Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Une retraite fluctuante

Il ne serait pas étonnant que durant le cours de l'année des milliers de retraités préoccupés appellent l'Office des pensions parce qu'ils ne comprennent plus rien à l'évolution de leur allocation.
Publicité

(l'écho) La formule extrêmement complexe qui a été choisie pour adapter les pensions au niveau de vie risque de mener à un vrai jeu de yoyo au niveau du montant alloué de mois en mois en 2007.

L'arrêté royal pour adapter le niveau des retraites au niveau de vie doit être approuvé vendredi par le Conseil des Ministres. La décision principale était déjà tombée en octobre dernier lors de l'établissement du budget. Mais le gouvernement et l'Office des Pensions ont continué à 'bricoler' au niveau de la réglementation. Cela résulte du fait qu'il s'agit d'un compromis incommode entre deux propositions. D'une part, il y avait les partenaires sociaux qui voulaient octroyer aux retraités 2 pour-cent de plus. A l'autre bout de la table de la négociation se trouvait le Ministre des Pensions, Bruno Tobback, qui préférait octroyer un bonus, d'un montant équivalent pour tous, avant la date des élections.

Le Bonus

L'arrêté royal actuel prévoit d'octroyer à tous les retraités qui perçoivent une pension de plus de 15 ans ou qui perçoivent la pension minimum de recevoir un bonus équivalant à 70 euros au 1er avril s'ils ont travaillé au moins 20 ans en tant qu'employé ou indépendante. Les gens entre 10 et 20 ans de carrière obtiendront 30 euros.

Comme il s'agit d'un bonus unique, le montant de la pension reculera ensuite. Mais le 1er septembre on enchaînera partiellement vers le système préconisé par les partenaires sociaux. Les pensions minimum et les retraités de 20 ans et plus seront augmentés de 2 pour-cent. Toutefois le bonus d' avril sera déduit du supplément de septembre.

La nouvelle adaptation sera aussi versée sous forme de bonus. En effet l'augmentation pour les quatre mois restants de 2007 sera payée en une seule fois. Ensuite, la retraite redescendra en octobre. Cela signifie que des milliers gens verront leur retraite augmenter cette année deux fois avant de la revoir diminuer ensuite.

Le traitement fiscal

En outre il existe une certaine confusion au sujet du traitement fiscal du bonus du 1er avril. Pour rendre la tâche plus facile, l'Office des Pensions ne retiendrait pas de précompte. Si le Ministre est convaincu de la bonne idée, il voudrait néanmoins relever légèrement le précompte les mois suivants afin d'éviter a posteriori les surprises désagréables. En d'autres mots, les retraités obtiendraient en mai une pension nette non seulement plus basse qu'en avril mais aussi que les mois précédents. Mais comme cela augmenterait encore la confusion, l'idée devrait être abandonnée.

IB

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés