UCB en vedette, Solvay et Umicore plombées par les analystes

Après une première partie de séance en demi-teinte, les indices européens se sont inscrit un peu plus franchement en hausse. L'ouverture positive de Wall Street a soutenu la tendance en Europe. A Bruxelles, le Bel 20 est lesté par les mauvaises performances de Solvay et d'Umicore tandis qu'UCB est recherchée. JP Morgan a abaissé sa recommandation sur Solvay et Crédit Suisse celle sur Umicore. Le titre PSA Peugeot Citroën s'est envolé à la Bourse de Paris.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @DavidCollin826) et Stéphane Wuille (s.wuille@lecho.be ) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:45 Ceci clôture cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous  avoir suivis et à demain!

 

18:43 Miko prend pied au Danemark. Le spécialiste du café service et de l'emballage en plastique devient en effet actionnaire majoritaire de ABC Mokka, une société danoise.

 

18:30 |Le point à la clôture de la Bourse de Bruxelles|

La Bourse de Bruxelles signe la passe de trois séances d’affilées de hausse ce jeudi, malgré les nets reculs des titres Solvay et Umicore. L’indice Bel20 engrange 0,52% à 2.545,88 points.

Après avoir gagné plus de 8% hier, Colruyt s’est encore adjugé 1,11%. Lors de la réunion d’analystes qui a eu lieu mercredi après-midi, "le directeur financier de Colruyt a été très convaincant sur la stratégie, qui permettrait de faire face à la situation difficile sur le marché et en tirant les bonnes ficelles pour rester dans la compétition" explique l’analyste Hans  D’Haese de la banque Degroof. Le broker a repris la couverture du titre avec une recommandation à " conserver ". L’objectif de cours est nettement relevé à 41,50 euros contre 33 euros avant.

Le titre Solvay a reculé de concert avec son secteur en Europe (-2,24% pour l’indice DJ Stoxx 600 sectoriel). Cette situation est due à une étude publiée par JP Morgan sur le secteur. La banque d’affaires qui estime qu’après "trois ans de vent arrière, il se pourrait que les beaux jours soient finis", est passée à la vente sur des valeurs comme Solvay, BASF et Lanxess.
"A contre-courant du consensus, nous pensons que les marges actuelles ne sont plus soutenables compte tenu de la force des vents contraires qui s'annoncent", écrit JPMorgan. Elle cite de nouvelles capacités en Asie, un potentiel de baisse des coûts limité et la concurrence des acteurs américains avantagés par le coût moins élevé des gaz de schiste.
Tout comme Solvay, Umicore a également perdu des plumes en Bourse suite à une recommandation d’analyste. Crédit Suisse est en effet passé à " sous-performer" contre "neutre" avant. L'objectif de cours passe à 30 euros (33 euros avant).

UCB a renforcé de 4,13% ses gains de la veille. Sur deux séances, l’action a bondi de 9%. Les investisseurs semblent de retour à l'achat sur le titre après la faiblesse observée dans la foulée des résultats trimestriels en avril dernier. Depuis lors et le 24 juin, date à laquelle l'action a touché son plus bas de 2013, l'action a perdu 19%.

 

 

18:10 |Le point à la clôture en Europe|


Après avoir évolué sur une note hésitante en première partie de séance, les indices européens se sont inscrits plus franchement en hausse, dans une séance animée par de nombreuses statistiques économiques encourageantes des deux côtés de l'Atlantique.  L'ouverture positive à Wall Street est venue renforcer la tendance européenne.

«La bonne nouvelle, c'est que l'économie de la zone euro a l'air d'avoir touché le fond. Cela dit, la reprise reste fragile», souligne Peter Vanden Houte, économiste chez ING.

Les déclarations de William Dudley, l'influent président de la Fed de New York, jugeant prématuré de revenir sur le programme massif de rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine, a conforté les traders dans leur mouvement d’achats.

Londres a gagné 1,26%, Amsterdam 1,15%, Paris 0,97%, Francfort 0,63%. Milan et Madrid ferment la marche avec des avancées de respectivement 0,44% et 0,27%. L'indice pan-européen DJ Stoxx 600 avance de 0,66%, portant à près de 4% ses gains en trois séances.

PSA Peugeot Citroën et Alcatel-Lucent ont progressé bien plus que le marché.

La famille Peugeot est prête à céder le contrôle de PSA Peugeot Citroën, si elle parvient à convaincre General Motors de renforcer l'alliance entre les deux groupes et d'injecter de nouveaux fonds, selon Reuters qui cite plusieurs sources proches du dossier. «GM est confronté au même problème de surcapacité avec (sa filiale européenne) Opel, et c'est pour cette raison que PSA essaie de le convaincre de fusionner les deux», a indiqué une des sources, sous couvert d'anonymat. «La famille Peugeot a maintenant accepté qu'elle devra céder le contrôle, donc ce n'est plus un obstacle.» Les Peugeot détiennent actuellement 25,44% du capital de PSA et 38,07% des droits de vote. L’action PSA Peugeot -Citroën a terminé la séance sur un gain de 5,5%.

Par ailleurs, Alcatel-Lucent a gagné  6,4%  après avoir annoncé mercredi vouloir lever 547,8 millions d'euros via une émission d'obligations Océane, pouvant être remboursées en actions de l'entreprise. L’opération a décidé Morgan Stanley de relever son opinion sur la valeur à «surpondérer».

 

17:42 Un petit communiqué à vous signaler en provenance d'Aedifica. La Sicafi annonce 27 millions d'euros d'investissements additionnels dans le secteur du logement des seniors. (Lien vers le communiqué de presse)

 

17:34 | Closing Bell |

Amsterdam: +1,21%
Bruxelles: +0,52%
Francfort: +0,63%
Londres: +1,26%
Paris: +0,97%
Milan: +0,44%
Madrid: +0,27%

17:00

#Dudley de la #FED indique que le marché immobilier reste très abordable (absence de bulle)— Alexandre Baradez (@ABaradez) June 27, 2013

 

 

16:47 UCB bondit de 4,04% à 41,86 euros, après avoir déjà pris 4,32% mercredi. Les investisseurs semblent de retour à l'achat sur le titre après la faiblesse observée dans la foulée des résultats trimestriels . Entre le 25 avril dernier et le 24 juin, date à laquelle l'action a touché son plus bas de 2013, l'action a perdu 19%. Sur ces deux dernières séances, le titre a rebondit de 9%.

 

 

16:44 Le CEO d'Euronav estime que le marché des navires de type Suezmax est en surplus de 60 navires. Le titre gagne 0,8%.

 

16:28 Les promesses de vente de logements aux Etats-Unis ont enregistré un fort rebond en mai par rapport au mois d'avril, atteignant leur plus haut niveau depuis fin 2006, selon des chiffres publiés jeudi par l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR). Elles ont progressé de 6,7% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, indique la NAR dans un communiqué, alors que la prévision des analystes tablait sur un progrès de 1,5%.

 

16:02 Les dépenses de consommation des ménages américains sont reparties à la hausse en mai tandis que les revenus des foyers ont affiché leur plus forte progression en trois mois, selon des données officielles publiées jeudi, qui suggèrent une amélioration de la situation économique aux Etats-Unis.

 

15:50 L'action PSA Peugeot Citroën accroît ses gains après l'information de l'agence Reuters selon laquelle la famille Peugeot est prête à céder le contrôle du groupe automobile si elle parvient à convaincre General Motors de renforcer l'alliance entre les deux groupes et d'injecter de nouveaux fonds.

A 14h42, le titre PSA avance de 2,76% à 6,333 euros après avoir atteint son plus haut du jour à 6,444 euros (+4,6%) dans les minutes ayant suivi l'information de Reuters, testant ainsi sa moyenne mobile à 50 jours à 6,451 euros.

 

15:40 La Bourse de New York a entamé la séance dans le vert jeudi, encouragée par de bons indicateurs aux Etats-Unis sur le front de l'emploi et des revenus des Américains: le Dow Jones gagnait 0,82% et le Nasdaq 0,62%.


Vers 15h45, le Dow Jones Industrial Average avançait de 122,35 points à 15.032,49 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 21 points à 3.397,22 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'adjugeait 0,73% ou 11,73 points à 1.614,99 points.


Wall Street avait déjà terminé en hausse mercredi, pour la deuxième séance consécutive, la révision à la baisse du PIB des Etats-Unis au premier trimestre apaisant les craintes d'une inflexion imminente de la politique monétaire du pays: le Dow Jones s'était apprécié de 1,02% à 14.910,14 points et le Nasdaq de 0,85% à 3.376,22 points.

 

15:32 | Opening Bell |


Dow Jones: +0,73%
S&P 500: +0,65%
Nasdaq Composite: +0,63%

 

15:01 Quelques statistiques économiques en provenance des Etats-Unis.

**Les dépenses de consommation des ménages américains sont reparties à la hausse en mai (+0,3%) tandis que les revenus des foyers ont affiché leur plus forte progression en trois mois (+0,5%).

**Sur le front de l’emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage (346.000) sont en ligne avec les attentes (345.000). Elles sont en baisse par rapport à la semaine précédente (355.000). 

 

14:41 Le titre PSA prend 3,7% à Paris. Selon l'agence Reuters, la famille Peugeot serait prête à céder le contrôle du groupe à GM. Voici le début de la dépêche diffusée par l'agence de presse:

A savoir

La famille Peugeot est prête à céder le contrôle de PSA Peugeot Citroën si elle parvient à convaincre General Motors de renforcer l'alliance entre les deux groupes et d'injecter de nouveaux fonds, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

PSA et la famille fondatrice du groupe automobile français, qui en contrôle toujours le capital, se sont à nouveau tournés vers GM, deuxième actionnaire à hauteur de 7%, après avoir examiné en vain d'autres partenariats possibles, notamment avec le constructeur chinois Dongfeng, allié de PSA via une coentreprise en Chine, ont ajouté les sources. 

Selon elles, les discussions exploratoires ont porté sur une vente de 30% du groupe à un consortium conduit par le groupe chinois, mais n'ont pas abouti.

Exclusive: Peugeot family ready to step aside for GM http://t.co/SAaVirA4Nl— Linda Noakes (@lnoakes) June 27, 2013

14:19 Les indices européens sont en hausse timide ce jeudi à la mi-journée, dans un marché qui doit digérer plusieurs indicateurs macroéconomiques. 

Les investisseurs ont pris connaissance du net progrès en juin de l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs dans la zone euro et d'un recul inattendu du nombre de chômeurs en Allemagne en juin.  Par ailleurs, la croissance de 0,3% au Royaume-Uni a été confirmée pour le premier trimestre. Le marché a toutefois dû digérer la baisse du moral des Français, à un nouveau plus bas historique en juin.

En dépit de cet agenda macroéconomique chargé, le marché marque une pause après son net rebond de la veille, qui avait été alimenté par des propos rassurants du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi.

 

13:42 Les valeurs à suivre à Wall Street ce jeudi:

-->Dish Network a annoncé mercredi soir qu'il renonçait à son offre sur le fournisseur de services télécoms Clearwire, une semaine après que Sprint Nextel a relevé la sienne. 

-->Nvidia a repoussé mercredi, à la veille de son lancement, la commercialisation de sa console de jeu portable Shield, en raison d'un "problème mécanique".
La console du spécialiste des puces graphiques sera dorénavant lancée en juillet au prix de 299 dollars au lieu des 349 dollars prévus à l'origine.

-->Oracle et Netsuite ont annoncé mercredi une alliance spécialisée dans les services aux PME délivrés via internet, la troisième du genre annoncée cette semaine par Oracle. 

-->Bed Bath & Beyond a publié mercredi soir des résultats trimestriels inférieurs au consensus de Wall Street, une hausse des coûts ayant largement compensé des ventes meilleures que prévu. 

-->Archer Daniels Midland. L'OPA de 2,8 milliards de dollars du groupe agroalimentaire sur le négociant céréalier Graincorp. a passé son premier obstacle réglementaire en recevant le feu vert de la direction de la concurrence australienne. (Reuters)

13:16 Une analyse d'Investir sur la société belge Coil cotée à Paris. Le titre a gagné 40% depuis le début de l"année, affirme le site...

#Coil Faible valorisation mais manque de visibilité http://t.co/zC7aq8pZ2P via @InvestirFr $ALCOI #Bourse #Actions— Investir (@InvestirFr) June 27, 2013

 

12:53 Le chat de L'Echo débute à 13h. Rejoignez-nous pour discuter de l'actualité économique et boursière.

 

11:52  Les marchés européens évoluent en ordre dispersé à la mi-séance au lendemain de la belle hausse provoquée par le discours rassurant du président de la BCE, Mario Draghi. Des chiffres du chômage en Allemagne meilleurs que prévu et un indice de confiance des chefs d’entreprise et des consommateurs européens en hausse ont permis aux indices d’effacer tout ou partie des pertes de la matinée. Le Bel 20 cède 0,46% à 2520,92 points. L’indice bruxellois est plombé par Solvay (-4,9%) et Umicore (-2,8%) qui ont fait l’objet de baisse de recommandations de la part d’analystes financiers. Après avoir gagné plus de 8% hier, Colruyt s’adjuge encore 1,8% à la mi-séance. 

**Le CAC 40 recule de 0,14% et l'Euro Stoxx 50 de 0,29. L'AEX progresse de 0,08% et le Dax de 0,06%.

**L’euro est en hausse (+0,12%) à 1,3028 dollar contre 1,3012 dollar.

**Le kilo d’or est en hausse (+0,34%) à 30.407 euros contre 30.303 euros. 

 

 

11:15 Tension sur les taux italiens lors de l'adjudication réalisée ce jeudi:

*ITALY SELLS 4.5% 2023 BONDS AT 4.55% VS 4.14% MAY 30— World First (@World_First) June 27, 2013

11:09 L'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs a nettement progressé en juin dans la zone euro, selon des données publiées jeudi par la Commission européenne.L'indice s'est inscrit à 91,3 points, soit une hausse de 1,8 point par rapport à mai, grâce à un regain d'optimisme des chefs d'entreprises, dans tous les secteurs sauf les services, et une nette amélioration du moral des consommateurs, signale l'AFP.

10:41 Comme on peut le constater sur le tableau ci-dessous, le compartiment des valeurs chimiques européennes est à la traîne ce jeudi. Cette situation est due à une étude publiée par JP Morgan sur le secteur. La banque d’affaires qui estime qu’après "trois ans de vent arrière, il se pourrait que les beaux jours soient finis", est passée à la vente sur des valeurs comme Solvay, BASF et Lanxess"A contre-courant du consensus, nous pensons que les marges actuelles ne sont plus soutenables compte tenu de la force des vents contraires qui s'annoncent", écrit JPMorgan. Elle cite de nouvelles capacités en Asie, un potentiel de baisse des coûts limité et la concurrence des acteurs américains avantagés par le coût moins élevé des gaz de schiste.

 

 

09:58

#Allemagne : taux de chômage inchangé à 6.8%, -12k demandeurs d'emploi vs consensus +8k— Alexandre Baradez (@ABaradez) June 27, 2013

Taux de chômage en zone euro 12.2% ---> taux de chômage en Allemagne 6.8%— Alexandre Baradez (@ABaradez) June 27, 2013

09:33 La Banque Degroof reprend la couverture de Colruyt avec une recommandation à "conserver".

#Colruyt : reinitiating coverage with a Hold reco & new $COLR €41.5 TP after convincing analyst meeting.— Hans D'Haese (@HansDHaese) June 27, 2013

09:27 Tout comme Solvay (lire ci-dessous) Umicore perd également des plumes en Bourse suite à une recommandation d’analyste. Le Crédit Suisse est en effet passé à " sous-performer " (vendre) contre neutre avant. L'objectif de cours est réduit à 30 euros contre 33 euros avant. Selon Bloomberg, treize analystes conseillent de conserver le titre, sept de s’en porter acquéreur et deux de s’en débarrasser. L’objectif de cours moyen est de 37,22 euros pour un cours de 32,66 euros.   

 

09:21 JP Morgan a abaissé sa recommandation sur Solvay à " sous-pondérer " (vendre) contre neutre avant. L'objectif de cours est passé de 93 à 84 euros. Ce qui explique, sans doute, le repli de 3% enregistré ce matin. Plus globalement, et selon des données compilées par Bloomberg, quatre analystes sont à l’achat sur la valeur, quinze conseillent de la conserver tandis que dix recommandent de la vendre. L’objectif de cours moyen est 111,78 euros pour un cours actuel de 99,47 euros.  

09:05 Les marchés européens ont ouvert sur une hausse très modeste, Paris et Bruxelles actant même un léger recul. De 0,16% pour le Bel 20 et de 0,21% pour le CAC 40. AvH est en tête des hausses avec un gain de 1% tandis que Solvay (-3,7%) et Umicore (-2,6%) enregistrent les replis les plus sensibles. Cinq minutes après l'ouverture, la plupart des indices se teintaient de rouge....

08:45 Au nouveau des données macro-économiques, cette journée de jeudi sera assez chargée. On attend, entre autres, en Europe et aux USA :

Agenda

  • Les chiffres du chômage en Allemagne pour juin à 10h
  • L’enquête m’ensurelle de conjoncure auprès des ménages en France pour juin
  • L’estimation finale du PIB en Grande-Bretagne pour le 1er trimestre
  • Une émission obligataire italienne.
  • Sommet européen consacré à la lutte contre le chômage des jeunes


Aux USA :

  • Les demandes hebdomadaires d’allocations de chômage (14h30)
  • Les dépenses et revenus des ménages en mai (14h30)
  • Les promesses de vente de logements en mai (16h)

 

 

08:30 Comme vous pouvez le découvrir en détail en cliquant ici, la famille Boël a renforcé récemment son contrôle sur le holding Sofina. La société Mobilière et Immobilière du Centre rejoint l’action de concert déjà existante composée de l’Union Financière Boël, Henex et Société de Participations Industrielles. Si l’on ajoute la participation de 2,83% détenue en propre par la Sofina elle-même, on arrive à un total de 55,88%. Signalons que la Sofina est actionnaire de Colruyt depuis les années 70 et détenait fin 2012 une participation de 5,3% dans le capital du du distributeur. Pour avoir un aperçu des principales lignes d'investisesment du holding cliquez ici. 

08:20 Le holding anverois Ackermans & van Haaren (AvH) dont l’action fait partie du Bel 20 signale qu’il a conclu un contrat de liquidité avec Kepler Cheuvreux. Ce contrat qui, comme son nom le laisse supposer,  vise à améliorer la liquidité du titre a été conclu pour 12 mois et entre en vigueur le 1er juillet. Plus d’infos ici.  

08:11 La Bourse de Tokyo a bouclé sa séance sur un gain de près de 3% à 1,96% pour les mêmes raisons que celles développées ci-dessous. L'indice Nikkei a gagné 379,54 points à 13.213,55 et le Topix, plus large, a pris 29,55 points (+2,76%) à 1.098,83. Le Nikkei avait cédé 3% environ sur les trois séances précédentes. Des analystes expliquent que les investisseurs nippons ont été particulièrement soulagés par la remontée de la Bourse de Shanghai, qui avait chuté de près de 10% en moins d'une semaine. 

 

08:06  La hausse sur les marchés devrait se poursuivre ce matin sur les marchés européens si l’on en croit les premiers indicateurs. Et cela dans le sillage de Wall Street et des Bourses asiatiques. Trois facteurs plaident pour ce mouvement haussier : les propos rassurants tenus hier par le président de la BCE sur les mesures de soutien à l’économie dans la zone euro et l’apaisement des craintes liées à la politique monétaire des USA et au risque d’assèchement du crédit en Chine.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner autour de 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres environ 0,4%. 

 

07:54 Pour l’instant l’actualité est très très calme sur le front des sociétés belges cotées. Aucune communication notable à signaler jusqu’à présent. Je vous rappelle qu’hier, l’action Colruyt a été la vedette du jour avec un bon de plus de 8%. Les investisseurs ont applaudi à leur façon les résultats annuels du distributeur qui furent meilleurs que prévus.  Le graphique ci dessous qui reprend la cotation de Colruyt sur les deux dernières séances est assez parlant....

 

 

07:52 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le “market live” de L’Echo. Je (Stéphane Wuille) vous accompagne en ce jeudi 27 juin pour vous tenir informés, minute par minute, des principaux événements boursiers du jour.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n