1. Les marchés
  2. Live blog

Record historique pour Miko, Citi achète Mobistar

Les marchés européens ont fait le grand écart ce mercredi. L'inflation européenne est inférieure aux attentes, l'euro accuse le coup. Côté valeurs, Miko est au plus haut. Citi a ajsuté le tir sur Proximus, Mobistar et Telenet. JP Morgan s'est renforcé en Ablynx.
  • Clôture des marchés européens

    FTSE-100 (Londres) +0,40%

    STOXX Europe 600 +0,02%

    AEX -0,06%

    CAC 40 -0,18%

    BEL 20 -0,30%

    DAX -0,63%

  • Les actionnaires de Nokia approuvent l'acquisition d'Alcatel-Lucent

    Les actionnaires de Nokia  ont approuvé en assemblée générale l'acquisition d'Alcatel-Lucent  , a indiqué le président de cette assemblée, permettant de fusionner les groupes finlandais et franco-américain d'équipement en télécoms.

    Le feu vert a été donné sans vote, puisqu'aucun des actionnaires présents à Helsinki n'a soulevé d'opposition à cette transaction qui doit relancer deux entreprises ayant connu des difficultés financières.

    Les dirigeants de Nokia avaient auparavant expliqué les avantages attendus de cette opération.

    "En même temps que nos portefeuilles fortement complémentaires, nos cultures respectives ont beaucoup de similitudes". "La logique stratégique reste aussi forte aujourd'hui que le jour où nous avons annoncé la transaction" en avril.
    Rajeev Suri
    directeur général de Nokia

    L'offre aux actionnaires d'Alcatel-Lucent est ouverte à la Bourse de Paris depuis le 18 novembre et jusqu'au 23 décembre. Avec 0,55 action Nokia pour une action Alcatel-Lucent, elle prévoit que les actionnaires de Nokia détiendront 66,5% du groupe fusionné, et ceux d'Alcatel-Lucent le reste.

  • Yahoo pourrait quitter internet, le titre grimpe

    Yahoo  gagne près de 7% sur le Nasdaq après des informations évoquant la possible cession de ses activités internet.

    Le conseil d'administration du groupe va étudier la cession du coeur de métier historique de Yahoo que sa directrice générale Marissa Mayer, en poste depuis plus de trois ans, n'a pas réussi à redresser. Une telle opération pourrait rapporter, selon des analystes, autour de quatre milliards de dollars.

    L'essentiel de la capitalisation du groupe, évaluée à environ 34 milliards de dollars, provient désormais de ses participations dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba et dans Yahoo Japan.

    Selon le Wall Street Journal, Yahoo va réfléchir à un projet visant à séparer du reste du groupe sa participation de plus de 30 milliards de dollars dans Alibaba.

     

    ©EPA

  • USA: hausse hebdomadaire inattendue de 1,2 million de barils des stocks de brut

    Les stocks de pétrole brut ont augmenté de façon inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés par le département américain de l'Énergie (DoE).

    Lors de la semaine achevée le 27 novembre, les réserves commerciales de brut ont progressé de 1,2 million de barils pour atteindre 489,4 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg avaient tablé sur une baisse de 800.000 barils.

    En revanche, l'association professionnelle American Petroleum Institute (API) avait indiqué mardi soir qu'elle estimait que les stocks avaient augmenté de 1,6 million de barils.

     

  • Le rachat de Cytec par Solvay validé sous condition

    La Commission européenne a validé sous conditions l'acquisition par le groupe de chimie Solvay  de son concurrent américain Cytec Industries.

    La condition posée concerne la cession par Solvay de ses activités dans l'extraction par solvant à base de phosphate, un procédé utilisé dans l'industrie pour séparer le cobalt du nickel.

    "L'opération de concentration entraînerait l'élimination d'un concurrent de poids sur le marché des agents d'extraction par solvant à base de phosphore". "À l'échelle internationale, très peu de solutions de rechange s'offriraient aux clients présents dans le secteur du raffinage, car les concurrents existants sont de taille réduite et leurs produits ne sont pas aussi réputés que ceux de Solvay et de Cytec. Cette situation pourrait à terme entraîner des hausses de prix sur ce marché".
    Commission européenne

    A travers cette opération d'un montant de 5,5 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros), le groupe belge compte se renforcer dans les composites légers, qui font l'objet d'une forte demande dans l'industrie aéronautique et automobile.

  • Deminor vs Spadel, la suite

    Selon un communiqué de presse, Deminor est mandaté à présent par 40 actionnaires qui détiennent ensemble 5% du capital de Spadel   ((le pourcentage nécessaire au blocage de l'OPA), soit 54% du free float.

    "Les actionnaires minoritaires de Spadel veulent éviter par tous les moyens possibles à être dépossédés de leurs actions à un prix inacceptable. Ils sont déterminés à s'opposer à toute forme d'expropriation de leurs actions par l'actionnaire majoritaire ou à toute demande de retrait de la cote".

     

    95 euros par action Spadel? Inacceptable! https://t.co/vJx4bvS8QC— L'Echo (@lecho) December 2, 2015

  • Wall Street | Opening Bell |

    • Dow Jones: -0,11%
    • S&P 500: -0,06%
    • Nasdaq Composite: +0,06%
  • Les marchés européens retombent en déut d'après-midi. Tous les indices européens évoluent en territoire négatif.

  • Record historique pour Miko

    L'action Miko cote 104 euros, un record historique. A confirmer en clôture.

     

    ©Miko

  • La Commission européenne autorise le rachat de Cytec par Solvay

    La Commission européenne autorise le rachat de l'américain Cytec, spécialiste des matériaux composites servant principalement le marché aéronautique, par le groupe chimique belge Solvay .

    La décision est subordonnée à la cession, par Solvay, de ses activités d'extraction par solvant à base de phosphore, technique utilisée pour séparer le cobalt du nickel, a précisé la Commission, gendarme de la concurrence en Europe.

  • Forte hausse des créations d'emplois aux Etats-Unis

    Les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont fortement progressé en novembre, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par la société de services informatiques aux entreprises ADP.

    Le nombre d'embauches dans le secteur privé s'est établi à 217.000, par rapport aux 182.000 créations d'emplois recensées en octobre.

  • USA: la productivité augmente comme prévu (+2,2%) au 3e trimestre (2e estim.)

  • Edag en hausse pour ses débuts boursiers à Franfort

    Le titre Edag était en hausse lors de son premier jour de cotation à la Bourse de Francfort, l'introduction en Bourse du groupe d'ingénierie allemand apportant ainsi une note positive à une série d'opérations de ce type en Allemagne aux résultats contrastés.

    Après avoir ouvert à 19,55 euros, l'action évoluait en hausse de 10,58% à 21,01 euros vers 13h30, par rapport au prix de 19 euros retenu pour l'IPO. Ce prix correspond au bas d'une fourchette indicative de 19 à 24 euros et a permis au propriétaire d'Edag de glaner 191 millions d'euros.

    Edag, entreprise spécialisée dans l'ingénierie et le design des voitures pour les grands constructeurs qui emploie 8.000 personnes, est détenue par l'investisseur allemand Lutz Helmig et sa famille.

    Aton, le véhicule d'investissement de Lutz Helmig, a proposé 10,06 millions de titres existants aux investisseurs, l'opération ne s'étant donc traduite par aucune levée de fonds pour l'entreprise elle-même.

  • L'action Inditex à un record avant ses résultats

    Le géant du textile Inditex  a atteint un nouveau plus haut record à la Bourse de Madrid, dans l'anticipation de bons résultats le 10 décembre.

     

    "C'est une valeur de qualité qui réagit aux résultats. Il semble que certains intervenants prennent déjà des positions."
    Un trader à Madrid

  • Live chat

    Live Blog En direct des marchés (2 déc)
     
  • 7,586 millions EUR
    Le montant total des souscriptions au bon d'Etat à 10 ans - 4 septembre 2015-2025/ 0,75% - effectuées du 25/11/2015 au 1/12/2015 s’élève à 7.586.100,00 EUR.

  • Nouveau recul des prix à la production industrielle en zone euro

    Les prix à la production industrielle de la zone euro ont reculé de 0,3% en octobre par rapport à septembre, après une baisse de 0,4% le mois d'avant, selon les données publiées mercredi par l'office européen de statistiques Eurostat.

    Sur un an, les prix à la production industrielle ont reculé de 3,1% dans la zone euro.

    En octobre par rapport à septembre, le recul des prix à la production dans l'ensemble de l'industrie est dû à des baisses des prix de 0,4% dans l'énergie et les biens intermédiaires et de 0,2% pour les biens de consommation non durables.

     

  • Les indices actions accroissent leurs gains

    Les indices d'actions européens augmentent légèrement leurs gains, confortés par la perspective d'un geste de soutien de Mario Draghi après une inflation européenne inférieure aux attentes.

    La tendance est très claire au niveau de l'indice DJ Stoxx 600:

     

    ©Stoxx 600

  • L'inflation reste stable en novembre à 0,1%

    L'inflation est restée stable en novembre dans la zone euro, contrairement aux attentes des analystes, à 0,1%, selon les chiffres rendus publics mercredi par l'Office européen des statistiques Eurostat, lors de sa première estimation.

    En octobre, le taux d'inflation sur un an était aussi de 0,1%. Pour novembre, les économistes tablaient sur une légère progression (inflation à 0,2%).

     

  • ZONE EURO-TAUX D'INFLATION DE 0,1% EN NOVEMBRE (CONSENSUS +0,2%), COMME EN OCTOBRE, SELON L'ESTIMATION RAPIDE D'EUROSTAT

  • Le point à l'ouverture des marchés

    Les bourses européennes esquissent un timide rebond, à la veille d'une réunion importante de la Banque centrale européenne (BCE), attendue au tournant pour augmenter son soutien à la zone euro.

    Les investisseurs vont se concentrer sur les chiffres de l'inflation en zone euro pour novembre, indicateur déterminant avant la réunion de la BCE. Ils sont attendus en légère progression.

    "Cela est certes positif, mais la cible de la BCE (d'une inflation) proche de 2% est encore largement manquée. Dans ce contexte et compte tenu des faibles attentes d'inflation, les gardiens de l'euro se verront confirmés dans leur projet d'assouplir encore la politique monétaire lors de la réunion de demain."
    Christian Schmidt,
    Analyste chez Helaba

     

    Les investisseurs suivront également avec attention les prises de parole de la présidente de la Banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen, et plusieurs autres membres de l'institution, après la clôture des marchés européens. Car la Fed s'apprête elle à relever ses taux et réduire son soutien financier à l'économie américaine, auquel les marchés s'étaient habitués.

     

    "La question pour les marchés n'est pas une hausse de taux en décembre, mais ce que relèvement lent et graduel veut dire pour le cycle de hausse en 2016."
    Paul Donovan
    Analyste chez la banque UBS


    Dans cette perspective, les chiffres ADP de l'emploi américain dans le secteur privé seront également scrutés dans l'après-midi car la santé du marché du travail influence les décisions de la Fed.

  • 100 euros
    KBC Securities relève son objectif de cours sur Miko à 100 euros contre 85 euros jusqu'ici. L'avis reste à "conserver". L'action cote actuellement 99,98 euros...

  • Neopost plonge en Bourse

    Le titre du fournisseur français d'équipements de traitement de courrier Neopost plonge à la Bourse de Paris, sanctionné après l'annonce d'une révision à la baisse de son objectif de chiffre d'affaires pour 2015.

  • KBCS change d'avis sur Elia

    KBC Securities change d'avis sur Elia . Le conseil passe à "accumuler" contre "acheter". Le prix cible est relevé à 45 euros.

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: +0,19%
    • Bruxelles: -0,03%
    • Francfort: +0,24%
    • Londres: +0,10%
    • Paris: +0,16%
    • Milan: +0,39%
    • Madrid: +0,41%
  • Feu vert de la FSMA à l'augmentation de capital de Solvay

    Solvay a reçu le feu de la FSMA, le gendarme financier et boursier belge, pour son prospectus relatif à l'augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros, selon Bloomberg.

    L'opération est destinée à financer le rachat du groupe américain Cytec Industries, spécialiste des matériaux composites pour l’aéronautique.

    Solvay a déjà levé dans ce cadre 3,25 milliards d’euros et 1,6 milliard de dollars sur le marché de la dette.

     

  • Le carnet d'ordres de Xior dépasse le montant offert

    Selon Xior, le carnet d'ordres pour son IPO dépasse le montant maximum offert de 87,8 millions d'euros.

  • Quand Citi se lâche sur les télécoms belges

    Citi passe à "acheter" contre "neutre" sur Mobistar, réduit son conseil à "vendre" contre "neutre" sur Proximus et celui de Telenet à "neutre" contre "acheter".

  • Séance morne à Tokyo

    L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en baisse, l'enthousiasme de la veille cédant la place à la prudence en l'absence d'éléments porteurs et avant une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

    A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a perdu 0,37% (-74,27 points) à 19.938,13 points, s'éloignant de la barre symbolique des 20.000 points franchie mardi pour la première fois depuis août.

    L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part affiché un modeste gain de 0,02% (+0,31 point) à 1.602,26 points.

    La séance a été peu animée, avec 1,9 milliard de titres échangés sur le premier marché.

  • JP Morgan détient plus de 3% d'Ablynx

    JP Morgan a dépassé le seuil de 3% dans Ablynx , à 3,33% ou 1.813.725 actions existantes d'Ablynx.

  • Briefing d'avant Bourse

    Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse à l'ouverture, dans la foulée des gains de Wall Street, ce qui devrait leur permettre de refaire une partie du terrain perdu dans un climat attentiste avant le probable nouvel assouplissement monétaire de la BCE jeudi.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,2% à l'ouverture tout comme le Dax à Francfort , et le FTSE 0,3% à Londres.

    La BCE va assouplir sa politique monétaire d'une façon ou une autre, selon les résultats d'une enquête menée par Reuters auprès de plus de 50 économistes, beaucoup d'entre eux soulignant qu'elle ne peut pas faire marche arrière après avoir annoncé si clairement ses intentions depuis un mois.

    Et, dans deux semaines, la Réserve fédérale devrait de son côté prendre le chemin inverse de la BCE en optant, selon toute vraisemblance, pour une première hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis depuis 2006.

  • Credit suisse réduit son conseil sur Air Liquide

    Credit Suisse réduit sa recommandation sur Air Liquide à "sous-performance" au lieu de "neutre" précédemment, avec un objectif de cours ramené de 106 à 100 euros.

    L'intermédiaire a maintenu son opinion "neutre" sur le concurrent allemand Linde mais avec un objectif de cours qui passe de 180 à 164 euros.

  • Citigroup n'est plus à l'achat sur Arcelormittal

    Citigroup a abaisse a recommandation sur ArcelorMittal d'"achat" à "neutre", avec un objectif de cours ramené à cinq euros.

  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo qui vous permet de suivre minute par minute les grands moments de cette séance de Bourse.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés