1. Les marchés
  2. Live blog
live

Wall Street portée par les résultats d'entreprises

Les marchés US ont terminé la séance de ce mardi plutôt en hausse, dopée par les solides résultats publiés la veille par Alphabet qui a déclenché un rally des valeurs à forte croissance et alimente l'optimisme vis-à-vis de la dernière "saison" des résultats. Avis d'analystes sur Bpost et Sofina.
  • Agenda du mercredi 25 juillet

    ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 10h Indice IFO du climat des affaires/juillet

    Etats-Unis
    • 16h Ventes de logements neufs/juin

    Zone euro
    • 10h Masse monétaire M3 et crédit au secteur privé pour le mois de juin

    → ENTREPRISES

    Allemagne
    • Deutsche Bank/résultats du T2

    Belgique
    • Global Graphics: résultats semestriels
    • RealDolmen: offre de reprise à 37 euros par action par GFI. Jusqu’au 10 août
    • Retail Estates: cotation ex-dividende
    • Tigenix/offre de reprise par Takeda à 1,78 euro par action. Jusqu’au 26 juillet

    Etats-Unis
    Résultats T2 avant Bourse de:
    • Boeing
    • General Motors
    • Coca-Cola
    • Ford
    • Procter & Gamble

    Résultats T2 après Bourse de:
    • Qualcomm
    • Visa
    • Facebook

    Italie
    • Fiat Chrysler Automobiles / résultats du T2

    Royaume-Uni
    • GlaxoSmithKline/résultats du T2

    Espagne
    • Santander/résultats du T2

  • Wall Street portée par les résultats d'entreprises

    La Bourse de New York a clôturé en ordre dispersé ce mardi, les résultats d'entreprises très bien accueillis ne masquant pas une légère inquiétude des investisseurs dans le contexte de guerre commerciale. Le Dow Jones a gagné 0,79% à 25.241,94 points. Le Nasdaq a perdu 0,01% à 7.840,77 points. Le S&P 500 a avancé de 0,48% à 2.820,34 points.

    Les actions ont profité d'une série de résultats financiers positifs, et particulièrement d'un très bon rapport de la maison-mère de Google, AlphabetLe géant d'internet a bondi de 3,89% après avoir dégagé un bénéfice de 8,26 milliards de dollars une fois soustrait la pénalité record infligée par l'Union Européenne. 

     Cette hausse a soutenu l'ensemble du secteur technologique. Facebook a pris 1,78%, Amazon 1,51% et Apple 0,73%. A l'inverse, Netflix continue de reculer et a encore perdu 1,47% mardi. Par ailleurs, la poursuite de la progression des taux d'intérêt sur la dette américaine a continué à profiter aux banques américaines, cette hausse favorisant leur rentabilité. Goldman Sachs a gagné 0,91%, Citigroup 1,22%, JPMorgan Chase 0,71% et Wells Fargo 0,60%.

  • La Bourse de New York termine en hausse

    • Le Dow Jones a gagné 0,77% à 25.236,42 points.
    • Le Nasdaq a perdu 0,01% à 7.840,77 points.
    • Le S&P 500 a avancé de 0,29% à 2.815,30 points.
  • Le pétrole termine en hausse à New York

    Les cours du pétrole ont terminé en hausse ce mardi sur le Nymex, les traders ayant espoir d'une hausse de la demande de la Chine en dépit du contentieux commercial qui l'oppose aux Etats-Unis.

    Des informations voulant que la Chine augmente ses dépenses de grands travaux entretiennent cet espoir, a dit Phil Flynn, analyste de Price Futures Group. En outre, au vu de la forte réduction des stocks de brut due à une croissance soutenue de la demande mondiale, la situation restera très favorable aux cours, à moins d'une hausse significative de la production de la Russie et de l'Arabie saoudite, a observé Gene McGillian, vice-président de la recherche de Tradition Energy.

    • Le contrat de septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 63 cents, soit 0,93%, à 68,52 dollars le baril.
    • Le Brent de Mer du Nord de même échéance a pris 38 cents (0,52%) à 73,44 dollars le baril.
  • Des résultats d'entreprises salués sur les marchés

    Les Bourses européennes ont salué aujourd'hui des publications trimestrielles à leur goût, l'actualité des entreprises parvenant enfin à prendre le pas sur les tensions commerciales dans un climat serein illustré par un net repli de la volatilité.

    À Paris, le CAC 40 a gagné 1,04% à 5.434,19 points. Le Footsie britannique a pris 0,7% et le Dax allemand 1,12%. L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,85%, le FTSEurofirst 300 de 1,02% et le Stoxx 600 de 0,86%.La saison des résultats trimestriels plaît au marché et lui permet d'oublier pour un temps les inquiétudes liées aux frictions entre les Etats-Unis et leurs partenaires commerciaux.

    La Chine a contribué à détendre l'atmosphère en promettant une politique budgétaire plus vigoureuse, ce qui conduit les marchés à anticiper des mesures d'assouplissement monétaire et apaise les craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise.  L'indice des ressources de base, très exposé au marché chinois, a pris 4,78% dans le sillage de la hausse des prix des métaux industriels.

    La deuxième meilleure progression sectorielle en Europe est pour l'automobile (+2,59%) avec un gros coup de pouce de PSA, qui a bondi de 14,88% après l'annonce de résultats largement supérieurs aux attentes. Renault (+0,61%) a suivi le mouvement. 

    Le marché a également salué la publication d'UBS, qui a pris 4,32%après avoir fait état d'un bénéfice meilleur que prévu au deuxième trimestre malgré un tassement de ses résultats dans la gestion de fortune, sa principale activité.

    Autre gagnant du jour en Europe, la technologie (+0,79%), portée par les bons résultats publiés lundi par Alphabet et mardi par AMS(+3,55%), ce dont a profité également STMicroelectronics (+3,94%).

  • Alphabet touche un record

    Ses résultats du deuxième trimestre meilleurs que prévus ont poussé le cours de l'action.

  • Clôture en hausse pour les marchés européens

    Bel20: +0,9%

    AEX: +0,73%

    CAC40: +1,22%

    Dax: +1.12%

    FTSE: +0,77%

    Stoxx50: +1,02%

  • Du changement pour le Bel20?

  • Le point sur les marchés après l'ouverture de Wall Street

    A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les marchés d'actions européens profitent de l'élan donné par des publications trimestrielles bien accueillies, notamment celles de PSA (+12,48%) et de groupes technologiques.
    Le CAC 40 prend 1,18%, le Stoxx 600 0,95%.

    A Wall Street, Alphabet, la maison mère de Google, est en hausse de 4,88% dans les premiers échanges au lendemain de la publication de performances supérieures aux attentes des analystes.
    Dans le sillage d'Alphabet, Facebook gagne 1,91%, Amazon 1,45% et Twitter 0,81%, contribuant à un gain de 1,19% pour l'indice S&P de la technologie.

    Autres résultats salués par le marché, ceux du groupe d'armement Lockheed Martin (+2,45%).

    Contre la tendance, Whirlpool chute de 11,19% après avoir publié des résultats décevants et abaissé sa fourchette de prévision de bénéfice par action annuel.

    La plus forte baisse du Dow Jones est pour 3M, qui perd plus de 3% pour toucher un creux d'un an après avoir revu à la baisse sa prévision de bénéfice 2018.

  • Nouveau record pour le Nasdaq

    L'indice  a touché un nouveau record à 7,912 points grâce au bond d'Alphabet. 

  • Alphabet bondit en avant trading

    Les investisseurs attendent des changements de recommandation des analystes après la publication hier des résultats meilleurs que prévu d'Alphabet (Google) 

  • Wall Street ouvre en hausse

    Dow Jones +0,23%, Nasdaq +0,92%

  • Wall Street signalée en hausse modérée

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à 0,5%.

  • "Rien ne dit qu'un quatrième opérateur mobile sera interessé"

    Proximus (-1,03%) et Orange Belgium (-0,83%) reculent, alors que le gouvernement fédéral est tombé d'accord lundi soir pour accueilir un quatrième opérateur mobile sur le marché belge des télécoms.

    Pour les analystes d'ING, le marché belge n'est pas attractif, et la décision ne signifie pas qu'un opérateur supplémentaire sera interessé. "Faire de la place pour un quatrième opérateur mobile dans le cadre des enchères était politiquement inévitable, même si cela ne signifie pas automatiquement qu'un opérateur sera intéressé, compte tenu des difficultés à déployer un réseau 4G et de la viabilité économique du projet", ajoute David Vagman d'INg.

    Pour Ruben Devos de KBC Securities, la décision était attendue, mais les détails sur les obligations de couverture et la structure des nouvelles licences seront déterminantes. Celles-ci permettront de voir s'il y aura "un business attractif" pour un quatrième opérateur.

    L'action Telenet progresse de 0,96%, les investisseurs spéculant sur un impact positif pour la compagnie du pacte conclu avec Proximus et les autorités flamandes concernant le déploiement d'un réseau digital ultrarapide en Flandre.

  • Les langues se délient sur la fintech Adyen

    La fintech Adyen a été introduite à la Bourse d'Amsterdam à un prix de 240 euros et elle a connu un premier jour de trading spectaculaire. Aujourd'hui, l'action vaut 600 euros.

    Les analystes financiers des banques d'affaires chargées de l'opération sont désormais autorisés à publier leurs conseils et objectifs de cours sur la valeur. JP Morgan a une recommandation d'achat et un objectif de cours de 636 euros. ABN Amro, Citi et Morgan Stanley sont à "conserver" avec des prix cibles de respectivement, 600, 600 et 570 euros.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Alphabet, Harley-Davidson, Whirlpool...

    * ALPHABET - La maison mère de Google prend 4,3% en avant-Bourse après avoir annoncé lundi des performances supérieures aux attentes de Wall Street au titre du deuxième trimestre et fait état d'une amélioration de sa marge bénéficiaire, rassurant les investisseurs sur la maîtrise de ses coûts. Plusieurs intermédiaires financiers ont relevé leur objectif de cours sur la valeur.

    * WHIRLPOOL chute de plus de 10% mardi en avant-Bourse après la publication de résultats du deuxième trimestre inférieurs aux attentes des analystes.

    * UNITED TECHNOLOGIES a relevé mardi ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultat ajusté par action pour 2018, entendues hors effet de l'acquisition de l'avionneur Rockwell Collins. Le bénéfice ajusté par action est ressorti à 1,97 dollar au deuxième trimestre.

    * ELI LILLY grimpe de 4,6% dans les transactions en avant-Bourse après avoir annoncé mardi la scission de son activité de santé animale Elanco, dont il envisage de céder moins de 20% et qu'il compte introduire en Bourse dans le courant du second semestre. Le groupe pharmaceutique a dans le même temps fait état d'un bénéfice ajusté meilleur que prévu au titre du deuxième trimestre et a relevé sa prévision de bénéfice ajusté annuel.

    * HARLEY-DAVIDSON a publié mardi des résultats supérieurs aux attentes de Wall Street au titre du deuxième trimestre, grâce à la demande pour ses motos à l'international, mais le groupe a prévenu que les tarifs douaniers appliqués par l'Union européenne, en représailles de mesures similaires des Etats-Unis, allaient affecter sa marge opérationnelle.

    * BIOGEN et son partenaire Eisai se préparent à lancer l'étude clinique de phase finale pour leur traitement BAN2401 de la maladie d'Alzheimer et travaillent avec les autorités pour concevoir le prochain essai et obtenir une procédure d'évaluation accélérée en tant que traitement révolutionnaire. Le groupe a par ailleurs fait état mardi d'une amélioration de ses résultats et de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre. L'action monte de 5,5% dans les transactions en avant-Bourse.

  • La devise turque chute après la décision de la banque centrale

    La Banque centrale de Turquie a annoncé mardi qu'elle maintenait son principal taux directeur à 17,75%, malgré la pression et l'attente des marchés qui espéraient une hausse d'environ 100 points de base pour contrer l'inflation et soutenir la livre turque.

    La devise turque a immédiatement plongé, perdant près de 4% de sa valeur face au dollar et s'échangeant à 4,93 livres contre le billet vert, tandis que les économistes s'inquiètent pour l'autonomie de la Banque centrale vis-à-vis du pouvoir.

  • Whirlpool: -10% en avant-Bourse

    Whirlpool chute de 10,4% mardi en avant-Bourse à Wall Street après la publication de résultats du deuxième trimestre inférieurs aux attentes des analystes.

  • L'essentiel de la séance boursière

    Les résultats (PSA Peugeot Citroën, et la Chine en soutien

    1. Les Bourses européennes montent franchement à mi-séance, profitant de l'élan donné par des publications trimestrielles bien accueillies, et saluant les promesses de relance budgétaire venues de Chine.

    2. À Paris, le CAC 40 gagne 0,84%. À Francfort, le Dax prend 1,34% et à Londres, le FTSE progresse de 0,79%. L'indice paneuropéen Stoxx 600 avance de de 0,85%

    3. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,1% à 0,35%.

    4. La Chine a promis lundi une politique budgétaire plus vigoureuse, ce qui conduit les marchés à anticiper des mesures d'assouplissement monétaire et apaise les craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise. L'indice des ressources de base, très exposé au marché chinois prend 3,43%.

    5. La deuxième meilleure progression sectorielle est pour l'automobile, (+2,33%) avec un gros coup de pouce de PSA, qui bondit de 10,52% après l'annonce de résultats largement supérieurs aux attentes.

    6. Autre gagnant du jour en Europe, la technologie (+1,39%), portée par les bons résultats publiés lundi par Alphabet et mardi par AMS (+5,29%), ce dont profite également STMicroelectronics (+4,60%).

    7. Publication réussie aussi pour Edenred, qui grimpe de 10,91% après avoir affiché sa confiance pour ses activités en 2018. Le groupe a dit s'attendre à dépasser cette année ses objectifs de croissance organique fixés à moyen terme.

    8. La première banque suisse UBS gagne pour sa part 3,27% après avoir fait mieux qu'attendu au deuxième trimestre.

  • Le prix des nouvelles actions Materialise fixé à 13 dollars

    L'augmentation de capital de Materialise sur le Nasdaq aura lieu au prix de 13 dollars par nouvelle action. C'est un dollar de plus que le prix d'introduction en Bourse de l'entreprise à la mi-2014.

    Materialise souhaite placer 3 millions de titres, avec une option d'émettre 450.000 titres supplémentaires, si la demande est suffisamment élevée.

  • Le secteur télécom en ordre dispersé après l'accord de gouvernement

    Proximus perd 0,25% et Orange Belgium 0,14%, tandis que Telenet gagne 1,22%, dans un marché bruxellois globalement en hausse de 0,76% à3.860,87 points.

    Le gouvernement fédéral a bouclé, cette nuit, un accord sur le budget fédéral 2019. Il porte notamment sur l'arrivée d'un quatrième opérateur mobile sur le marché des télécoms.

    "Une décision regrettable", selon Proximus, "car elle permettra à un nouvel opérateur d’entrer sur le marché belge à des conditions disruptives. Si cette situation fera en effet baisser les prix pour le consommateur à court terme, elle aura également des conséquences immédiates pour la qualité du réseau et la rentabilité du secteur."

  • Degroof Petercam ajuste le tir sur Roularta

    Degroof Petercam réduit son objectif de cours sur Roularta à 18 euros contre 23 euros, "pour tenir compte du versement du dividende spécial de 5 euros par action". La recommandation reste à "conserver".

  • Le point sur les marchés en matinée

    Les résultats en soutien des marchés, AMS, Edenred et PSA flambent

    1. Les principales Bourses européennes évoluent en hausse, soutenues par de solides publications de résultats, dont celle de PSA, Edenred et UBS.

    2. Francfort gagne 1,15%, Paris 0,82% et Amsterdam 0,41%. A Bruxelles, l'indice Bel20 gagne 0,64%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,78%.

    3. PSA Peugeot Citroën bondit de 9,54%, en réaction à l'annonce de de résultats semestriels bien supérieurs aux attentes. Le bond de PSA profite à l'ensemble du secteur automobile européen (+2,01%).

    4. Outre PSA, la publication du fabricant autrichien de composants électroniques AMS est saluée par un bond de 9,84% du titre, le groupe ayant rassuré sur ses perspectives pour le troisième trimestre. Dans la foulée, les autres fabricants de semi-conducteurs sont recherchés, comme STMicroelectronics (+3,69%).

    5. Publication réussie également pour Edenred, qui bondit de 12,27% après avoir affiché sa confiance pour ses activités en 2018. Le groupe a dit s'attendre à dépasser cette année ses objectifs de croissance organique fixés à moyen terme.

    6. La première banque suisse UBS grimpe pour sa part de 4,02% après avoir fait mieux qu'attendu au deuxième trimestre.

    7. L'euro a brièvement effacé ses pertes face au dollar, avant de reculer vers 1,1680, après la parution d'un indice PMI flash composite pour l'Allemagne meilleur que prévu en juillet, même si les données sont plus contrastées pour l'ensemble de la zone euro. Le PMI composite allemand est ressorti à 55,2 ce mois-ci en version préliminaire, contre 54,7 prévu par les économistes interrogés par Reuters, mais celui de la zone euro s'inscrit à 54,3, contre 54,8 attendu.

  • Coup de mou du secteur privé en zone euro

    La croissance de l'activité privée en zone euro a ralenti en juillet après une reprise passagère en juin, selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit publiée mardi.

    L'indice mensuel s'affiche à 54,3 points en juillet, contre 54,9 en juin.

    Lorsque le PMI est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse, tandis qu'elle se replie s'il est inférieur à ce seuil.

  • "Avant une avalanche de résultats de part et d'autre de l'Atlantique, une rencontre importante entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, mercredi à Washington, et la réunion de la BCE cette semaine, les marchés font preuve de résistance."
    Les analystes de Aurel BGC

  • "Valorisation attractive et plan de redressement crédible pour Radial. Nous relevons notre conseil sur Bpost de réduire à acheter et nous relevons notre objectif de cours sur la valeur à 15,3 euros contre 14."
    Les analystes d'HSBC

  • Edenred dynamisé par ses résultats

    L'action Edenred bondit de près de 10%, à la Bourse de Paris, dynamisée par le bénéfice net et le chiffre d'affaires meilleurs qu'attendu publiés au premier semestre par le groupe de services prépayés, maison mère de Ticket Restaurant.

  • KBC Securities sur Sofina

    Prix cible relevé à 150 euros pour Sofina

    Sofina a connu un premier semestre actif avec une rotation continue du portefeuille. La cession confirmée de sa participation dans Flipkart entraînera le premier grand événement de liquidité pour le segment Sofina Growth, initié en 2014. En outre, nous constatons l'engagement et l'intérêt de Sofina pour les marchés asiatiques.

    La VNI a enregistré une solide progression de 9% par rapport à la fin de l'année. C'est dû en partie à la valorisation accrue de la participation de Flipkart, mais également au fait que Sofina relève désormais de la catégorie d'entité d'investissement et que selon les normes IFRS 10 / IAS 28, elle doit évaluer ses participations à la juste valeur à partir du 01/01/2018.

    Nous trouvons que c'est un élément positif, car cela permettra de mieux suivre la valorisation des investissements privés de Sofina. De plus, la transparence accrue devrait se traduire par une décote moins élevée. Sur la base de la VNI de 183 euros par action nous augmentons notre prix cible de 140 euros à 150 euros, représentant une décote de 18%, légèrement inférieure à la moyenne historique de 20% de ces deux dernières années. Le rating "conserver" est maintenu.

  • Celyad: +10%

    Celyad bondit de 10,08% à 27,34 euros.

    La société de biotechnologie a reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines (FDA) pour réaliser aux Etats-Unis des tests sur un traitement du cancer colorectal.

  • PSA Peugeot Citroën: +12%

    PSA Peugeot Citroên décolle de plus de 12% après des bénéfices en forte hausse.

  • | Opening Bell |

    Les principales Bourses européennes ouvrent en hausse, alors que la saison des résultats d'entreprises prend, aux yeux des investisseurs, le dessus sur les menaces du président américain Donald Trump.

    • Bruxelles: +0,14%
    • Amsterdam: +0,31%
    • Francfort: +0,34%
    • Paris: +0,29%
    • DJ Stoxx 600: +0,39%

  • L'action PSA Peugeot Citroën attendue en forte hausse

    L'action PSA Peugeot Citroën est attendue en hausse de 7 à 10%, après les résultats meilleurs que prévu du groupe au premier semestre.

    Le constructeur français PSA a publié ce matin un bénéfice net "record", en hausse de 18% à 1,48 milliard d'euros au premier semestre, grâce à l'amélioration de la rentabilité de ses activités automobiles, y compris chez Opel qui contribue déjà aux bénéfices.

    La marge opérationnelle courante pour les marques historiques Peugeot, Citroën et DS, a atteint le "niveau record" de 8,5%, alors que celle de la nouvelle filiale Opel/Vauxhall, rachetée à l'été 2017 à General Motors, s'est élevée à 5%, après de nombreuses années de pertes.

    Grâce à cette acquisition, le chiffre d'affaires a bondi de 40,1%, à 38,6 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2018. Ces chiffres sont nettement au-dessus du consensus des analystes interrogés par Factset.

  • L'ouverture positive en Europe se confirme

    Les contrats à terme sur les principaux indices européens suggèrent une ouverture en hausse de 0,51% pour le CAC 40 parisien, de 0,57% pour le Dax à Francfort et de 0,41% pour le FTSE à Londres. Le Stoxx 600 est attendu en progression de 0,5%.

  • "Une étape importante pour Celyad"

    Celyad a reçu l'approbation de la FDA pour la demande IND ("Investigational New Drug") concernant CYAD-101, le premier produit candidat allogénique CART non génétiquement modifié destiné au traitement du cancer colorectal. L'enquête Allo-SHRINK peut donc passer au stade clinique. "C'est une étape importante" pour Celyad, selon Tom Simonts, senior economist chez KBC.

     

  • Deadline pour Telenet

    Le hedge fund Lucerne Management Capital, qui a construit une position de 2,8% dans le capital de Telenet , propose désormais une échéance d'une semaine, afin d'apporter des réponses aux questions relatives aux liens étroits entre les équipes dirigeantes de Liberty Global et de Telenet.

    La date limite coïncide avec la publication des résultats semestriels le 1er août.

    Lucerne Capital Management a exprimé à plusieurs reprises de vives critiques quant à la gestion du groupe.

  • La Bourse de Tokyo respire

    La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,51% mardi, à la faveur de la stabilisation du yen face au dollar de nature à soulager les valeurs exportatrices de la cote.

    L'indic Topix, plus large, a pris 8,16 points (+0,47%) à 1.746,86 points.

  • Solide premier semestre pour Sofina

    Sofina a connu un bon premier semestre, nous apprend la newsletter de la holding Boël. La valeur nette d'inventaire a augmenté de 9% à 183 euros depuis le 31 décembre, tandis que le Bel20 - dividendes inclus - a fait du sur place.

    Les investisseurs ont toutefois pris un solide acompte sur cette performance au regard de la hausse de 16% de l'action depuis le début de l'année. Ceci est dû notamment à la contribution du spécialiste indien du commerce électronique Flipkart. Sofina confirme sa sortie de Flipkart, une fois l'entrée du géant américain Walmart terminée, sans doute au troisième trimestre.

    Sofina a clôturé lundi à 152,40 euros.

  • Alphabet pulvérise les attentes

    Alphabet , la maison mère de Google, a annoncé lundi soir après la clôture de la Bourse de New york des performances supérieures aux attentes de Wall Street au titre du deuxième trimestre et fait état d'une amélioration de sa marge bénéficiaire, rassurant les investisseurs sur la maîtrise de ses coûts.

    L'amende record de 4,34 milliards d'euros infligée récemment par l'UE pour position dominante de son système d'exploitation Android, utilisé par 85% des smartphones, n'a pas enrayé son moteur de croissance: la pub.

    Le titre du géant américain de l'internet, en hausse de 15% depuis le début de l'année, s'est adjugé plus de 5% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street en réaction à ces résultats.

     

  • Le point sur les marchés en Europe

    Hausse attendue en Europe, des PMI en zone euro et des résultats au programme

    1. Les principales Bourses européennes devraient ouvrir en hausse, dans la foulée de la progression des marchés en Asie, tandis que les tensions s'apaisent un peu sur les taux après leur vive remontée la veille.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,48% à l'ouverture, le Dax à Francfort progresserait de 0,57% et le FTSE à Londres avancerait de 0,33%.

    3. En Asie, la Bourse de Tokyo progresse de 0,53% à l'approche de la clôture, profitant d'une pause marquée par le yen après son net rebond lundi.

    4. En Chine, les places boursières signent une nouvelle séance de hausse, portées par les attentes d'un soutien plus fort du gouvernement chinois à l'économie. L'indice composite de la Bourse de Shanghai monte de 1,65%.

    5. A Wall Street, ce sont surtout les publications de résultats et la hausse des valeurs financières qui ont permis de réléguer au second plan les incertitudes liées à la politique commerciale et géopolitique de Donald Trump. L'indice Dow Jones a perdu 0,06%, mais le S&P-500, plus large, a pris 0,18% et le Nasdaq Composite a avancé de 0,28%.

    6. En Europe, les investisseurs seront plutôt attentifs à la publication des indices d'activité PMI flash pour le mois de juillet en zone euro.

    7. Sur le marché pétrolier, les cours du pétrole sont repartis à la baisse, les craintes d'une surabondance de l'offre reprenant le dessus. Le baril de Brent revient sous 73 dollars et le baril de brut léger américain (WTI) sous 68 dollars.

  • A suivre ce mardi 24 juillet

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 9h30 Indices PMI IHS Markit flash / juillet

    Japon
    • Indice PMI IHS Markit manufacturier flash / juillet

    Zone euro
    • 10h Indices PMI IHS Markit flash / juillet

    → ENTREPRISES

    Belgique
    • Tigenix/offre de reprise par Takeda à 1,78 euro par action. Jusqu’au 26 juillet.

    Italie
    • Telecom Italia / résultats du T2

    Suisse
    • UBS / résultats du T2

    Etats-Unis
    • Boeing / résultats du T2 (avant Bourse)
    • United Technologies / résultats du T2 (avant Bourse)
    • Verizon Communications / résultats du T2 (avant Bourse)
    • 3M / résultats du T2 (avant Bourse)
    • Eli Lilly / résultats du T2 (avant Bourse)
    • AT&T / résultats du T2 (après Bourse)
    • Facebook / résultats du T2 (après Bourse)

  • Good morning!

    Bienvenue sur le "market live" de L'Echo. Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit pour assister, aux premières loges, à cette séance de Bourse du mardi 25 juillet.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés