Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

L'engouement actuel pour les actions est-il excessif?

Le retour marqué des investisseurs particuliers sur le marché fait penser à la vague de fin des années '90, quand les cours d'un grand nombre d'actions ont atteint des niveaux menant à l'éclatement de la bulle ensuite. Est-ce pareil?
Publicité

Echaudés par le dégonflement de la bulle spéculative sur les valeurs internet en 2000, les Belges ont longtemps boudé les placements boursiers. Plusieurs années porteuses pour la Bourse de Bruxelles ont toutefois estompé ces mauvais souvenirs. En 2006, les investisseurs ont fait leur grand retour en Bourse avec une préférence pour les actions belges.

Danger d'une nouvelle bulle?

Le Bel 20 passe de record en record. Le niveau élevé des cours ne semble pas freiner les acheteurs. Au contraire: au plus haut est le cours, au moins les investisseurs sont prudents, de peur de rater la hausse.

Pourtant il existe une grande différence avec la situation de la fin des années '90, déclare Patrick van de Kerckhove de Bolero.

Aujourd'hui les investisseurs achètent ce qu'ils connnaissent. Les ordres portent sur des sociétés de Belgique ou d'un pays voisin. Il s'agit de sociétés dont ils peuvent facilement suivre l'évolution.

Au delà des actions de bon père de famille Pourtant la plupart des particuliers ne se cantonnent pas aux actions de 'bon père de famille', nuance Nick Bortot du broker en ligne Binck Bank: 'Des actions à la mode comme Option et Thrombogenics se trouvent au top de la liste d'actions les plus traitées, bien avant des poids lourds comme Fortis ou Dexia.' SM

Pourtant la plupart des particuliers ne se cantonnent pas aux actions de 'bon père de famille', nuance Nick Bortot du broker en ligne Binck Bank: 'Des actions à la mode comme Option et Thrombogenics se trouvent au top de la liste d'actions les plus traitées, bien avant des poids lourds comme Fortis ou Dexia.'

SM

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés