Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Après la progression record de 2006, le Bel 20 mérite-t-il encore une place d'honneur?

Au total, la progression des bénéfices du Bel 20 devrait atteindre 5,7% en 2007 contre 12,9% en 2006. Mais sur base du rapport cours/bénéfice, quelques actions de sociétés belges méritent une attention particulière.
Publicité

(l'écho) Avec la publication ce soir des chiffres trimestriels d'Alcoa, la saison des résultats trimestriels des sociétés s'ouvre à Wall Street.

Les chiffres attendus devraient être dans l'ensemble de bonne facture. Cependant les sociétés qui ont revu à la baisse leurs prévisions de bénéfices sont nettement plus nombreuses qu'à la même époque, il y a un an.

Au niveau sectoriel, les assureurs devraient confirmer leur forme. L'automobile, par contre, devrait s'enfoncer davantage dans le rouge. Et en Belgique ?

Quid du Bel 20?

Après une hausse remarquable de 23% en 2006, le Bel 20 est-il en passe d'égaler un tel score en 2007 ?

Globalement, les bénéfices du Bel 20 sont attendus en hausse de 5,7% par les analystes. C'est moins de la moitié de la hausse de +12,9% pronostiquée en janvier 2006 pour l'exercice écoulé.

Pourtant certaines valeurs pourraient se distinguer

  • Agfa-Gevaert (+31%)
  • Barco (+18%)
  • Omega Pharma (+18%)
  • Inbev (+16%).

Compte tenu de ces belles perspectives de bénéfice, le rapport cours/bénéfice de ces actions reste attrayant. Ce n'est qu'un critère d'investissement parmi d'autres mais c'est certainement un des principaux.

  • le risque de l'activité
  • l'évolution de l'endettement
  • la probabilité d'une OPA
  • le potentiel de croissance du marché
  • la confiance dans le management

doivent naturellement aussi être pris en compte pour décider ou non de la qualité d'une action.

Valeurs à conserver

Plus modestes sont les progressions attendues de Colruyt (+11%), Delhaize (+9%), Umicore (+9%), KBC (+8%), Dexia (+8%) et Suez (+7%).

Bénéfice en recul

Par contre quelques sociétés pourraient voir leurs bénéfices se réduire: GBL (-5%), Solvay (-5%) et Fortis (-1%).

Conclusion

Sur base des bénéfices attendus pour 2007, on peut conclure que certaines actions belges ont encore un bon potentiel de croissance en 2007.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés