1. Les marchés
  2. Live blog
live

Valeant s'envole à Wall Street, après le départ de son CEO

Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, dans un marché spéculant sur des fusions dans le secteur de la chimie. Monsanto lorgnerait Crop Science de Bayer. Forte hausse des banques italiennes Banco Popolare et BPM. Valeant bondit à Wall Street.
  • Clôture des marchés européens

    DAX -0,02%

    BEL 20 -0,03%

    AEX -0,22%

    STOXX Europe 600 -0,33%

    CAC 40 -0,78%

  • La Fed approuve la reprise d'actifs de GE Capital par Goldman Sachs

    La Réserve fédérale américaine (Fed) a approuvé l'acquisition par la banque Goldman Sachs de quelque 17 milliards de dollars de dépôts bancaires à General Electric, selon un communiqué de l'institution. La transaction, déjà annoncée, porte sur l'acquisition par Goldman Sachs, 5e banque de dépôt aux Etats-Unis, de GE Capital Bank, basée dans l'Utah, la filiale bancaire industrielle du conglomérat qui se recentre sur ses activités industrielles.

    GS va aussi acquérir des technologies et des actifs utilisés par GE Capital Bank pour gérer cette plateforme de dépôts par internet et certains employés de GE vont rejoindre GS Bank.

    Après cette opération, qui avait été annoncée à l'été 2015 et dont les détails financiers ne sont pas communiqués, Goldman Sachs Bank passera du 21e au 17e rang des plus grandes institutions assurées aux Etats-Unis par la taille de ses dépôts avec 95,1 milliards de dollars de dépôts bancaires. En terme d'actifs totaux, GS reste la 5e banque de dépôt américaine.

  • Zone euro: La confiance du consommateur en recul

    La confiance du consommateur en zone euro a baissé en mars, à un niveau inférieur aux estimations les plus pessimistes, montre une première estimation publiée par la Commission européenne.

    La confiance du consommateur dans les 19 pays partageant l'euro a baissé de 0,9 point à -9,7 en version "flash". Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 8,3 et les estimations s'échelonnaient entre -7,0 et -9,5.

    Pour l'ensemble des 28 pays de l'Union européenne, l'indice de confiance du consommateur recule de 0,7 point à -7,3.

  • Les champions belges du dividende https://t.co/YcBpMMV7wL pic.twitter.com/46l2Ui61U2— Stéphane Wuille (@stephanewuille) March 21, 2016

  • Le directeur général de Telecom Italia remet sa démission

    ©AFP

    Le directeur général de Telecom Italia, Marco Patuano, a remis sa démission lundi, comme prévu, en raison de désaccords stratégiques avec Vivendi , qui détient près de 25% du géant italien des télécommunications.

    Le conflit avec le conseil d'administration a éclaté lorsque l'influence deVivendi sur Telecom Italia s'est accrue. Les actionnaires de l'opérateur italien de télécommunications ont approuvé la nomination de quatre administrateurs représentant Vivendi après que le géant français des médias a acquis une participation équivalant à un cinquième du capital de Telecom Italia.

    L'autre motif de désaccord avec Vivendi, le propriétaire d'Universal Music et de Canal Plus, porte sur l'avenir de l'activité brésilienne de Telecom Italia, TIM Participações, ont indiqué des personnes au fait de la situation. Depuis un certain temps, cette activité fait l'objet de spéculations sur son éventuelle vente. Marco Patuano a annoncé l'an dernier que la fusion de l'opérateur de téléphonie mobile avec son rival brésilien Oi pourrait être une option.

  • Départ du CEO de Valeant, l'action s'envole

    Valeant bondit de plus de 12% à Wall Street, après l'annonce du départ du patron

  • Baisse plus forte que prévu des reventes de logements en février aux USA

    Les reventes de logements aux Etats-Unis ont baissé bien plus que prévu en février, selon les chiffres publiés lundi par l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

    Leur nombre s'est établi à 5,08 millions en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, marquant une chute de 7,1%. Les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à un recul plus modeste à 5,37 millions de transactions contre 5,47 millions le mois d'avant.

  • Wall Street ouvre en légère baisse

    Wall Street ouvre en légère baisse, une salve d'acquisitions entre entreprises donnant un peu de distraction à des investisseurs qui s'interrogeaient sur la pérennité du rebond des dernières semaines: le Dow Jones perdait 0,11% et le Nasdaq 0,17%.

    Vendredi, la Bourse de New York avait fini en hausse, sur la lancée d'une bonne semaine grâce à la reprise du marché du pétrole et à la souplesse de la Réserve fédérale: l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avait gagné 0,69% à 17.602,30 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,43% à 4.795,65 points.

  • Le patron de Valeant va démissionner, Ackman entre au conseil

    Le groupe pharmaceutique canadien en difficulté Valeant Pharmaceuticals International annonce que son directeur général Michael Pearson allait démissionner et que l'investisseur activiste Bill Ackman rejoindrait son conseil d'administration.

    Valeant, qui dit avoir commencé à chercher un successeur à Michael Pearson, a annoncé la semaine dernière ne pas pouvoir exclure l'hypothèse d'un défaut de paiement sur sa dette de 30 milliards de dollars (26,6 milliards d'euros), qui serait lié au report de la publication de ses comptes.

    Le groupe pharmaceutique canadien, qui fait l'objet de plusieurs enquêtes concernant ses pratiques commerciales et comptables, a également revu en forte baisse ses prévisions de résultats 2016.

  • Wall Street attendue en baisse

    La Bourse de New York est attendue en très légère baisse dans les premiers échanges, comme le laissent supposer les contrats à terme:

    • Dow Jones: -0,04%
    • S&P 500: -0,07%
    • Nasdaq 100: -0,06%
  • Suspension de l'action Valeant

    Suspension de l'action Valeant, dans l'attente d'un communiqué.

  • IPO au rabais pour Senvion

    Le fabricant allemand d'éoliennes Senvion a repris son processus de cotation en Bourse mais propose moins d'actions et à un prix réduit, après avoir annulé son projet d'introduction en Bourse la semaine dernière en évoquant la volatilité des marchés.

    Les deux fonds de capital-investissement Centerbridge Partners et Arpwood Capital proposent désormais aux investisseurs un maximum de 28,75% du capital à un prix unitaire compris entre 15,50 et 17 euros, a précisé Senvion lundi.

    La société avait initialement annoncé la mise en Bourse de 46% de son capital, dans une fourchette de prix située entre 20 et 23,50 euros, correspondant à une valorisation d'ensemble de l'ordre de 1,30 à 1,53 milliard d'euros.

    Selon la nouvelle offre, Senvion propose une part de capital représentant une valeur de 318 millions d'euros, soit moins de la moitié de son objectif de 703 millions annoncé à l'origine.

  • 13,6 milliards USD
    Le groupe hôtelier américain Marriott International a conclu un nouvel accord de fusion avec son compatriote Starwood Hotels & Resorts Worldwide, également convoité par un consortium emmené par le chinois Anbang Insurance Group. L'offre amendée, soutenue par le conseil d'administration de Starwood, valorise le propriétaire des marques Sheraton et Westin à 79,53 dollars par action, soit 13,6 milliards de dollars au total (12,1 milliards d'euros).

  • Bayer en vue, Monsanto lorgnerait Crop Science

    Le titre Bayer a gagné jusqu'à 5% ce matin à la Bourse de Francfort en réaction à une information de Reuters selon laquelle le groupe américain Monsanto a manifesté de l'intérêt pour la filiale Crop Science (agrochimie) du géant chimique et pharmaceutique allemand.

    "On juge plus probable le rachat de certains actifs spécifiques ou leur transfert dans une coentreprise plutôt qu'une acquisition pure et simple, ne serait-ce que pour obtenir le feu vert des autorités antitrust", dit Marietta Miemietz, analyste chez Equinet, en notant que tout accord aurait un impact positif sur son objectif de cours actuellement à 120 euros.

    Les analystes d'UBS mettent aussi en garde contre le risque d'un veto des autorités de la concurrence. Ils soulignent qu'un troisième rapprochement dans le secteur, après ceux de DuPont/Dow Chemical et de Syngenta /ChemChina,permettrait aux trois principaux acteurs des semences et engrais de contrôler plus de 65% du marché américain.

  • Venez commenter l'actualité boursière du jour dès 12h30 (->13h30)

  • BNPP Fortis fait le ménage dans les actions belges

    BNPP Fortis fait le ménage dans les actions belges:

    •    Gimv est dégradée de "conserver" à "vendre"
    •    D’Ieteren est réduire d'"acheter" à "vendre"
    •    Bpost est dégradée d'"acheter" à "conserver"
    •    EVS est dégradée d'"acheter" à "conserver"

  • Mise à jour de notre briefing actions belges

    Briefing actions belges 21 mars: update https://t.co/bgIkXwGQZh pic.twitter.com/w1C8hzRDQs— Stéphane Wuille (@stephanewuille) March 21, 2016

  • Degroof Petercam vise plus haut pour GBL

    Degroof Petercam vise plus haut pour GBL avec un prix cible de 78 euros contre 76 euros. L'avis reste à "conserver".

  • Shanghai et Shenzhen bondissent

    La Bourse de Shanghai a fini en forte hausse, bondissant de 2,15% pour dépasser les 3.000 points pour la première fois depuis deux mois, après que les autorités chinoises ont assoupli la réglementation permettant aux investisseurs de participer à des "opérations sur marge", et Shenzhen a grimpé de 2,68%.

    L'indice composite shanghaïen a gagné 63,65 points à 3.018,80 points, dans un volume d'échanges de 380,8 milliards de yuans (52,22 milliards d'euros).

    L'indice composite de Shenzhen a pris 49,16 points à 1.886,37 points, dans un volume d'échanges de 522,8 milliards de yuans (71,69 milliards d'euros).

    Le China Securities Finance (CSF), prestataire national de services d'opérations sur marge, a abaissé le taux d'intérêt qu'il applique, selon son site internet, ce qui va permettre aux investisseurs d'emprunter à un taux moins onéreux.

    Les "opérations sur marge" permettent d'acheter des actions en ne déboursant soi-même qu'une petite partie de la somme, le reste étant avancé par un courtier ou une firme financière --ce qui peut générer des bénéfices potentiellement substantiels pour l'investisseur.

  • Le retour d'ABN Amro au sein de l'AEX entaché par un problème technique

    Le retour de la banque néerlandaise ABN Amro au sein de l'indice AEX de la bourse d'Amsterdam a été entaché par un problème technique. L'action a été suspendue par Euronext.

    ABN Amro, qui a fait son retour au Damrak en novembre dernier, fait à nouveau partie de l'AEX des 25 valeurs les plus importantes depuis lundi.

    La banque avait disparu de l'indice phare d'Amsterdam en 2007, à la suite de sa reprise par le trio Santander, Royal Bank of Scotland et Fortis. Les actifs néerlandais avaient ensuite été nationalisés en 2008. En novembre dernier, ABN Amro a retrouvé la bourse après la vente d'une participation de l'Etat néerlandais.

  • Bayer bondit, sur fond de rumeurs évoquant l'intérêt Monsanto

    Les marchés européens s'enhardissent à la hausse en fin de matinée, les investisseurs spéculant sur des opérations de fusions-acquisitions dans le secteur de la chimie.

    Bayer bondit sur fond de rumeurs de presse évoquant l'intérêt de l'américain Monsanto pour tout ou partie de sa division d'agrochimie. Selon l'agence de presse Bloomberg News, Monsanto étudie également le possible rachat de certaines activités du chimiste BASF dans ce domaine afin de renforcer ses positions dans un contexte de restructuration du secteur.

     

    "Nous ne nous attendons pas à ce que Bayer cède une quelconque partie de son activité, à moins d'une prime substantielle."
    Marietta Miemietz
    Analyste pour Equinet

     

    En nette hausse également, les banques italiennes Banco Popolare et Banco Popolare Milano (BPM) se distinguent au sein de l'indice DJ Stoxx 600. Les deux institutions financières décideront d'ici au 22 mars (mardi) si elles mettent en oeuvre leur projet de fusion, que la Banque centrale européenne soumet à des conditions draconiennes.

  • Le point sur la tendance en milieu de matinée

    Les principales Bourses européennes hésitent sur la direction à suivre, pointant en ordre dispersé en milieu de matinée. L'ambiance est alourdie par Casino et les secteurs des ressources de base et de l'énergie qui pâtissent du repli des cours du pétrole pour la deuxième séance d'affilée.

    Faute d'indicateurs économiques majeurs à attendre au cours de cette semaine écourtée de Pâques, les investisseurs devraient continuer à réagir au ton plus accommodant adopté par la Réserve fédérale la semaine dernière, alors même que la reprise de l'économie américaine semble s'accélérer ces derniers mois.

    Les indices des ressources de base accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe, avec ArcelorMittal plus forte baisse de l'indice Cac40.

    Le secteur européen de la chimie en revanche échappe à la tendance baissière, soutenu par Bayer qui s'envole de plus de 4% à la suite d'une information selon laquelle Monsanto serait intéressé par la branche agronomique du groupe allemand, n'excluant pas un rachat de l'activité valorisée à 30 milliards de dollars (26,6 milliards d'euros).

    Casino réduit ses pertes après avoir plongé dans les premiers échanges, après l'annonce que l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé sa note de crédit, de "BBB-" à "BB+", assortie d'une perspective stable.

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions (21 mars) - UCB, Delta Lloyd, ING, Ontex, Galapagos, Nyrstar, TiGenix https://t.co/WnoWFNFfh3 pic.twitter.com/aEQenzRb5W— Stéphane Wuille (@stephanewuille) March 21, 2016

  • Incident terminé pour les utilisateurs de TCS sur Euronext

    Euronext Nv annonce que l'incident impactant le système TCS (Trade Confirmation System) est maintenant terminé.

  • Voici les actions chouchous de Anne-Catherine Delaye (Puilaetco Dewaay Private Bankers)

  • Début de séance dans le rouge pour le nouveau Bel20

    Le Bel20 nouveau est arrivé. Et il a entamé la séance en baisse. Pour rappel, l'indice inclut désormais ING , Ontex et Galapagos , au détriment de Befimmo , Delta Lloyd et D'Ieteren .

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: -0,73%
    • Bruxelles: -0,52%
    • Francfort: -0,73%
    • Londres: n.c.%
    • Paris: -0,88%
  • "Les indices européens devraient ouvrir en baisse dans le sillage de l'hésitation des indices asiatiques, de la baisse du prix du baril de pétrole et de l'interrogation concernant l'évolution du dollar."
    John Plassard, de Mirabaud Securities

  • Adidas, participation stragégique pour GBL

    GBL , le holding des familles Frère et Desmarais poursuit sa mue. Il a réalisé en 2015 pour près d’1,3 milliard d’investissements et 687 millions d'euros de cessions.

    A la fin 2015, GBL détenait 16,6% d’Umicore . Et il a franchi le seuil des 5% dans Adidas en janvier. Ian Gallienne, un des deux administrateurs délégués de GBL, va en outre faire son entrée au conseil de surveillance d'Adidas. Les deux participations prennent progressivement du poids dans le portefeuille du groupe: fin décembre, la participation de GBL dans Adidas pesait 890 millions d’euros, et celle dans Umicore 720 millions, plus très loin du seuil d’1 milliard d’euros fixé par GBL pour les classer en "participations stratégiques".

     

     

     

    https://twitter.com/lecho/status/710873930467119105

  • 10 ans
    Le 21 mars, c'est le début du printemps. Le soleil revient petit à petit, les fleurs commencent à éclore, les terrasses se remplissent et les oiseaux recommencent à chanter... L'oiseau bleu de Twitter, lui, gazouille pour la dixième année. Le premier tweet a été partagé le 21 mars 2006.

  • Traitement de l'ostéoporose, résultats positifs pour UCB & Amgen

    UCB & Amgen annoncent des résultats positifs de la phase des tests évaluant l'efficaité et la sûreté du Romosozumab comme traitement contre l'ostéoporose chez les hommes.

  • Difficultés pour les utilisateurs de TCS sur Euronext

    Euronext annonce que les utilisateurs de l'application Trade confirmation system (TCS) ne peuvent pas accéder à sa plate-forme.

  • Briefing d'avant Bourse

    Les Bourses européennes sont attendues en légère baisse à l'ouverture, dans le sillage des marchés asiatiques, alourdies par le repli du pétrole.

    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait céder jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort  0,3% et le FTSE à Londres 0,5 également. L'EuroStoxx 50  avait repris vendredi en clôture plus de 14% depuis son point bas du 11 février.

    Wall Street a fini en progression vendredi, soutenue par les secteurs financiers et de la santé, un mouvement qui a propulsé pour la première fois l'indice S&P 500 en territoire positif sur l'année.

    La Bourse de Tokyo est fermée pour la fête de l'équinoxe.

    Les marchés en Asie, hors Japon, perdent un peu de terrain après trois semaines de hausse d'affilée, alourdies par le recul des cours du pétrole. Les pertes ont toutefois été limitées par l'espoir d'une nouvelle baisse des taux d'intérêt chinois et des réserves obligatoires imposées aux banques du pays prochainement, dans un contexte d'allègement des pressions sur le yuan.

    L'économie chinoise montre des signes d'amélioration et le courant de sortie de capitaux se calme, ont rappelé des dirigeants chinois à un forum économique.

  • Good morning!

    Bonjour à vous. Si vous cherchiez le "market live" de L'Echo, ne bougez plus vous y êtes et, grâce à lui, vous ne manquerez rien des principaux développements de cette séance de Bourse.

     

    ©EPA

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés