Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

La décrue des Bourses chinoises semble entamée

Hier, l'indice de la Bourse de Shanghai a reculé de 8,8% à 2.771 points, ce qui ne s'était plus produit depuis février 1997. L'indice de la Bourse de Shenzhen, qui couvre les valeurs de plus petite taille, n'est pas en reste puisqu'il a reculé de 8,5%.

(l'echo) Cette correction, jugée saine par bon nombre d'observateurs, fait suite à un début d'année entamé sur les chapeaux de roues et une année 2006 tout à fait exceptionnelle. Depuis janvier, les indices des deux Bourses chinoises avaient déjà engrangé respectivement 4% (Shanghai) et 29% (Shenzhen), et l'année dernière ces deux indices avaient franchi la barre des 100%. Ce rythme de progression effréné, soutenu en grande partie par un afflux de liquidités sur le marché chinois, a poussé les valorisations des actions chinoise à des sommets difficilement justifiables aujourd'hui.

«La place financière chinoise est actuellement très sensible, après avoir enchaîné les records historiques. Les investisseurs sont nerveux et beaucoup estiment que les prix des actions sont - pour certaines d'entre elles - bien trop élevés», relève un analyste basé à Shanghai.

«Cette correction n'est pas une mauvaise chose. Elle va corriger certaine surévaluation et permettre aux investisseurs ayant raté le premier train de monter en marche et d'acheter des valeurs à bon compte», ajoute un autre analyste, persuadé qu'il n'est question que d'une pause très temporaire dans un marché restant inscrit dans un mouvement haussier.

La brutale marche arrière des indices chinois hier trouve son origine dans plusieurs facteurs

Causes

  • La banque centrale chinoise a relevé son quota de réserves pour la cinquième fois en huit mois, limitant ainsi les liquidités en circulation.
  • Le gouvernement a annoncé la prochaine mise en place d'un groupe de travail devant mettre un terme à toutes les opérations illégales ayant cours sur les marchés financiers chinois.

Réactions

Quelques observateurs des marchés d'actions chinois voient en cette correction le signal de départ d'une vague de baisses des cours, et considèrent donc qu'il vaut mieux vendre afin de réaliser des plus-values. Une majorité d'analystes reste, par contre, serein.

Conclusion

«Les valeurs devraient rapidement remonter car il n'y a pas d'informations négative attendue dans un avenir proche et le sentiment général reste très positif», commente un analyste, indiquant, par ailleurs, que les principaux indicateurs économiques sont au vert.

K.H.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés