Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Marchés européens survoltés

Une progression de 12,58% en 2004, 26,81% en 2005, 20,69% en 2006 et un début d'année 2007 très prometteur... mais jusqu'où vont aller les marchés européens? Les performances de l'indice de référence, le FTSE Europe, sont impressionnantes. Une question se pose aujourd'hui: cela peut-il continuer à ce rythme?
Publicité

(l'écho) La vague des fusions et acquisitions (qu'elles soient réelles ou de simples rumeurs) continue de pousser les marchés à battre leurs plus hauts. Les sociétés annoncent, d'une manière générale, plutôt de bonnes nouvelles quant à leurs résultats. La Commission européenne a dernièrement annoncé que son indicateur sur le sentiment économique avait atteint son sommet depuis 2001. Le taux de chômage est en baisse, le moral des investisseurs et des consommateurs dans le vert. Bref l'optimisme semble de rigueur.

Comment les gérants des fonds actions Europe réagissent-ils face à la situation actuelle?

On distingue trois camps.

Les optimistes

Le premier regroupe les gérants qui affichent leur optimisme. Certes les performances sur les dernières années ont été fortes mais les hausses ont eu lieu pour de bonnes raisons: les entreprises européennes se sont restructurées. Elles exportent de plus en plus fortement vers des pays en forte croissance à l'instar des pays de l'Europe de l'Est et de l'Asie hors Japon.

Aujourd'hui, les valorisations restent raisonnables. La qualité des résultats des entreprises est solide. La croissance bénéficiaire des sociétés pourrait à nouveau surprendre à la hausse. C'est pourquoi les marchés devraient continuer leur progression à moyen terme.

Bien sûr, les années où il y avait pléthore de titres sous-évalués sont passées. Mais il reste toujours beaucoup d'alternatives. Le train est en route. Il roule à vive allure. Il devrait certes ralentir, mais pas dans l'immédiat. En attendant, il ne faut pas gâcher son plaisir. Il faut rester dans le marché et rechercher non pas les sociétés qui vont monter mais celles qui vont monter le plus!

Les pessimistes

On est beaucoup plus prudent dans le second camp: certes, la tendance haussière s'est établie depuis maintenant 4 ans. Les marchés ont beaucoup monté et continuent. Les liquidités abondent. Les pays émergents connaissent des taux de croissance record. Mais cela doit ralentir, un tel rythme n'est pas tenable. Le degré d'optimisme des investisseurs paraît trop élevé pour être complètement rassurant.

Les marchés pourraient être fragilisés par la forte remontée des taux longs.

L'omniprésence de la spéculation financière inquiète: au cours des derniers mois, ne pas avoir eu ABN Amro ou Daimler Chrysler en portefeuille a eu un impact non négligeable sur la performance. Sans parler de la Société Générale, qui s'est adjugé près de 20% sur des rumeurs d'OPA d'Unicredito Italiano. Il est donc plus prudent de s'éloigner des titres cycliques.

Mieux vaux préférer des sociétés dont l'activité est peu dépendante du cycle économique. En cas de baisse, le portefeuille serait ainsi moins touché.

Les liquidités ont aussi pris place au sein des portefeuilles afin de parer à tout retournement inopiné de marché.

Les indécis

Enfin, il y a ceux qui hésitent. C'est le troisième camp. Entre les arguments des uns pour qui les raisons de s'inquiéter sont minces et ceux où domine la prudence, leur c½ur balance.

Les portefeuilles se veulent un juste équilibre entre des sociétés qui devraient bien se comporter si l'économie croît au-delà des attentes et des sociétés plus défensives si un ralentissement devait se mettre en place. Bref, on l'aura compris tant les avis sont partagés, il s'agit pour l'investisseur de «ménager la chèvre et le chou». 2007 sera-t-elle identique à 2006, ou l'ambiance va-t-elle se refroidir?

Que chacun choisisse son camp! A cet égard, le fonds Schroders European Special Situations (lire ci-contre) peut constituer pour les investisseurs indécis une piste de réflexion intéressante...

Fanny Nosetti,Fund-Market

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés