Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Les actions restent en moyenne 2,3 ans en portefeuille

Sur base des volumes traités quotidiennement, les investisseurs conservent leurs titres moins longtemps qu'en 2003 et 2004. La stratégie de bon père de famille d'acheter-conserver aurait-elle fait place à celle de vendre ?

(l'echo) Sur base du rapport entre le free float et les volumes traités en bourse mensuellement, les investisseurs garderaient en moyenne leurs actions en portefeuille durant 2,3 ans. En 2004, la durée de détention était de 2,5 et en 2003 la durée atteignait 3,5 ans. L'investisseur est devenu moins conservateur. Un signe des temps ?

A Wall Street ?

Les investisseurs américains se débarrassent également aussi plus rapidement de leurs actions puisque le taux de détention d'une action est actuellement retombé à moins d'un an. Une première depuis 2000.

Valeurs de trading, valeurs de long terme

Parmi toutes les actions belges sur le marché continu, le spécialiste louvaniste dans la communication, Option mobile, ne reste que 4 mois en portefeuille. L'action chouchoutée par les investisseurs est soudain devenue la mal-aimée après la mise en garde lancée par l'entreprise. A l'autre bout, le fabricant de métiers à tisser, Picanol, détient à l'inverse le record en longueur de détention.

Des holdings comme Sofina, Tubize, Bois Sauvage, ? confirment leur statut de placement défensif de long terme. Les investisseurs les vendent peu. De même les sicafi restent longtemps en portefeuille.

Evolution conjoncturelle ou structurelle ?

L'horizon de placement s'est fortement réduit au fil du temps. Durant les années 60 et 70, la durée de détention moyenne tournait encore autour de 7 à 8 ans, déclare Koen de Leus de KBC Securities.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés