mon argent

5 démarches administratives à entreprendre avant vos vacances

©mfn online editor import

En vous imposant quelques petites démarches et vérifications avant vos congés, vous partirez au soleil l’esprit nettement plus tranquille.

1. Documents de voyage

Pour connaître avec précision les documents dont vous avez besoin – carte d’identité, passeport, visa (de transfert), autorisation de voyage ou certificat de vaccination –, surfez sur diplomatie.belgium.be.

Vérifiez également leur date d’expiration car certaines destinations exigent une validité d’au moins 6 mois après la date de votre retour. Attention, tenez compte des délais pour éventuellement en obtenir de nouveaux. Les procédures en urgence sont très coûteuses.

→ Conseil: Si vous partez dans (moins d’) une semaine, l'administration communale peut vous dépanner. En effet, il est possible d'obtenir un passeport dans un délai de 5 jours ouvrables moyennant 35 euros pour un mineur et 65 euros pour un majeur, hors taxes communales. En cas d'urgence, le passeport peut être livré le jour ouvrable suivant (moyennant 210 euros ou 240 euros), à condition que la demande parvienne avant 15h. Il existe aussi la "procédure super urgente" qui permet d’obtenir un passeport en 4h30 (pour toute demande avant 15h30). Celle-ci revient respectivement à 270 ou 300 dans votre commune et à 320 ou 350 euros pour une demande effectuée rue des Colonies à Bruxelles.

→ Bon à savoir: Pour certains pays, la carte d'identité suffit si vous avez réservé un forfait vacances chez un tour-opérateur. En revanche, un passeport sera nécessaire si vous avez réservé séparément les billets d'avion, le séjour ou un circuit. C’est par exemple le cas pour le Maroc.

Attention, si vous voyagez avec des enfants au sein de l’Union européenne (et dans certains autres pays), les mineurs de moins de 12 ans doivent avoir une Kids-ID (dont le délai de livraison est d’environ 2 à 3 semaines). Certains pays exigent également que l’enfant soit accompagné d’un parent ou d’un tuteur ou qu’il soit en possession d’une autorisation parentale.

©Photo News

Cette carte d’identité permet d'identifier votre enfant efficacement et rapidement en cas de problème. De fait, outre les données d'identité habituelles, elle offre un accès au système de téléphone en cascade "Allo Parents", via un numéro de téléphone unique et le numéro de Registre national. Concrètement, si un enfant est perdu, est victime d’un accident ou est en difficultés, ce système permet de prévenir les parents, la famille ou une personne de contact (via une série de numéros de téléphone préprogrammés).

2. Copie de documents

La perte ou le vol de documents d’identité à l'étranger revient à s'exposer à de sérieux tracas. "Parez à cette éventualité en faisant une copie de vos documents de voyage et en les gardant dans un endroit séparé", recommande le SPF Affaires étrangères. "Notez les numéros des documents à part sur un papier ou dans votre agenda. Si vous avez des copies de vos documents de voyage, si vous avez noté les numéros ou si vous connaissez votre numéro de registre national, l'ambassade ou le consulat pourront vous aider plus rapidement."

→ Conseil: Scannez l'ensemble de vos documents et conservez-en une copie en ligne (dans votre boîte de réception ou sur un cloud, par exemple). De plus, en cas de perte ou de vol de vos documents d’identité, bloquez-les immédiatement en téléphonant gratuitement à "DOC STOP". Vous éviterez ainsi le risque d'usage frauduleux de votre document et d'éventuelles conséquences financières. Par exemple, l’ouverture en votre nom d'un abonnement téléphonique, l’achat par correspondance, etc.

3. Conseils aux voyageurs

Peu importe votre destination, il conseillé de consulter régulièrement les conseils aux voyageurs via diplomatie.belgium.be et de prendre les mesures de précaution élémentaires. Il est également recommandé de suivre scrupuleusement les consignes des autorités locales.

4. Signalez votre présence

Aucun pays n’est totalement à l’abri d’une crise, d’attentats, ou d’accidents. Les autorités belges vous invitent donc à enregistrer votre voyage sur travellersonline.diplomatie.be. Le SPF Affaires étrangères pourra ainsi plus facilement vous informer et vous apporter un soutien si nécessaire. "Vos données de contact demeurent strictement confidentielles et ne seront utilisées qu’en cas de crise", selon le SPF Affaires étrangères. "Elles seront d’ailleurs effacées du système deux semaines après votre retour."

©AFP

5. Organisez votre absence

Sécurisez votre habitation à l’aide des conseils dispensés par le SPF Intérieur via sa plateforme besafe.be. Signalez également votre absence à la police grâce à son  formulaire de demande de surveillance (via policeonweb.be). Celle-ci doit être introduite au minimum 7 jours à l'avance. De plus, la période d'absence ne peut excéder 3 mois, ni être plus courte que 7 jours.

Enfin, procédez au marquage ou à l’enregistrement de vos biens de valeurs. Il existe un formulaire d’enregistrement type émis par les autorités belges.

©1joursans.be

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect