Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

L'Inde vaut-elle encore le détour?

Les investisseurs ont tous les yeux rivés vers la Chine. Pourtant, l'Inde a encore un bel avenir devant elle et mérite dès lors d' y investir affirme JP Morgan. Forces et faiblesses de la région de l'Indus.
Publicité

(l'écho) Selon JPMorgan AM, la croissance économique de l'Inde continuera de tirer les actions à la hausse. Pourtant un certain nombre d'analystes ne partagent pas cet avis. Si tous sont d'accord pour dire que l'économie indienne conservera un taux de croissance important, d'aucuns estiment que les actions indiennes ont atteint des niveaux de valorisation qui tiennent déjà compte de cette croissance future. Quelles sont les forces et les faiblesses du marché indien?

Points forts:

  • A commencer par la croissance économique du pays tirée essentiellement par le secteur des services (55% de l'économie). «Le pays est encore à ses premiers stades de développement. Une croissance économique de l'ordre de 8% dans les trois à quatre prochaines années», estime Rukshad Shroff, gestionnaire de fonds chez JPMorgan Asset Management.
  • ensuite une croissance des bénéfices des sociétés indiennes élevée. Du fait que ces sociétés sont récentes, cette croissance s'est établie à 35% en moyenne par année ces dix dernières années. De plus, les bénéfices des sociétés indiennes ressortent souvent supérieurs aux prévisions.
  • la consommation domestique touche désormais une large partie de la population. Ceci se note dans la progression des souscrivants aux téléphones cellulaires en Inde. La demande croît de 7 millions par mois. à titre de comparaison, ce chiffre est de 4 millions en Chine», ajoute-t-il.
  • Ensuite, les exportations du pays sont en constante progression, même si elles ne représentent encore qu'un faible pourcentage du PIB. Mais 35 à 40% de ces exportations proviennent du secteur IT, en plein boom.
  • Enfin, le démarrrage des investissements aux infrastructures, même s'il est encore loin de la Chine qui consacre 35% de son PIB à cela.

    Points faibles:

    • Avec un ratio cours/bénéfice de 18,1 pour 2007, les actions indiennes ne sont plus bon marché.
    • la dépendance vis à vis des flux d'investissements étrangers. Les marchés d'actions indiens sont eux dépendants et donc vulnérables aux flux d'investissement étrangers. Lorsque la correction des marchés s'est déclenchée en mai, l'Inde a offert la plus mauvaise performance des Bourses pendant les six semaines suivantes.
    • la dépendance de son économie au cours du pétrole, puisqu'elle exporte de l'or noir. Ce qui pèse sur son déficit courant.
    • Les tensions politiques en Inde restent toujours un facteur de risque pour le marché indien.
    • les tensions politiques avec ses voisins. Dans le passé, le pays a connu des problèmes avec les tests nucléaires, mais aussi avec le conflit frontalier avec le Pakistan», ajoute-t-il.

    Conclusion

    L'inde se caractérise par une croissance économique durable ainsi que par un profil très compétitif des sociétés du pays.

    Si l'Inde reste un marché émergent présentant beaucoup de volatilité et de risques imprévisibles, chaque évènement imprévu a constitué une formidable opportunité d'investir.

    La valorisation des actions est déjà élevée mais elle est justifiée par la forte croissance des bénéfices des sociétés. Et les flux d'investissements étrangers ainsi que les fonds domestiques en plein développement, peuvent également encore doper ces valorisations.

    Les plus grandes positions du fonds JF India concernent les sociétés Infosys, Bharat Heavy Electricals, ACC et Bharti Airtel.

    Jennifer Nille

Points faibles:

  • Avec un ratio cours/bénéfice de 18,1 pour 2007, les actions indiennes ne sont plus bon marché.
  • la dépendance vis à vis des flux d'investissements étrangers. Les marchés d'actions indiens sont eux dépendants et donc vulnérables aux flux d'investissement étrangers. Lorsque la correction des marchés s'est déclenchée en mai, l'Inde a offert la plus mauvaise performance des Bourses pendant les six semaines suivantes.
  • la dépendance de son économie au cours du pétrole, puisqu'elle exporte de l'or noir. Ce qui pèse sur son déficit courant.
  • Les tensions politiques en Inde restent toujours un facteur de risque pour le marché indien.
  • les tensions politiques avec ses voisins. Dans le passé, le pays a connu des problèmes avec les tests nucléaires, mais aussi avec le conflit frontalier avec le Pakistan», ajoute-t-il.

Conclusion

L'inde se caractérise par une croissance économique durable ainsi que par un profil très compétitif des sociétés du pays.

Si l'Inde reste un marché émergent présentant beaucoup de volatilité et de risques imprévisibles, chaque évènement imprévu a constitué une formidable opportunité d'investir.

La valorisation des actions est déjà élevée mais elle est justifiée par la forte croissance des bénéfices des sociétés. Et les flux d'investissements étrangers ainsi que les fonds domestiques en plein développement, peuvent également encore doper ces valorisations.

Les plus grandes positions du fonds JF India concernent les sociétés Infosys, Bharat Heavy Electricals, ACC et Bharti Airtel.

Jennifer Nille

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés