1. Les marchés
  2. Live blog
live

Tout sourires, les marchés accueillent de bons résultats

Les marchés européens ont poursuivi leur ascension, soutenus par de bons résultats trimestriels. Les investisseurs se ruent notamment sur les valeurs cycliques, pariant sur un ton accommodant des banques centrales. À Bruxelles, Solvay, Aperam et Sofina forment le trio de tête.
  • Fin du Market Live

    Comme les marchés européens, nous clôturons ce Market Live pour aujourd'hui. Mais vous nous retrouverez demain à partir de 07h30!

    Au menu ce mercredi 24 juillet: nouvelle salve d’indices PMI et pluie de résultats trimestriels. Les investisseurs pourront ainsi prendre connaissance des chiffres de Deutsche Bank, Daimler, Deutsche Boerse, GlaxoSmithKline, Orange Belgium ou encore Econocom en Europe. Outre-Atlantique, ce sera au tour de Boeing, Caterpillar, Ford et Facebook de dévoiler leurs résultats.

    À demain !

  • Clôture des marchés européens

    BEL 20 +1,17%

    AEX +1,06%

    CAC 40 +0,92%

  • Lockheed Martin relève ses prévisions annuelles malgré la Turquie

    Le géant américain de la défense Lockheed Martin, fabricant de l'avion de combat F-35, a relevé pour la deuxième fois de l'année ses objectifs financiers 2019, en raison d'une forte demande pour ses chasseurs et missiles. Gros fournisseur du Pentagone, le ministère américain de la Défense, le groupe anticipe désormais une forte amélioration de sa rentabilité et de ses revenus comparé au début d'année.

    Le bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, devrait être compris entre 20,85 et 21,15 dollars, contre de 20,05 à 20,35 dollars auparavant.

  • USA: baisse plus forte que prévu des reventes de maisons

    -1,7%
    Moins de logements revendus
    En juin, les reventes de logements aux Etats-Unis ont diminué de 1,7% à 5,27 millions d'unités en rythme annualisé corrigé des variations saisonnières. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un repli de 0,2% au rythme de 5,33 millions.

  • Statu quo pour la Banque centrale de Hongrie (MNB)

    La Banque centrale de Hongrie (MNB) a annoncé le maintien de son principal taux directeur au niveau historiquement bas de 0,9%, conformément aux attentes des analystes. L'institution avait abaissé son taux à ce niveau en mai 2016.

    Elle conserve par ailleurs depuis mars 2016 un taux négatif pour les dépôts au jour le jour. Fin mars, lors d'un léger resserrement monétaire, elle avait toutefois porté ce taux au jour le jour à -0,05%, contre -0,15% auparavant.

  • PSA veut adopter le statut de société européenne

    PSA souhaite adopter le statut de société européenne, une transformation uniquement juridique censée refléter sa nouvelle dimension après l'intégration des marques Opel et Vauxhall, rachetées en 2017 à General Motors. Ce projet sera soumis aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale prévue le 14 mai 2020.

    "Le directoire et le conseil de surveillance de Peugeot S.A. ont décidé de proposer aux actionnaires la transformation de Peugeot S.A. en Société Européenne (Societas Europaea, SE), lors de la prochaine assemblée générale", déclare le groupe. "Ce statut viendrait reconnaître la dimension européenne du groupe PSA, à la suite de l’intégration réussie d’Opel Vauxhall".

  • L'action Coca-Cola au record

    Coca-Cola a annoncé de solides résultats au deuxième trimestre, la hausse des prix de ses boissons et l'augmentation des volumes de ventes des sodas lui ayant permis de contrer les conséquences négatives du dollar fort. Le géant des boissons non alcoolisées a dégagé un bénéfice net de 2,61 milliards de dollars, en hausse de 12,6% sur un an.

    Pour 2019, la croissance des ventes à périmètre et taux de change constants devrait augmenter de 5% contre 4% prévus auparavant.

  • Le franc suisse à un pic de deux ans contre l'euro avant la BCE

    Le franc suisse a atteint un plus haut de deux ans contre l'euro, enfonçant le seuil de 1,10 euro considéré comme le catalyseur d'intervention par la Banque nationale suisse (BNS), sur fond d'anticipations d'un nouvel assouplissement monétaire dans la zone euro, d'incertitude accrue sur le Brexit avec la désignation attendue de Boris Johnson comme Premier ministre britannique et d'instabilité politique en Italie et en Espagne.

    "Les traders testent de plus en plus les limites. Ils essayent de voir quand la BNS va intervenir", a dit Thu Lan Nguyen, analyste sur les changes à la Commerzbank. Elle a toutefois ajouté que l'appréciation rapide du franc sur le niveau de 1,10 pour un euro, qui a déclenché des interventions de la BNS dans le passé, montre que "les menaces d'intervention ne sont pas aussi crédibles que par le passé."

  • | OPENING BELL |

    Wall Street a ouvert en hausse: le Dow Jones grimpe de 0,22%, le S&P 500 de 0,33% et le Nasdaq Composite de 0,47%

  • Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale 2019

    Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé avoir révisé en baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2019, la qualifiant de "morose" et "modérée" dans un contexte marqué par des tensions commerciales persistantes entre la Chine et les Etats-Unis et un difficile Brexit en Europe.

    Il table désormais sur une expansion de 3,2% cette année et de 3,5% en 2020, soit -0,1 point de moins que lors de ses prévisions publiées en avril. Pour les pays avancés, il a au contraire révisé en hausse la croissance pour 2019 (+0,1 point), qui est largement tirée par les Etats-Unis. La prévision 2019 de la Chine a, elle, été abaissée (-0,1 point).

  • Les valeurs à suivre à Wall Street - Update

    * UNITED TECHNOLOGIES progresse de 2,7% dans les échanges d'avant-Bourse. Le conglomérat industriel, fabricant des moteurs d'avions Pratt & Whitney, des ascenseurs Otis et des climatiseurs Carrier, a publié des résultats meilleurs que prévu et relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

    * COCA-COLA s'octroie 2,1% à 52,32 dollars en avant-Bourse. Le géant d'Atlanta a annoncé des résultats globalement conformes aux attentes pour la période avril-juin et relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel à la faveur d'une forte demande pour ses boissons gazeuses et ses cafés.

    * TRAVELERS - Le groupe d'assurance a publié un bénéfice net en hausse de 6,3% mais inférieur aux attentes pour le deuxième trimestre, tandis que son chiffre d'affaires, en progression de 4,8% à 7,83 milliards de dollars, dépasse le
    consensus.

    * HASBRO s'adjuge 3% avant l'ouverture, dans de petits volumes. Le fabricant de jouets a publié mardi des résultats meilleurs que prévu pour le deuxième trimestre, avec un chiffre d'affaires en hausse de 8,9% à 984,5 millions de dollars.

    * HARLEY-DAVIDSON rétrograde de 2,3% en avant-Bourse. Le fabricant de motos a vu son bénéfice reculer de 19,3% au deuxième trimestre, à 195,63 millions de dollars, sous l'effet de tarifs douaniers en hausse et d'une poursuite de la baisse de ses ventes aux Etats-Unis.

  • "Les investisseurs tablent a minima sur un renforcement de la tonalité accommodante, pour pallier une série de risques liés au Brexit, aux tarifs douaniers américains et au ralentissement chinois."
    Michael Hewson
    Analyste de CMC Markets

  • L'essentiel de la tendance boursière - Update

    1. Les marchés européens progressent, entre 0,6% à Londres, 1% à Bruxelles et 1,7% à Francfort.
    2. Les investisseurs misent sur un assouplissement monétaire des banques centrales.
    3. Les résultats d'entreprises sont bien accueillis dans l'ensemble.
    4. Mention spéciale pour le secteur automobile: +4,29%, grâce aux résultats de Faurecia (+10,40%) et l'amorce d'une reprise du dialogue entre la Chine et les Etats-Unis sur le commerce.
    5. Solvay (+3,9%) profite de la hausse du compartiment auto.
    6. Boris Johnson a succédé à Theresa May. La réaction de la livre sterling est modérée.
    7. AMS s'adjuge 6% après avoir annoncé réexaminer son offre en vue d'une acquisition d'Osram Licht (+3%) et dit s'attendre à une poursuite de la reprise de la demande pour ses capteurs optiques.
    8. La banque suisse UBS (+3%) et l'espagnole Santander (+3,4%) sont également bien entourées après avoir toutes les deux dégagé un bénéfice net supérieur aux attentes au deuxième trimestre.
    9. Wall Street attendue en hausse, entre 0,3 et 0,4%.

  • Boris Johnson obtient les clefs de Downing Street, réaction modérée de la livre sterling

    Les cambistes réagissent de manière modérée à la nomination de Boris Johnson à la tête du parti conservateur britannique et au fait qu'il succédera mercredi à Theresa May au poste de Premier ministre. La livre sterling reste toutefois proche de ses plus bas atteints la semaine dernière.

    La livre sterling progresse de 0,23% face à l'euro mais elle est stable par rapport au dollar.

    La Bourse de Londres gagne 0,64%.

    Mercredi, la devise britannique est  tombée à un niveau jamais vu depuis avril 2017 face au dollar et depuis six mois face à l'euro.

    Le champion des pro-Brexit Boris Johnson a été désigné par les militants du Parti conservateur britannique pour succéder à la Première ministre Theresa May, et tenter de réussir là où elle a échoué: mettre en oeuvre la sortie de l'UE.

    "Nous allons mettre en oeuvre le Brexit le 31 octobre", a-t-il immédiatement déclaré à la tribune d'où les résultats du vote des membres du parti avaient été annoncés.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Apple, Intel, Biogen...

    * APPLE est en négociations avancées avec INTEL en vue du rachat de l'activité de puces pour modems de smartphones du fabricant de semi-conducteurs, a rapporté lundi le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier. L'action Intel gagne 1,4% dans les échanges d'avant-Bourse et Apple avance de 0,4%.

    * BIOGEN grimpe de 5,8% en avant-Bourse. Le laboratoire a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, avec un bénéfice net en hausse de 72% et un chiffre d'affaires de 3,62 milliards de dollars, et relevé dans la foulée ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

    * WHIRLPOOL a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et a relevé sa prévision de bénéfice annuel, le fabricant d'appareils électroménagers ayant relevé les prix de ses machines à laver et équipements de cuisine pour compenser la hausse de ses coûts de production liée à la hausse des droits de douane aux Etats-Unis sur l'acier et l'aluminium. Le titre perdait néanmoins 1,3% en après-Bourse.

    * COCA-COLA, TRAVELERS et UNITED TECHNOLOGIES, composantes du Dow Jones, publient leurs résultats avant l'ouverture.

    * VISA et TEXAS INSTRUMENTS publient leurs résultats trimestriels à la clôture.

  • La livre fragilisée en attendant la consécration probable de Boris Johnson

    La livre sterling perd du terrain face au dollar en attendant l'élection très probable du Brexiter Boris Johnson à la tête du Parti conservateur et donc au poste de Premier ministre.

    La livre cède 0,26% face au dollar, à 1,2444 dollar, et 0,02% face à la devise européenne, à 89,84 pence pour un euro.

    Le vote des 160.000 membres du Parti conservateur s'est achevé lundi après-midi et le résultat sera proclamé dans la matinée par les instances du parti. L'ex-ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, 55 ans, est donné largement gagnant pour remplacer la Première ministre Theresa May, face à Jeremy Hunt, 52 ans, l'actuel chef de la diplomatie britannique.

     

    "La position de M. Johnson est bien connue: concrétiser le Brexit, ou mourir, et c'est probablement la raison pour laquelle la livre recule aujourd'hui. Sous Boris Johnson, une sortie sans accord de l'Union européenne devient plus probable. Un "no deal" est le scénario cauchemar des milieux économiques, ce qui pèse sur la devise britannique."
    Ricardo Evangelista
    Analyste pour ActivTrades



  • "Un potentiel de hausse de 27% pour l'action KBC Group"

    BofAML reprend la couverture de KBC Group avec une recommandation d'achat. L'objectif de cours est de 74 euros, ce qui implique une hausse de 27% par rapport au dernier cours de clôture (57,98 euros).

  • Titan, le géant grec du ciment, entre à la Bourse de Bruxelles

  • Fiesta pour Faurecia, les valeurs automobiles en tête de peloton

    Le secteur automobile s'envole de 3,58%, selon le DJ Stoxx 600 sectoriel de référence, dopé par Faurecia dont l'action représentative bondit de 9,35%. Les investisseurs et les analystes saluent la résistance de l'équipementier automobile dans un secteur en difficulté en raison notamment du ralentissement de la demande chinoise.

    L'indice Stoxx de l'automobile est porté en outre par l'amorce d'une reprise du dialogue entre Washington et Pékin sur le commerce.

    Dans le sillage de Faurecia, Hella bondit de 6,33%, Valeo de 5,33%, BMW de 4,42% et Pirelli de 4,32%.

    Continental suit la tendance, avec un bond de 4,10%, malgré un avertissement sur ses résultats annuels, en raison de la poursuite de la baisse de la production automobile mondiale.

  • Degroof Petercam vise plus haut pour Sofina

    Degroof Petercam est impressionné par les chiffres semestriels de Sofina . L'analyste Stefaan Genoe évoque "une valeur intrinsèque de 208 euros par action, soit une augmentation de 8,3% depuis le début de l'année et une décote de 18% sur le cours actuel".

    La recommandation reste à "conserver", mais l'objectif de prix passe de 176 à 190 euros.

    L'action Sofina gagne 1,2% à 171,80 euros dans un marché en hausse de 0,70%.

  • L'essentiel de la tendance boursière

    1. L'Europe progresse, les traders pariant sur des mesures de soutien de la part des grandes banques centrales.
    2. Francfort gagne 0,8%, Bruxelles 0,7%, Amsterdam 0,65% et Londres et Paris 0,5%.
    3. Le compartiment automobile signe de loin la meilleure progression sectorielle, avec un gain de 2,6% pour l'indice DJ Stoxx 600 du compartiment, soutenu par Faurecia.
    4. L'équipementier automobile Faurecia bondit de 9%, grâce à un bénéfice en hausse et ce malgré un contexte difficile.
    5. Continental, qui a abaissé des prévisions annuelles, profite du climat favorable au secteur auto. Son action représentative gagne 5%.
    6. Le fabricant de capteurs optiques autrichien AMS prend 9%, dans le sillage de ses résultats.

  • Reprise des cotations d'Hamon...

    ... à 10h10, nous indique la FSMA.

  • "L'ampleur de la prochaine baisse des taux se fera davantage sur les anticipations des perspectives inflationnistes et géopolitiques à venir que sur l'état actuel et réel de l'économie. Les investisseurs tablent a minima sur un renforcement de la tonalité accommodante, pour pallier une série de risques liés au Brexit, aux tarifs douaniers américains et au ralentissement chinois."
    Michael Hewson
    Analyste de CMC Markets

  • La Sogepa détient 213 obligations Hamon 2020

    Le communiqué d'Hamon vient de nous parvenir. Il porte sur l'achat, réussi, par la Sogepa d'obligations Hamon dans le cadre du plan de restructuration du groupe d'ingénierie wallon.

    La Sogepa visait l'acquisition partielle de l’emprunt obligataire Hamon de 55 millions d'euros échéant en janvier 2020 pour un montant cumulé maximum de 10 millions d'euros (intérêts compris), à un prix n’excédant pas 50.000 euros par titre, intérêts courus compris, à condition que le nombre de titres apportés dans le cadre de l’offre s’élève au moins à 185.

    Le nombre d’obligations acquis par la Sogepa s’élève finalement à 213, selon le communiqué.

    La Sogepa a l’intention d’exercer les droits de vote ainsi obtenus à l’assemblée générale des obligataires qui aura lieu le 2 août 2019.

  • AMS : +9%

    Le fabricant de capteurs optiques autrichien AMS veut réexaminer son offre en vue d'une acquisition du spécialiste allemand de l'éclairage Osram Licht, une semaine après avoir renoncé à poursuivre des discussions avec ce dernier.

    AMS a déclaré, le 16 juillet, ne pas voir de "bases suffisantes" pour poursuivre les discussions avec Osram Licht après lui avoir soumis une offre non contraignante de 38,50 euros par action.

    Le spécialiste allemand de l'éclairage, de son côté, soutient déjà l'offre de 35 euros par action présentée par les sociétés de capital-investissement Bain Capital et Carlyle.

    Le groupe autrichien, fournisseur d'Apple, a par ailleurs déclaré s'attendre à une forte croissance de son bénéfice et de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à la faveur d'une hausse de ses livraisons de capteurs 3D.

    L'action AMS gagne 8,7% dans les premiers échanges à la Bourse de Zurich après l'annonce de ses résultats, entraînant dans son sillage les fabricants de semi-conducteurs: STMicro prenait 2,7%, Infineon 1,5% et ASML 2%.

  • Suspension du titre Hamon...

    ... dans l'attente d'un communiqué de presse.

  • |Opening bell|

    • Bruxelles: +0,77%
    • Amsterdam: +0,73%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: +0,56%
    • DJ Stoxx 600: +0,13%

  • Warning: problèmes dans la diffusion des cours

    Nous rencontrons actuellement un problème technique, c’est pourquoi les pages de cours ne s’affichent pas correctement sur notre site. Veuillez nous en excuser, nous mettons tout en œuvre pour résoudre le problème rapidement.

  • BAIC prend 5% de Daimler

    Le groupe étatique chinois BAIC a pris 5% du capital du constructeur allemand Daimler, dont le premier actionnaire est depuis l'an dernier son compatriote Geely, annonce le spécialiste de l'automobile haut de gamme.

    "Nous saluons le fait que notre partenaire de longue date, BAIC, soit également devenu un investisseur tourné vers le long terme", a commenté le patron de Daimler Ola Källenius.

  • Titan Cement, nouveau venu sur Euronext

    Un nouveau venu à la Bourse de Bruxelles! En fait, ce n'est pas vraiment un nouveau venu et aucun argent frais n'est collecté non plus. La cotation du cimentier grec Titan Cement passe simplement de la Bourse d’Athènes à celle d'Euronext, à l’instar de Viohalco .

  • Deux valeurs belges à suivre

    Asit Biotech - Asit Biotech a placé avec succès des obligations convertibles de premier rang non garanties pour un montant total de 9,225 millions d’euros, dans le cadre du processus de constitution d’un livre d’ordres (book building) piloté par la société Brian Garnier & Co limited qui agit en tant que teneur de livre. La cotation du titre devrait reprendre.

    Sofina -  La valeur du discret holding de la famille Boël a augmenté de presque 1 milliard d'euros en 1 an. Au milieu de l'année dernière, les fonds propres de Sofina s'élevaient à 6,16 milliards d'euros. Un an plus tard, ils s'élèvent à un peu plus de 7 milliards d'euros, soit près de 14% de plus. En un an, la valeur par action est passée de 183 euros à 208 euros. Sofina continue par ailleurs de réduire sa participation dans le groupe de distribution Colruyt.

  • "Une probable baisse de taux de 25 points de base de la Fed soutient les marchés d'actions, même si elle est déjà largement intégrée dans les cours."
    Soichiro Monji
    Responsable de la stratégie de Sumitomo Mitsui DS Asset Management

  • Continental avertit sur ses résultats annuels

    Continental a émis lundi soir un avertissement sur ses résultats annuels en raison de la poursuite de la baisse de la production automobile mondiale.

    L'équipementier allemand s'attend désormais à une marge d'exploitation ajustée d'environ 7% à 7,5% cette année, contre une précédente fourchette d'environ 8% à 9%, et à des ventes de 44 à 45 milliards d'euros, contre 45 à 47 milliards précédemment.

    Continental s'attend désormais à une baisse d'environ 5% de la production automobile mondiale en 2019 alors qu'il la prévoyait stable auparavant.

  • Briefing d'avant Bourse

    Les marchés signalés en hausse | Les banques centrales en soutien

    1. Les principales bourses européennes sont attendues en hausse sur des anticipations de mesures de soutien de la part des grandes banques centrales.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait prendre autour de 0,4% à l'ouverture. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres gagneraient pour leur part respectivement 0,6% et 0,3%.

    3. Les marchés s'attendent à ce que la BCE prépare le terrain jeudi avant de déployer son arsenal à l'automne. Quant à la Fed, dont les annonces tomberont le 31 juillet, elle devrait baisser ses taux d'intérêt, vraisemblablement d'un quart de point de pourcentage.

    4. La livre sterling recule face au dollar comme à l'euro dans la perspective de la nomination au poste de Premier ministre britannique de Boris Johnson, qui porte la menace d'un Brexit sans accord.

    5. En Bourse en Europe, Continental risque une sanction au lendemain d'un avertissement sur ses résultats annuels qui menace de peser sur l'ensemble du secteur automobile.

    6. En Asie, la Bourse de Tokyo prend plus de 1% à l'approche de la clôture et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,95%.

    7. Les cours du pétrole se stabilisent après avoir nettement progressé dans la crainte de perturbations de l'approvisionnement après la saisie vendredi par l'Iran dans le détroit d'Ormuz d'un pétrolier battant pavillon britannique.

  • Bonjour!

    Bienvenu sur le "Market live" de L'Echo, l'observatoire idéal pour ne rien rater de l'actualité boursière et financière.

    Au menu de ce mardi 23 juillet : les investisseurs s’intéresseront surtout à la publication des prévisions économiques mondiales du Fonds monétaire international (FMI), dans un contexte de regain des tensions géopolitiques. On connaitra par ailleurs en fin de journée l’évolution de l’indice de confiance du consommateur européen. Côté entreprises, ce sera au tour de Banco Santander, Coca-Cola, United Technologies, Visa et UBS de publier leurs résultats trimestriels.

Plus sur Les Marchés

Echo Connect