1. Les marchés
  2. Live blog

Proximus poursuit sa glissade, Sioen recherchée, Morrisons se démarque

Les actions européennes ont terminé sans direction claire. Proximus a creusé ses pertes. Sioen a accéléré ses gains. Carmat s'est envolé. RBC voit l'action Euronext surperformer. Morrisons se démarque à Londres.
  • Les marchés européens terminent en hausse, sauf Francfort

    Clôture en Europe

    Bel 20 +0,04% 3.371,82 points

    AEX +1,09% 427,27 points

    Cac 40 +0,90% 4.353,55 points

    Dax -0,19% 9.495,40 points

    Footsie +0,02% 6.097,09 points

  • Baisse de la production de l'Opep en février - Le Brent au-dessus de 36 dollars

    Selon une enquête réalisée par l'agence de presse Reuters, l'offre de pétrole émanant de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a baissé à 32,37 millions de barils par jour en février, contre 32,65 millions en janvier. Ces chiffres sont basés sur les données des exportations et des informations provenant des compagnies pétrolières, de l'Opep et de consultants. La majeure partie du déclin constaté en février a été involontaire, note Reuters. La plus grosse baisse provient de l'Irak, principale source de croissance de la production de l'Opep l'an dernier. L'interruption des flux d'un pipeline transportant le pétrole à partir des régions kurdes du pays explique cette baisse de production. Cette information contribue à la hausse du Brent cet après-midi. Le baril de Brent  vient tout juste de dépasser les 36 dollars.

  • Le Brent tout proche de 36 dollars le baril

    Le baril de pétrole Brent  vient de s'approcher du seuil de 36 dollars, à 35,95 dollars précisément, peu après l'ouverture de Wall Street. Le cours du Brent avait grimpé jusqu'à 37 dollars vendredi avant de reculer pour clôturer à 35,10 dollars. Le Brent n'a plus clôturé au-dessus de 36 dollars depuis le 5 janvier dernier. La semaine dernière, les cours du brut ont bondi (de plus de 6% pour le Brent et de plus de 10% pour le pétrole texan) dans l'espoir d'un accord entre pays producteurs pour limiteur leur production.

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,02%
    • S&P 500: -0,01%
    • Nasdaq Composite: n.c.%
  • Icahn propose de racheter 100% de Federal-Mogul

    Icahn Enterprises, la société de l'investisseur activiste Carl Icahn, propose de racheter les 18% du capital de Federal-Mogul qu'il ne détient pas encore au prix de 7 dollars par action.

    Cette offre représente une prime de 41% par rapport au cours de clôture du titre Federal-Mogul vendredi. Elle valorise cet équipementier automobile américain à environ 1,2 milliard de dollars (1,10 milliard d'euros).

    Federal-Mogul a pour deuxième actionnaire un autre fonds activiste, Gabelli, qui détient 5,79% de son capital.

  • Nouveau benchmark à 30 ans pour la Belgique

    Un communiqué du Ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, nous annonce que le Royaume de Belgique a l'intention d'émettre - par voie de syndication - dans un futur proche un nouveau benchmark en euro avec échéance au 22 juin, 2047  (OLO 78). L'opération aura lieu si les conditions du marché le permettent, précise le document.

  • Le point sur la tendance en milieu de journée

    • Les indices européens pointent en baisse en milieu de journée, déçus par l'absence d'annonce forte à l'issue du G20 de Shanghai.
    • Le marché s'est toutefois repris dans la matinée après l'annonce par la Chine d'une nouvelle baisse des ratios de réserves obligatoires imposés aux établissements bancaires.
    • Cette annonce est tombée en même temps que la publication de l'inflation en zone euro pour février, qui est retombée en territoire négatif à -0,2%, nourrissant les attentes de mesures de relance par la BCE.
    • Les secteurs cycliques figurent parmi les principaux perdants de la matinée, avec en tête les valeurs financières.
    • Le titre du London Stock Exchange, fait l'objet de prises de bénéfices après avoir été dopé par la perspective de sa fusion avec l'allemand Deutsche Börse.
    • Du côté de la grande distribution, les investisseurs regardaient l'accord conclu par la chaîne Morrisons, prévoyant la distribution de ses produits par le géant du commerce en ligne Amazon.
    • A Bruxelles, Proximus poursuit sa glissade entamée vendredi. Sioen par contre profite de la publication de ses résultats annuels.
  • Degroof Petercam relève le prix cible d'Home Invest à 95 euros contre 90 euros. Le conseil reste à "conserver". Home Invest cote actuellement 95,80 euros (-0,10%).

