Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Le réchauffement de la terre offre des opportunités pour les investisseurs.

Les signes du changement climatique offrent des occasions d'investir pour les particuliers. Les banques ont examiné quelles actions et quels secteurs profiteront les prochaines années du réchauffement.
Publicité

Les Alpes manquent de neige et la Californie grelotte. Ces signes de changements climatiques que nous remarquons maintenant déjà, pourraient s'accentuer dans les 4 à 5 ans prochains. Mais à tout malheur, toute chose est bonne. Ces dérégulations offrent aussi des opportunités nouvelles pour les investisseurs. " affirme la Citibank dans un rapport portant sur les conséquences du réchauffement de la terre pour ses clients en gestion. D'autres banques aussi ont publié une étude sur les actions et les secteurs qui profiteront ou souffriront le plus durant les prochaines années des modifications de climat.

Energie propre

" Les producteurs de sources d'énergie polluantes, comme le charbon, risquent de souffrir de la nouvelle législation sur l'environnement", dit le stratégiste Erward Kerschner de Citibank. " Les producteurs d'énergie propre seront par contre les grands gagnants. " Dans cette dernière catégorie, appartiennent les constructeurs ou gestionnaires d'éoliennes comme les notamment Vestas, les spécialistes de l'énergie solaire comme Solarworld, et les producteurs de huile végétales comme Sipef ou Socfinasia.

Le gaz

" Le gaz gagnera également en intérêt au détriment du pétrole ", prédit Kerschner. " Le gaz est une source d'énergie plus propre. Et même s'il faudra moins se chauffer suite à l'élévation des températures hautes, mais comme plus de gens passeront au gaz, les prix du gaz augmenteront. "

Les réassureurs

Mieux vaut éviter les grands réassureurs car les dégâts occasionnés par les tempêtes, ouragans, typhons et autres séismes du genre s'amplifieront au fil des années. Par contre, les acteurs qui pourront profiter de ces perturbations climatiques sont les sociétés qui viendront en aide aux navires en dérive, comme le néerlandais Smit néerlandais ou les constructeurs de digue tels que BAM et Heijmans.

L'eau

Les températures élevées avantageront les fabricants d'air conditionné comme Daikin ou les marchands de glace comme Nestlé. Comme la demande d'eau potable augmentera massivement, ce qui est maintenant déjà le cas en Espagne, les analystes prédisent un âge d'or pour les sous-traitants de l'industrie d'eau, comme Veolia Environnement ou Calgon Carbon, une société américaine qui développe des produits pour la purification d'eau. L'eau constituera donc l'or bleu.

Certaines banques dont Pictet et KBC, offrent déjà des fonds spécialisés qui investissent uniquement dans les sociétés d'eau.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés