Record d'altitude pour l'action Colruyt

Capitalisant sur les chiffres meilleurs que prévu de la croissance en zone euro, l'Europe boursière s'est maintenue dans le vert ce mercredi. A la Bourse de Bruxelles, l'indice Bel 20 s'est symboliquement démarqué à la baisse alors que le cours du distributeur Colruyt a terminé à son plus haut niveau. Nouveau sommet annuel également pour l'indice parisien Cac 40.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @DavidCollin826) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

17:57 | Résumé de la tendance européenne

A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes ont terminé en hausse, pour la cinquième séance consécutive et l'EuroStoxx50 a atteint en séance un plus haut de deux ans, grâce entre autres, à l'annonce de statistique jugées encourageantes pour l'économie de la zone euro.

Le Footsie britannique a cédé 0,37% tandis que le Dax allemand  a pris 0,27%. À la clôture des marchés européens, Wall Street perdait entre 0,26% et 0,46%.

A 0,3%, la croissance dans la zone euro a été un peu plus forte que prévu au deuxième trimestre, tirée entre autres par le rebond des économies allemande et française.

Par ailleurs le nombre de demandeurs d'emploi a baissé plus que prévu en juillet au Royaume-Uni, signant son neuvième mois consécutif de déclin, selon les statistiques officielles, renforçant les espoirs d'une reprise de l'économie britannique. 

A rebours de la tendance, le géant allemand de l'électricité RWE a cédé 4,56%, après l'annonce d'une baisse des capacités.

 

17:45 Nouveau sommet annuel également pour l'indice parisien Cac 40 qui s'est hissé de 21,7 unités à 4.114 points. 

 

17:35 | Le Bel 20 stagne à 2.830 points

La Bourse de Bruxelles s’est démarquée à la baisse ce mercredi. L’indice Bel 20 a laissé un orteil en territoire négatif (-0,09%), stagnant ainsi autour des 2.830 points.

L’action KBC est restée insensible aux  faveurs de Barclays (-0,43% à 35,99 euros). Le broker a pourtant relevé son objectif de cours à 40 euros, contre 38 euros avant. Autrement dit, un potentiel de hausse de 10,68% par rapport à la clôture de mardi. Pas de changement par contre au niveau de la recommandation, à " surpondérer ".  Les prises de profit expliquent sans doute ce phénomène, après le rally qu'a connu l'action dans la foulée des chiffres semestriels du groupe.

Barclays s’est également penché sur la valeur UCB, entamant la couverture avec un objectif de cours de 46 euros et une recommandation à " neutre ". Un avis une fois de plus sans grande conséquence puisque le titre UCB n’a cédé que 0,36% face à ce potentiel de baisse de 5,79% épinglé par le courtier.

Notez que Carlos Brito, le CEO d’AB InBev (-0,86% à 74,87 euros), a récemment exercé des options pour un montant de 2,2 millions d’euros. Les actions AB InBev ont été directement revendues pour 5,8 millions d’euros.

Thrombogenics (-0,47% à 31,99 euros) convoque par ailleurs ses actionnaires en assemblée extraordinaire le 16 septembre.

Enfin, deux seuils psychologiques: l'action Colruyt flirte avec son record historique en clôturant à 43,15 euros (+1,18%), alors qu’elle avait grimpé en intraday le 19 juillet dernier à 43,16 euros. Pourtant les résultats du distributeur hallois n'avaient pas été accueillis positivement par les analystes. Il convient de reconnaître aussi que Colruyt est l'une des rares entreprises où le marché place la barre très haut malgré les temps de crise. 

bpost cote finalement au-dessus de son prix d'introduction en Bourse, à 14,82 euros (+0,95%) contre 14,50 lors de son IPO. 

Sur le marché élargi, le cours de Sipef a perdu 0,76%. Les ventes semestrielles de l’entreprise sont en baisse de 13% à 152 millions de dollars et Sipef a prévenu que les résultats annuels seront sensiblement inférieurs à ceux de 2012. 

 

 

 

16:40 L’Europe boursière s’oriente poussivement à la hausse (+0,18% pour le Stoxx 600) alors que les investisseurs peuvent se satisfaire des propos de Dennis Lockhart, président de l'antenne d'Atlanta de la banque centrale américaine, qui ont soutenu Wall Street mardi.

Ce responsable de la Fed a estimé que la réduction des montants des liquidités injectées par l’institution monétaire dans le circuit financier devait être conçue "comme une première étape prudente". 

 

16:12  L'action du groupe de distribution américain Macy's plonge de plus de 4% mercredi à la Bourse de New York après avoir fait part de ventes décevantes, que l'entreprise explique par la prudence croissante des consommateurs en matière d'achats non contraints. Cette évolution du comportement de ses clients incite Macy's à consentir de coûteuses remises et elle a pesé sur ses résultats trimestriels.

 

15:55 Aux valeurs, Apple progresse de 1,5%, l'homme d'affaires activiste Carl Icahn ayant déclaré mardi que l'action de la marque à la pomme pourrait coter aux alentours de 700 dollars.

 

 

15:46 Les prix à la production n'ont pas évolué en juillet aux Etats-Unis, après une hausse de 0,8% en juin. (voir post de 14:48). Cela pourrait rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed car certains de ses responsables avaient plaidé pour une poursuite de ses achats afin de stimuler l'activité tant que les prix n'accéléreraient pas. 

 

15:30 

WALL STREET

La Bourse de New York a commencé la séance à l'équilibre mercredi, dans un marché calme avant le discours d'un responsable de la Banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones perdait -0,03% et le Nasdaq -0,04%.

Wall Street avait terminé en hausse la veille, rassurée par les propos d'un autre responsable de l'institut monétaire: le Dow Jones avait gagné 0,20% à 15.451,01 points et le Nasdaq 0,39% à 3.684,44 points.

 

15:15 L'euro était en baisse mercredi face au dollar, malgré la sortie officielle de récession de la zone euro, dans un marché qui spécule toujours sur un durcissement imminent de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Vers 15h, l'euro valait 1,3255 dollar contre 1,3262 dollar mardi soir.

La zone euro a en effet enregistré un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,3% au deuxième trimestre, après six trimestres consécutifs de repli correspondant à la plus longue phase de récession de son histoire, selon les chiffres publiés mercredi par l'office européen des statistiques Eurostat.

 

14:48 Les prix de production aux Etat-Unis sont restés stables en juillet alors que les économistes attendaient une hausse de 0,3%.

PPI is up 2.1% over the past 12 months, while core PPI has risen 1.2% http://t.co/kLx1lNmQLG— MarketWatch (@MarketWatch) August 14, 2013

 

 

14:35 Les premières statistiques US viennent de tomber. En attendant que je vous les recompile, voici une nouvelle valeur à suivre:

VALEUR A SUIVRE A WALL STREET

− MACY'S a annoncé mercredi des ventes et un bénéfices inférieurs aux attentes pour les trois mois au 3 août. Le bénéfice net est ressorti à 281 millions de dollars, 71 cents par action, contre 279 millions, 67 cents par titre, un an auparavant. Le distributeur a dit s'attendre à des ventes à périmètre comparable en hausse de 2,5% à 4% au second semestre.

 

14:26 A rebours de tendance, les utilities européennes accusent la plus forte baisse sectorielle en Europe dans le sillage de RWE (-4,7%), qui a annoncé une réduction de capacités de production d'électricité en réponse au boom des énergies renouvelables en Allemagne.

 

14:18 De nombreuses valeurs cycliques sont entourées après les chiffres de la croissance, en particulier ceux affichés par l'Allemagne qui consolide ainsi son rôle de moteur de la zone euro, selon certains stratégistes.

 

13: 58 Les valeurs à suivre à Wall Street

  • APPLE. L'action de la marque à la pomme pourrait coter aux alentours de 700 dollars, a déclaré mardi à Reuters l'homme d'affaires activiste Carl Icahn qui avait révélé plus tôt s'être constitué une "forte position" au sein du fabricant de l'iPad et de l'iPhone.

  • DEERE & CO. Le fabricant d'engins agricoles a publié mercredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et rehaussé sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année. En avant-Bourse, l'action progresse de 2,5%.

  • BOEING. La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) a annoncé mercredi la découverte d'un problème de câblage électrique sur les extincteurs automatiques des réacteurs de trois de ses 787 Dreamliner, appareil qui a connu ces derniers mois une série de dysfonctionnements.

  • RADIOSHACK. L'enseigne d'électronique grand public en difficulté cherche à refinancer sa dette en la restructurant par le biais d'emprunts nouveaux moins coûteux et elle espère y parvenir d'ici la fin de l'année, a-t-on appris mardi de deux sources proches de l'opération.

  • STEINWAY MUSICAL INSTRUMENTS a officialisé mercredi son rachat par le fonds d'investissement John Paulson après le refus de Kohlberg & Co de surenchérir sur son offre. John Paulson propose 38 dollars par action. Le titre prenait 4,5% dans les transactions d'avant-Bourse.

  • BAIDU. Le moteur de recherche chinois coté sur le Nasdaq a annoncé l'acquisition, pour 1,85 milliard de dollars, de 91 Wireless Websoft, une boutique chinoise d'applications pour téléphones mobiles. Ce rachat concerne notamment la participation de 57,4% qu'avait Netdragon Websoft.

13:24 Colruyt proche de son record historique! L'action a atteint 43,065 euros ce matin en séance, proche de son plus haut en intraday du 19 juillet dernier à 43,16 euros.

 

12:44 Bpost cote 14,87 euros (+1,29%) cote finalement au-dessus de son prix d'IPO (14,50 euros). Marc Zwartsenburg d'ING a placé un conseil d'achat sur la valeur. L'objectif de cours est de 15,80 euros.

 

12:14 |Le point en milieu de matinée|

Les indices européens évoluent globalement en hausse, aidés par des chiffres de croissance meilleurs que prévu en zone euro. La tendance est cependant est cependant freinée par plusieurs résultats d'entreprises mal accueillis.

La zone euro est officiellement sortie de récession au deuxième trimestre en enregistrant un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,3%, soit plus que prévu par les économistes (+0,2%). Elle restait sur six trimestres consécutifs de repli. En Allemagne et en France, la croissance est ressortie plus vive que prévu.

Pour autant, la réaction des marchés reste modérée à ces chiffres, dont il est difficile de dire s'ils se confirmeront au fil de l'année.

"Nous considérons que le risque de rechute est faible mais que l'ampleur du rebond devrait rester mesurée", soulignent les stratégistes chez Crédit Mutel-CIC.

"Le retour de la croissance ne signifie pas la fin de la crise de la dette", remarquent quant à eux les économistes chez Capital Economics, qui mettent en avant les difficultés économiques et budgétaires toujours profondes des pays les plus fragiles.

Aux valeurs,

  • ThyssenKrupp baisse de 2,5% en Bourse mercredi au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels, la détérioration de la position financière du sidérurgiste et sa difficulté à céder la filiale Steel Americas faisant craindre une augmentation de capital plus tôt que prévu.

  • RWE lâche plus de 5%. Le numéro deux allemand de l'énergie RWE a annoncé mercredi sa décision d'arrêter plusieurs centrales en Allemagne et aux Pays-Bas et d'intensifier ses efforts de restructuration, après la publication d'une lourde perte au deuxième trimestre.

  • Rentokil Initial Plc bondit de 9%. Le groupe après des résultats meilleurs que prévu et une accélération des activités au deuxième trimestre.

 

11:23 Venez discuter de l'actualité boursière avec nous! Le market live est à votre disposition.

 

 

11:15 Le titre KBC est le grand perdant de la matinée ce matin au sein du Bel20. L'action lâche 1,51% à 35,60 euros, la plus forte baisse de l'indice bruxellois. Les prises de profit expliquent sans doute ce phénomène, après le rally qu'a connu l'action en réaction aux chiffres semestriels du bancassureur.

 

11:01 La zone euro sort de la récession au deuxième trimestre, avec un rebond plus fort que prévu du PIB à +0,3%. Plus de détails ici.

 

EURO-AREA ECONOMY GROWS 0.3% IN 2Q FROM PRIOR QUARTER— deltahedge (@minefornothing) August 14, 2013

 

10:39 Le Portugal sort de la récession au 2e trimestre. Le PIB ressort en hausse de 1,1%, pour la première fois depuis plus de deux ans, a indiqué mercredi l'Institut national des statistiques (Ine) dans une première estimation.

10:12 KBC Securities révise son objectif de cours sur Floridienne à 83 euros contre 87 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

 

09:52 En deux tweets, Icahn a dopé le cours de l'action Apple, comme le montre le graphique intraday du titre pour la séance d'hier. Tous les détails de cet histoire ici.

 

 

09:44 Le CEO de CMB Marc Saverys a procédé à l'achat de 40.000 actions au prix moyen de 15,04 euros par action.

 

En Saverys Michael kocht 40.000 aandelen #CMB tegen gemiddeld 15,04€ p.a.— Frank De Mol (@FrankDeMol1) August 14, 2013

 

09:43 Dexia Asset Management continue de privilégier les actions.

 

We remain positive on equities, which are supported by the central banks’ policies, improving earnings dynamics and attractive valuations— Asset Management (@DexiaAM) August 14, 2013

 

09:26 |Le point à l'ouverture des marchés|

A savoir

Les principales Bourses européennes ont ouvert en très légère hausse mercredi, soutenues par les chiffres meilleurs que prévu de la croissance en France et en Allemagne au deuxième trimestre.

Après quelques minutes d'échanges, Paris gagnait 0,19%, Amsterdam 0,07%, Francfort 0,06% tandis que Londres cédait 0,05%.

Le produit intérieur brut français a augmenté de 0,5% et celui de l'Allemagne de 0,7% par rapport aux trois premiers mois de l'année, selon les premières estimations publiées en début de journée, alors que les économistes prévoyaient en moyenne +0,2% et +0,6% respectivement.

Ces deux chiffres suggèrent que la zone euro est bien sortie au deuxième trimestre de la plus longue période de récession de son histoire. Les premiers chiffres du PIB de l'ensemble de la région sont attendus à 11h.

"Les deux poids lourds de la zone euro ont rebondi au deuxième trimestre avec une croissance substantielle. Cette croissance, conjuguée à une récession nettement atténuée dans les pays en crise, a sorti la zone euro de la récession depuis Pâques", explique Christian Schulz, économiste de Berenberg.

Parmi les valeurs en vue,

  • l'assureur helvétique Swiss Life gagne plus de 4% après ses résultats semestriels, meilleurs qu'attendu.
  • le géant allemand de l'énergie RWE cède 2,3% en réaction à l'annonce d'une baisse de ses capacités.

 

09:03 | Opening Bell |

Amsterdam: +0,03%
Bruxelles: +0,09%
Francfort: +0,08%
Londres: +0,04%
Paris: +0,16%

08:36 Je l'avais presque oublié, mais voici le bilan de la séance boursière à Tokyo. La Bourse a fini en hausse de 1,32% mercredi, aidée par les bons indicateurs économiques publiés la veille en Europe et aux Etats-Unis. L'indice Nikkei a gagné 183,16 points à 14.050,16, terminant comme la veille à son plus haut de la séance. Le Nikkei, qui avait déjà pris 2,57% mardi, a accentué sa hausse en fin de journée après le franchissement du seuil psychologique des 14.000 points.




08:27 Arseus: BNP Paribas Investment Partners SA a dépassé à la hausse le seuil des 5% du capital d'Arseus, à 5,13% exactement. Cela représente 1.609.182 actions.

 

08:18 Thrombogenics compte émettre 720.000 warrants dans le cadre du "Plan warrants 2013", selon un avis de convocation à une assemblée générale extraordinaire paru dans De Tijd de ce jour. Chaque warrant donne droit à une action Thrombogenics, selon des conditions prédéfinies dans ce fameux "Plan warrants 2013". L'AG extra est prévue le 16 septembre à 16h.


08:03 La Bourse de Londres de son côté aura à réagir aux chiffres de l'emploi britannique de juillet, désormais centraux pour la Banque d'Angleterre qui publie au même moment le compte rendu de sa réunion monétaire de début août.

 

08:00  Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse mercredi à l'ouverture.

 

07:57 On attend pas mal de statistiques sur la croissance économique aujourd'hui, en particulier l'estimation pour l'ensemble de la zone euro à 11h. La France, première à publier ses chiffres du PIB, a annoncé une croissance de 0,5% pour avril-juin, bien supérieure au consensus qui était de 0,2%. L'Allemagne publiera à son tour à 8h. Cela dit, si la zone euro est probablement sortie de récession, les chances qu'elle retrouve une croissance vigoureuse avant 2015 s'avèrent bien minces, selon une enquête publiée mardi par Reuters.

 

GDP-dagje vandaag. Dat van Frankrijk is al uit: +0.5% ipv de verhoopte +0.2%. Daarnaast nog de minutes van BOE pic.twitter.com/HGNBH33Ftc— Tom Simonts (@TSimonts) August 14, 2013

 

 

07:48 Ce matin, l'actu des valeurs belges cotées est nourrie par les résultats de Sipef et AB InBev.

  • AB INBEV - Le CEO du groupe brassicole Carlos Brito et l'actuel CFO de Delhaize et administrateur du géant de la bière, Stefan Descheemaeker, ont début août vendu un paquet d'actions pour un montant total de 6,3 millions d'euros. Plus de détails ici.
  • SIPEF - La productions d’huile de palme, de caoutchouc et de thé s'inscrit en baisse pour Sipef au 1er semestre. Le chiffre d'affaires chute de 13%. En cause: la météo. La société est assez pessimiste pour son bilan annuel... Plus de détails ici ou encore ici et ici.

 

07:37  L'homme d'affaires activiste Carl Icahn a annoncé mardi avoir accumulé une forte position au sein d'Apple et a dit avoir eu une "conversation agréable" avec son directeur général Tim Cook sur l'hypothèse d'un rachat de titres plus généreux.

 

We currently have a large position in APPLE. We believe the company to be extremely undervalued. Spoke to Tim Cook today. More to come.— Carl Icahn (@Carl_C_Icahn) August 13, 2013




Pour Carl Icahn, le fabricant de l'iPhone et de l'iPad est largement sous-évalué. Dans un entretien accordé à Reuters, Carl Icahn a déclaré, qu'à son avis, l'action Apple pourrait valoir 700 dollars. Selon lui, Apple est en mesure de réaliser un rachat d'actions d'un montant de 150 milliards de dollars s'il emprunte aujourd'hui au taux de 3%.

Apple n'avait aucun commentaire à faire dans l'immédiat.

L'action Apple a fini en hausse de 4,75% à 489,57 dollars, loin de son plus haut sur un an à 705 dollars touché le 21 septembre dernier.

 

07:37 Bonjour à toutes et tous! Ceci démarre le Market live de ce mercredi 14 août. En route donc pour une nouvelle séance boursière!

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés