1. Les marchés
  2. Live blog
live

Twitter chute de 5% à la Bourse de New York

Wall Street a terminé en forte hausse ce lundi, malgré la chute de Twitter, à quelques jours du démarrage d'une saison des résultats du deuxième trimestre s'annonçant prometteuse. PAI a relevé son offre sur Ontex. Mario Draghi confiant pour l'inflation. Air France-KLM s'est distingué.
  • A suivre ce mardi 10 juillet

    ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 11h Indice ZEW du sentiment des investisseurs / juillet
    Chine
    • Inflation / juin
    Royaume-Uni
    • 10h30 Production industrielle / mai
    • 10h30 Balance commerciale / mai

    → ENTREPRISES

    Etats-Unis
    • PepsiCo / résultats du T2 (avant Bourse)

    Belgique
    • RealDolmen/ réouverture de l’offre de reprise à 37 euros par action par GFi. Jusqu’au 18 juillet.
    • Tigenix: offre de reprise par Takeda à un prix de 1,78 euro par action.

    France
    • Altice / assemblée générale extraordinaire

    Royaume-Uni
    • Marks & Spencer / rapport d'activité 1T

  • Twitter chute de 5% à la Bourse de New York

    Wall Street a clôturé en hausse ce lundi, à l'entame d'une semaine chargée. Le Dow Jones a gagné 1,31% à 24.776,59 points. Le Nasdaq a pris 0,88% à 7.756,20 points. Le S&P 500 a avancé de 0,85% à 2.783,38 points.

    → La valeur du jour a été Twitter. Le titre a chuté de 5,38% sur fond de craintes des marchés liées à la suppression de millions de comptes par le groupe dans le cadre de sa lutte contre les fausses informations. Cette nouvelle interroge sur les effets potentiellement négatifs concernant le prix de l'action et les revenus du réseau social. La chute est toutefois assez relative, le cours de Twitter ayant pris quelque 30% depuis le début du mois de juin.

    Par ailleurs, la Fed suivra de près cette semaine la publication de deux indicateurs sur l'inflation américaine mercredi et jeudi.

     Aussi à l'agenda et très attendu cette semaine, le démarrage de la saison des résultats du deuxième trimestre avec les banques Citigroup (+2,68%), JPMorgan Chase (+3,09%) et Wells Fargo (+1,57%) vendredi. Les analystes de la société Factset voient ces résultats comme "un potentiel vent arrière" pour les marchés.

  • Wall Street clôture en hausse

    • Le Dow Jones a gagné 1,31% à 24.777,51 points.
    • Le Nasdaq a pris 0,88% à 7.756,20 points. 
    • Le S&P 500 a avancé de 0,85% à 2.783,22 points.
  • Le pétrole termine en hausse à New York

    Les cours du pétrole ont terminé en hausse ce lundi sur le marché new-yorkais Nymex, sur fond de craintes liées à la réduction des exportations iraniennes après l'application de nouvelles sanctions américaines.

    • Le contrat août sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné cinq cents, soit 0,07%, à 73,85 dollars le baril.
    • Le Brent a pris 96 dollar, soit 1,24%, à 78,07 dollars.

    "Le brut léger américain a été freiné par les dernières prévisions en date selon lesquelles l'usine Syncrude de sables pétrolifères au Canada, qui approvisionne les Etats-Unis, reprendrait sa production partiellement ce mois-ci, plus tôt que prévu. La mise à jour du calendrier a entraîné un sursaut de volatilité sur le marché américain", commente John Kilduff, de chez Again Capital LLC.

    Les craintes d'approvisionnement en provenance d'Iran soutiennent les cours du Brent. Les Etats-Unis encouragent les pays qui achètent du pétrole à l'Iran à se préparer à arrêter toutes importations de ce pays à partir de novembre avec le rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, ce qui obligerait les autres grands producteurs, comme l'Arabie saoudite à augmenter leurs extractions.

  • Dividende intérimaire de 5 euros chez Roularta

    Roularta annonce qu'il distribuera un dividende intérimaire de 5 euros brut par action.

    "Cette décision fait suite à la réalisation de la plus-value sur la vente de la participation de 50 % dans Medialaan fin janvier 2018, une plus-value qui atteint  145,7 millions d'euros", précise le groupe de médias dans un communiqué publié après la clôture.

  • La moitié du portefeuille de Cofinimmo est dans l'immobilier de santé

    Grâce à une acquisition en Allemagne, Cofinimmo  va porter la part de son portefeuille dans l'immobilier de santé à 50%. Dans un communiqué publié après la clôture, le groupe indique avoir "signé devant notaire un accord, sous conditions, relatif à l’acquisition de la maison de repos et de soins "Seniorenzentrum Bad Sassendorf", située à Bad Sassendorf. Les conditions (principalement de nature administrative) devraient en principe être levées au cours des prochaines semaines. Le prix d’acquisition de 15 millions d'euros sera payé à ce moment-là."

    "Après réalisation de cette acquisition, l’immobilier de santé représentera 50 % de notre portefeuille global, soit près de 170 sites, représentant une juste valeur d’environ 1,8 milliards d'euros", précise l'administrateur délégué de Cofinimmo, Jean-Pierre Hanin.

  • Résumé de la séance boursière en Europe

    La remontée des prix des matières premières a soutenu les cours des actions liées aux ressources de base. Air France-KLM s’est distinguée après de bons chiffres en juin.

    Les signes d’une poursuite de la croissance économique ont encouragé les achats sur les places financières européennes lundi. En clôture, le Cac 40  a gagné 0,42%, le Dax  a pris 0,38% et le FTSE 100  a grimpé de 0,92%.

    Les bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, publiés vendredi dernier, ont soutenu la hausse boursière. Ces données ont aussi montré que la progression des salaires américains restait modérée, ce qui laisse penser que l’inflation n’accélérera pas trop outre-Atlantique. Dès lors, la hausse des taux d’intérêt ne devrait pas s’amplifier. Cette perspective a pesé sur le dollar, ce qui a provoqué un rebond des cours de plusieurs matières premières telles que le cuivre.

    Les investisseurs ont dès lors privilégié les titres de sociétés susceptibles de bénéficier de cours plus élevés des ressources de base. L’indice Stoxx du secteur des matières premières et celui des valeurs pétrolières ont enregistré les plus nettes hausses sectorielles en Europe.

    Ainsi, l’action du pétrolier Royal Dutch Shell  a grimpé de 1,49% à 30,04 euros en Bourse d’Amsterdam. En Bourse de Londres, plusieurs valeurs minières ont progressé, comme Antofagasta  (+ 3,71% à 979 pence) ou BHP Billiton  (+ 2,64% à 1.708,20 pence).

    Parmi les autres actions en vue, Air France-KLM  a bondi de 6,34% à 7,34 euros. La compagnie aérienne a annoncé une hausse de 3,7% du nombre de passagers transportés au cours du mois de juin. Des rumeurs ont aussi circulé sur la nomination d’un futur nouveau patron. Certaines sources relayées par les agences de presse ont émis l’hypothèse de voir Catherine Guillouard, la patronne de la RATP, débarquer à ce poste mais selon d’autres sources, elle ne serait pas candidate.

    Après la publication des chiffres du transport d’Air France-KLM, l’action Lufthansa  a grimpé de 2,24% à 20,56 euros, les investisseurs s’attendant à une progression comparable du nombre de passagers transportés par la compagnie allemande.

    Altice Europe  a progressé de 1,10% à 3,32 euros. Le titre du groupe télécom a intégré la liste des petites et moyennes capitalisations européennes préférées de RBC.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,70% à 3.797,06 points

    AEX: +0,74% à 557,71 points

    Cac 40: +0,42% à 5.398,11 points

    Dax: +0,38% à 12.543,89 points

    FTSE 100: +0,92% à 7.687,99 points

  • Bekaert vend Solaronics à Argynnis Group

    Bekaert  et le groupe suédois Argynnis ont signé et clôturé aujourd'hui un accord quant à la vente de toutes les actions de Solaronics à Argynnis. La transaction concerne le site de production à Armentières, en France, et un réseau international de vente et service.

    Le montant de la transaction n'est pas précisé.

    "Une analyse approfondie a montré que le meilleur potentiel de croissance des activités de séchage de Bekaert Combustion Technologies serait garanti en les confiant à une organisation combinant les compétences de deux acteurs industriels complémentaires", explique le groupe de transformation de métaux dans un communiqué.

    Cette cession des activités de séchage "confirme l'orientation stratégique de Bekaert sur les technologies de transformation et de revêtement", conlut-il.

  • Démission de Boris Johnson: la livre sterling chute

    La livre sterling - ici, le cours de l'euro en livre:   - est soudainement passée de 1,1340 euro à moins de 1,1290 euro après l'annonce de la démission du ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson. Le ministre du Brexit David Davis avait démissionné dimanche soir. Ces départs fragilisent l'exécutif de Theresa May, laquelle venait d'énoncer des propositions pour négocier les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

    Cours de la livre face à l'euro (intraday) - capture d'écran Bloomberg ©Bloomberg

  • Mario Draghi voit l'inflation continuer vers l'objectif

    Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a indiqué, lors de son habituelle audition devant le Parlement européen, que l'inflation de la zone euro était sur la bonne voie.

    Cette vision de la situation devrait permettre à la BCE de réduire ses achats d'actifs, alors même que les risques liés à la guerre commerciale augmentent.

    Notre confiance dans la trajectoire de l'inflation augmente, nos mesures jouent un rôle décisif pour la ramener vers l'objectif.
    Mario Draghi
    Président de la Banque centrale européenne

    Le président de la BCE a aussi souligné la bonne résistance de l'économie, malgré le ralentissement actuel de la croissance, tout en mettant en garde contre les conséquences d'une guerre commerciale. "Les fondamentaux de l'économie restent solides, les risques baissiers étant principalement liés à la menace protectionniste", a-t-il déclaré.

    Enfin, Mario Draghi a martelé ses consignes du moment en matière de politique monétaire: "Nous devons faire preuve de patience, persistance et prudence."

  • Wall Street ouvre en hausse

    La Bourse de New York a débuté la séance en hausse: dans les premiers échanges, le Dow Jones  prend 0,25% et le Nasdaq  gagne 0,56%.

  • "Pas de hausse de taux avant la fin de l'été 2019"

    La BCE ne modifiera pas ses taux d'intérêt avant la fin de l'été 2019 et adoptera ensuite une approche pragmatique en matière de resserrement de sa politique monétaire, déclare Ewald Nowotny, l'un des membres du Conseil des gouverneurs de l'institution.

    La BCE a annoncé le 14 juin, à l'issue de sa réunion de politique monétaire, qu'elle prévoyait d'arrêter ses achats de titres sur les marchés à la fin de cette année et que ses taux resteraient inchangés jusqu'à l'été prochain.

    Ce dernier point suscite toutefois des interrogations depuis, la formulation anglaise ("through the summer") ayant donné lieu à des interprétations divergentes, d'autant que la traduction française officielle a été modifiée, la formulation "au moins jusqu'à la fin de l'été 2019" à propos du statu quo sur les taux étant remplacée par "jusqu'à l'été 2019".

  • Wall Street devrait poursuivre sa progression

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression de l'ordre de 0,4%.

    La Bourse de New York a déjà clôturé en hausse vendredi - le S&P 500 ayant gagné 0,85% - après la publication du rapport sur l'emploi non-agricole aux Etats-Unis qui a montré des créations de postes plus élevées que prévu le mois dernier mais un léger ralentissement de la croissance des salaires.

     

    "La hausse conjuguée des créations d'emploi et du taux d'activité suggère des conditions saines, et non tendues, sur le marché du travail en juin, un élément qui devrait permettre à la Fed de continuer à relever ses taux à un rythme graduel."
    Kevin Cummins
    Economiste chez RBS

  • Ontex: +40,24%

    Ontex: +40,24% à 27,24 euros à la reprise des cotations

  • Bons résultats trimestriels en vue en Europe, l'énergie en soutien

    Les résultats des entreprises européennes au deuxième trimestre devraient être plutôt bons, en grande partie grâce au soutien du secteur de l'énergie, selon Goldman Sachs.

    La saison des résultats en Europe s'ouvre la semaine prochaine et 472 des 600 composants du Stoxx 600, soit 85% de la capitalisation totale de l'indice large européen, auront publié leurs compte à la mi-août, précise la banque américaine.

    11%
    Résultats trimestriels des entreprises européennes
    Le consensus prévoit une progression moyenne de 11% sur un an pour le bénéfice et de 3% sur un an pour le chiffre d'affaires.

    Le consensus prévoit une progression moyenne de 11% sur un an pour le bénéfice et de 3% sur un an pour le chiffre d'affaires, lit-on dans la note de Goldman Sachs.

    Presque tous les secteurs devraient enregistrer une progression par rapport au deuxième trimestre 2017, avec de fortes contributions de la part du pétrole et du gaz, des biens de consommation et des ressources de base, poursuit le texte.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Baidu, Royal Caribbean, Spotify...

    * STARBUCKS - Le président du groupe, Howard Schultz, qui s'apprête à quitter ses fonctions, a déclaré lundi à Shanghai que le ralentissement récent des ventes sur le marché chinois serait de courte durée et il a évoqué une possible alliance avec le géant du commerce en ligne ALIBABA.

    * BOEING - Le gouvernement néo-zélandais a annoncé lundi une commande de quatre avions de patrouille maritime P-8A Poseidon, un contrat d'environ 1,6 milliard de dollars (1,14 milliard d'euros).

    * SPOTIFY - Le groupe chinois de services internet Tencent Holdings a annoncé dimanche son intention d'introduire en Bourse sa filiale de musique en ligne, Tencent Music, dont Spotify possède environ 9%. L'opération pourrait se faire sur la base d'une valorisation totale d'environ 25 milliards de dollars pour Tencent Music, avait estimé IFR en avril.

    * GROUPON prend 11,7% en avant-Bourse après une information du site Recode affirmant que le spécialiste du commerce en ligne pourrait se mettre en vente.

    * ROYAL CARIBBEAN CRUISES - L'action du croisiériste, qui a perdu près de 13% de sa valeur depuis le début de l'année, pourrait gagner près de 40% grâce à des évolutions démographiques favorables et à l'arrivée d'une équipe dirigeante solide, estime l'hebdomadaire Barron's dans sa
    dernière édition.

    * PROCTER & GAMBLE - Jefferies a abaissé sa recommandation sur le géant des produits de grande consommation d'"acheter" à "conserver" et ramené son objectif de cours de 83 à 79 dollars.

    * BAIDU prend 2,4% en avant-Bourse après un relèvement de recommandation de KeyBanc, à "surpondérer" contre "pondération du secteur".

  • Ontex : reprise des cotations à 13h

    Les cotations sur Ontex reprendront à 13h. L'action est suspendue depuis jeudi dernier à 19,41 euros.

    PAI Partners a relevé son offre à 27,50 euros par action, soit une prime de 42% par rapport au dernier cours de clôture, ce qui valorise l'entreprsie à 2,3 milliards d'euros.

  • Le point sur les marchés en milieu de journée

    Le point sur les marchés en milieu de journée

    1. Les Bourses européennes évoluent dans le vert, dans le sillage des bons chiffres de l'emploi US, les investisseurs semblant prêts à se repositionner sur le marché en dépit de la guerre commerciale entre Washington et Pékin et avant la saison des résultats d'entreprises.

    2. Amsterdam gagne 0,74%, Paris 0,65%, Bruxelles 0,42% et Francfort 0,30%. La Bourse de Londres gagne 0,42%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 erange 0,61%.

    3. Le compartiment des matières premières prend 1,54%, meilleure progression sectorielle en Europe sur fond de repli du dollar. Les prix des métaux devraient rester soutenus au niveau actuel, la guerre commerciale entre la Chine et les USA n'ayant pour l'instant guère d'impact sur les fondamentaux du secteur, selon BMI Research.

    4. L'une des plus fortes hausses du Stoxx 600 est pour Air France-KLM, qui prend 7,5% après ses chiffres mensuels de trafic et une information du Figaro selon laquelle Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, serait pressentie pour prendre la tête du groupe aérien.

    5. Altice Europe gagne 2,53% après avoir été intégré par RBC Capital Markets dans sa liste de petites et moyennes capitalisation européennes préférées.

    6. L'euro profite des chiffres de la balance commerciale allemande pour atteindre 1,1764 dollar.

    7. A Bruxelles, l'action Ontex est toujours suspendue, depuis jeudi dernier à 19,41 euros. PAI Partners a relevé son offre d'achat à 27,50 euros par action. Le titre Econocom perd 1,33% à 2,83 euros. Il a perdu 33% en deux séances, après un avertissement sur résultats. Bpost glisse de 3,75%, Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours (à 14,50 euros) et sa recommandation sur la valeur à "conserver".

  • FNG déménage à Bruxelles, l'action baisse

    C'est aujourd'hui la première cotation de FNG (Brantano, CKS, Claudia Sträter) sur Euronext Bruxelles, désormais le marché de référence du groupe de mode en lieu et place d'Amsterdam jusqu'à présent.

    L'opération a été de pair avec une augmentation de capital bouclée sur un montant de 60 millions d'euros, moins que les 85 millions espérés.

    Un total de 2,22 millions nouvelles actions ont été émises à un prix de 27 euros pièces. Parmi celles-ci, 70.517 ont été attribuées à des investisseurs particuliers.

    L'augmentation de capital portait sur l’émission par FNG d’un maximum de 2.693.967 actions nouvellement émises (à l’exclusion de l'option d'augmentation) et la vente par FNG STAK d’un maximum de 15.000.000 EUR en actions existantes.

    Aucune action n'a été vendue par FNG STAK. Les underwriters qui avaient la faculté d’acquérir des actions supplémentaires, pour un maximum de 15% du nombre total des actions offertes initialement et couvrir une éventuelle sursouscription, ont décidé de ne pas exercer leur option.

    En Bourse, l'action baisse. Par rapport à son cours de clôture de vendredi de 27,20 euros, le titre perd 1,5% à 26,80.

  • Les magasins Delhaize fermés plus tôt mardi

    Pour donner à ses employés la possibilité de voir le match entre la Belgique et la France, Ahold Delhaize a décidé que tous ses 128 supermarchés en Belgique fermeront à 19h mardi.

    Les employés des centres logistiques pourront voir le match en direct dans les salles de repos.

    Une grande partie des magasins Delhaize indépendants (AD Delhaize, Proxy Delhaize et Shop & Go) prennent des mesures similaires.

  • Les Bourses chinoises dopées par l'emploi US

    Les Bourses chinoises ont clôturé en forte hausse, soutenues par un solide marché de l'emploi aux Etats-Unis et une chasse aux bonnes affaires ayant éclipsé les inquiétudes liées à la guerre commerciale ouverte entre Washington et Pékin.

    → A Hong Kong, l'indice composite Hang Seng a gagné 1,32%.

    → A la Bourse de Shanghai, l'indice composite a grimpé de 2,47%.

    → L'indice composite de la Bourse de Shenzhen a bondi de 2,51%.

  • L'investisseur a meilleur moral mais les perspectives sont floues

    L'investisseur avait meilleur moral en juillet dans la zone euro, après cinq mois de déclin, mais le risque d'une escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine risque à nouveau d'altérer leur moral, selon l'indice Sentix.

    Le baromètre, mesurant le moral de l'investisseur, était de 12,1 en juillet contre 9,3 en juin et un consensus Reuters le donnant à 8,2.

    "Il est peu probable que cette évolution soit annonciatrice d'un renouveau", explique Sentix. "Si le président américain (Donald) Trump vise à présent l'industrie automobile européenne, le litige commercial pourrait déboucher sur quelque chose dépassant le simple tassement du sentiment économique".



  • PAI Partners offre 27,5 euros par action sur Ontex

    Le groupe français de capital-investissement PAI Partners a relevé son offre sur Ontex à 27,50 euros vendredi, rapportent diverses sources, ce qui valorise le fabricant de couches à 2,3 milliards d'euros.

    La nouvelle offre implique une prime de 41,7% par rapport au cours de clôture du jeudi. PAI souhaite lancer une enquête de due diligence d'Ontex dès qu'elle en aura reçu l'autorisation.

    Ontex a annoncé vendredi avoir rejeté une première offre de PAI.

    On ne sait pas encore quel sera la position de GBL , le plus gros actionnaire d'Ontex, avec près de 20%.

  • Le point sur les marchés en début de matinée

    L'emploi US soutient encore les marchés, Ontex toujours suspendu, Altice et Air France-KLM recherchées

    1. Les Bourses européennes évoluent dans le vert, dans le sillage des bons chiffres de l'emploi US, les investisseurs semblant prêts à se repositionner sur le marché en dépit de la guerre commerciale entre Washington et Pékin et avant la saison des résultats d'entreprises.

    2. Amsterdam gagne 0,86%, Paris 0,65%, Bruxelles 0,51% et Francfort 0,34%. La Bourse de Londres gagne 0,25%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,61%.

    3. Le compartiment des matières premières prend 1,83%, meilleure progression sectorielle en Europe. Les prix des métaux devraient rester soutenus au niveau actuel, la guerre commerciale entre la Chine et les USA n'ayant pour l'instant guère d'impact sur les fondamentaux du secteur, selon BMI Research.

    4. L'une des plus fortes hausses du Stoxx 600 est pour Air France-KLM, qui prend 6,5% après ses chiffres mensuels de trafic et une information du Figaro selon laquelle Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, serait pressentie pour prendre la tête du groupe aérien.

    5. Altice Europe gagne 2,74% après avoir été intégré par RBC Capital Markets dans sa liste de petites et moyennes capitalisation européennes préférées.

    6. L'euro profite des chiffres de la balance commerciale allemande pour franchir brièvement le seuil de 1,1775 dollar, qu'il n'avait plus atteint.

    7. A Bruxelles, l'action Ontex est toujours suspendue. Le titre Econocom perd 2,30% à 2,80 euros. Il a perdu 34% en deux séances, après un avertissement sur résultats. Bpost glisse de 2,7%, Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours (à 14,50 euros) et sa recommandation sur la valeur à "conserver".

  • La Bourse de Londres monte après la démission de Davis

    La Bourse de Londres montait de 0,36% lundi en début de séance, dans un marché qui digérait l'annonce surprise de la démission du ministre britannique chargé du Brexit, David Davis.

    Il a décidé de claquer la porte après que la Première ministre Theresa May eut obtenu l'accord du gouvernement pour proposer le maintien d'une relation commerciale post-Brexit étroite avec l'UE.

    "La démission de M. Davis intervient au mauvais moment pour la Première ministre qui doit présenter son livre blanc sur le Brexit et avant des pourparlers cruciaux avec Bruxelles. Mais les marchés accueilent favorablement le retrait d'un obstacle majeur à la mise en place d'un Brexit adouci et favorable aux entreprises."
    Mike van Dulken et Artjom Hatsaturjants d'Accendo Markets

  • Intervest élargit son portefeuille aux Pays-Bas

    Intervest Offices & Warehouses a acquis deux sites logistiques dans le sud des Pays-Bas, l'un à Raamsdonksveer, l'autre à Eindhoven. La société immobilière poursuit ainsi l’accroissement de l’immobilier  logistique dans un rayon de 150 km autour d’Anvers.

    Presque 20% du portefeuille immobilier logistique de la SIR se situe à présent aux Pays-Bas.

    Le prix d’achat collectif s’élève 40,5 millions d'euros (droits d’enregistrement et frais inclus). Ces acquisitions génèrent immédiatement des revenus locatifs annuels de 2,9 millions d'euros pour Intervest. Cette acquisition donne un rendement initial brut de 7,2%. La durée moyenne pondérée des contrats de bail est 4,3 ans. Les deux sites ont un taux d’occupation de 100%.

     

    “La stratégie d’Intervest aux Pays-Bas, tout comme en Belgique, est axée sur la création d’agglomérats logistiques à des emplacements facilement accessibles. Grâce à cet investissement à Raamsdonksveer un agglomérat logistique a été réalisé dans l’ouest du Brabant. Le site multimodal à l’aéroport d’Eindhoven permet d’étendre la position d’Intervest dans le sud des Pays-Bas.”
    JEAN-PAUL SOLS
    CEO D'INTERVEST

  • Voici le briefing actions belges du jour

  • FNG de retour à Bruxelles

    Les actions nouvellement émises par FNG dans le cadre de son augmentation de capital sont cotées à partir de ce jour sur Euronext Amsterdam et Euronext Bruxelles.

    Le groupe de mode a levé 60 millions d'euros dans le cadre de son augmentation de capital.

  • Altice Europe: +3,84%

    Altice Europe gagne 4% en début de séance, la plus forte hausse du Stoxx 600, après les déclarations du directeur financier d'Orange sur la consolidation du secteur.

    Orange est "ouvert" à d'éventuelles discussions sur une consolidation du secteur français des télécoms mais ne sera pas à l'initiative d'un tel mouvement, a déclaré à Reuters samedi Ramon Fernandez, directeur financier du premier opérateur français.

    Altice Europe est également intégré par RBC Capital Markets dans sa liste de small/mid caps européennes préférées.

  • Air France-KLM: +2,55%

    Air France-KLM gagne 2,55% à l'ouverture.

    La compagnie aérienne a fait état d'une hausse de 4,5% de son trafic en juin ainsi que d'une augmentation de 1,6 point de son coefficient d'occupation. Par ailleurs, le Figaro rapporte que Catherine Guillouard, PDG de la RATP, est pressentie pour prendre la tête du groupe.

  • Solvay: +0,70%

    Solvay gagne 0,70% en début de séance et Engie 0,15%, dans un marché bruxellois globalement en hausse de 0,46% selon l'indice Bel20.

    Jean-Pierre Clamadieu, le CEO de Solvay et président d'Engie , estime que si la guerre commerciale perdure, cela pourrait affecter les stratégies de localisation des activités des entreprises. Les investissements de Solvay aux Etats-Unis pourraient être remis en question.

  • "Les taxes actuelles sur le commerce ne sont pas nouvelles, le marché les avait anticipées depuis un mois, et pour l'instant l'environnement continue de soutenir la croissance financière, ce qui permet aux marchés de monter."
    Jasper Lawler
    Analyste pour London Capital Group

  • | Opening Bell |

    Les marchés actions européens démarrent la séance du bon pied, dans un marché tiré par l'ouverture de la saison des résultats semestriels, une diversion attendue par les investisseurs en pleine guerre commerciale.

    • Bruxelles: +0,31%
    • Amsterdam: +0,54%
    • Francfort: +0,32%
    • Paris: +0,52%
    • DJ Stoxx 600: +0,29%

  • Kepler Cheuvreux dégrade Bpost

    Les analystes de Kepler Cheuvreux moins optimistes pour Bpost . Ils dégradent leur recommandation à "conserver" contre "acheter". L'objectif de cours est réduit à 14,50 euros contre 20 euros.

  • "Ce matin les indices européens devraient ouvrir en hausse dans le sillage de la clôture américaine et d'un important short squeeze, rachat de positions vendeuses."
    Les experts de Mirabaud Securities Genève

  • Le déclin des ventes se confirme chez Van de Velde

    Le groupe de lingerie féminine Van de Velde avait averti en avril dernier que son chiffre d'affaires serait stable ou en légère baisse en 2018.

    Le chiffre d’affaires semestriel publié ce matin par le groupe confirme cette tendance. "Le succès du lancement de Marie Jo Swim et la croissance des nouveaux canaux ont jusqu'à présent réalisés un chiffre d'affaires insuffisant pour pouvoir compenser la pression que subissent les canaux traditionnels de vente au détail" souligne Van de Velde dans un communiqué.

    Le chiffre d’affaires comparable se contracte dès lors de 2,4% passant de 116,9 millions d’euros à 114,1 millions sur les six premiers mois de l’année. A taux de change constants, il diminue de 0,6%. Calculé selon les normes IFRS il baisse de 3,9% à 115,3 millions d’euros.

    Les résultats semestriels complets seront publiés le vendredi 31 août après la clôture des marchés boursiers fait encore savoir Van de Velde.

  • L'excédent commercial allemand a augmenté à 20,3 milliards

    L'Allemagne a enregistré en mai un excédent commercial de 20,3 milliards d'euros, en hausse par rapport à avril, selon des données provisoires publiées lundi par Destatis, dans un contexte de tensions commerciales croissantes.

    Les exportations ont augmenté de 1,8% sur un mois, plus fortement que les importations sur la même période (+0,7%), d'après des chiffres de l'office fédéral des statistiques, corrigés des variations saisonnières (CVS).

  • Tokyo finit en hausse de 1,21%

    La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,21% lundi, les investisseurs ayant salué les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis dans le sillage de Wall Street vendredi.

    L'indice Topix, plus large, a pris 1,2%.

    Le Nikkei a ainsi effacé en une séance près de la moitié de ses pertes de la semaine dernière (-2,32%).

    Parmi les principaux contributeurs à la progression de l'indice, le groupe pharmaceutique Eisai a bondi de 16,34% et inscrit un record, amplifiant la hausse de vendredi après l'annonce des résultats positifs d'essai d'un traitement de la maladie d'Alzheimer en collaboration avec l'américain Biogen.

  • Le point avant l'ouverture des marchés

    Le point avant l'ouverture des marchés

    1. La séance devrait démarrer sur une note positive, avec une hausse attendue d'environ 0,5% attendue à Paris, Francfort et Londres.

    2. L'emploi US rassure les investisseurs et occulte les craintes liées aux tensions commerciales.

    3. Le sujet devrait de nouveau faire la une cette semaine à l'occasion du voyage officiel du président américain, Donald Trump, en Europe, à l'occasion du sommet de l'Otan.

    4. Le président de la BCE, Mario Draghi, doit s'exprimer ce lundi au Parlement européen, à partir de 15h.

    5. Sur le marché des changes, le dollar recule de 0,16% face à un panier de devises de référence. La hausse limitée des salaires américains en juin a remis en cause chez certains investisseurs le scénario de quatre hausses de taux de la Réserve fédérale cette année.

    6. La livre sterling se stabilise après avoir accusé le coup, dans les premiers échanges, de l'annonce de la démission du ministre britannique chargé du Brexit, David Davis, en désaccord avec le plan de sortie de l'Union européenne présenté la semaine dernière par la Première ministre, Theresa May.

    7. Ontex (recommandation d'achat d'un broker) et Van de Velde (publication du chiffre d'affaires semestriel) à surveiller à la Bourse de Bruxelles.

  • Galapagos définit le cadre de la phase 2 de la recherche sur l'IPF

    Galapagos a développé le cadre d'une étude de phase 2 sur GLPG1205 utilisé comme traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (IPF). C'est une affection rare des poumons avec de faibles perspectives: les patients IPF ne survivent généralement que de 2 à 4 ans.

    La recherche avec le GLPG1205 a été nommée Pinta.

    Dans cette phase 2, Galapagos veut tester le fonctionnement sur un maximum de 60 patients IPF. Ils recevront une dose orale de 100 mg de GLPG1205 ou un placebo une fois par jour pendant 26 semaines. Les patients seront recrutés dans dix pays d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

  • Kepler Cheuvreux upgrade Ontex

    Kepler Cheuvreux relève sa recommandation sur Ontex à "acheter" contre "conserver". L'objectif de cours passe à 28 euros contre 22 euros, soit un potentiel de hausse de 44% par rapport au dernier cours de clôture.

  • Xiaomi recule à ses débuts à Hong Kong

    Le géant chinois des smartphones Xiaomi recule pour ses débuts sur la place de Hong Kong, une entrée en Bourse attendue de longue date mais qui coïncide avec le début d'une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

    Le titre a débuté aux alentours de 16,60 dollars de Hong Kong, en recul par rapport au prix unitaire de 17 dollars (2,16 dollars) fixé pour l'introduction en Bourse (IPO), plongeant même à un moment de 5,9%, à 16 dollars hongkongais.

    Selon l'agence financière Bloomberg, Xiaomi est ainsi valorisé aux alentours de 50 milliards de dollars, loin derrière la cible ambitieuse de 100 milliards de dollars affichée l'année dernière.

     

    ©REUTERS

  • Le soleil brille sur l'Asie boursière

    Les marchés actions asiatiques progressent ce matin, dans la foulée de la session positive pour les Bourses vendredi.

    Les investisseurs mettent de côté leurs inquiétudes quant à l'escalade des tensions commerciales pour se préparer à la prochaine saison des résultats, après de bons indicateurs économiques aux Etats-Unis et en Allemagne.

    Le yuan progresse face au dollar, une semaine après que des officiels chinois aient souligné qu'ils n'utiliseraient pas le yuan comme arme de politique commerciale.

    Les indices de référence sur les actions au Japon, à Hong Kong et à Shanghai progressent, tandis que ceux d'Australie et de Corée sont à la traîne.

    La livre sterling réduit ses gains après la démission du ministre britannique en charge du Brexit David Davis. C'est un camouflet pour la Première ministre May, deux jours après qu'elle ait obtenu l'accord du gouvernement pour proposer le maintien d'une relation commerciale post-Brexit étroite avec l'UE.

    Sur le plan statistique, le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis a témoigné une nouvelle fois de la solidité de l'économie américaine. Vendredi également, la production industrielle allemande a battu toutes les estimations pour le mois de mai.

  • A suivre ce lundi 9 juillet

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 8h Balance commerciale / mai

    Zone euro
    • 10h30 Indice Sentix / juillet
    • 15h Audition de Mario Draghi (BCE) au Parlement européen

    → ENTREPRISES

    Belgique
    • RealDolmen/ réouverture de l’offre de reprise à 37 euros par action par GFi. Jusqu’au 18 juillet.
    • Tigenix: offre de reprise par Takeda à un prix de 1,78 euro par action.
    • Van de Velde: chiffre d’affaires semestriel

    France
    • 7h30 Air France-KLM / trafic de juin

    Hong Kong
    • Xiaomi: première cotation

  • Bonjour!

    Bienvenue sur le "market live" de L'Echo. Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit pour assister, aux premières loges, à cette séance de Bourse du lundi 9 juillet.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés