1. Les marchés
  2. Live blog
live

Des marchés sur la défensive avant la Fed et la BCE

Les marchés boursiers ont terminé en baisse, les yeux tournés vers le dossier commercial. Sanofi reprend Synthorx pour 2,5 milliards de dollars. Argenx reçoit de l'argent de J&J. Avis de broker sur Fagron, Sipef, Xior... Osram brille. Lundi noir pour Tullow Oil.
  • Résumé de la séance

    Les Bourses européennes ont terminé en baisse,  les investisseurs restant sur leurs gardes au début d'une semaine qui concentre plusieurs échéances majeures, à commencer par les réunions de la Fed et de la BCE, avant les élections britanniques.

    La Bourse de Bruxelles a fait exception à la tendance, portée par Umicore (+3,06%), Aperam, Galapagos et argenx.

  • Clôture des marchés européens

    Bel 20 : +0,34%

    AEX: -0,01%

    CAC 40: -0,59%

    DAX: -0,44%

    FTSE 100: -0,13%

    Stoxx 600: -0,25%

  • PG&E flambe après un accord avec les victimes d'incendies

    PG&E Corp. a atteint un sommet de deux mois après avoir atteint un règlement de 13,5 milliards de dollars avec les victimes des incendies de forêt allumés par ses lignes électriques - une étape importante vers la résolution de la plus grande faillite des services publics de l'histoire des États-Unis.

  • Aramco lève 29,4 milliards de dollars

    Les fonds levés par Saudi Aramco via son introduction en Bourse s'élèvent  à 29,4 milliards de dollars (26,5 milliards d'euros), le géant pétrolier saoudien ayant exercé en totalité la clause d'extension représentant 15% du montant de l'offre de départ.

  • Wall Street ouvre en légère baisse

    Dow Jones -0,19%, Nasdaq -0,07%

  • Décès de l'ancien président de la Fed Paul Volcker

     Paul Volcker, l’ancien président de la Réserve Fédérale américaine, entre 1979 et 1987, est décédé à l’âge de 92 ans. Sous sa présidence, la Fed avait relevé ses taux d’intérêt jusqu’à 20% en 1981 pour juguler l’inflation qui frappait alors les Etats-Unis.

     Il était aussi à l’origine de la Volcker Rule, une règle adoptée en juillet 2010 après la crise financière de 2008 visant à limiter les investissements spéculatifs des banques américaines.

    ©AFP

  • Le point sur la tendance boursière - update

    1. Les marchés évoluent dans le rouge, faute d'éléments nouveaux dans le dossier commercial.
    2. La perspective des élections britanniques jeudi incite les investisseurs à la retenue.
    3. Les dernières données chinoises ajoutent à la prudence.
    4. Les investissseurs attendent également les réunions de la BCE et de la Fed cette semaine.
    5. Le secteur pétrolier signe le recul sectoriel le plus net (-0,92%), pénalisé par Tullow Oil.
    6. Tullow Oil dégringole de 63%. La société pétrolière a annoncé le départ de son PDG et a revu en baisse ses prévisions de production pour l'an prochain.
    7. Osram qui va passer sous pavillon autrichien bondit de 13%.
    8. Tesco qui envisage de se séparer de ses filiales en Thaïlande et en Malaisie engrange 4,74%.
    9. Wall Street est attendue en légère baisse dans les premiers échanges.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Les principales valeurs à suivre à Wall Street où les marchés sont attendus en léger repli, de l'ordre de 0,07%.

    Synthorx, PG&E...

    * Synthorx - Sanofi a annoncé le rachat de la société californienne de biotechnologies pour 2,5 milliards de dollars (2,26 milliards d’euros). Le prix d’acquisition représente une prime de 172% par rapport au cours de clôture de vendredi.

    * PG&E - L’action de la compagnie d’électricité bondit de 21,4% dans les échanges en avant-Bourse après l’annonce vendredi soir d’un accord amiable à 13,5 milliards de dollars pour indemniser les victimes de plusieurs incendies de grande ampleur en Californie.

  • La livre continue de grimper à 4 jours des élections

    La livre sterling continuait d'évoluer à des plus hauts depuis plusieurs mois face à l'euro et au dollar, au début d'une semaine dominée par les élections au Royaume-Uni et les banques centrales américaine et européenne.

    La livre prenait 0,20% face au dollar, à 1,3166 dollar, après être montée trois heures plus tôt jusqu'à 1,3181 dollar, un niveau plus vu depuis mai dernier. Face à l'euro, elle prenait 0,11%, à 84,07 pence pour un euro.

    "En regardant la livre sterling, il est évident que les cambistes misent sur une majorité des conservateurs au Parlement."
    Hussein Sayed
    Analyste for FXTM




    Pour le marché, une victoire de l'actuel Premier ministre, Boris Johnson, le 12 décembre, est synonyme de résolution rapide du Brexit, alors que ce processus pénalise l'économie du pays depuis trois ans et demi.

    Mais c'est aussi l'assurance que le programme du leader travailliste Jeremy Corbyn, comprenant des nationalisations et une hausse des taxes pour les plus riches, ne sera pas mis en oeuvre. En ce sens, l'avance attribuée à Boris Johnson dans les sondages dope la devise britannique, qui pourrait enregistrer sa cinquième séance de hausse d'affilée.

  • L'alliance stratégique entre Argenx et Janssen porte ses premiers fruits

  • Les tops et les flops en Europe

    > L'allemand Osram bondit de 14,44% après l'annonce par l'autrichien AMS (-6%) du succès de son offre de rachat améliorée.

    > Le distributeur britannique Tesco prend 4,7% après avoir dit considérer des marques d'intérêt pour ses activités en Thaïlande et en Malaisie.

    > Rexel gagne 2,8% après un relèvement de recommandation de JPMorgan, qui passe à surpondérer sur la valeur.

    Just Eat gagne 0,69%. La société d'investissement néerlandaise Prosus a augmenté son offre de rachat hostile sur l'entreprise britannique de livraison de repas Just Eat, malgré la détermination de cette dernière à fusionner avec Takeway.com, une autre société néerlandaise.

    > Sanofi perd 0,84% après l'annonce de l'acquisition de l'entreprise californienne de biotechnologie Synthorx pour 2,5 milliards de dollars (2,26 milliards d'euros).

    > Tullow Oil chute de 53%. La société pétrolière a annoncé le départ de son directeur général et a revu en baisse ses prévisions de production pour l'an prochain.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les bourses européennes s'inscrivent en légère baisse en milieu de matinée, avec le retour des inquiétudes pour la Chine tandis que l'effet des bons chiffres de l'emploi aux États-Unis s'estompe.

    Les exportations chinoises ont reculé en novembre pour le quatrième mois consécutif, ce qui souligne les pressions prolongées auxquelles font face les industriels dans un contexte de guerre commerciale avec Washington.

    L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 recule de 0,23% et l'Euro Stoxx 50 de 0,33%. Les replis varient entre 0,06% à Bruxelles et 0,40% à Paris.

    Le conflit commercial, qui dure depuis un an et demi, nourrit chez les investisseurs la crainte d'une récession mondiale alors qu'approche la date butoir du 15 décembre pour la mise en oeuvre, par l'administration Trump, de nouveaux droits de douane sur quelque 156 milliards de dollars (141 milliards d'euros) de produits chinois.

    "La semaine qui nous attend devrait dicter la tendance en cette fin d'année."
    Les analystes de Saxo Bank

  • KBC Securities sur Sipef

    Après Degroof Petercam vendredi, c'est au tour de KBC Securities de viser plus haut pour Sipef ce lundi:

    "En tant qu'entreprise d'huile de palme 100% durable et bien gérée, Sipef est idéalement positionnée pour bénéficier de la hausse des prix de l'huile de palme grâce au renforcement de son exposition au secteur réalisé ces dernières années. Les jeunes plantations et les hauts rendements font de Sipef l'un des acteurs les plus efficaces de l'industrie. Nous considérons le récent mouvement des prix de l'huile de palme comme une normalisation annonçant probablement des prix structurellement plus élevés dans un avenir prévisible.

    Nous avons ajusté notre modèle pour refléter le meilleur environnement et nous augmentons notre objetif de cours à 60 euros par action (contre de 49,0 euros). La recommandation d'achat est maintenue, considérant que la récente remontée des prix de l'huile de palme ne se reflète pas pleinement dans le cours de l'action."

  • Kepler Cheuvreux sur Xior

    Après l'augmentation de capital de 206 millions d'euros, le broker Kepler Cheuvreux reprend la couverture de Xior avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 55 euros, ce qui laisse un potentiel de hausse de 10%.

    Xior gagne 1,11% à 50,30 euros.

    Pour les analystes, l'action mérite un rating positif en raison de: (1) ses avantages compétitifs (verticalement intégré, effet d'échelle, réseau solide); (2) son historique de croissance sous-jacent hors fusions et acquisitions; (3) des forts déséquilibres entre offre et demande sur ses marchés; (4) des qualités défensives de cette classe d'actifs; et (5) dans une moindre mesure, de son attrait en tant que cible potentielle pour un rachat par un fonds britannique.

  • Osram: +12%

    Le spécialiste autrichien des capteurs AMS a réussi son offre publique d'achat de 4,6 milliards d'euros (5,07 milliards de dollars) sur le groupe d'éclairage allemand Osram à la deuxième tentative, acquérant plus de 55% des actions requises, a-t-il déclaré vendredi sans fournir plus de détails.

    Osram bondit de 12%; AMS gagne 1%.

  • L'Europe boursière sur la défensive

    Les marchés européens ouvrent sur la défensive, les investisseurs abordant avec prudence une semaine potentiellement cruciale sur le dossier commercial sino-américain, avec la possible imposition de nouvelles taxes douanières.

    "La saga États-Unis/Chine restera dans le viseur des investisseurs cette semaine, alors que l'administration Trump doit imposer des nouvelles taxes sur 150 milliards de dollars d'importations chinoises le 15 décembre, sauf si quelque chose change d'ici là", explique David Madden, analyste chez CMC Markets.

    "Il y aura un avant et un après 15 décembre", estiment, quant à eux, les analystes de Mirabaud Securities Genève. Rarement une date n'aura été aussi importante pour déterminer à court terme en tout cas l'évolution des marchés en cette fin d'année", a-t-il ajouté.

  • |Opening bell|

    • Bruxelles: +0,06%
    • Amsterdam: +0,05%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: -0,05%
    • DJ Stoxx 600: +0,04%

  • Bpost cède CityDepot

    Bpost cède à BD MyShopi sa filiale de livraison de colis aux entreprises et aux commerçants, avec la volonté de se recentrer sur la livraison de colis aux particuliers.

  • #rallyeboursier | La question du jour

    De quelle société cotée le fondateur était-il également sacristain et bourgmestre?

    1/Barco
    2/UCB
    3/Bekaert

  • L'excédent commercial allemand défie le contexte international

    L'Allemagne a enregistré en octobre un excédent commercial de 20,6 milliards d'euros, en raison d'une augmentation sur un mois des exportations défiant un contexte international peu porteur, indique l'Office fédéral des statistiques.

    Sur un mois et en données corrigées des variations saisonnières, les exportations ont progressé de 1,2% à 119,5 milliards d'euros, tandis que les importations ont stagné à 98,0 milliards d'euros.

    Ce surplus en hausse tranche avec le fort recul de 1,7% sur un mois de la production industrielle allemande observé en octobre et avec le contexte international pesant.

    "Avec une consommation et des données industrielles décevantes mais des données commerciales encourageantes, l'économie allemande va rester sur une route venteuse entre récession, stagnation et faible croissance."
    Carsten Brzeski
    Economiste chez ING

  • Briefing d'avant bourse

    1. Les marchés européens sont attendus en léger repli.
    2. L'effet des chiffres de l'emploi américain devrait s'estomper.
    3. Les exportations chinoises ont reculé en novembre, pour le quatrième mois consécutif.
    4. Hausse de l'excédent commercial allemand.
    5. La date butoir du 15 décembre pour les nouveaux droits de douane US en ligne de mire.
    6. Semaine chargée pour les marchés (élections UK, BCE, Fed...).
    7. Argenx et Fagron à tenir à l'oeil.

  • Berenberg reste à l'achat sur Fagron

    Fagron était présent à la "Conférence européenne" de Berenberg au Royaume-Uni la semaine dernière. "Fagron a exprimé sa confiance, à la fois dans l'activité à court et à long terme, et dans d'éventuelles acquisitions futures", indique Berenberg dans un rapport. "Le titre s'est bien comporté depuis le trading update du troisième trimestre d'octobre. Mais l'action reste attractive au regard d'une valorisation de 17 fois le résultat attendu pour 2020 et d'une croissance annuelle attendue du résultat par action de 15% entre 2020 et 2022."

    Berenberg considère Fagron comme "un nom de qualité" qui est en passe d'être revalorisé.

    La recommandation d'achat est maintenue et l'objectif de cours confirmé à 22 euros.

  • À suivre cette semaine sur les marchés

    Plusieurs événements de taille émailleront la vie des marchés cette semaine. Il y aura les élections législatives en Grande-Bretagne ce jeudi 12 décembre.

    Le même jour, la Banque centrale européenne se penchera sur sa politique monétaire. Ce sera sa première réunion sous la présidence de Christine Lagarde qui succède donc à Mario Draghi.

    La réunion de la BCE suivra celle de la Fed qui aura lieu mardi et mercredi. La Banque centrale américaine ne devrait pas modifier le niveau de son taux directeur.

    Attendue de longue date et maintes fois reportée, l’IPO d’Aramco a enfin été inscrite dans l’agenda de l’Arabie saoudite. La date retenue, c’est celle du 11 décembre prochain.

    Sur le front des entreprises, bpost (0,62 euro brut) et Telenet (0,57 euro brut) mettront en paiement lundi les coupons dividendes détachés lors de la semaine écoulée. Aperam paiera mercredi prochain celui qui a été détaché le 15 novembre (0,4375 dollar brut).

  • Sanofi achète une biotech pour 2,5 milliards

    Le groupe pharmaceutique français Sanofi annonce l'acquisition de la société américaine de biotechnologie Synthorx . Sanofi paie 2,5 milliards de dollars, soit 68 dollars en espèces par action.

  • Paiement d'étape pour Argenx

    Nouvelle importante de samedi. Le groupe Johnson & Johnson verse à la société de biotechnologie Argenx 25 millions d'euros car il a progressé dans ses recherches sur un nouveau médicament contre le cancer.

  • À l'agenda ce lundi

    Au menu: les chiffres du commerce extérieur en octobre en Allemagne et en Autriche, la croissance du PIB au quatrième trimestre en France et la croissance du PIB au troisième trimestre au Japon, et les chiffres du chômage en novembre en Suisse.

    Du côté des entreprises, Nyrstar tient son assemblée générale extraordinaire. Air France-KLM publie son trafic en novembre.

  • Good morning!

    Bonjour! Et bienvenue sur notre "Market live" de ce lundi 9 décembre 2019.

    ©Bloomberg

Plus sur Les Marchés

Echo Connect

Messages sponsorisés

n