec les Etats-Unis.

    5. Wall Street a terminé la séance de mercredi sur une note irrégulière, après avoir passé une bonne partie de la journée dans le rouge, profitant de rachats à bon compte mais la crainte d'une récession bien présente dans l'esprit des investisseurs a réfréné les ardeurs.

  • Bénéfice trimestriel supérieur aux attentes pour KBC

    KBC a réalisé un bénéfice net de 745 millions d'euros au deuxième trimestre, soit 8% de plus que les 692 millions d'euros du deuxième trimestre 2018 et un résultat supérieur aux 716 millions attendus en moyenne par les analystes.

    Remarque: la croissance des bénéfices est principalement due à la plus-value de 82 millions d'euros réalisée sur la vente de la caisse d'épargne tchèque CMSS.

    Les actionnaires du groupe bancaire et d'assurance recevront un acompte sur dividende de 1 euro brut le 15 novembre.

     

    ©BELGA

  • Perspectives confirmées pour bpost

    Bpost a réalisé un chiffre d'affaires de 935,7 millions d'euros au deuxième trimestre de cette année, en hausse de 0,8%. La hausse provient de l'augmentation de l'activité colis et logistique en Europe et en Asie (18 millions d'euros), avec une forte croissance des volumes dans les colis en Belgique et aux Pays-Bas (+17,7%). La vente du bâtiment Centre Monnaie à Bruxelles a également soutenu la progression des revenus. Ces effets positifs ont été partiellement compensés par la baisse du volume du courrier domestique (-13,5 millions d'euros) et par le recul attendu des activités de Radial en Amérique du Nord (-11,2 millions).

    Bpost "est en bonne voie pour atteindre (son) objectif pour l'année complète", souligne le CEO Koen Van Gerven dans le communiqué.

  • Le taux pivot du yuan franchit la barre des 7 pour un dollar

    La parité officielle du yuan a franchi à la baisse la barre des 7 pour un dollar, pour la première fois depuis 11 ans, la Banque centrale ayant fixé pour la journée ce taux pivot à 7,0039, en légère baisse par rapport à la veille (6,996).

    Sur le marché des changes, le taux onshore reculait de 0,24% à 7,0435 yuans pour un dollar.

    Le taux pivot est plus ferme que les attentes du marché, ce qui est interprété par ces derniers comme un
    signal que les autorités veulent stabiliser la baisse de la devise, après les fortes baisses de cette semaine.

  • Good morning !

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'observatoire idéal pour ne rien rater de l'actualité boursière et financière.

    Voici le programme qui vous attend aujourd'hui sur les marchés: Agenda du jeudi 8 août

     

    ©REUTERS

Plus sur Les Marchés

Echo Connect