  • Les minières profitent des mesures chinoises et de l'or

    Les valeurs minières signent ce midi la seule progression sectorielle en Europe, soutenues par les mesures prises par la Chine pour soutenir son économie et réduire les surcapacités industrielles du pays tandis que les groupes spécialisés dans l'or profitent également de l'intérêt pour les valeurs refuges.

    A 11h47, l'indice Stoxx des ressources de base gagne 2,09%, contre un recul de 0,85% le Stoxx 600, qui regroupe les principales valeurs européennes.

     

    "Les minières profitent des différentes mesures envisagées en Chine, qui pourraient profiter à terme au secteur."
    Un trader en poste à Paris


    La banque centrale chinoise a réduit de 50 points de base le coefficient de réserves obligatoires imposé aux banques, qui passera ainsi à 17% pour la plupart des grands établissements du pays afin de maintenir un niveau élevé de liquidités dans le système financier.

    En outre, la Chine a indiqué réduire d'environ 15% le nombre d'employés évoluant dans le secteur du charbon et de l'acier afin de réduire les surcapacités industrielles du pays.

  • L'inflation en zone euro encore loin de l'objectif de la BCE

    L'inflation en zone euro est retombée en territoire négatif en février, s'affichant à -0,2%, selon une première estimation publiée lundi par Eurostat, l'office des statistiques de l'UE.

    Ce chiffre est en deçà du consensus des analystes donné par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur une inflation nulle. En janvier, elle était encore dans le vert: +0,3%. C'est la première fois depuis septembre 2015 que l'inflation est négative : elle était alors de -0,1%.

    Ce chiffre est très loin de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'un peu moins de +2% dans l'union monétaire, considéré comme signe de bonne santé de l'économie.

  • Sioen accélère

    Après un démarrage timide, Sioen accélère ses gains en matinée. Les investisseurs achètent le titre à la faveur des résultats annuels publiés par le groupe textile. Si le chiffre d'affaires est stable, le bénéfice net s'est envolé de 40%. La trésorerie s'est renforcée de 38 millions pour atteindre 89 millions d'euros fin décembre.

    Sioen avait déjà gagné 2,6% vendredi.

    Lire notre article ici.

  • Proximus poursuit sa glissade

    Nouvelle chute spectaculaire de Proximus ce matin au sein de l'indice Bel20. Les investisseurs restent prudents sur le titre au regard des prévisions prudentes du groupe télécom, malgré de bons résultats 2015. SocGen a un conseil à "vendre" sur la valeur avec un prix cible de 24 euros. Barclays a un prix cible de 33 euros et une recommandation de "sous pondérer".

    Proximus a perdu 3,65% à 29,85 euros vendredi.

  • Le taux d'emprunt allemand à 9 ans sous zéro

    L'Allemagne voit ses taux d'emprunt baisser un peu plus. Ce matin, c'est au tour du rendement allemand à 9 ans de passer en territoire négatif.

     

  • AKA pour Genfit

    Genfit annonce

    • avoir levé un montant total de 49,6 millions d'euros dans le cadre d'un placement privé réalisé principalement auprès d'investisseurs institutionnels aux Etats-Unis;
    • avoir placé 2.395.890 actions nouvelles à un prix d'émission de 20,70 euros par action.

    L'offre représente 10% du capital avant opération et portera le nombre total d'action après émission à 26.354.794, représentant une dilution pour les actionnaires existants de 9,09%.

  • Nouveau prix cible pour Solvac

    KBC Securities change de prix cible pour Solvac . Le broker vise désormais 107 euros contre 120 euros. Le conseil reste à "acheter".

  • KBCS change d'objectif de cours sur Banimmo

    KBC Securities change son objectif de cours sur Banimmo , à 6 euros contre 7,20 jusqu'ici. Le conseil reste à "conserver".

  • Reprise des cotationns sur Carmat, le titre s'envole

    Carmat s'envole de 24% pour sa reprise de cotation, après l'annonce de son augmentation de capital.

    La société Carmat, concepteur et développeur d'un coeur artificiel implantable, avait annoncé à la veille du week-end une augmentation de capital de 50 millions d'euros pour financer le dévelopement industriel et clinique de son projet.

    L'opération est "entièrement souscrite par un pool d'investisseurs stratégiques et les actionnaires de référence", a précisé Carmat dans un communiqué. L'Etat et Bpifrance notamment entrent au capital aux côtés d'Airbus Group et Truffle Capital.

    Fin décembre, Carmat ne disposait plus que d'une trésorerie de 3 millions d'euros, et a accusé l'an dernier une perte nette de 17,5 millions d'euros, contre un déficit de 18,26 millions d'euros en 2014.

  • L'Europe boursière en baisse, déçue par le G20

    Les Bourses européennes ouvrent en baisse après que les ministres des Finances et les banquiers centraux du G20 ont déclaré que les outils de la politique monétaire ne suffiraient pas à faire sortir l'économie mondiale de sa torpeur.

    A 09h05, l'indice CAC 40 perd 1,17% à 4.263,92 points. La Bourse de Londres cède 0,82%, celle de Francfort 1,23% et Milan 1,01%. L'indice Stoxx 600 , qui regroupe les principales valeurs européennes, abandonne 0,93%.

  • Sioen: +0,41% dans les premiers échanges.

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: -0,99%
    • Bruxelles: -0,48%
    • Francfort: -1,28%
    • Londres: n.c.%
    • Paris: -1,22%
  • Bernstein relève son conseil sur Airbus

    Bernstein releve sa recommandation sur Airbus de "performance en linge" à "surperformance". L'objectif de cours est porté de 73 à 78 euros.

  • RBC voit Euronext surperformer

    RBC relève son conseil sur Euronext à "surperformance" pour des raisons de valorisation. Le cours actuel constitue un "point d"entrée intéressant" explique le broker. L'action Euronext a perdu 27% depuis le début de l'année. L'objectif de cours par contre passe à 47 euros contre 49 euros avant.

  • Les indices actions européens donnés en baisse

    Les contrats à terme sur les principaux indices européens sont désormais tous dans le rouge. Les reculs sont légèrement supérieurs à 1%, de Londres à Francfort en passannt par Paris.

  • Sioen, une valeur belge à suivre

    Sioen a publié ses résultats annuels 2015 ce matin. Le groupe textile a stabilisé son chiffre d'affaires, mais son résultat opérationnel et son bénéfice net grimpent nettement sur la période.

    Le résultat opérationnel des activités poursuivies de Sioen a augmenté 29% tandis que le bénéfice est en nette hausse de 40%.

    La société a réalisé un bénéfice par action de 1,17 euros.

    Le conseil d’administration proposera le paiement d’un dividende brut de 48 cents par action.

  • L'Europe boursière attendue en ordre dispersé

    Les Bourses européennes sont attendues en ordre dispersé à l'ouverture, avec un repli de Paris et Francfort mais une hausse à Londres, après leur forte progression de vendredi et face à l'incapacité du Groupe des 20 (G20) à prendre de nouvelles mesures concrètes pour relancer la croissance.

    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien et le Dax à Francfort pourraient perdre jusqu'à 0,5% à l'ouverture, mais le FTSE à Londres pourrait avancer d'autant (+0,5%).

     

    "Comme on pouvait le craindre, les conclusions du G20 confirment que la pression des marchés n'est pas encore suffisante pour réveiller les grands argentiers de la planète."
    Didier Saint Georges de Carmignac

  • Tokyo a perdu 8,5% en février

    La Bourse de Tokyo fini en repli de 1%, au terme d'une séance volatile, affectée par la remontée du yen et un net recul des Bourses chinoises.

    L'indice Nikkei a perdu 161,65 points à 16.026,76 pour porter son recul à 8,5% sur l'ensemble du mois de février, son troisième mois consécutif de baisse et la plus importante depuis mai 2012.

  • La Bourse de Shanghai chute

    La Bourse de Shanghai chute de 4%, dans un marché affolé par la dépréciation continue du yuan.

    La banque centrale chinoise (PBOC) a abaissé ce matin le taux de référence du yuan à son plus bas niveau depuis un mois, bien que Pékin ait martelé durant le récent G20-Finances n'avoir aucune intention d'alimenter la dépréciation de sa devise.

    La PBOC a fixé à 6,5452 yuans pour un dollar, en baisse de 0,17% par rapport à vendredi, le taux-pivot autour duquel le renminbi (autre nom du yuan) est autorisé à fluctuer face au billet vert, dans une marge de 2% de part et d'autre.

    Après de très longs mois de silence, le gouverneur de la PBOC Zhou Xiaochuan avait pourtant répété vendredi, en marge d'une réunion des grands argentiers du G20 à Shanghai, qu'il ne voyait "aucun fondement (économique) à une dépréciation persistante du renminbi".

     

    "Nous n'aurons pas recours à des dévaluations compétitives pour avantager nos exportations."
    Le gouverneur de la PBOC Zhou Xiaochuan

  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo qui vous permet de suivre minute par minute les grands moments de cette séance de Bourse.

    ©Bloomberg

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés