Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

En route vers le cycle le plus long?

L'année 2007, que l'on annonçait comme celle du ralentissement économique après un excellent cru 2006, démarre semble-t-il sous de meilleurs auspices que prévu. En atteste l'indice des chefs d'entreprise belges.
Publicité

L'indice de la Banque nationale de Belgique (BNB) qui mesure la confiance des chefs d'entreprise s'est redressé en février après quatre mois consécutifs de baisse. L'indicateur belge est suivi avec attention par les analystes qui considèrent l'économie de notre pays, très tournée vers l'exportation dans l'UE, comme un bon témoin de la conjoncture européenne.

Le baromètre de la confiance des entrepreneurs dopé par le commerce

L'indice mesurant la confiance des chefs d'entreprise est passé de 2,1 points de la courbe synthétique en janvier à 3,5 en février. "Le climat conjoncturel s'est raffermi dans chacune des branches d'activité mais surtout dans le commerce", note la BNB. Les ventes des collections d'hiver semblent en effet avoir démarré pour de bon après les quelques jours de froid enregistrés début février.

Le cycle le plus long

"Tout semble se profiler pour le mieux dans tous les compartiments de l'économie belge, ce qui voudrait dire que le cycle se prolonge. Nous connaissons actuellement le cycle conjoncturel le plus long depuis les années nonante", commente Ivan Van de Cloot, économiste chez ING. "Toutefois, le commerce vient d'atteindre un sommet qui ne devrait pas pouvoir être maintenu longtemps", tempère-t-il.

Optimisme contagieux

L'optimisme qui prévaut en Belgique est en phase avec le sentiment général observé dans la zone euro. Les craintes concernant l'impact du relèvement de la TVA en Allemagne sont en train de se dissiper rapidement. Et le moral des industriels français vient d'enregistrer une légère hausse au mois de février.

Ces indices encourageants permettent à certains économistes de tabler sur une croissance pour le premier trimestre 2007 dans la zone euro qui serait supérieure à la croissance tendancielle. Une observation qui ne devrait pas échapper à la Banque centrale européenne qui se verrait renforcée dans sa conviction qu'une hausse des taux d'intérêt s'impose.

J.-P. B.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés