Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Le Momentum et le MACD, deux indicateurs de tendance

Alors que le RSI est typiquement un indicateur de vente, le momentum, et surtout le MACD, sont davantage considérés comme des indicateurs de tendance. Ces indicateurs émettent moins de signaux, mais ces derniers sont beaucoup plus friables.

Le momentum indique l'ampleur de l'évolution des cours. Cet indicateur part de l'hypothèse que la hausse de cours perd en puissance à mesure que le sommet s'approche. On peut comparer ce phénomène avec un objet lancé en l'air. À un certain moment, la hausse perd de sa puissance. L'objet reste suspendu dans le ciel pendant une fraction de seconde avant de retomber. Avec le momentum, on va tenter de découvrir ce point de retournement : l'indicateur donne donc un signal de vente avant que l'action étudiée commence à baisser.

Les momentums les plus simples - le momentum différentiel, le momentum relatif ou " rate of change " - comparent le cours de clôture le plus récent avec le cours d'il y a x jours.

L'indicateur a donc augmenté ou baissé selon que l'écart entre les deux termes de la comparaison est plus grand au plus petit que celui du jour précédent. Si le cours augmente chaque jour d'un montant identique, ce momentum va évoluer horizontalement.

Sur le graphique, l'indicateur va évoluer autour d'une ligne zéro :

- Le cours reste au-dessus de la ligne zéro tant que le cours actuel est supérieur à celui du passé. Le cours reste sous la ligne zéro tant que le cours est inférieur au cours antérieur.

- Un momentum qui franchit la ligne zéro signifie que la hausse des cours s'accélère encore.

- Un repli du momentum vers la ligne zéro après une hausse signifie que la hausse des cours perd de sa puissance

- De manière générale : passage au-dessus de la ligne zéro = signal d'achat - passage sous la ligne zéro = signal de vente

- Généralement, les sommets et les creux apparaîtront sur le graphique du momentum avant de se former sur le graphique de cours. Les meilleurs signaux seront dès lors émis par des divergences entre le graphique du momentum et le graphique de cours :

Ces momentums simples sont généralement très volatiles. Ils franchissent sans cesse la ligne zéro. C'est pourquoi on a développé une variante aux momentums. Au lieu de comparer un cours actuel à un cours antérieur, le momentum stable va effectuer la comparaison avec une moyenne d'un nombre donné de jours du passé. Les graphiques apparaîtront dès lors moins hachés.

Le Master-Momentum est le momentum stable le plus utilisé. Il consiste à comparer le cours actuel avec la moyenne à 39 jours d'il y a trois jours.

Le MACD est également un momentum stable, qui donne la différence entre deux moyennes (pondérées) exponentielles.

MACD = moyenne exp. 12 jours - moyenne exp. 26 jours

Cet indicateur serpente donc lui aussi autour de la ligne zéro et peut être analysé de la même manière que les momentums ci-dessus. Par le fait que l'on travaille avec deux moyennes, les évolutions du MACD sont plus fluides. Contrairement aux momentums différentiels plus nerveux, le nombre de signaux émis sera moindre, mais ces signaux seront plus puissants. De plus, le MACD, contrairement aux autres momentums, franchira moins rapidement la ligne zéro. De ce fait, la position de l'indicateur par rapport à la ligne zéro donnera une meilleure indication de la tendance.

Le principal signal d'achat est émis lorsque se forme plancher supérieur qui diverge d'un plancher inférieur sur le graphique de cours. Un signal de vente sera émis par l'apparition d'un sommet inférieur sur le MACD alors que le cours indique encore un sommet supérieur.

Le MACD permet également de placer un " trigger " sur le graphique, une moyenne exponentielle sur neuf jours. Des signaux d'achat et de ventes sont également émis en fonction des fluctuations du MACD fluctue par rapport au trigger.

Signal de vente: lorsque le MACD passe sous le trigger

Signal d'achat : lorsque le MACD passe au-dessus du trigger

Ces signaux sont plutôt adaptés pour les investisseurs à court terme, car ils apparaissent plus rapidement que les signaux de divergences mentionnées ou les percées de la ligne zéro. Mais les triggers peuvent également confirmer d'autres signaux émis par le graphique de cours. Par exemple, lorsque le cours est sur le point d'émettre un signal d'achat en franchissant une ligne de résistance alors que le MACD passe à ce moment au-dessus du trigger, on peut anticiper avec un peu plus de certitude le signal d'achat émis par le graphique de cours.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés