Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Investir en matières premières devient facile

Le succès rencontré par les matières premières auprès des investisseurs n'est plus à démontrer. D'autant que l'investisseur a désormais la possibilité d'investir sur ces marchés via des trackers.
Publicité

(l'écho) Les exchange traded funds (ETF) ou trackers sur matières premières permettent aux particuliers d'accéder directement au marché physique de et de jouer presque à armes égales avec les institutionnels qui optent eux pour des futures et options sur ressources naturelles. Suite à cet engouement, la gamme des ETF sur ressources naturelles ne cesse de s'étoffer.

Nouveaux trackers

  • 21 trackers sur des ressources individuelles (dont l'aluminium, le cuivre, le zinc, le nickel, l'or, l'argent, le pétrole brut, les pétroles Brent et WTI, le pétrole de chauffage, le diesel, le gaz naturel, le café, le coton, le maïs, l'huile de palme, ou le sucre)
  • 10 trackers sur des indices de paniers de matières premières (à savoir les indices Dow Jones et AIG toutes matières premières confondues, denrées agricoles, énergie, matières premières hors énergie, céréales, métaux industriels, pétrole, métaux précieux, bétail, etc.).

Les 2 ETC sur le pétrole de la mer du Nord (Brent) et le West Texas Intermediate (WTI) ont été lancés lundi 12 février et les 29 restants ont été listés jeudi 15 février . Ce lancement simultané de 31 ETC sur Euronext Paris ouvre maintenant aux investisseurs la possibilité d'accéder à une large gamme de matières premières qu'ils pourront traiter aussi facilement qu'une action, via un simple compte-titres.

Avantages des trackers

  • frais de courtage réduits : il n'y a pas de droits d'entrée comme pour les fonds. Les trackers bénéficient des mêmes tarifs de courtage que les actions.
  • cotation quotidienne comparée aux fonds qui ont une valeur d'inventaire qui pour certains fonds n'est fixée qu'une fois par semaine
  • facilité de transaction: le tracker s'achète et se vend comme une action en bourse
  • liquidité : au moins 3 teneurs de marché assureront l'animation de ces 31 titres, leur garantissant ainsi une valorisation précise et transparente ainsi qu'une liquidité en continu. Les participants autorisés devront assurer un minimum de souscriptions journalières à hauteur de 600 millions de dollars sur l'ensemble des 31 ETC.
  • simplicité d'utilisation: il se traite comme une action qui peut être acheté ou vendu tout au long de la séance boursière et est payé en euros. Comme les actions, un tracker peut être négocié avec les mêmes types d'ordres que les actions, y compris les ordres au marché, à cours limité ou stop.
  • transparence: il offre en une seule transaction une exposition précise et transparente aux matières premières indexées sur des indices.

Investir maintenant?

Les matières premières en tant que classe d'actifs ont, dit-il, grandi en popularité ces dernières années, et le fait qu'elles ne soient pas corrélées avec les actions ou les obligations les rend d'autant plus attrayantes aux yeux des investisseurs.

Mais il convient, toutefois, de constater que les prises de bénéfice sur matières premières ces derniers mois ont été particulièrement vives. Par rapport au sommet de septembre 2005, l'indice générique Goldman Sachs des produits de base (GSCITR) a reculé de près de 34% en euro.

Mais les gains engrangés depuis le début du cycle de hausse des produits de base (près de 150%) reste plus qu'honorable.

Compte tenu du caractère soutenu de la croissance des pays avides de matières premières comme la Chine et l'Inde, la récente correction pourrait constituer une intéressante "porte d'entrée".

L.C.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés