Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Fin du "rally" boursier chinois ?

La brève correction du mois de février a résulté de la forte hausse des actions chinoises tout au long de l'année 2006. Leurs cours s'étaient envolés au-delà du raisonnable et ces actions étaient clairement surachetées. Ce rythme n'était plus soutenable.

(l'écho) Lors de la violente correction des actions cotées à la Bourse de Shanghai le 27 février dernier, ce marché a perdu 9% en une seule séance, précédant une correction sur l'ensemble des bourses mondiales. On commençait même à murmurer que «quand la Chine éternue, le reste du monde prend froid». Mais si l'importance de la Chine dans la finance mondiale ne cesse de croître, la réalité est plus nuancée. Pourquoi? Tout simplement parce que le marché des capitaux n'est pas ouvert en Chine, ce qui exclut tout effet de contagion.

Quelques semaines auparavant, le vice-président du Congrès, Cheng Siwei, avait clamé haut et fort que seuls 30% des entreprises cotées sur les marchés continentaux (actions A et B) représentaient des investissements acceptables selon les standards occidentaux. Il avait également amorcé des études pour déterminer l'origine des flux investis. Et les marchés de la Chine continentale avaient déjà vivement réagi à cette déclaration.

La Chine, premier moteur de la croissance mondiale

La situation macro-économique reste fondamentalement favorable au développement des Bourses chinoises sur le long terme. Les entreprises sont de mieux en mieux gérées et génèrent des profits record. La Chine ne pourra qu'améliorer la gestion de ses entreprises dans les années à venir et devrait rester le premier moteur de la croissance mondiale.

Bourses chinoises soutenues par les autorités

Les autorités chinoises sont résolument «pro marché» et ne veulent pas tarir la source d'argent frais et de réformes structurelles qu'induisent les introductions en Bourse de leurs entreprises (on attend 25 milliards d'USD d'investissement en 2007 en Chine continentale). En ce sens, la volonté de freiner les récents excès boursiers est plutôt bienvenue car elle participe d'une stratégie sur le long terme.

Afflux de capitaux chinois

Les grands épargnants que sont les chinois trouvent refuge sur les marchés financiers, ce qui engendre un afflux de capitaux sur ces derniers. Et tout ceci dans un contexte de :

  • faibles taux d'intérêt,
  • quasi-impossibilité d'exporter les capitaux,
  • mise en place progressive d'un système de retraite par capitalisation.

Yuan fort

La Chine devrait voir sa monnaie, le yuan, s'apprécier d'une manière significative face au dollar. Le yuan fait actuellement face à d'énormes pressions à la hausse, que ce soit d'ordre politique ou financier.

Les flux spéculatifs continuent d'affluer malgré le resserrement de la vigilance des autorités à l'égard des transactions financières.

L'ensemble de ces facteurs a créé un afflux puissant de liquidités dans le système financier chinois, qui risque d'engendrer une bulle sur les marchés domestiques.

Ajustements du ratio de réserve des banques

Pour enrayer ce phénomène, la banque centrale de Chine a encore récemment augmenté le ratio de réserve obligatoire des banques de 50 points de base à 10,5%, soit la sixième augmentation successive en 10 mois.

Ce n'est toutefois pas surprenant puisqu'il s'agit d'un souci majeur de la banque centrale depuis la fin de l'année précédente.

A l'avenir, les autorités devraient encore s'efforcer de réduire la liquidité présente dans le système bancaire, et ceci principalement par le biais d'ajustements du ratio de réserve des banques.

Pour le moment, l'impact négatif d'un yuan fort sur l'économie devrait être limité. Les bons résultats des exportations et la croissance des bénéfices des entreprises laissent à penser que la résistance des entreprises chinoises à une devise forte est nettement plus importante qu'auparavant. En plus, en termes de compétitivité, l'appréciation du yuan n'a pas évolué aussi vite que les gains massifs de productivité des entreprises chinoises. Tanguy Kamp, analyste Fund-Market

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés