Pfizer ne fera pas de nouvelle offre

Les principaux indices européens sont dans le vert à la mi-séance. Le Bel 20 est à la traîne en raison d'un détachement de coupon de Delta Lloyd. Exmar vend deux navires. Ageas prend la totalité des actions des activités non-vie portugaise de sa coentreprise par MBCP. AvH et CFE en hausse grâce à DEME. En France, Atos lance une OPA amicale sur Bull.La Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 0,97%. Wall Street restera fermée ce lundi.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres économistes sur les réseaux sociaux... Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

17:35 | Clôture des marchés européens

Express

FTSE MIB (MILAN) : 3,61%

DAX : 1,29%

CAC 40 : 0,75%

AEX : 0,43%

BEL 20 : 0,50%

FTSE 100 : FERME CE LUNDI

--

STOXX EUROPE 600 : 0,54%

STOXX EUROPE 50 : 0,33%

 

16:29

Communiqué de presse de l'Agence de la dette


Le montant total des souscriptions aux bons d’Etat effectuées du 22/05/2014 au 23/05/2014 s’élève à  1.367.500,00 EUR  répartis comme suit:


Pour le bon d'Etat à 5 ans – 4 juin 2014-2019 -  0,60% : 50.000,00 EUR

Pour le bon d'Etat à 8 ans - 4 juin 2014-2022 -  1,40%:  1.317.500,00 EUR

 

16:26

Pfizer a annoncé lundi dit avoir renoncé à présenter une offre formelle de rachat d'AstraZeneca pour 70 milliards de livres (86,4 milliards d'euros), un projet qui se heurtait à l'opposition de sa cible.

"Après le rejet de la proposition par le conseil d'administration d'AstraZeneca, Pfizer annonce qu'il n'a pas l'intention de faire une offre sur AstraZeneca", a déclaré le groupe américain dans un bref communiqué.

Pfizer avait jusqu'à 17h00 heure de Londres (16h00 GMT) pour présenter une offre ferme ou renoncer, conformément à la réglementation britannique en matière d'OPA.

La majeure partie des observateurs s'attendaient à le voir renoncer après le rejet de sa dernière proposition, de 55 livres par action. Le numéro un américain du médicament s'était en effet engagé à ne pas lancer une offre hostile.

La réglementation britannique prévoit qu'AstraZeneca peut prendre l'initiative de relancer les discussions avec Pfizer après un délai de trois mois. Pfizer devra quant à lui attendre six mois pour soumettre de lui-même une éventuelle nouvelle proposition. 

 

16:17

#Pfizer "We continue to believe that our final proposal was compelling and represented full value for #AstraZeneca" http://t.co/OTMshluoYi— Peter Hoskins (@PeterHoskinsSky) May 26, 2014

 

16:11 (Reuters) PFIZER DIT N'AVOIR PAS L'INTENTION DE FORMULER UNE OFFRE SUR ASTRAZENECA

 

15:58

Les banques de la zone #euro s attendent à une augmentation des demandes de prêt des entreprises. #eco #bce pic.twitter.com/OKtkceb3ZG— Alexandre HEZEZ (@alexandre_Hezez) May 26, 2014

 

15:53 Royal Dutch Shell discute avec le gouvernement de l'Etat d'Andhra Pradesh d'une participation dans le futur projet de gaz naturel liquéfié (GNL) de Kakinada, a déclaré lundi le président de la société publique Gail.

"Shell discute avec le gouvernement d'Andhra Pradesh d'une participation dans le projet; jusqu'à 24% sont disponibles", a dit B.C. Tripathi à la presse.

GAIL Gas, filiale de GAIL (India), est l'un des deux co-actionnaires de la coentreprise Andhra Pradesh Gas Distribution Company (APGDC), maître d'oeuvre du projet dans cet Etat du sud de l'Inde.

APGDC aura une participation de 50% dans ledit projet et Gaz de France 26%, laissant le solde disponible pour un autre associé.

 

15:46 Areva et le Niger ont annoncé lundi la signature d'un nouvel accord portant sur les conditions d'exploitation des gisements d'uranium du pays.

Dans un communiqué, ils confirment les informations obtenues par Reuters selon lesquelles le projet de mine d'Imouraren, dont l'ouverture était prévue pour 2015, est suspendu afin d'attendre qu'une remontée des cours de l'uranium le rende rentable.

En vertu de cet accord, Areva financera par ailleurs la "route de l'uranium" entre Tahoua et Arlit pour 90 millions d'euros, la construction d'un immeuble d'une valeur de 10 millions d'euros pour abriter les sociétés minières et dont le Niger sera propriétaire, ainsi qu'un projet agricole dans la vallée de l'Irhazer pour 17 millions. 

 

15:38 Le point de vue des analystes de Berenberg sur la victoire de Renzi

Strong mandate for Renzi. Risk that Italy may head for political instability seems to have receded much further see: http://t.co/Dd899W67nr— Berenberg Economics (@Berenberg_Econ) May 26, 2014

 

15:32 Une baisse du taux des dépôts de la Banque centrale européenne (BCE) en juin n'aurait qu'un impact limité sur les taux du marché monétaire de la zone euro, selon des spécialistes du marché monétaire interrogés par Reuters.

La BCE a laissé entendre qu'elle était prête à agir lors de sa réunion de juin pour favoriser une remontée de l'inflation, qu'elle juge actuellement trop faible, et le développement du crédit bancaire.

Elle pourrait à cette occasion amener son taux des dépôts, actuellement nul, en territoire négatif, ce qui reviendrait à faire payer aux banques leurs dépôts auprès de l'institut d'émission.

La plupart des traders pariant sur une baisse de 10 à 15 points de base seulement, ils expliquent que cela ne changerait pas grand chose dans la mesure où il n'y a de toute façon que peu de liquidités excédentaires déposées auprès de la BCE.

Reuters a rapporté mi-mai que la BCE préparait un ensemble de mesures susceptibles d'être annoncées à l'issue de sa réunion de juin, incluant la possibilité d'une baisse de ses trois taux directeurs et celle de mesures ciblées visant à favoriser le crédit aux petites et moyennes entreprises.

On estime que les banques devraient rembourser 5,5 milliards d'euros de fonds LTRO durant la première semaine de juin, moins que les quelque sept milliards de remboursements attendus cette semaine.

Selon l'enquête, les banques devraient emprunter cette semaine quelque 140 milliards d'euros lors de l'opération de refinancement hebdomadaire de la BCE, contre 131,96 milliards la semaine dernière, ce qui laisse penser que la BCE reste la principale source de financement des banques. 

 

 

15:05 La Bourse de Milan profite encore, en ce milieu d'après-midi, de l'excellent score remporté par le parti de Matteo Renzi lors des élections européennes. L'indice FTSE MIB est en hausse de 2,75%. Voici la liste des 20 meilleures prestations au sein de cet indice:

13:35 Petit rappel: les marchés américains resteront clos ce lundi.

12:21 Venez discuter avec nous de l'actualité boursière de ce lundi durant notre chat qui débute à 12h30.

12:03 Petit topo à la mi-séance:

La percée des partis europhobes lors du scrutin européen n’a pas eu d’effet immédiat sur les marchés d’actions ce lundi. Ils sont dans le vert dans la foulée du record du S&P500 de vendredi. La Bourse de Milan (+2,5%) salue pour sa part, le score du parti de Matteo Renzi (41%). Le rendement de l’Olo belge à 10 ans reste stable. Le CAC 40 progresse de 0,23% et l'Euro Stoxx 50 de 0,6%

A Bruxelles, le Bel 20 est stable. Delta Lloyd (-2,77%) qui cote ex-dividende pèse sur l’indice. AvH est en tête des hausses avec un gain de 1,9%. Hors indice, Sioen s’adjuge 5,4% et CFE 4,3%.

L’euro est en hausse de 0,08% à 1,3645 dollar.

Statu quo pour l’once d’or à 1.293,44 dollars. 

 

11:24 Le solide carnet de commandes de DEME (lire plus bas) donne un  coup de fouet au cours de CFE (+4,44%) et du holding anversois AvH (+1,87%).

11:12 Voici des changements d'avis d'analystes financiers sur des valeurs françaises:

A savoir

>Arkema. Gilbert Dupont. Recommandation abaissée à "accumuler" contre "acheter". Objectif de cours réduit à 85 contre 100,7 euros.

>Faiveley Transport. Gilbert Dupont. Recommandation relevée à "alléger" contre "vendre".

>Legrand. UBS. Recommandation à "neutre".Objectif de cours relevé à 47 contre 40,5 euros.

10:57 Confirmation de ce que je vous annonçais:

Elections : stabilité sur le marché belge de la dette http://t.co/AHSlqnpnWV— Oblis (@GoldwasserEx) May 26, 2014

10:48 La Banque centrale européenne (BCE) est prête à intervenir si l'inflation se maintient de manière durable à des taux jugés trop bas dans les pays de la zone euro, a déclaré lundi son président, Mario Draghi. La BCE s'attend à voir l'inflation demeurer basse pendant un certain temps avant de remonter progressivement à un niveau proche de 2%, l'objectif que se fixe l'institut d'émission et de contrôle, a dit Mario Draghi lors du Forum de la BCE à Sintra,au Portugal.
Le risque d'une spirale déflationniste n'en est pas moins réel est réclame de la vigilance, a-t-il ajouté.

10:34 Pas de grands mouvements pour les rendements obligataires en Europe ce matin. L'Olo belge à 10 ans est stable à 1,970%.

10:16 Toujours bon de savoir ce qu'achètent et vendent les grands noms du monde de la Bourse. Ici, George Soros:

George #Soros vend ses valeurs bancaires et achète des mines d'or http://t.co/TX0MozQ4Sn via @MarketWatch #or #gold— Muriel Breiman (@murielbreiman) 26 Mai 2014

10:05 Des déclaration du président de la BCE, Mario Draghi:

**DRAGHI (BCE) DIT S'ATTENDRE À CE QUE L'INFLATION RESTE BASSE POUR UNE PÉRIODE PROLONGÉE AVANT UN RETOUR PROGRESSIF À PROXIMITÉ DE 2%.

**LA RESPONSABILITÉ DE LA BCE EST DE RESTER EN ALERTE FACE AU RISQUE DE NE PAS VOIR L'INFLATION REVENIR À 2%

** LA BCE DOIT SE TENIR PRÊTE À PRENDRE DES MESURES SI CES RISQUES APPARAISSENT

10:03 

#BCE #Draghi déclare qu'il ne se résigne pas à "une inflation trop faible trop longtemps" #ECB— Alexandre Baradez (@ABaradez) 26 Mai 2014

10:02 Un petit tour d'horizon sur l'ouverture des marchés en Europe:

A savoir

Les principales bourses européennes ont ouvert lundi en hausse, les investisseurs retenant des élections européennes le fait que les pro-européens conserveront le contrôle du Parlement européen.Le scrutin a pourtant été marqué par une forte poussée des eurosceptiques,notamment en France où le Front national est arrivé en tête, un événement qualifié de séisme pour la France et l'Europe par le Premier ministre Manuel Valls.

Même si les eurosceptiques semblent en passe de doubler le nombre des sièges qu'ils détiendront dans le nouveau Parlement européen, ils n'empêcheront pas les forces favorables à la dynamique européenne de conserver le contrôle de cette assemblée.

À Paris, le CAC 40 prenait 0,54% à 4517,30 points vers 09h20 tandis qu'à Francfort, le Dax progressait de plus de 1% après avoir battu son record absolu en atteignant en début de séance 9.834,36 points. Les indices européens confirmaient la tendance avec +0,46% pour l'Euro Stoxx 50 et +0,9% pour le FTSEurofirst 300 dans un volume d'activité réduit en raison de la fermeture des Bourses de Londres et Wall Street.Les marchés, qui avaient largement anticipé le triomphe en France du partide Marine Le Pen, sont soutenus par les fortes performances de Wall Street, où le S&P 500 a battu vendredi un record de clôture ainsi que par la victoire du milliardaire Petro Porochenko à la présidentielle en Ukraine, dans laquelle ils veulent voir une promesse de stabilité politique, font valoir des analystes.

09:48 Les raisons du bond (+2,53%) de la Bourse de Milan ce matin:

La Bourse de Milan a ouvert sur un bond de plus de 2% lundi, rassurée par le triomphe-surprise du Parti démocrate du chef du gouvernement Matteo Renzi aux élections européennes de dimanche. Vers 09h30 l'indice vedette FTSE Mib accélérait encore, grimpant de 3,04% à 21.377 points, portée par l'ensemble des valeurs bancaires. Celles-ci affichaient des hausses comprises entre 4 et 6%.

L'ensemble de l'indice était dans le vert, y compris le titre du groupe Mediaset, qui fait partie de l'empire industriel de Silvio Berlusconi, dont le parti Forza Italia est considéré comme le principal perdant du scrutin de dimanche.

Selon des projections rendues publiques dans la nuit de dimanche à lundi, le PD de M. Renzi s'adjugerait plus de 41% des suffrages, devançant de loin le Mouvement Cinq Etoiles de l'eurosceptique Beppe Grillo (environ 22%) et Forza Italia (15%). Les investisseurs avaient craint que l'Italie ne replonge dans une énième phase d'instabilité politique en cas de victoire du parti antisystème de M. Grillo.

09:24 KBC a décidé de réviser à la hausse les objectifs de cours des actionnaires du groupe de dragage DEME qui a annoncé de nouveaux contrats à hauteur de 660 millions d'euros ce qui porte son carnet de commandes à environ trois milliards d'euros.  Pour CFE donc, l'objectif de cours passe de 85 à 90 euros avec une recommandation maintenue à "acheter". Pour AvH, dont sa participation dans CFE, représente selon les calculs de KBC 32,8% de la valeur intrinsèque du holding, l'objectif de cours passe de 92 à 100 euros. La recommandation est également relevé à "accumuler" contre "conserver" avant. 

Le communiqué de DEME publié vendredi soir.

09:16 Effet mécanique de l'OPA d'Atos sur Bull:

Bull : +22% au compteur à l'ouverture ! #bourse #finance $ATO http://t.co/RSiGH5CsfJ— Boursier.com (@Boursier_com) 26 Mai 2014

09:13 KBC a placé Sioen sur sa liste d'achat. L'objectif de cours est fixé à 11 euros. 

09:11 La Bourse de Milan se distingue avec un bond de 2,57% dans les premières minutes.

09:06 KBC relève l'objectif de cours sur plusieurs valeurs. On revient en détail sur ces changements dans quelques minutes.

Koersdoel KBCS trekt koersdoel #CFE, #AvH en "Sioen op (die laatste gaat naar Buy). meer op https://t.co/SVuaEMkOQT pic.twitter.com/RFTFT4y8Qn— Tom Simonts (@TSimonts) 26 Mai 2014

09:03 Comme attendu, les principaux indices européens ont débuté la séance dans le vert. Dans les première minutes de transaction le CAC40 prenait 0,19%, l'AEX 0,27%, le Dax 0,59% et l'Euro Stoxx 50 0,55%. Le Bel 20, pour sa part, fait du surplace en raison de la cotation ex-dividende final (0,61 euro brut) de Delta Lloyd (-2,6%). 

08:26 Les marchés européens ne devraient pas être trop freinés ce matin par la percée des partis d'extrême droite. Le future sur l'indice Stoxx 50 est en hausse de 0,4% profitant de la belle séance signée par Tokyo. Les futures sur les principaux indices européens sont également en progression.

08:21 La Bourse de Tokyo a fini lundi en hausse de 0,97% dans le sillage du record de clôture battu vendredi par l'indice S&P 500 à Wall Street. Porté en outre par la faiblesse du yen, qui favorise les exportatrices, l'indice Nikkei a progressé de 140,35 points pour finir à 14.602,52 points. Le Topix, plus large, gagne 14,25 points (1,21%) à 1.194,69 points dans un faible volume d'activité en raison de la fermeture des bourses de Londres et New York.

08:15 Zoom sur la monnaie européenne au lendemain d'un scrutin dans l'Union marqué par la percée des europhobes:

L'euro poursuit sa baisse face au dollar après les élections européennes   L'euro poursuivait sa baisse face au dollar lundi, après la poussée des partis europhobes aux élections européennes et dans la foulée de l'annonce d'une rechute du moral des entrepreneurs allemands. En début de matinée, la monnaie unique européenne valait 1,3621 dollar, contre 1,3632 dollar vendredi soir. L'euro était tombé vendredi jusqu'à 1,3613 dollar, son plus bas niveau depuis le 13 février.  L'euro baissait face à la monnaie nippone, à 138,86 yens contre 138,91 yens vendredi soir. Le dollar montait face à la devise japonaise, à 101,95 yens contre 101,92 yens vendredi. La monnaie unique avait décroché face au billet vert juste après la diffusion vendredi de l'indicateur Ifo mesurant l'état d'esprit des patrons de la première puissance européenne: ce chiffre a atteint 110,4 points en mai, se repliant sous son niveau du mois de mars, marqué alors par les inquiétudes concernant les tensions en Ukraine.  Selon les analystes, la rechute du baromètre Ifo suggère que la reprise économique allemande est peut-être en train de ralentir.  La poussée de l'extrême droite et des europhobes aux élections européennes pourrait aussi avoir quelque peu pesé sur la monnaie unique, selon la National Australia Bank. "La réalité est que ces résultats - notamment en France - ne signifieront pas grand chose en pratique, mais ils sont un prétexte visible pour mettre une certaine pression sur l'euro et la livre", a ajouté la banque dans une note aux investisseurs. L'euro continue surtout à souffrir de la publication de données économiques mitigées en zone euro, venant renforcer la perspective d'une action de la Banque centrale européenne en juin, signalaient des analystes.  Le président de la BCE Mario Draghi a récemment indiqué que l'institution était "à l'aise" à l'idée d'agir lors de la prochaine réunion de politique monétaire. Des mesures d'assouplissement monétaire destinées à stimuler la croissance auraient pour effet de diluer la valeur de l'euro et de le rendre moins attractif pour les investisseurs.  Le dollar a quant à lui maintenu son avancée après la publication vendredi d'un indicateur positif sur l'immobilier américain, secteur particulièrement surveillé par les investisseurs car considéré comme une jauge importante de l'état de santé de l'économie du pays. 

08:04 Ageas va prendre la pleine propriété des activités non-vie portuguaise avec MBCP en rachetant, pour 122,5 millions d'euros les 49% détenus par MBCP. Le communiqué ici.

08:02 Exmar LPG le joint venture entre Exmar et Teekay LNG Partners a vendu deux de ses navires. La gain en capital pour la seule Exmar atteint 18 millions de dollars. Le communiqué ici.

07:53 Il faut encore patienter quelques minutes pour que les futures sur indices européens commencent à être négociés. On verra, à ce moment-là, quelle tournure prendra la séance sur le Vieux Continent. Je vous signale que Wall Street et la Bourse de Londres sont fermées ce lundi.

07:44 L'euro est en baisse à un plus bas de trois mois contre le dollar suite à la victoire des europhobes aux élections européennes. Ils pourraient, en effet, faire obstacle aux efforts de la BCE pour galvaniser la reprise économique. Vers 7h45 la devise européenne reculait de 0,1% à 1,3620 dollars. 

07:35 Avant d'examiner l'impact de ces scrutins sur ces marchés, un constat: ils n'ont pas mis un terme à la vague de fusions et acquisitions: Atos a annoncé son intention de lancer une OPA sur Bull pour 620 millions d'euros.

Atos : vers un rachat de Bull pour 620 millions d'euros #bourse #finance $BULL http://t.co/7fkeT3gCLu— Boursier.com (@Boursier_com) 26 Mai 2014

07:31 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" qui va vous tenir informé des principaux développements sur les marchés en ce lendemain de scrutin national et européen.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés