UCB encore et toujours courtisée à Bruxelles

Pour leur deuxième journée d'affilée, les Bourses ont clôturé bien disposées en Europe. Conjuguée à la publication de résultats rassurants par un certain nombre de sociétés du Stoxx 600, une accalmie sur les fronts ukrainien et palestinien a incité les investisseurs à revenir plus nombreux sur les marchés d'actions.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

17:30 Dans ce contexte, l'indice DJ Stoxx 600 a clôturé les séances européennes sur une nouvelle progression de 0,6% à 335,60 points. A Wall Street, le S&P 500 prenait au même moment 0,36%.

Parmi les indices nationaux, le DAX 30 de Francfort a mené les hausses, avec un gain de 0,96% à 9.334,28 points. A Paris, le CAC 40 a pris 0,56%à 4.254,45 points, et le Bel 20 de Bruxelles 0,55% à 3.163,92 points.
Le Bel 20 se rapproche ainsi un peu plus de son plus haut de l'année, atteint au cours des transactions du 24 juillet dernier (3.199,84 points).

 

Au rayon des actions

Bien que cette fois elle n'a pas été la plus performante de l'indice belge, avec une hausse de 1,22%, l'action UCB a une fois encore assuré son rôle de plus gros contributeur pour le Bel 20. L'action du groupe pharma a en outre terminé à un niveau record de 72,73 euros (lire ci-dessous).

Pour le reste, on retiendra la belle prestation de Delhaize Group (+1,67% à 60,38 euros).

Dans le secteur des télécoms, avec des volumes d'échanges assez nourris, Belgacom s’est agjugé 1,04% à 26,60 euros. Analyste auprès de la Banque Degroof, Bart Jooris a relevé son objectif de cours pour cette valeur de 24 à 26,40 euros, mais maintient son rating à "conserver". "La croissance de l’ARPU (revenu moyen par client) renforce le sentiment que le groupe arrivera à faire croître ses profits, comme il l’ambitionne en 2016", explique-t-il.

Concernant Telenet, Jooris réitère sa note de "conserver", mais vise désormais un  cours de 47,8 euros contre 42,5 précédemment. L’analyste s’attend toujours à ce que "Telenet fasse l’objet d’un retrait de la cote, une opération probablement reportée à fin 2015". Telenet a fini inchangé en Bourse, à 43,92 euros.

Enfin, Mobistar a gagné 0,96% à 14,68 euros. Bart Jooris a relevé son rating sur ce titre de "réduire" à "accumuler". De même que son objectif de cours de 12,6 à 15,4 euros.

Six valeurs dans le Bel 20 ont fini sur une note négative. Parmi les plus importants replis, Solvay a cédé 0,3% à 117,80 euros et Befimmo 0,28% à 60,38 euros. Colruyt s'est tassé de 0,18% à 36,37 euros.

Colruyt n'arrive décidémment pas à retrouver la forme. Toutefois, pour Geert Van Herck, analyste financier auprès de la société de Bourse Leleux Associated Brokers, "alors que cette action a déjà beaucoup corrigé,  les prochaines baisses devraient constituer un point d'entrée". En mai dernier, Colruyt cotait encore à plus de 42 euros.

 

Sur les autres marchés

L'euro a cédé du terrain, à 1,3319 USD (-0,34%). L'once d'or est repassé sous le seuil des 1.300 USD (-0,2% à 1.295,8 USD). Du côté des obligations d'Etat à 10 ans, le rendement du Bund allemand s'élevait en fin de journée à 1% et celui de l'OLO belge à 1,377%, soit en légère baisse. A Londres, le baril de Brent était stable à 101,01 USD. 

 

 

17.20 A 10 minutes de la clôture des places en Europe, le Stoxx 600, tout comme le Bel 20 affiche une hausse de 0,6%. A Wall Street, le Dow Jones progresse de O,4%.

 

17.10 Parmi les petites et moyennes valeurs de la Bourse de Bruxelles, CMB poursuit sa remontée. Le titre de la compagnie maritime basée à Anvers gagnait 3,6% au milieu de l'après-midi, à 18,65 euros (avant de ramener ses gains à 1,8% à 18,325 euros). Il porte son rebond à près de 9% depuis le 4 août.
CMB profite de la reprise des prix moyens de la location des navires. L'indice Baltic Dry, qui suit l'évolution de ces prix, s'est redressé de 25% depuis le 4 août dernier, à 1.042.

Dans le même secteur, l'action du Danois AP Moeller Maersk est montée de 11,3% au cours de la même période.

 

16.55 A la Bourse de Bruxelles, rien ne semble en mesure de stopper l'ascension de l'action du groupe pharmaceutique UCB. Principal contributeur en points de l'indice Bel 20 depuis le début de cette année, l'action affiche depuis janvier une hausse de 34,8%, soit largement supérieure à celle de l'ensemble de son secteur en Europe. L'indice DJ Stoxx 600 Pharma limite en effet son avance à 10,92%.
Parmi les analystes les plus optimistes, ceux de la Société Générale(Paris) voient le titre UCB monter jusqu'à 84 euros dans les 12 prochains mois.

Grâce à cette performance, UCB est devenu la quatrième plus importante capitalisation boursière du Bel 20, après AB InBev (134,1 milliards d'euros), GDF Suez (46 milliards)et KBC Groep (17,7 milliards). Le groupe UCB vaut aujourd'hui 14,1 milliards d'euros.

Pour l'heure, aucune information susceptible d'expliquer cette surperformance d'UCB ne circule sur les marchés.

UCB avait publié le 30 juillet un bénéfice par action non dilué de 0,72 euro pour le premier semestre et de 1,72 euro en ne tenant compte que de ses principales activités (core EPS).

Dans la foulée, l'action Financière de Tubize gagne depuis le début de cette année 27,5%. Ce mono-holding détient 34,12% d'UCB

 

15:39

A savoir

La Bourse de New York évoluait dans le vert à l'ouverture mardi, saluant des indicateurs américains positifs sur l'immobilier et les résultats encourageants de Home Depot: le Dow Jones s'appréciait de 0,25% et le Nasdaq de 0,14%.

Wall Street avait nettement profité lundi de l'espoir d'un apaisement des tensions en Ukraine et en Irak et d'une salve d'annonces sur des opérations de grande ampleur: le Dow Jones avait gagné 1,06% à 16.838,74 points et le Nasdaq 0,97% à 4.508,31 points, son plus haut niveau depuis mars 2000.

 

15:33 Wall Street ouvre en hausse: Dow Jones +0,25%, Nasdaq +0,14%

 

14:51 Boum! BNP Paribas Fortis et Fintro réduisent le taux de certains commptes d'épargne à partir du 25 août 2014

14:41

"Le rebond se poursuit à la Bourse de Paris, mais il reflète simplement la dynamique positive de Wall Street. En effet, aucune annonce n'est venue alimenter la hausse ces dernières séances."
Christopher Dembik,
Economiste chez Saxo Banque

14:38 Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont nettement rebondi en juillet, dépassant les attentes des analystes, selon les chiffres publiés mardi par le département du Commerce. En données corrigées des variations saisonnières, les mises en chantier ont gagné 15,7% par rapport à juin pour s'établir en rythme annualisé à 1,093 million, le plus haut niveau en huit mois. Les analystes tablaient sur 964.000 départs de nouveaux chantiers.

14:37 La hausse des prix à la consommation aux Etats-Unis a poursuivi sa décélération en juillet, selon l'indice CPI publié mardi par le département du Travail. L'indice des prix à la consommation n'a progressé que de 0,1% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, comme s'y attendaient les analystes. En juin, l'indice CPI avait augmenté de 0,3% et de 0,4% en mai.

14:02 Il y a dix ans Google était introduite en Bourse au prix de 85 dollars.

Happy 10th Listing Anniversary to @Google! Congratulations and on a decade of being #NASDAQListed pic.twitter.com/PZimBV77pm— NASDAQ.com (@NASDAQ) 19 Août 2014

 

13:47  Les principales valeurs à suivre mardi à Wall Street :

* HOME DEPOT annoncé mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, le numéro un mondial des magasins de bricolage ayant profité d'une hausse de la demande en Amérique du Nord, où les consommateurs ont voulu réparer les dégâts provoqués par un hiver particulièrement rigoureux. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Home Depot avançait de quelque 3,6%.

* ELI LILLY - La Food and Drug Administration (FDA) a accordé lundi une homologation provisoire à une insuline biosimilaire développée par le groupe pharmaceutique et son partenaire Boehringer Ingelheim.

* URBAN OUTFITTERS a publié lundi soir un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes mais il a fait état d'une stagnation de ses ventes à périmètre comparable. Le titre du groupe d'habillement perdait 1,7% dans les transactions hors séance.

* AMERICAN APPAREL a publié lundi soir une perte au titre du deuxième trimestre et précisé que son chiffre d'affaires était resté inchangé sur la période, à 162,4 millions de dollars. Ses ventes à périmètre comparable ont quant à elles baissé de 6%.

* AEROPOSTALE a fait état d'une baisse de 13% de ses ventes à magasins comparables sur le deuxième trimestre de son exercice fiscal, accusant ainsi son huitième repli trimestriel de suite en la matière. Mais le titre progressait de près de 4% dans des échanges d'après-Bourse après que la chaîne de vêtements pour jeunes en difficulté a annoncé le retour de Julian Geiger au poste de directeur général avec effet immédiat.

* SPRINT a annoncé lundi de nouveaux tarifs pour une gamme de services aux Etats-Unis, participant à son tour à la guerre des prix et des promotions qui fait rage dans la téléphonie mobile.

 

12:49 La livre britannique, déjà fragilisée la semaine dernière par des commentaires de la Banque d'Angleterre (BoE) jugés prudents et laissant à penser qu'une hausse de taux ne devrait pas intervenir cette année, est tombée vers 08H35 GMT à 1,6634 dollar, son niveau le plus faible depuis le 8 avril. Les cambistes ont accusé le coup après l'annonce d'un net ralentissement de la hausse des prix en juillet au Royaume-Uni (à 1,6% sur un an contre 1,9% en juin).

Vers 12h30, la livre britannique baissait nettement face à l'euro, à 80,156 pence pour un euro, comme face au billet vert, à 1,6650 dollar pour une livre.

 

12:10 Le top/flop au sein de l'indice DJ Stoxx 600 en Europe.

 

11:23

Un secteur performe sur 1 mois: le secteur #biotech US; Un secteur déçoit: le secteur #biotech EUR pic.twitter.com/NQ44RxFIXV— Sacha Pouget (@Sachakin) 19 Août 2014

 

11:15 Le communiqué de Sucraf vient de nous parvenir. On y apprend deux choses intéressantes:

1. La cession de la participation du Groupe Sopex et de la famille Kronacker dans Sucraf a eu lieu au prix de 20 centimes par titre. Au total, 132.105 actions ont été cédé et 10.973 participations aux bénéfices. Value 8 acquiert également la créance relative à une sucrerie au Congo.

2. Dans le cadre de l'accord entre les deux parties, le Grope Sopex et la famille Kronacker votera demain 20 août, date de l'assemblée générale extraordinaire, contre la dissolution et la liquidation de Sucraf.

 

10:45| Cinq éléments à retenir de la tendance boursière ce matin|

A savoir

1. Les marchés ont ouvert en hausse et poursuivent ainsi leur rebond de la veille sur fond d'un apparent apaisement des tensions entre la Russie et l'Ukraine.
Les combats continuent dans l'est de l'Ukraine, faisant des victimes dans la population civile, mais l'armée régulière semble contenir l'avancée des rebelles et les efforts diplomatiques se poursuivent.  La Russie a annoncé de son côté que toutes les questions relatives à son convoi humanitaire vers l'Ukraine avaient été résolues, sans pour autant évoquer la possibilité d'un cessez-le-feu ou d'une solution politique.

2. Rassurés sur la géopolitique, les marchés devraient regarder du côté des indicateurs lors de la séance, en particulier les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis (à 14h30). Au Royaume-Uni, l'inflation s'est apaisée en juilleti, où la hausse des prix n'a atteint que 1,6% sur un an contre 1,9% en juin, a annoncé ce matin l'Office national des statistiques (ONS).

3. Les résultats d'entreprises européennes sont contrastés.

A.P. Moeller Maersk a relevé ses prévisions de résultats annuels, ce qui dope l'action.

Imperial Tobacco a rapporté un recul inférieur aux attentes de ses ventes, ce qui soutient le titre.

A l'inverse, BHP a déçu, non pas en annonçant une scission de ses activités, mais bien un bénéfice courant inférieur aux prévision. Elément supplémentaire, le groupe n'a annoncé de rachats d'action.

ThyssenKrupp progress eaprès un article du quotidien Handelsblatt selon lequel le groupe sidérurgique et industriel s'est fixé pour objectif de doubler en quelques années son bénéfice d'exploitation.

4. La Bourse de Bruxelles s'inscrit dans la tendance en Europe. Hormis Telenet, dans le rouge après sept séances consécutives de hausse, l'ensemble des valeurs progressent. A l'opposé, AvH gagne plus d'un pourcent. Delhaize, qui pourrait céder ses magasins Bottom Dollar monte de 0,56%. Hors Bel20, Argen-X bondit de plus de 6%. KBC Securities a entamé le suivi à acheter avec un objectif de cours de 10 euros. Value 8 a repris la participation du Groupe Sopex dans Sucraf, le titre est toujours suspendu. La Banque Degroof a ajusté son objectif de cours sur Sipef.

5.  Les investisseurs seront attentifs au compte-rendu de la réunion de juillet de la Fed qui sera publié mercredi, puis aux déclarations des banquiers centraux lors de la réunion de Jackson Hole qui débutera jeudi dans l'Etat du Wyoming. Janet Yellen doit intervenir vendredi.

10:05 Delhaize America envisage la vente de ses 66 magasins Bottom Dollar basés en Pennsylvanie, selon des informations du site Food trade News. Delhaize a refusé de commenter l'information. Je vous mets le lien vers l'article ici.

 

Delhaize America Reportedly Mulling Sale Of Bottom Dollar | Food World | Food Trade News http://t.co/Vk5l9F9Mj8 via @FoodWorldFTN— Hans D'Haese (@HansDHaese) 19 Août 2014

 

09:53 

"Les marchés européens commencent bien la séance car les investisseurs les plus offensifs en ont assez du stress géopolitique et des fausses alertes faisant croire à l'aggravation du conflit entre Occidentaux et Russes autour de l'Ukraine."
Jonathan Sudaria,
Courtier chez London Capital Group

09:47 La Banque Degroof réduit son objectif de cours sur Sipef à 60 euros contre 65 euros avant. Le conseil reste à 'conserver'.

 

09:39

10 EUROS
Argen-X est digne d'achat, estime KBC Securities. Le broker a entamé le suivi de la valeur en lui fixant par ailleurs un objectif de cours de 10 euros.

09:33 AP Moeller-Maersk recherchée. L'action prend 5%.

Le groupe maritime et pétrolier danois AP Moeller Maersk a annoncé mardi qu'il relevait ses prévisions pour l'année après un deuxième trimestre où le bénéfice a été dopé par des cessions.

Le bénéfice net a été multiplié par plus de deux et demi à 2,304 milliards de dollars, grâce à la vente de parts dans deux groupes de distribution danois, Dansk Supermarked et F. Salling, partiellement effacée par des dépréciations dans le pétrole au Brésil.

09:17 L'action BHP Billiton malmenée.

Le groupe minier  a, sans surprise, annoncé mardi qu'il allait créer une nouvelle entité de quelque 14 milliards, essentiellement via la scission d'actifs hérités de la fusion avec Billiton, mais, contrairement aux attentes, le géant minier anglo-australien n'a pas annoncé de rachats d'actions.

En outre, le bénéfice courant du groupe au second semestre 2013-2014, calculé par Reuters à partir de chiffres annuels, est ressorti en hausse de 8%, à 5,69 milliards de dollars (4,26 milliards d'euros), alors que le consensus Thomson Reuters Starmine SmartEstimate était de 5,94 milliards.

 

BHP Billiton shares open lower by 2.5%— RANsquawk (@RANsquawk) 19 Août 2014

 

09:04 Ouverture en hausse en Europe.

08:54 A suivre, l'évolution de l'action GDF Suez. Electrabel, filiale belge du groupe français risquait jusqu'à 670 millions d'euros d'amende pour abus de position dominante. L'Autorité de la concurrence a annoncé lundi une amende de 2 millions d'euros. Electrabel considère que cette décision la "blanchit de graves accusation".

 

08:51 

"Bien que personne ne suggère que la crise en Ukraine soit proche d'une résolution, étant donné que les combats se poursuivent (...), les marchés européens devraient s'inspirer de la clôture à la hausse aux Etats-Unis hier soir, et ouvrir plus haut aujourd'hui."
Michael Hewson,
Analyste pour CMC Markets

 

08:49 Mettant de côté la géopolitique, les marchés vont regarder aujourd'hui les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

"Aujourd'hui les chiffres de l'inflation seront les plus importants à l'agenda, mais les statistiques attendues stables ne devraient pas provoquer de changement important sur les marchés, en particulier car les investisseurs attendent le compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed et le symposium de Jackson Hole, plus tard cette semaine."
Michael Hewson,
Analyste de CMC Markets

08:48 Un nouveau plus bas, cette fois pour le taux Eonia (le taux de référence quotidien des dépôts interbancaires).

 

New record ENOIA low of 0.006% (0.6 bp)!— Steve Collins (@TradeDesk_Steve) 19 Août 2014

 

08:18 La société d'investissement Value 8 a pris une participation de 26% dans Sucraf. Value 8 reprend par la même occasion la participation de l'actionnaire principal, le Groupe Sopex et les personnes liées à celui-ci. Value 8 n'a pas l'intention de lancer une offre sur les actions Sucraf a-t-il fait savoir dans un communiqué. La cotation de l'action Sucraf est suspendue depuis le 12 août dernier.

Le rappel des faits:

La cotation de Sucraf est suspendue depuis le 12 août dernier. En juin dernier, le directeur de Sucraf Guido Wallebroek avait fait savoir qu'il était à la recherche d'un acheteur pour la souscription en Bourse de la société.

Pour mémoire, la société cotée en Bourse Sucraf (Sucre et raffinerie d'Afrique centrale) se dirige vers une liquidation. L'actionnaire principal de Sucraf, le groupe Sopex, avait déjà fait savoir au conseil d'administration qu'il n'était plus en mesure de supporter les coûts. Une liquidation serait un coup dur pour les actionnaires, les fonds propres de la société étant négatifs.

  

08:08 Le titre Skymark Airlines s'est adjugé près de 28% mardi dans les derniers échanges de la Bourse de Tokyo à la suite d'un article du quotidien Nikkei disant qu'AirAsia discutait avec des conseillers financiers d'une éventuelle offre sur la compagnie aérienne japonaise en difficulté.

Via Twitter, Tony Fernandes, directeur général d'AirAsia, a toutefois catégoriquement démenti un tel projet. "(...) AirAsia n'a aucun intérêt dans Skymark au Japon", écrit-il sur le site de micro-blogging.

 

Never seen such rubbish. AirAsia has no interest in Skymark in Japan. There have been no discussions with Skymark. We focused on new airline— Tony Fernandes (@tonyfernandes) 19 Août 2014

 

08:00 Retour sur la séance à Wall Street. La Bourse de New York a nettement profité lundi de l'espoir d'un apaisement des tensions en Ukraine et en Irak et d'une salve d'annonces sur des opérations de grande ampleur: le Dow Jones a gagné 1,06% et le Nasdaq 0,97%.

"Si on devait résumer en un mot la raison de cette progression, ce serait désescalade."
Art Hogan ,
Analyste chez Wunderlich Securities

07:51|Le point à l'ouverture des marchés|

A savoir

Les principales Bourses européennes devraient prolonger leur rebond mardi en ouverture, toujours soutenues par l'apaisement des tensions en Ukraine.

Malgré la poursuite des combats dans l'est du pays, faisant des victimes dans la population civile, l'armée ukrainienne semble contenir l'avancée des rebelles et les efforts diplomatiques se poursuivent.

La Russie a annoncé de son côté que toutes les questions relatives à son convoi humanitaire vers l'Ukraine avaient été résolues, sans pour autant évoquer la possibilité d'un cessez-le-feu ou d'une solution politique.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner encore jusqu'à 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres 0,3%.

La Bourse de Tokyo progresse de 0,9% peu avant la clôture, dans le sillage des marchés européens et américains la veille et après un sentiment des promoteurs immobilier qui est remonté à un pic de sept mois.

Wall Street a fini sur une note positive, avec un Dow en hausse de 1,06% et un Nasdaq au-dessus de la barre des 4.500 pour la première fois depuis mars 2000.

En Irak, les forces kurdes du nord du pays ont repris le barrage de Mossoul à l'Etat islamique avec l'appui de l'armée américaine.

Par ailleurs, Israéliens et Palestiniens se sont entendus pour prolonger de 24 heures supplémentaires la trêve dans la bande de Gaza, jusqu'à ce mardi soir, mais le chef de la délégation palestinienne aux pourparlers du Caire a mis en garde contre l'absence de progrès dans ces discussions.

Sur le marché des changes, le dollar est soutenu par le moral des promoteurs immobiliers meilleur que prévu publié lundi aux Etats-Unis, qui a entraîné un rebond des rendements des obligations du Trésor américain. L'euro se traite à 1,3356 dollar, pas loin de son plus bas de neuf mois à 1,3333 touché ce mois-ci.

Avec l'espoir d'un apaisement des tensions géopolitiques, l'or se maintient sous la barre des 1.300 dollar l'once et le pétrole reprend timidement 0,2% après avoir perdu près de deux dollars dans la nuit, à son plus bas en un an.

Au cours d'une semaine qui devrait être relativement calme, les investisseurs surveilleront de près les déclarations des banquiers centraux lors de la réunion de Jackson Hole des 21 au 23 août dans l'Etat du Wyoming.

 

07:50 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo qui vous permet de suivre minute par minute les grands moments de cette séance de Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés