Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Cours à trois chiffres crédibles!

Qui se souvient encore de cette prévision émise en avril 2005 par Arjun Marti, analyste chez Goldman Sachs, d'un prix du baril de pétrole à 105 dollars pour "les années à venir".

(l'écho) A moyen terme, donc. Si les cours pétroliers avaient alors bondi (à... 58 dollars), crédibilisant les propos de l'analyste vedette de Goldman Sachs, nombre d'experts estimaient tout de même cette perspective fantaisiste, à tout le moins prématurée. Or, les cours pétroliers se rapprochent du cap des 80 dollars et certains analystes tels que Tony Nunan (Mitsubishi Corp.) estiment qu'il "est temps de comprendre que des prix à trois chiffres ne sont plus un fantasme, mais une possibilité concrète".

Les tensions géopolitiques avant tout

La nouvelle flambée des cours pétroliers n'est pas très différente de celles qui ont secoué les marchés ces deux ou trois dernières années. à chaque fois, les tensions géopolitiques se sont juxtaposées à un évident déficit structurel d'offre. Officiellement, seule l'Arabie Saoudite n'utilise pas à plein ses capacités de production... la demande ne cessant de croître - l'AIE et l'OCDE ont du reste récemment relevé leurs prévisions à cet égard en 2007 - les prix ne suivent qu'une seule voie: celle de la hausse.

Si l'envolée des cours pétroliers s'arc-boute partiellement sur cette vieille loi de l'offre et de la demande, les tensions géopolitiques ne cessent de s'aviver. Un peu partout à travers le monde. Alors que l'Irak et le Nigeria constituaient les deux principales sources d'inquiétudes il y a deux ans, d'autres foyers de préoccupation ont vu le jour. L'Iran continue de tenir tête à la communauté internationale avec la mise sur pied de son programme nucléaire. Le Nigeria, quatrième producteur mondial, est victime de sabotages récurrents. La Corée bombe le torse sur le plan militaire et l'Irak reste encore et toujours plongé dans le chaos. Israël affronte le Liban... Le cap des 80 dollars, passage éphémère?

(photo: belga)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés