Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Rentrer sa déclaration jusqu'au 31 juillet sera toléré

A quelques heures de la date butoir du 19 juillet, le délai est prolongé! Le secteur grogne.

(l'echo) On ne l'attendait plus et elle est finalement tombée. Quelques heures avant que sonne le gong, la décision de «reporter» la date limite de dépôt des déclarations fiscales du 19 au 31 juillet soulagera les éternels adeptes de la dernière minute.

Que l'on ne s'y trompe pas en effet: si la date de dépôt est maintenue au 19 juillet, l'annonce du ministre des Finances, Didier Reynders, que l'administration appliquera une tolérance automatique jusqu'au 31 juillet ressemble à s'y méprendre à un report en bonne et due forme. Cette fois, c'est la Poste qui fait office de bouc émissaire pour justifier le report de la date limite de dépôt de la «douloureuse» puisque le ministre des Finances met en exergue les nombreux (?) mouvements de grève qui ont perturbé la Poste en juin et juillet.

«étant donné que beaucoup de contribuables ont reçu avec retard leur déclaration ou des documents indispensables pour remplir celle-ci, j'ai donné instruction à l'administration d'appliquer une tolérance automatique jusqu'au 31 juillet», a expliqué le ministre à l'agence Belga. Les contribuables ne doivent donc pas rentrer de demande individuelle pour obtenir une prolongation du délai, a-t-il ajouté.

La décision vise à faciliter la vie des contribuables mais aussi à éviter que l'administration fiscale ne doive faire face à une affluence de demandes de report, a encore dit le ministre. Cette valse-hésitation au niveau des délais de rentrée des déclarations commence à irriter sérieusement les experts fiscaux et comptables. «Il n'y a rien d'organisé depuis quelques années. Si l'explication du ministre (les grèves à la Poste, ndlr) ne prêtait à sourire, cette énième rebondissement me ferait bondir», lance Yves Dekegeleer, président de la Chambre syndicale des professionnels de la comptabilité et de la fiscalité. «Il est temps que l'on puisse se mettre autour de la table et que l'on fixe préalablement un calendrier auquel on se tienne une fois pour toutes!»

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés